Menu

Société Publié

Tanger : Arrestation massive de migrants depuis lundi

Temps de lecture: 1'
DR

Entamée en début de semaine, la vague d'arrestations de migrants subsahariens par l'évacuation d'immeubles occupés illégalement dans le quartier de Boukhalef, à Tanger, se poursuit.

Vendredi une autre descente de la police marocaine dans un quartier proche a été effectuée et d’autres migrants ont été délogés et interpellés, selon un responsable du Groupe antiraciste de défense des migrants (Gadem). D’après le Gadem, depuis lundi, deux Ivoiriens ont trouvé la mort en marge de ces évacuations forcées. Un seul décès avait toutefois été confirmé par les autorités.

«D’après les témoignages des personnes avec lesquelles on a pu parler par téléphone, les forces de police sont encore très présentes à Boukhalef et continuent à arrêter des migrants subsahariens qui sortent dans le quartier», explique à RFI Stéphane Julinet, chargé de programme Droits des étrangers pour le Gadem à Rabat.

A en croire Julinet, plusieurs migrants ont dû se réfugier dans les quartiers ou forêts voisines. Leur nombre n’est pas connu, mais il pourrait avoisiner les 400 migrants. Le Gadem déplore par ailleurs l'incitation à la haine dans certains médias en ligne depuis le début de l'opération. 

ecoute
Auteur : falone
Date : le 25 novembre 2015 à 12h17
sest vrai tous ce qe vous ditte mais ya t il du travaille pr les noir au maroc ou bien combien combien de racistes marocains pouriont donner du travaille a camarade au maroc.combien de fois nos soeurs qui tavaillent comme domestique se font niquer par des patron marocains ou madame marocainnes;donc svp arretter de mentir le monde
et toi???
Auteur : nordinsam
Date : le 06 juillet 2015 à 13h40
tu as trouvé ca dans le programme du front nationale?je me demande si tu as tout ca ????
Hassad "Ministre de l"intérieur" alias Papon et ses ratonnades.....
Auteur : Chibani2
Date : le 04 juillet 2015 à 17h08




Machae Allah!!!!,je savais que la nouvelle constitution n'était que vernis de mauvaise qualité.......

Il craque et vous vous rendez compte que les Droits de l'Homme sont bafoués.....

Cette Monarchie connait bien les répressions policières meurtrières de 1961 par Maurice Papon qui a terminé ses jours en prison.....

LA POLICE SOUS HASSAD ET SOUS L'EGIDE DE S.M. AGIT COMME DES JUSTICIERS ET NON COMME DES HOMMES REPRESENTANT LA JUSTICE.....
Hospitalité
Auteur : chrad
Date : le 04 juillet 2015 à 15h58
Les défenseurs des migrants sub-sahariens devraient assister la police au lieu de la dénigrer. Je ne parle pas de délation mais d'intermédiation.
Le Maroc n'est pas un payé développé. Il n'a pas les moyens de venir en aide aux étrangers alors que sa propre population est dans le besoin.
Protéger les migrants oui, les autoriser à travailler oui, leur fournir des prestations sociales s'ils cotisent oui, mais leur faire la charité non !
Est ce qu'ils sont identifiés ? Ont ils des papiers ? Est ce qu'ils ne représentent aucun danger pour les marocains ? Est ce qu'il y a parmi eux des criminels, des tortionnaires … Comment s'en assurer s'ils ne possèdent aucun document ou si leurs pays d'origine ne "collaborent" pas ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com