Menu

Société   Publié

VTT : Les montagnes de l'Atlas, décor époustouflant pour les freeriders

Michal Marosi et Richard Gasperotti, deux légendes tchèques du VTT se sont rendus dans l’Atlas marocain pour explorer de nouvelles pistes de freeride. Après plusieurs jours passés dans un décor à couper le souffle, ils reviennent sur une aventure inoubliable en compagnie des habitants de cette région montagneuse.

Temps de lecture: 2'
Photo:Jan Kasl
Photo: Jan Kasl
Photo: Jan Kasl
Photo: Jan Kasl
Photo: Jan Kasl
Photo: Jan Kasl

Pendant deux semaines, deux légendes tchèques du VTT, Michal Marosi et Richard Gaspérotti, ont arpenté les montagnes de l’Atlas pour rouler sur de nouvelles pistes de freeride. Sous les yeux des habitants de ces zones montagneuses, les deux freeriders sous la bannière Czech-Blood ont vécu une  aventure qui est restée comme l’un de leurs meilleurs souvenirs. Dans une vidéo postée sur PinkBike, ils sont revenus sur leur découverte de l’Atlas et des spots propices au VTT.

«Le Maroc est génial avec ce paysage toujours changeant. Après 50 kilomètres vous vous retrouvez absolument dans un autre endroit». «Nous avons vu des endroits comme les roches rouges ou semi désertes, les sentiers de graviers, les pistes...», explique Gasperotti. «Nous sommes chanceux d’avoir trouvé les spots que nous voulions et de rouler dessus».

L’idée de voyager dans des endroits qu’ils ne connaissaient pas leur est venue pendant l’hiver. C’est une période où nous nous ennuyons et faire du VTT dans nos régions devient difficile et limité, expliquent-t-ils.

Lac, palmiers, neige…, le décor parfait !

Pour les deux freeriders, le décor de l’Atlas est de ce qu’il y a de plus convenable. L’endroit est fait pour les freeriders, il n’a aucune interdiction. En plus, il n’est qu’à quelques heures de l’Europe. «Le Maroc est une grande destination pour nous Européens parce que c’est tout près». «Il y a la garantie de trouver un bon climat au printemps…où les conditions sont idéales pour les cameramen et les photographes». «Le climat était parfait, le soleil tapait, c’était des conditions optimales pour rouler». «C’était le neuvième séjour au Maroc pour moi.», ajoute Gasperotti. 

«L’une des choses qui nous a agréablement surpris a été les roches rouges, les gens partent jusqu’au Etats-Unis pour les voir alors qu’il en existe tout près». «C’était formidable avec la diversité des couleurs…Les palmiers qui poussent, les petits lacs et la vue de la neige qui couvrent les montagnes de l’Atlas»  

Pour leur voyage au Maroc sponsorisé par Red Bull, Marosi et Gasperotti ont contacté Pierre Allain Renfer, fondateur de «Action sport Loisirs», une société basée à Marrakech et spécialisée dans l’organisation et l’encadrement d’activités sportives telles que le golf, les randonnées pédestres, les excursions en VTT, les raids 4X4,  les programmes pour team building.

 Surpris par la vie dans les montagnes

Marosi et Gasperotti ont profité de ce séjour pour découvrir le quotidien des habitants des montagnes de l’Atlas. «Nous étions surpris par le mode de vie dans ces villages», confient-t-ils. «Ils vivent sans électricité…n’ont jamais quitté leurs villages, ils sont seulement préoccupés par la recherche de nourriture».

«Nous étions une sorte d’attraction pour les enfants. Parfois, tout le village venait nous supporter. Nous n’avons eu aucun souci lors du tournage. Les gens étaient accueillants, hospitaliers…», se réjouissent les deux freeriders. Même si Gasperotti s’est blessé par la suite, ce qui a mis fin à l’aventure, cela n'empêche pas les deux aventuriers de garder un beau souvenir de leur découverte de l’Atlas. Ils ont fait cap sur Marrakech pour un petit repos de trois jours avant de reprendre la route pour visiter Tizi n’Tichka, situé à 2 260 mètres d'altitude sur la route entre Marrakech et Ouarzazate.

...
Auteur : saamiir
Date : le 04 juillet 2014 à 16h25
super une courses avec les scorpion et cobra a cornes!!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com