Menu

Culture Publié

Maroc : Destruction « volontaire » de gravures rupestres de 2 000 ans à Tiznit

Temps de lecture: 1'
DR

Des dalles portant des gravures rupestres de plus de 2 000 ans, localisées sur le site de Boutarigt dans la province de Tiznit, ont  été détruites «volontairement» par des professionnels, apprend-t-on auprès du Centre national du patrimoine rupestre. «C'est un acte de destruction effectué volontairement par des chasseurs de trésors archéologiques», au regard des moyens utilisés pour l’enlèvement de la pierre, a indiqué une source du ministère de la Culture marocain

Les dalles portent les gravures de la période dite Amazighe (au moins 2 000 ans avant J.C), selon sur la chronologie de cet art reconnu au Maroc et en Afrique du Nord, les sujets et les techniques utilisés.

Un groupe dépêché sur les lieux a constaté les dégâts subis par le site, appelant, au passage, les services concernés à prendre des mesures pour la conservation des sites d’art rupestre de la région.

Pour rappel, Boutarigt fait partie d’un ensemble de plus de treize sites d’arts rupestres dans la province de Tiznit. Celui d’Oukass étant la plus riche en termes de concentration de gravures.

volontaire mais quoi...?
Auteur : kolargool
Date : le 03 août 2013 à 14h50
la question intéressante est :pourquoi ont ils détruit ces gravures ?
volontaire mais quoi...?
Auteur : kolargool
Date : le 03 août 2013 à 14h44
la question intéressante est :pourquoi ont ils détruit ces gravures ?
quoi???????
Auteur : all92
Date : le 02 août 2013 à 22h10
des professionnel dite vous? Mais qui sont ils ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com