Menu

Breve

Football : L’Algérie boycotte la cérémonie des CAF Awards 2023, organisée à Marrakech

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Walid Sadi a révélé, ce dimanche, qu’il allait «boycotter la cérémonie des CAF Awards», prévue lundi 11 décembre 2023 à Marrakech. Le responsable a expliqué avoir pris cette décision, notifiée selon lui à la CAF depuis deux jours, en «solidarité avec Riyad Mahrez». Ce dernier a été évincé de la liste des nominés au titre de meilleur footballeur africain. Le gardien de but des Lions de l’Atlas, Yassine Bounou, a également subi la même mise à l’écart.

«Aucun algérien ne sera présent à la cérémonie», a fait savoir Walid Sadi, dans des déclarations aux médias de son pays. Ce mot d’ordre est destiné essentiellement à Abdelhak Benchikha, qui est sur la liste finale des trois candidats pour le trophée de meilleur entraîneur africain, aux côtés du sélectionneur marocain Walid Regragui et de son homologue sénégalais Aliou Cissé. Echoroukonline avait, d’ailleurs, qualifié Benchikha d’«ami du Marocain Fouzi Lekjaa».

La décision algérienne de boycotter l’édition 2023 des CAF Awards ne constitue pas une surprise. En effet, Rabah Madjer et Lakhdar Belloumi, deux anciennes gloires du football algérien, avaient décliné l’invitation de la Confédération africaine de football d’assister à la cérémonie précédente, organisée le 21 juillet 2022 à Rabat, en marge de la CAN féminine.

Ces déclarations interviennent quelques jours après que certains médias algériens ont accusé le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, d’être derrière la mise à l’écart du capitaine des Fennecs, Ryad Mahrez, de la dernière liste des trois nominés au titre de meilleur footballeur africain 2022-2023.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com