Menu

Sport Publié

Quel sort pour les Marocains dans les compétitions européennes ?

Les tirages au sort des deuxièmes tours de la Ligue européenne des champions (C1) et de l’Europa League (C3) ont eu lieu ce vendredi. De belles affiches en perspectives pour les Marocains engagés  dans l’une ou l’autre compétition. Arsenal et Marouane Chamakh seront ainsi confrontés au FC Barcelone, tandis que Younès Kaboul et Tottenham croiseront le fer avec le Milan AC. En Europa League, on aura droit à une belle opposition entre le RSC Anderlecht de Mbark Boussoufa, et l’Ajax Amsterdam de Mounir El Hamdaoui...

Temps de lecture: 2'
DR

Ligue des Champions : Le cauchemar de Chamakh plus vrai que nature

«N’importe quelle équipe, sauf le Barça (…) si on veut aller le plus loin possible», déclarait Marouane Chamakh à l’issue de la dernière journée de la phase de poules de la ligue des champions. Ironie du sort, c’est bien le Barça que le hasard du tirage a réservé à Arsenal pour les 8èmes de finale de la Ligue des Champions. Après une qualification poussive obtenue lors de la dernière journée contre les Serbes du Partizan Belgrade, Arsenal devait forcément tomber sur une grosse écurie.

 Il a fallu que ce soit celle qui inspire le plus de crainte à l’heure actuelle : le FC Barcelone, vainqueur de 2 des 5 dernières éditions de la compétition, et équipe qui a produit les 3 finalistes pour le titre de meilleur joueur mondial cette année. Parallèlement au palmarès et à l’effectif du club catalan, Arsenal affiche un triste bilan des dernières confrontations : une défaite lors de la finale de 2006, et une élimination en quarts de finale la saison passée. Autant le dire c’est en archi-favori que le FC Barcelone affrontera les Gunners. Mais on sait aussi l’histoire de la Ligue des champions est aussi faite de pronostics déjoués.

Notons que Chamakh ne sera pas le seul Marocain dans ce deuxième tour de Ligue des champions, vu que Younès Kaboul et Tottenham ont réussi à sortir en tête d’un groupe qui comptait le champion en titre, l’Inter Milan. Malgré cet exploit, les Londoniens n’auront pas la tâche plus aisée, puisqu’ils affronteront un autre géant de la scène européenne, à savoir le Milan AC, 7 fois vainqueur de l’épreuve, dont la dernière fois, en 2007.

Europa League : Boussoufa croise El Hamdaoui, Chadli et Twente en Russie

Parmi les affiches des seizièmes de finale en Europa League, un duel intéressant opposera le RSC Anderlecht de Mbark Boussoufa et l’Ajax Amsterdam de Mounir El Hamdaoui. Anderlecht  a manqué de peu de se qualifier pour la Ligue des champions cette année, éliminé en phase de barrages par le Partizan Belgrade et a dû batailler pour obtenir in extremis sa qualification au tour suivant de l’Europa League. L’Ajax de son côté, retrouvait la C1 après 5 ans d’absence, mais a n’a pas pu tirer son épingle du jeu, dans une poule qui comptait le Real Madrid et le Milan AC. Les Néerlandais ont néanmoins réussi un joli sursaut d’orgueil lors de la dernière journée, avec une victoire contre les Milanais, qui leur a permis d’accrocher la 3e place du groupe, qualificative pour l’Europa League. Chacune des 2 équipes aura donc fort à prouver, après un début de compétition peu satisfaisant.

Autres repêchés de la Ligue des champions, le FC Twente de Nacer Chadli et les Russes du Rubin Kazan se retrouvent dès les 8èmes de finale de la C3, avec pour principal enjeu, aller aussi loin possible après avoir échoué en C1. De son côté, le PSV Eindhoven sera opposé aux Français de Lille. Invaincu tout au long du premier tour, le PSV part en favori. Mais les Néerlandais continueront la compétition sans leur maître à jouer Ibrahim Afellay, parti au FC Barcelone. Il leur reste néanmoins Othman Bakkal et Nordine Amrabat. Les hostilités reprennent les 15 et 16 février pour la C1, et les 17 et 18 pour la C3.

La double nationalité n'exclue pas la marocanité
Auteur : Ma'lik
Date : le 18 décembre 2010 à 16h39
Très cher Chichleuh vous devriez savoir que le fait de jouer pour un autre pays même si on est originaire du Maroc n'annule pas le fait qu'on soit marocain. Et puis cet article ne revendique pas la nationalité de Kaboul. Il ne fait que rappeler quelque chose qui est vrai. Du sang marocain coule dans les veines de Younès Kaboul, que ça vous plaise ou pas.
Youness Kaboul vous dites ?
Auteur : chtichleuh
Date : le 18 décembre 2010 à 11h06
Youness Kaboul vous dites ? Lui marocain ?

Il joue pour l'équipe de France... Alors pourquoi dire qu'il est marocain ?

Il as peut être la double nationalité, j'en conviens... Mais il joue pour un pays étrangé, ne l'oublions pas.
Blaugrana forever !
Auteur : chtichleuh
Date : le 18 décembre 2010 à 11h03
Arsenal va se faire laminer ! Ca c'est quasi certain !

Sans parler du fait que l'attaque d'arsenal n'est pas porté sur... l'attaque.

Chamakh n'est pas un buteur killer à l'instant de Messi, voir même de son compatriote El Hamdaoui, Chamakh est un attaquant, mais il n'as pas le sens du but, Arsen Wenger à mis en place un attaquant qui fait jouer son équipe avant lui même. Et quand on sait que Chamakh est seul en pointe accompagné en attaque par des milieux latéraux et le milieu offensif Nasri, ca va être dur dur de bousculer la défense Catalane, la meilleure au monde...

alors qu'en face, l'attaque est tout simplement dévastatrice, Messi, qu'on ne doit plus présenter, est le meilleur attaquant et buteur au monde, accompagné de Villa et de Pedro, de véritables renards des surfaces.

Ca va être chaud pour Arsenal et Chamakh !!
A quand des équipes Marocaines qui rivalisisent avec ces équipes....
Auteur : Chibani2
Date : le 17 décembre 2010 à 19h26
Je m'adresse à tous les financiers et aficionados au football,pourquoi ne pas investir sur des jeunes et faire des centres de formation football car nous avons des diaments bruts chez nous et qui ne demnadent qu'une c'est d'avoir un appui financier pour se formenr....Au lieu de ne voir que Messi nous en avons bien d'autres qui ne sombrent que dans la décheance....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com