Menu

Culture Publié

Nécrologie : Les notes de luth de Saïd Chraibi se sont tues

Temps de lecture: 2'
DR

Saïd Chraïbi ne jouera plus de son luth. Le musicien marocain est décédé aujourd’hui même dans une clinique casablancaise, à l’âge de 65 ans, des suites de crises d’asthme, apprend Le 360 auprès de ses proches.

Né à Marrakech en 1951, Saïd Chraïbi apprend le luth en autodidacte à l’âge de 13 ans. Parallèlement à sa passion pour la musique, l’homme suit ses études secondaires au lycée des Orangers à Rabat où il décroche son bac. Il intègre alors l’Office de commercialisation et des exportations. Mais l’homme ne peut se dérober à sa passion et se remet à la musique.

C’est en 1986 que lui vient la première consécration. Cette année là, face à de grands noms de la musique arabe comme Nasser Shamma, il reçoit à Bagdad, le prix du plectre d’or.  En 1992, il reçoit le prix du festival de la musique gharnatie à Oujda. Deux ans plus tard, le prix du mérite de l’opéra du Caire lui est décerné. Il s’y ajoute le Prix de la chanson arabe en 1998. Surfant sur cette notoriété naissante, Saïd Chraïbi enchaine alors des tournées dans le monde arabe et devient alors l’une des figures incontournables du luth. Sa musique conquiert néanmoins tous les continents. En témoignent ses prestations dans les festivals internationaux et ses collaborations avec plusieurs orchestres à travers le monde dont l’Orchestre Philarmonique de Madrid

Mais la grandeur du musicien se mesure à son vaste répertoire qui compte pas moins de 500 œuvres reprenant des styles musicaux comme le jazz, l’oriental, la musique arabo-andalouse, le style gnawa, ahwachs entre autres. Une œuvre qui a souvent été sollicitée par les films comme «Al Yacout» pour lequel il obtient le titre «meilleur luthiste» en Suède en 2000.  Puis les titres s’enchainent. En 2005, il est sacré par les prix de la «Meilleure composition de la chanson marocaine» et «meilleure Samaii» en Syrie. L’année suivante, il reçoit le prix «Al Farabi» lors de la Journée internationale de la musique.

Saïd Chraïbi a aussi composé pour des grandes voix de la musique marocaine comme Samira Ben Saïd, Abdelhadi Belkhayat et Naïma Samih, Karima Skalli ou encore Fadwa El Malki. Aujourd’hui le monde de la musique marocaine et plus généralement arabe, regrette que les notes de musique de Saïd Chraibi ne se fassent plus entendre.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com