Menu

Politique Publié

Migration en Afrique : Le Maroc présente son expérience au Niger

Temps de lecture: 1'
Mohamed Hassad, ministre de l'Intérieur. / DR

La réunion des ministres de l’Intérieur de la Communauté des Etats sahélo-sahariens CEN-SAD, qui se tient les 18 et 19 janvier à Niamey, a offert une tribune au Maroc pour réitérer son ancrage africain. Mohamed Hassad, qui préside la délégation marocaine a rappelé, dans une allocution, la «conviction profonde [du roi Mohammed VI] que ce grand continent dispose de potentiels humains et d’opportunités économiques susceptibles d’en faire un havre de paix et de prospérité».

En phase avec le thème de la migration en Afrique consacrée à cette 11e session, le ministre a mis en exergue la politique migratoire adoptée par le royaume depuis deux ans.

«Cette stratégie place les migrants et les réfugiés au centre d’un dispositif global de régularisation et d’intégration leur permettant d’accéder, au même titre que les citoyens marocains, au marché de l’emploi, au logement, à l’éducation et aux services de santé.»

La lutte contre le terrorisme était également présente dans l’intervention de Hassad. Le ministre de l’Intérieur a ensuite été reçu par le président du Niger, Mahamadou Issoufou.

La CEN-SAD, créée en 1998 à Tripoli, réunit 28 Etats du continent. L’Algérie n’y figure pas. Depuis la chute du régime de Kadhafi, en 2011, le Maroc tente de jouer l’animateur du groupe.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate