Politique Publié

Maroc/Mauritanie : Intervention des émiratis pour le retour des salariés marocains de Mauritel ?

La Mauritanie aurait levé son véto sur le retour des employés marocains de la société de télécommunication Mauritel. Pour rappel, le 16 juin dernier, le conseil des ministres avait décidé une «mauritanisation» du personnel des sociétés étrangères. Ce retour pourrait être le prélude à une normalisation des relations entre Rabat et Nouakchott. Détails.

Temps de lecture: 2'
Salaheddine Mezouar lors d'une visite au président mauritanien / Archive - DR

Est-ce le début du dégel dans les relations maroco-mauritaniennes ? Nouakchott aurait autorisé les employés marocains de la société de télécommunication Mauritel, détenue à hauteur de 54 % par Maroc Telecom, à reprendre leur travail, indique un média local.

Quatre salariés auraient ainsi rejoint leurs bureaux au siège de l’entreprise, basé dans la capitale alors que trois autres devraient les y rejoindre. Ils seraient actuellement en période de congé au royaume, ajoute la même source.

Le gouvernement mauritanien ne s’est toutefois pas encore exprimé sur le sujet. La presse locale attend sa version, sachant que le conseil des ministres avait décidé le 16 juin dernier une «mauritanisation» du marché de l’emploi. La filiale de Maroc Telecom et Attijariwafa bank étaient les principales cibles.

La main des Emirats arabes unis ?         

La reprise est certes timide mais porteuse d’espoir pour les partisans d'une normalisation entre les deux pays voisins après plus de trois années de vives tensions. Autre motif d'espoir, ce retour -non encore officiel- des salariés marocains de Mauritel, n’est pas un acte isolé. Il intervient alors que Rabat et Nouakchott ont initié un dialogue dans l’affaire Guerguerate.

Le Maroc a tenu à informer et par la suite à coordonner avec son voisin du sud l’opération d’ «assainissement» de la zone dite de «Kandahar» des réseaux de contrebande et de trafic de drogue. Des unités de l’armée mauritanienne ont été déployées non loin de Guerguerate. Une coopération que le royaume a portée à la connaissance des Nations unies dans des messages transmis à Ban Ki-moon.

Mais ces signaux positifs doivent être pris avec des pincettes, tant les relations entre les deux pays ont subies des hauts et des bas. «Il serait prématuré de parler d’une normalisation entre le Maroc et la Mauritanie. Ce retour annoncé est à mettre à l’actif d’une médiation émiratie plus qu’à un réchauffement dans les relations (Maroc Telecom est une filiale d’Ittissalat, ndlr). C’est au président Mohamed Ould Abdel Aziz de déterminer clairement la qualité des relations qu’il entend avoir avec le royaume et d’assumer les conséquences de son choix», nous confie une source proche du dossier.

Oui Mr Jaabouk
Auteur : moden
Date : le 16 septembre 2016 à 12h58
...Ce retour pourrait être le prélude à une normalisation des relations entre Rabat et Nouakchott ?

Réponse à Mr Jaabouk: Oui Monsieur, le même réchauffement et normalisation que les relations entre Rabat et Alger que vous avez publié Le 22/08/2016 à 01h17
Algérie-Maroc : Vers un véritable réchauffement des relations ou simples amabilités ?

Et lendemain ? bien sûr, un coup de poignard dans le dos...


Dernière modification le 16/09/2016 13:02
Finalement! ,,,,,,
Auteur : sarafanxxl
Date : le 16 septembre 2016 à 12h37
Les alliés de valeurs ont pris le dessus sur des alliés de connivences malveillantes et diaboliques.
La politique du chéquier ne paie plus.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com