Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Je vais me suicider
14 mai 2016 14:06
Franchement, à quoi bon qu'on t'envoie du MP si tu lis même pas ???
14 mai 2016 17:57
Salam

C'est peut être ton pseudo qui porte à confusion, le pauvre n'a que 14ans. Lol je te taquine. Ça fait du bien de rire et ton pseudo est LOL.

Bonne soirée
Citation
Libertine Alamaison a écrit:
Franchement, à quoi bon qu'on t'envoie du MP si tu lis même pas ???
14 mai 2016 19:31
Salaam

Smahli Eye rolling smiley


Citation
Haroro a écrit:
J'ai vue sur la 1ère page de sa publication que beaucoup demandent pourquoi il parle de suicide! va voir ses publications et cite moi les parties que j'ai "poudrée à ma façon" comme tu le dis
j'ai réagi à ses autres publications également et cite moi où je montre "l'ego démesuré" auquel tu fais allusion car je n'en vois nulle part ? je me suis gardée de lui donner conseil ici car les autres s'en sont chargés (je parle des commentaires précédents au mien)
et explique moi pour que je comprenne, les reproches que tu me fais (car pour moi, je n'ai fais qu'éclairer ceux qui demandaient les raisons de ton cher ami)
K
15 mai 2016 16:44
Salam

Je t'avais déjà écrit une fois, sans réponse. Je vais t'écrire encore, une dernière fois.

Je vais jouer à madame Irma et lire ton avenir ! Tiens toi bien !

A 13 ans ta vie est devenue un enfer, tout le monde est contre toi, tu te sens affreusement mal, toute cette haine à ton égard, en toi, alors ce jour-là tu seras pret, tu voudras le faire, te jeter sous les roues du bus du collège. Mais tu tomberas avant dans un profond coma.

A l'adolescence tu te réveilleras, tu auras 15/16 ans, tu n'auras plus la foi, étant persuadé que Dieu t'ayant abandonné, pic de croissance, tu seras beau comme un Apollon, tu auras un charme fou, tu ne comprendras rien, tu iras dans un lycée loin de chez toi, loin de tous ces gens qui te détestent, tu auras une nouvelle vie, celle d'un rebelle, qui fait tomber les filles et qui fument des petards à la sortie du lycée.

Ta famille continuera de t'oppresser et tu sauras que pour t'en sortir, la porte royale sera les études supérieures et la clé pour l'ouvrir, le bac, que tu auras haut la main malgré le déchainement de haine de ta famille.

Le tapis rouge te sera déployé, tu partiras loin d'eux, mais tu seras brisé de l'intérieur, tu auras l'impression de jouer un role, de vivre la vie de quelqu'un d'autre, la drogue calmant de moins en moins tes angoisses, tu augmenteras les doses, multiplieras les crises de paranos, les bad trips, les dérapages.

Tu avanceras dans tes études comme tu pourras, de plus en plus tourmenté, faisant de plus en plus de mal autour de toi, te renfermant dans ton mal etre, dans la spirale infernale, te détestant de plus en plus, jusqu'à revenir à ce moment, celui où tu voulais te jeter sous les roues du bus. Le suicide se représentera et cette nuit là, il n'y aura pas de coma, mais la mort, la vraie, et plus rien ni personne pour te retenir. Cette nuit là aurait du etre le soir de ta seconde mort. 24 ans, beau et intelligent, charmeur, tourmenté, isolé, addict.

Et là, ta foi de petit garçon enterrée au plus profond de toi meme, celle qui t'a plongé dans un coma émotionnel pour te sauver du suicide une première fois, te repechera à nouveau. Elle te dira "Il y a le bon Dieu au ciel, tu ne te souviens donc pas? Tu l'as oublié? Lui ne t'a jamais abandonné. Ca n'est pas ton heure, ça n'est pas toi qui décide. Tu as besoin d'aide, vas, cours, vole, chercher cette aide".

Alors tu iras. En décompensation nerveuse, en dépression sévère et tu trouveras. Tu feras tout le nécessaire, tu iras à l'hopital psychiatrique, tu feras de la thérapie intensive, tu deviendras abstinent de drogue, tu apprendras les ablutions, la prière, le chapelet, tu enchaineras les rendez-vous chez les assistantes sociales, tu t'accrocheras comme jamais à ce fil qui te tient en vie, qui te retient de la mort, à ta foi qui te relie à Dieu. Tu feras tout cela loin très loin de ton milieu d'origine, et ta famille n'en sera rien. Tu te feras des dizaines de compagnons de route qui t'accompagneront sur ce chemin.

Et puis à force de patience et de persévérance, tu finiras, au bout de rudes années, de ta traversée du désert, par atteindre la lumière au bout du tunnel. Tu n'auras pas trente ans, tu seras plus discret, cassé mais reconstruit, résilient, sage comme si tu avais 100 ans. Tu voudras vivre une belle vie, selon la volonté divine, sur le droit chemin. Tu te sentiras missionné, responsable d'accomplir quelque chose de bien. Tu seras guidé et régi par le bien. Tu reprendras tes études, tu voudras devenir un modèle de bien, et tu réfléchiras à t'engager dans le militantisme pour faire bouger les choses politiquement.

Tu comprendras que cette expérience tragique de ton enfance était un passage nécessaire pour te rendre profondément humain et pour comprendre la souffrance humaine, coeur contre coeur. Tu comprendras que cette expérience fait qui tu es devenu, une belle personne, une personne rare, une personne dont le monde a besoin et que ta vie compte. Tu auras cette intuition certaine que le pire est derrière toi et le meilleur à venir. Tu seras un homme nouveau, sauvé par le miracle divin. Tu voudras croquer la vie à pleines dents.

Voilà la petite histoire. Mais je me suis trompée !! Je ne sais pas lire l'avenir, je t'ai raconté le passé de quelqu'un d'autre. Peu importe au final.

Accroche toi petit, Dieu a de beaux projets pour toi. La vie est magnifique et pleine de surprises.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 15/05/16 16:49 par Kilal.
M
15 mai 2016 21:38
Désolée de te dire ça mais commence un petit régime.
Tu peux t'acheter un petit vélo pour commencer, et ignore les insultes quotidiennes. Tu peux préparer des phrases types de ripostes comme : " je mange bien" ; "Toi t'es maigre ".
Tu peux faire une main courante à la Police et faire condamner par la justice ceux qui t'embêter le plus.

Pense à ceux qui sont pires que toi, mais eux ne se suppriment pas, ils vivent avec leurs problèmes et ne peuvent rien changer : les personnes handicapées moteurs ou les enfants qui meurent de faim au Darefour, en Somalie ou ailleurs.... Il faut être positif.
Entoure-toi des bonnes personnes aussi qui sauront t'aider et te respecter pour te sortir de cette situation pénible.
Courage, dans 10 ans tu me remercieras Beaucoup.
p
16 mai 2016 23:03
Salam

Ne fais pas ça tu ne vas empêcher de vivre a cause d eux? je sais ce que tu vis tkt pas. tu vas grandir et partir de chez toi et RENAITRE

PENSE a ton futur, transforme cette haine en force tu verras tu seras plus forte et t auras plus de recul sur les autres
17 mai 2016 14:01
Super Smiling Smiley

T'as compris bien l'idée de mon pseudo.

En plus, le prénom Libertine ça existe bien, d'après le Saint Libertin évêque en Sicile. J'assure toujours mes arrières. LOL
Citation
Theresajane a écrit:
Salam

C'est peut être ton pseudo qui porte à confusion, le pauvre n'a que 14ans. Lol je te taquine. Ça fait du bien de rire et ton pseudo est LOL.

Bonne soirée
17 mai 2016 16:21
Salam

Oui et c'était une chanson phare et équivoque de Mylène Farmer. Lol. Tant que c'est à la maison, ça va.

Bonne soirée
Citation
Libérée Alamaison a écrit:
Super Smiling Smiley

T'as compris bien l'idée de mon pseudo.

En plus, le prénom Libertine ça existe bien, d'après le Saint Libertin évêque en Sicile. J'assure toujours mes arrières. LOL
17 mai 2016 16:27
Oui, t'as raison, MDR j'ai pensé après.

J'ai eu l'idée, en papotant avec quelqu'un, sur le sujet de comment doit se comporter la femme avec son mari pour que le couple dure le plus longtemps possible et quels sont les limites.

Bonne soirée à toi Winking smiley


Citation
Theresajane a écrit:
Salam

Oui et c'était une chanson phare et équivoque de Mylène Farmer. Lol. Tant que c'est à la maison, ça va.

Bonne soirée
A
18 mai 2016 17:45
J'en ai déjà parle à la psychologue et mes parents sont venus mon père et ma mère mont dit que les psychologues étaient racistes et racontes du blabla pour me d'équilibrer et que je rate la scolarite....Mon père crot que le collège croit que je suis fou (histoire vrai ... mon père est un peu raciste.)
Citation
Manal85 a écrit:
Bonjour,
J'ai de la peine pour toi mon petit bout de choux. Faut pas en vouloir à tes parents, peut être qu'ils t'eduquent comme ils ont été éduqué sans donner d'amour... Et tes petits freres et petites soeurs c'est pas de leur faute non plus ils sont petits. Ton poids est du à ton alimentation et ton mal être. Parles en à la psychologue de ton collège qui pourra informer tes parents et te dirigera vers des spécialistes et même dans des centres où tu seras logés et scolarisés durant des mois pour t'aider à perdre du poids. Et c'est pris en' charge par la sécurité sociale. Donc tu seras loin de ta famille pendant quelques temps et dans le centre tu te feras de nouveaux amis. Si tes parents veulent rien savoir diriges toi de nouveau vers le psy de ton collège. Et demandes lui d'aider tes parents dans les demarches vu qu'ils sont illettrés. OK tiens moi au courant par ce forum mon petit et n'oublie pas même s'ils sont durs avec toi tes parents ils t'aiment.
un commentaire qui m'a touché sur ton ancien poste, elle a raison la dame , trouve toi un centre psk la ca va plus dans ta tete petit chou sinon je viens te chercher moi meme Smiling Smiley courage a toi
M
19 mai 2016 00:21
Que Dieu te vienne en aide. Tout s arrange
A
19 mai 2016 11:21
Tiens bon . Accroche toi aux études . Ton heure de gloire viendra . Ce qui t'arrive est peut être ce qui te sauve .
Tous ces élèves qui vont rater leurs études car ils se sentent bien . Toi tu iras loin .
Tu n'es pas le seul à qui ça arrive .
Concentre toi sur ce qu'est tu peux faire . Et fais le bien .
Bon courage .
[center] [color=#0033FF]"Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas la certitude absolue " Albert Einstein[/color][/center]
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook