Menu

Société Publié

Attentats de Paris : L’aide du Maroc confirmée et Mohammed VI reçu à l’Elysée

Temps de lecture: 2'
DR

Une semaine après les attentats de Paris, le président français, François Hollande a reçu, ce vendredi en fin d'après-midi à l'Elysée, le roi Mohammed VI. Au cours de cet entretien, le président français a remercier le roi pour "l'assistance efficace" du Maroc après les attentats de Paris, a indiqué l'Elysée dans un communiqué. Les deux chefs d'Etat ont ensuite affirmé "la détermination partagée de la France et du Maroc à mener le combat contre le terrorisme et la radicalisation et à oeuvrer à la résolution des crises régionales et internationales". Toujours selon le même communiqué, les deux chefs d'Etat ont assuré de leur "mobilisation pour la préservation de la planète et la réussite de la COP 21 à Paris et de la COP 22 au Maroc en 2016"

La rencontre entre le souverain et le président intervient alors que la presse nationale et étrangère a évoqué l'aide des services de sécurité marocains dans la traque des auteurs des attentats de Paris. L'AFP a confirmé qu'un renseignement marocain a mis les services français sur la piste d'Abdelhamid Abaaoud, tué ce mercredi dans l'assaut de l'appartement de Saint Denis. 

"Aucune information émanant de pays européens dans lequel il aurait pu transiter avant d’arriver en France ne nous a été communiqué. Ce n’est que le 16 novembre, postérieurement aux attentats de Paris, qu’un service de renseignement d’un pays hors d’Europe nous a signalé avoir eu connaissance de sa présence en Grèce" avait déclaré hier le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve lors d'une conférence de presse. Le quotidien l'Express a expliqué que cette information évoquée par Bernard Cazeneuve provenait de la Turquie.

Mais, d'après RFI qui cite une source sécuritaire marocaine, la coopération des services marocains a été déterminante. D'après cette source, le Maroc avait averti les autorités françaises de la présence d'Abdelhamid Abaaoud sur le sol français. Toujours selon cette même source, les renseignements de Rabat auraient contribué à déclencher l'opération de Saint-Denis dans lequel le cerveau présumé des attentats de Paris est décédé. C'est aussi les services marocains qui ont orienté leurs homologues français vers une enquête à Moleenbeek où plusieurs suspects liés aux attaques de Paris ont été arrêtés.

Ainsi, l'entretien de l'Elysée a également êté une façon de remercier le Maroc et d'accentuer la coopération sécuritaire et les échanges de renseignements. Le Maroc a annoncé ces derniers mois le démantèlement de plusieurs cellules terroristes avant qu'elles ne passent à l'acte. C'est dire là l'aide précieuse du royaume pour les renseignements français. 

Article modifié le 20.11.2015 à 20h04

Soyez le premier à donner votre avis...
Joie ambigüe
Auteur : FATEM95
Date : le 20 novembre 2015 à 17h16
Merci de cette précision.
Je pense que l'expression de joie des marocains est liée à une angoisse. Quand nos sécuritaires réussissent, on ne boude pas son plaisir et surtout on se rassure car ça fait peur au fond et l'histoire récente de l'Algérie est là pour nous le rappeler.
Ce que je veux dire
Auteur : Mouneer
Date : le 20 novembre 2015 à 15h49
Ce que je veux dire, c'est qu'on assiste à un phénomène d'ampleur qui touche le Maroc et les marocains. Et en lisant les journaux et commentaires des internautes (marocains, je précise) je constate qu'on se félicite à juste titre de nos réussites, mais qu'on minore ce phénomène.

Les terroristes algériens étaient ceux qui revenaient d'Afghanistan. J'aimerai que ces qui reviendront de Syrie ne soient pas nos terroristes.

C'est à une pris de conscience que j'appelle.
Je ne comprends pas ton post
Auteur : FATEM95
Date : le 20 novembre 2015 à 15h42
Je ne sais pas si tout ce que tu dis est vrai. je n'ai pas le temps de vérifier. Mais je ne sais pas où tu veux en venir. Les marocains qui "sortent du chemin" n'engagent qu'eux-mêmes. Je ne me sens pas concerné.

Je raisonne de façon simple: je suis fier de nos services et je condamne tous les marocains qui font du mal à leur(s) pays, à leur religion et à leurs victimes.

Avec ton anaphore "qui osera dire...." tu laisses entendre qu'on essaie de cacher quelque chose et donc qu'on est coupable de quelque chose. Personnellement JE NE SUIS COUPABLE DE RIEN.
qui osera dire la verite ?
Auteur : Mouneer
Date : le 20 novembre 2015 à 13h47
Qui osera dire que si les services marocains ont si efficacement aidé les français ( et merci à eux) c'est parce que le commando était marocain ! C'est pas les slovènes qui auraient pu aider !

Qui osera dire que l'attaque du Thalys était le fait d'un marocain ?

Qui osera dire que les mosquées en France et en Belgique et aux pays bas sont tenues majoritairement par des marocains ?

Qui osera dire que forsane alizza et que charia4belgium étaient des groupes marocains ?

Qui osera dire que les marocains d'Europe et d'ici font partie du plus grand contingents à aller en Syrie ?

Personne ne voit que la menace est en nous et chez nous ?

Merci au modérateur de publier mon message. Ce n'est pas une mise en cause des journalistes de yabiladi, mais un appel au réveil à ceux qui voudraient voir le bien que nous faisons (aide au renseignement) et oublier le mal que nous sommes capables de faire aussi. Merci
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com