Menu

Politique Publié

Tour de vis sur la frontière algéro-marocaine : Alger installe 24 nouveaux postes de contrôle

L’Algérie renforce son dispositif sécuritaire avec le Maroc. Une mesure afin de lutter efficacement contre la contrebande et le trafic de drogue en provenance du Maroc. C'est du moins l'objectif affiché par le ministre de l'Intérieur, Dahou Ould Kablia.

Temps de lecture: 2'
Contrôle douanier à la frontière algéro-marocaine /DR

A la demande marocaine d'ouverture des frontières terrestres, l’Algérie vient de répondre en opérant un tour de vis sur les 700 kilomètres qui la séparent du royaume. Lundi, le ministre de l’Intérieur du gouvernement Abdelmalek Sellal annonce l’installation de vingt-quatre nouveaux postes de contrôle en vue de «lutter contre la contrebande des carburants et le trafic de drogue», a expliqué Dahou Ould Kablia lors d’une conférence de presse, consacrée à l’approvisionnement du mois de Ramadan, à laquelle a également assisté le ministre du Commerce.

«Nous sommes doublement pénalisés. Les contrebandiers font sortir le carburant et introduisent des drogues» en provenance du Maroc. «Nous sommes contraints d’importer du mazout en attendant l’exploitation des quatre nouvelles raffineries», indique-t-il. Des installations encore en chantier. En 2012, l’Algérie a en effet importé 2 millions de tonnes de gasoil et 500 000 tonnes d’essence.

Le Maroc est accusé de laxisme

«Nous avons tout essayé. Mais les gens des frontières refusent de travailler dans l’agriculture. La contrebande leur offre mieux. Je pense que la seule solution qui nous reste, c’est de sévir», menace le ministre de l’Intérieur en visant les trafiquants des deux côté des frontières. Selon la presse locale, Ould Kablia prévoit d’introduire des modifications sur le code pénal pour un durcissement des peines contre les contrebandiers.

Ne dérogeant nullement à une ligne de conduite bien établie chez les autorités du voisin de l’Est, Dahou Ould Kablia conditionne un retour à l’avant août 1994 à un fort engagement marocain dans la lutte contre la contrebande et le trafic de drogue. «J’ai soulevé ce problème avec mon homologue marocain (Mohand Laenser, ndlr). Je lui ai dit que si les autorités marocaines ne font pas d’effort, les choses ne vont pas avancer». Une allusion au dossier de la réouverture des frontières terrestres, toujours renvoyé aux calendes grecques. Les autorités algériennes craignent qu’une telle normalisation ne puisse profiter qu’à l’économie marocaine et entame leur confortable stock de devises.

Reportage sur la contrebande diffusé sur France24 en 2010

frontiere ouverte,jamais!!!!!!!!!!!!!!!!
Auteur : citoyen tout court
Date : le 30 juin 2013 à 15h09
vivement la fermeture définitive des frontieres, ne dites on pas rester 'seul que mal accompagner?
alors pourquoi vous ne faites pas autant?
ayez le courage de fermer la frontiere d'autant plus que l'on ne veux pas de vous !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Trop et c'est trop ...
Auteur : Hamid79
Date : le 21 juin 2013 à 20h51
L'Algerie a raison de multiplier les contrôles à la frontiére. Allons Messieurs ! La situation est critique , il y'a des tonnes de droguies qui passent en Algerie . Et l'état Marocain ne fait rien bien plutôt il encourage les cointrebandiers-drogues à envoyer autant de quantités qu'il faut . Personnellement , j'ai travaillé dans cette zone . Et je sais ce qui se passe réellment , les autorités Algeriennes ne parlent pas trop sur al drogue , pourtant , il se trouve que chaque année (Statistiques à l'appui - En 2005 la quantité saisie dépasse les 55 tonnes sans parler des quantités acheminés sur le territoire Algerien . La situation est grave ...L'etat Marocain encourage la culture du canabis alors que l'etat Algerien a toujours frappé de main de fer , la culture du canabis . Et peut être , tout le monde se sait pas que la drogue la plus recherchée au Monde pourrait être cultivée au Sud-Ouest Algerien . ça vous le ne savez pas ... Eh bien , vous l'avez mainteant ... Sans parler trop du refus de l'Algerie a ouvrir les frontiéres . Personnellement , je suis contre l'ouverture faite sans conditions préalables et c'est notre pays
SALAM !!!!!!!!!
Auteur : sezame77
Date : le 31 mai 2013 à 01h24
je crois que de chaque coté il y a des sionistes qui insiste ^pour que les frontieres n 'ouvrent jamais , le maroc et l'algérie réunient serait trop puissant pour la région - alors qu'ils préparent l'apauvrissement et le kao en algérie et au maroc et surtout qu'on facent comme les autres qu'on s'entrent tues - c'est malheuresement le destin des arabes .
une poignée d'autre nous échapperas à leurs destruction 'prions d'étres parmis ceux qui restent fidèle a l'islam et non nationaliste .SALAM !!!
L,une des alibis de l,Algerie.
Auteur : OpiniO
Date : le 17 mai 2013 à 15h28
Dans un article de presse Algerien qui parlait de la contrebande surtout des carburants entre la Tunisie et l,Algerie la quantite etait honteuse et qui ne deppasse meme pas les 4 mils ltr.
La presse Algerie parlait dans cette article comme si les Tunisiens ont envahit un puit petrolier Algerieien et l,ont transporte en Tunisie -:)
Le Maroc tend dans le futur proche vers l,energie propre grace a ses grands projets
La pression est desormais internationale et derriere construire des postes de controles n,est que alibis comme l,oil le hach et le 9ar9oubi.
...
Auteur : dzkiller
Date : le 16 mai 2013 à 13h44
dans ce cas la cher axis, il faudrait remercier l'Algérie de multiplier les postes de contrôle à la frontière ...
et j'espère que le maroc en prendra de la graine
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com