Menu

Grand Angle

Inchallah.com, un site de rencontres géré par une société spécialisée en site échangistes, gay et porno

Un nouvel exemple d’exploitation du marché grandissant de l'islam business en France ? En tout cas, le site de rencontres inchallah.com ne fait pas dans la demi-mesure. Une campagne publicitaire à plusieurs centaines de milliers d’euros et une étude de l’IFOP sur la pertinence d'un site de rencontres pour musulmans sur le net… Seulement, certains utilisateurs trouveront moins pertinent que la société qui gère ce site, est par ailleurs spécialisée dans des sites gay, échangistes, et porno. Le responsable de inchallah.com nie… Explications.

Publié
Environ 450 affiches de publicité pour inchallah.com ont été placées en Ile de France. Photo : puteaux-libre.over-blog.com
Temps de lecture: 4'

Visiblement, les concepteurs du site de rencontres pour musulmans, inchallah.com («Une rencontre, si Dieu le veut»), ont voulu bien faire les choses. Avant de lancer une importante campagne publicitaire, ils se sont adressés à l’Institut français d’opinion publique (IFOP), qui est «depuis 1938 un des pionniers et l’un des leaders sur le marché des sondages d’opinion et des études marketing», apprend-on sur le site de l’institut. Sur base d’une enquête sur le mariage et les modes de rencontres chez les musulmans de France, l’IFOP devait se prononcer sur l'interêt d’un site de rencontres dédiés spécifiquement à un public musulman.

Un marché prometteur

Les résultats, présentés le 10 janvier 2011, semblaient probants. Si l’échantillon est plutôt faible (503 musulmanes et musulmans de France), les statistiques indiquent clairement l’utilité d’un site de rencontres dédiés aux musulmans.

Ainsi, selon l’étude, un déséquilibre entre les hommes et les femmes concernant les habitudes et obligations matrimoniales ferait que pour les musulmanes célibataires, « l’éventail de maris possibles est … d’autant plus restreint qu’elles ont peu d’occasion de rencontrer l’âme sœur dans une communauté où il est mal vu, pour une femme, de fréquenter des lieux de sociabilité nocturne.» Conclusion : «Pour elles, les sites Internet pour musulmans apparaissent donc comme une solution appropriée pour élargir leur réseau de prétendants.» Pour les hommes musulmans, le constat serait pareil en la mesure où eux aussi considéraient les sites de rencontres «plus appropriés que les modes de rencontre classiques comme les soirées dans les bars ou les boîtes de nuit».

Une campagne publicitaire qui dérange les islamophobes…

Cette conclusion a certainement encouragé les responsables de inchallah.com à lancer une grande campagne publicitaire en Ile de France. En novembre 2010, une note sur la page Facebook du site donnait le chiffre de 50 000 inscrits sur le site de rencontre. Même si ces chiffres sont à considérer avec précaution, les responsables auraient jugé le potentiel encore beaucoup plus grand. Pendant deux semaines environ 450 affiches de publicité de 4x3 mètres ont été positionnées dans toute la région parisienne, pour un coût de plusieurs centaines de milliers d’euros, explique un communiqué de presse. Une campagne qui «permet de positionner l’ambition d’inchallah.com», selon ce même communiqué.

Les réactions n’ont pas manqué. Elles provenaient en premier lieu de la droite et l’extrême-droite française. Les affiches sont une preuve de «l’islamisation rampante», estime Gérard Brazon de l’UMP de Puteaux. Et les commentateurs de fdesouche se sont également donné à cœur joie…

… et une entreprise toute entière qui pourrait dégouter les musulmans

Mais si cette première polémique pouvait renforcer l’image de marque du site auprès des musulmans (le communiqué de presse était d’ailleurs formulé en ce sens), une autre polémique soulevée il y a peu risque de ternir l'image du site. Mis en cause cette fois-ci : les responsables du site inchallah.com. La campagne suscitant l’intérêt des musulmans de France, la question de qui se trouve derrière ce site de rencontres à été posée, en premier par les sites ajib.fr et mektoube.fr, ce dernier craignant sûrement pour ses parts de marché pour son propre site de rencontres pour Maghrébins. Qui a les compétences de mettre en place un tel site de rencontres, et qui est-ce qui a les moyens de financer une campagne publicitaire d'une telle envergure ? Pour le site ajib.fr, la réponse est relativement claire. Derrière le site inchallah.com se cacherait la société Neteck, qui a son siège à Levallois Peret dans le 92.

Neteck, un spécialiste de sites de rencontres gay, échangistes et porno

Or, les activités de Neteck pourraient surprendre les utilisateurs qui attendent d'inchallah.com un service correspondant à leur convictions religieuses. Neteck gère des sites de rencontre tels que nethomo.com, site de rencontres gay qui propose notamment des live show de stars du X. Ou encore netechangisme.com, un site dédié aux «couples échangistes et aux plaisirs du sexe et de l'échangisme.» Des sites très loin du message affiché dans la charte de inchallah.com : «Vous êtes chacun les représentants de notre belle religion, soyez à l’écoute des autres et montrez à nos sœurs et frères votre meilleur coté…» Ou encore de ce que la page Facebook du site promet : «Devenez fan et découvrez plusieurs articles et commentaires sur le mariage et les devoirs conjugaux.»

Le responsable de inchallah.com dément...

Ajib.fr, comme mektoube.fr, ont récolté des indices prouvant qu'inchallah.com est géré par Neteck. Parmi ces indices : Le site de rencontres aurait été lancé par Hatem Ahmed qui en 2006 se présentait comme directeur associé de la société Neteck. Contacté par ajib.fr, ce dernier aurait démenti que inchallah.com appartenait à Neteck, même s'il y aurait eu coopération. «Ils nous ont aidé, donné un coup de pouce… on a travaillé avec cette société car ses méthodes sont efficaces et on la connait bien», aurait-il affirmé par téléphone aux rédacteurs de ajib.fr.

Autre information donnée : L'argent pour la campagne proviendrait d'un fond d'investissement familial en Tunisie. Lui-même ne travaillerait plus pour la société Neteck, et aurait admis des maladresses : «Quand le site a été créé, il y a eu des choses maladroites de faites. On aurait dû mieux marquer notre indépendance vis à vis de Neteck».

... pour pour cacher ce qui est à peine masqué

Mieux marquer l'indépendance, ou mieux cacher la le fait que inchallah.com et Neteck ne font qu'un ? Les conditions générales d’utilisation (CGU) du site inchallah.com mentionnent une adresse de siège social qui est la même que la domiciliation de la société Neteck. Une société du nom d'inchallah n'a cependant laissé aucune trace dans les pages professionnelles.

Autre élément révélateur : l'étude commandité à l'IFOP a été publiée deux fois. Celle qui est en ligne actuellement, publiée le 13 janvier, mentionne en contact presse une certaine Marie Laurence de Rochefort de inchallah.com, joignable sous l'adresse [email protected] Seulement trois jours avant, le 10 janvier, un autre nom figurait sur la présentation des mêmes résultats, Christophe Soret, dont l'adresse email ne laisse pas planer de doute sur son affiliation à Neteck : [email protected] (voir document, dernière page). Ni d'ailleurs son profil linkedin. C'est donc bien la société Neteck qui a commandité l'étude IFOP. Le cercle se referme... 

Contactées par email, une réponse n'est venu d'aucune des deux adresses pour le moment.

Webmaster vous n'êtes pas OBJECTIF
Auteur : mymorocco
Date : le 28 janvier 2011 à 00h56
C'est normal que Webmaster vous êtes du côté de votre site avec des justificatifs érronées.

En effet, le site Inchallah.com est totalement gratuit, sans aucun publicité avec baucoups de qualités de conception.

J'invite les lecteurs a visiter les 2 sites de rencontres: Yabiladi.com et Inchallah.com et de décider par eux même.

Votre site de rencontre manque de qualité, de transparence ...c'est pour cela qu'est en faillite d'adhérents.

Vous pouvez me désinscrire de votre site !!! mais ça sera lâche de votre part cela prouvera votre manque de discution et de dialogue...je compte sur votre courage pour défendre votre point de vue.

Bien cordialement.
vrai
Auteur : sakki
Date : le 27 janvier 2011 à 23h21
oui un imam a violé une mineur je l'ai lu
et j'ai lu aussi Le Grand des savant en théologie était au Maroc pour chercher une fille de 18 ans et lui il 83 ans je crois mais bon !!!!!
Bizarre vos conjectures
Auteur : webmaster
Date : le 27 janvier 2011 à 21h30
Bonsoir mymorocco,

1. Notre service rencontres se porte très bien.
Il est gratuit et nous ne gagnons pas d'argent dessus. Donc pas vraiment d'intérêt pour attaquer inchallah.com comme vous le pronostiquez.

2. Il y a énormément de sites de rencontres musulmans. Certains sont gratuits, d'autres payants comme Mektoube.fr.
Si réellement c'était de la jalousie, nous aurions attaqué la plupart des sites de rencontres musulmans pour dire "c'est nous les meilleurs".
Mais encore une fois on s'en fiche, notre site est gratuit et nos annonceurs ne veulent pas faire de pub sur le service rencontres.

3. Notre service rencontres n'a pas une position religieuse. C'est un service de rencontre pour les membres de Yabiladi.com quelque soit sa religion. Principalement des Marocains, mais aucune nationalité n'est exclue.

4. Si l'affaire n'était pas grave, pourquoi les responsables du site cachent-ils le fait qu'ils ont d'autres sites et démentent même tout lien entre les 2 activités ?

Ne partez pas en conjectures. Si vous êtes content de leurs services, je ne vois pas de raison de vous désinscrire juste parce que nous avons publier cet article.

Nos journalistes ont comme mission d'informer sur des sujets qui concernent les Marocains à travers le monde.
Ils le font ici sur un débat qui anime déjà les discussions sur plusieurs sites musulmans.
Point.

PS : Inchallah.com souhaitait faire de la pub sur notre site. Si réellement nous avions une vision business de l'information, nous aurions éviter de publier ce type de sujet. :)
La Jalousie de Yabiladi.com envers Inchallah.com
Auteur : mymorocco
Date : le 27 janvier 2011 à 18h51
C'est juste une histoire de grande jalousie de ce site Yabiladi.com envers le site du rencontre qui a bien réussi Inchalla.com

En effet, après avoir changer sa version ce site Yabiladi a perdu presque tous les adhérents de son site de rencontres par : mauvaise conception, trop de pub...

L'objectif d'un site de rencontre c'est de mettre des liens entre des personnes et le site de rencontre Inchallah.com le fait très bien, en plus très bien conçu et avec zéro publicité et ça marche avec plein de rencontres réussites.

Alors que le site soit gérer par un Imam ou un Gay...le but n'est pas là car c'est le résultat qui compte.

Parfois un Gay ou un Pornoman est plus honnête qu'un Imam (voir l'Imam Marocain qui a violé une mineure au journal ASABAH du 24/01/2011).
Et alors ?
Auteur : 30stm
Date : le 27 janvier 2011 à 16h36
Ils ont d'autres sites de rencontre, pour d'autres style de personnes, ils font un site sur mesure, pour les gays, les échangistes et même les musulmans, et vous êtes pas content ? ça fait quoi qu'ils gèrent un site gay ? Si le site musulman est bien entretenu ya aucun problème
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com