Menu

Breve

PLF 2021 : Plus de 60% des postes budgétaires à l’Intérieur et l’armée

Publié
Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie et des finances / DR
Temps de lecture: 1'

Le projet de loi de finances 2021, présenté ce lundi 19 octobre devant le Parlement par le ministre des Finances, Mohamed Benchaaboun, prévoit la création de 20.956 postes budgétaires. Une fois de plus les départements régaliens se taillent la part du lion, avec  12.754 emplois dans la fonction publique, répartis comme suit : 8.554 au ministère de l’Intérieur et 4.200 à l’Administration de Défense nationale.

Bénéficiant de la crise sanitaire, le ministère de la Santé a vu le PLF 2021 lui allouer 5.500 emplois, ce qui représente une hausse de 500 postes par rapport à l'année 2020.

Les autres ministères se sont partagés le reste, avec 1.044 pour l’Education nationale, la Formation professionnelle, l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; 500 pour la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion ; 400 pour le ministère des Habous et des Affaires islamiques ou encore 200 pour la Cour royale.

Le projet de loi de finances 2021 souligne que «le chef du gouvernement est habilité à répartir 300 postes budgétaires entre les différents départements ministériels ou institutions, dont 200 sont réservés au profit des personnes en situation de handicap».

Outre les 20.956 postes budgétaires, «il est créé à compter du 1er janvier 2021, auprès du ministère de l'intérieur, 1.547 postes budgétaires pour les fonctionnaires relevant du budget des assemblées préfectorales et provinciales qui seront transférés, à compter du 1er janvier 2021, dans le cadre de l'opération de redéploiement desdits fonctionnaires».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/