Menu

Sport Publié

Mondiaux d’athlétisme : Le Maroc en finale du saut en longueur et du 5000m Messieurs

L’entrée en lice du marocain Yahya Berrabah s’est finalement couronnée de succès avec la qualification de ce dernier, hier, pour la finale du saut en longueur. De même que Anis Selmouni et Chakir Boujettaoui qui s’étaient engagés pour les 5000m. Quant au 800m, Laalou a fini par se faire une place sur la ligne de départ des demi-finales.
Temps de lecture: 2'
DR
Yahya Berrabah a terminé à la sixième place de la série B des qualifications pour le saut en longueur, avec un bond de 8,08m. La première position de cette série a été occupée par le Britannique Greg Rutherford avec un saut de 8,30m. En deuxième et troisième positions figurent, respectivement, le Sud Africain Godfrey Godfrey Khotso Mokoena (8.29) et le Panaméen Irving Saladino (8.16). Berrabah se retrouve ainsi pour la première fois en finale du saut en longueur des Mondiaux d’athlétisme, après trois tentatives échouées en 2003 à Paris, en 2005 à Helsinki et en 2007 à Osaka. La finale du saut en longueur est prévue pour le samedi prochain, à 17h05 (GMT+1).

Le goût de la réussite a été le même pour Anis Selmouni et Chakir Boujettaoui sur le 5000m. Le premier a fini en huitième position de la première série et s’est qualifié au temps avec un chrono de 13:22.95. Au finish, le peloton de tête était composé, par ordre d’arrivée, de l'Ethiopien Kenenisa Bekele (13:19.77), suivi de l'Américain Matthew Tegenkamp (13:19.87) et du Britannique Mohammed Farah (13:19.94).

L’autre marocain du 5000m, Chakir Boujettaoui, est, quant à lui, arrivé en sixième position de la deuxième série des qualifications en ayant parcouru la distance en 13mn :23.83. Les trois premières places ont été occupées par l'Ougandais Moses Ndiema Kipsiro, arrivé en tête avec un temps de 13:22.98, talonné par le Kenyan Eliud Kipchoge (13:23.34) et le Qatari James Kwalia C'Kurui (13:23.57).

Pour décrocher le ticket de la finale du 5000m, il fallait figurer parmi les cinq premiers ou parmi les cinq meilleurs temps. Cette finale se déroulera le dimanche 23 août, à 15 :25 (GMT+1).

Concernant toujours les coureurs marocains, Amine Laalou a été finalement le troisième à franchir la ligne d’arrivée de la 7ème et dernière série des qualifications du 800m, avec un temps de 1:46.38. L’athlète marocain était devancé par le Kenyan Jackson Mumbwa Kivuva qui a remporté la course en 1:46.17, et le Néerlandais Bram Som (1:46.33). Laalou semble donc - tant bien que mal - relevé de la déception d’hier après avoir manqué le podium du 1500m. « Je n'ai pas fermé l'œil la nuit dernière après avoir raté hier l'occasion de remporter une médaille », a-t-il confié à la MAP. Il poursuit en expliquant qu’il a tenté de se « qualifier avec minimum d'effort, mais le rythme élevé de la course m'a contraint à pousser à fond pour arriver parmi les trois premiers ».

Laalou sera dans la troisième et dernière série de ces demi-finales, prévue cet après midi à 19h46 (GMT+1), et aura beaucoup à faire face à ses concurrents.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com