Menu

Article    

Ramadaniyates #1 : L'objectif derrière le jeûne du mois de Ramadan

Ramadaniyates est un podcast produit par Yabiladi pour apporter des réponses aux questions liées au mois de Ramadan, en donnant la parole aux spécialistes religieux. Dans ce premier épisode, le sens et l'objectif derrière le jeûne du mois sacré.

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 2'

Les musulmans accueillent, cette semaine, le mois de Ramadan, marqué par un jeune de 29 ou 30 jours, selon le calendrier lunaire. Ils sont ainsi appelés à arrêter de manger et de boire dès la distinction du «fil blanc du fil noir», soit l’aube, jusqu'au coucher du Soleil et l’appel à la prière du Maghrib. Ils remplissent ainsi le quatrième pilier de l’islam, commémorant le mois où Allah révélait les premiers versets du Coran au prophète Mohammed.

Pour Dr. Mustapha Benhamza, «la sagesse suprême derrière le jeûne est le sacrifice de certains désirs par le musulman afin de prouver qu’il est un véritable serviteur de Dieu Tout-Puissant et que le commandement d’Allah est au-dessus de tout désir et caprice».

Le président du conseil régional des oulémas de l’Oriental rappelle que la fonction de la charia islamique est de «rendre les gens des serviteurs de Dieu Tout-Puissant par choix, tout comme ils lui sont serviteurs par contrainte». Il a expliqué que «le jeûne rituel a des avantages, ainsi qu’un sens suprême».

«Allah a dit : "Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété" (Sourate Al-Baqarah,183). Dieu Tout-Puissant a ainsi mentionné que le but du jeûne est d’accéder à la piété.»

Dr. Mustapha Benhamza

Le président du conseil régional des oulémas de l’Oriental rappelle que l’objectif du jeûne est aussi de «renforcer le lien avec Dieu». «Par conséquent, lorsqu'un musulman arrête de manger et de boire, il prouve qu'il est avant tout un serviteur d’Allah et que l'obéissance à Dieu intervient, pour lui, avant tous les désirs», poursuit-il.

Dr. Mustapha Benhamza rappelle que le jeûne est accompagné d’une série d’actes, comme la prière. «Pendant ce mois béni, le musulman est appelé à augmenter le nombre de ses prières et les faire durer plus longtemps». Il cite ainsi comme exemple la prière de Tarawih, rappelant que le Prophète Mohammed passait plus de temps pour cette prière, accompagné des Sahaba. «Il ne finissait qu’à l’approche de l’aube», ajoute-t-il.

L’expert religieux conseille, pour accéder à la piété, de lire souvent le Coran, rappelant que le mois de Ramadan est intimement lié au texte sacré de l'islam.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com