Menu

Sport Publié

JO Pékin : Le Petit Poucet vert au pays du Géant Rouge

C’est sous la traditionnelle brume épaisse pékinoise et précisément à 8 heures 08 du soir heure locale (12:08 GMT) que le coup d’envoi des 29ème Jeux Olympiques sera lancé au tout nouveau stade Nid d’Oiseau à Pékin. Le choix de la date et de l’heure n’est pas anodin. Le 8 étant le chiffre porte bonheur en Chine. Il amènerait prospérité et richesse. D’ailleurs plus de 9000 couples chinois ont choisi le 8.08.2008 pour se dire oui.
Temps de lecture: 3'
DR
Les jeux Olympiques de Pékin seront ceux qui vont marquer l’histoire des Olympiades. Les chiffres le prouvent. Des chiffres titanesques. En effet, ses Jeux sont les plus chers de l’histoire. Les chinois ont déboursé 40 milliards de dollars pour financer cet évènement dont 9 milliards ont été investis seulement dans les transports en commun. Les mêmes 9 milliards de dollars qui ont été nécessaires pour organiser les JO d'Athènes en 2004. Mais ça ne s’arrête pas là. Toute l’usine humaine chinoise s’est mise en route pour accueillir chaleureusement les 2 millions de visiteurs tant attendus. Six cents milles personnes volontaires ont été appelées pour prêter main- forte et soutenir les cent mille agents de police qui vont assurer la sécurité et le bon déroulement des compétitions.

Avec tous ses chiffres qui donnent le tournis, on pourrait même en oublier le vrai spectacle de ces JO : le sport.
Au total, c’est 10.500 athlètes du monde entier qui vont y participer. A la clé : 303 médailles d’or à décrocher dans 28 disciplines sportives.

Cependant, si 2008 est l’année porte bonheur des chinois, elle ne le sera pas pour le Maroc. C’est certain. L’année 2008 n’a pas été des plus extraordinaires pour le sport national. Tout le monde se souvient de la prestation décevante qu’a fournie l’équipe nationale de football lors de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Lions de l’Atlas se sont fait éliminés lors du premier tour face à la Guinée. Un souvenir qui fait mal.

Le Maroc participe à ces jeux avec 47 sportifs de sept disciplines différentes. Pas un de plus. A savoir 26 sportifs pour l'athlétisme. C’est d’ailleurs la discipline qui regroupe le plus grand nombre d’athlètes marocains. Tout le monde le sait, les marocains savent courir. Les marocains courent très bien. L’athlétisme est d’ailleurs la discipline sportive qui a fait gagner le plus de médailles au royaume avec 16 médailles sur les 19 gagnées au total dans l’histoire de la participation du Maroc aux Jeux Olympiques. Vient ensuite la boxe avec 10 sportifs, le judo avec 4 athlètes, 3 pour le taekwondo, 2 pour l'escrime, 1 pour la natation et 1 pour le tir à l'arc.

Je me pose une question alors : Qu’est-ce que 47 sportifs alors que la France espèrent récolter au moins 40 médailles ? Certes, vous me direz que je compare deux choses incomparables. Mais rappelez-vous qu’en 2004, Hicham El Guerrouj a remporté deux fois de suite deux médailles d’or. C’est aussi ça les Jeux Olympique : il faut y croire. La surprise, l’angoisse, les doutes et finalement le bonheur de voir les athlètes de son pays monter sur le podium olympique, c’est aussi ça le sport.
Mais hélas Hicham El Guerrouj ne renouvellera pas son exploit de 2004 dans les stades chinois cette année. Il représente le Maroc dans les médias internationaux puisqu’il est consultant sportif pour les chaînes étrangères.

Selon le directeur technique national du Maroc cité par la MAP, Mustapha Aouchar, le Maroc est dans une période de transition, faisant référence notamment à l’absence de grands noms du sport marocain comme les athlètes de poids Salah Hissou, Brahim et Khalid Boulami, de la championne du monde Nezha Bidouane et bien sur du champion du monde olympique Hicham El Guerrouj.

Ce qui est sur, c’est que ces Jeux seront certainement l’occasion de voir apparaître de nouvelles étoiles du sport national. Les Marocains misent d’ores et déjà sur les performances de Hasna Benhassi et Amine Laalou…pour décrocher des médailles.
Les athlètes marocains à surveiller de près aux JO de Pékin

- Athlétisme
. Hasnaa Benhassi (800m dames)
. Meryem A. Selsouli (1500m et 5000m dames)
. Jawad Gharib (marathon)
. Hamid Ezzine (3000m steeple)
. Mohamed Moustaoui (1500m messieurs)
. Abdelâti Iguider (1500m messieurs)
. Amine Laalou (800m messieurs)

- Boxe
. Taher Tamsamani

- Taekwondo
. Abdelkader Zrouri
. Ghizlane Toudali
. Mouna Benabderrasoul

- Escrime
. Ali Xavier
. Issam Rami

- Natation
- Sara El Bekri




Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com