Menu

Breve

Maroc-Espagne : Les douanes de Ceuta et Melilla en échange du contrôle aérien du Sahara ?

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, aurait débloqué, lors de sa visite à Rabat, le transfert au Maroc de la gestion de l'espace aérien du Sahara occidental, ont confié des sources diplomatiques ibériques à El Confidencial Digital.

«C’est la condition exigée par le Maroc en échange de l’ouverture des douanes à Ceuta et Melilla», affirment les mêmes sources. Pour rappel, le Premier ministre a quitté mercredi le royaume sans arracher de la partie marocaine une date précise pour l’ouverture des douanes à Ceuta et Melilla.  

De son côté l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, a tenu à dissiper les doutes sur ce sujet, réaffirmant «l'engagement» de Rabat à les ouvrir prochainement. «Il y aura davantage de réunions. Nous nous y engageons», a-t-elle indiqué dans des déclarations à la presse au lendemain de la visite de Pedro Sanchez au Maroc.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a reconnu, le 14 janvier, qu’«il y a un point dans la déclaration conjointe (du 7 avril 2022, ndlr) qui est public et qui porte sur l'amélioration de la gestion et c'est ce que nous faisons», En effet, le point 7 de la Déclaration conjointe maroco-espagnole annonce que des «discussions concernant la gestion des espaces aériens seront engagées» entre les deux pays.

A quelques semaines des élections législatives anticipées du 23 juillet 2023, des médias ibériques avaient fait état d’une «suspension» des négociations sur le transfert du contrôle de l’espace aérien du Sahara au Maroc.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com