Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
La tariqa tijaniya au cœur d’une nouvelle rivalité entre le Maroc et...
H
17 novembre 2022 20:23
le fondateur de la tariqa tijaniya n'est pas né en Algerie...La region, où il est né, n'a jamais fait partie des colonies ottomanes d'alger...
Le sahara, dit algérien, n'a été rattaché au nord, ex departements francais, qu'au 20 eme siecle.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/11/22 20:25 par HSBR.
17 novembre 2022 20:32
Un bon chèque avec une jolie photo....est ce que quelqu'un peut leur dire que l'Algérie n'a jamais existé avant 62? Car créée par les français...auparavant occupée par les turcs...
17 novembre 2022 20:36
Encore une polémique stérile qui va détourner les opinions des problèmes internes dans les 2 pays …
17 novembre 2022 20:38
non que dans l'algérie
les marocains connaissent leur histoire
par contre les algériens ont montré leur vrai visage à se prendre aux marocains
le patrimoine marocain est pas un débat stérile
Citation
Berkshire a écrit:
Encore une polémique stérile qui va détourner les opinions des problèmes internes dans les 2 pays …
17 novembre 2022 20:46
L’art d’occuper les peuples et les opinions avec des débilités pour les détourner des priorités fonctionne à merveille chez les maghrébins
Citation
bettyLagentille a écrit:
non que dans l'algérie
les marocains connaissent leur histoire
par contre les algériens ont montré leur vrai visage à se prendre aux marocains
le patrimoine marocain est pas un débat stérile
17 novembre 2022 21:06
Tout ce qui fait la réputation du Maroc est d'origine algérienne, une manière de s'approprier l'histoire du voisin pour se faire une histoire qui est quasi inexistante.

A force de boire du pétrole et de fumer du gaz, le nouveau-né se prend pour un géant.
17 novembre 2022 21:27
Il n’y a qu’une seule importance en religion : la satisfaction d’Allah. L’adoration est exclusivement vouée à Lui en toute logique : Il est le Créateur, l’Unique sans associés.

Donc les fidèles doivent garder à l’esprit que les sectes n’ont pas leur place en Islam, on ne se divise pas pour des raisons nationalistes ou idéologiques. C’est assez claire.
17 novembre 2022 21:35
La junte militaire algérienne cherche une récupération politique pour déployer son influence, vu que l’ordre Tijani est suivi par des millions de personnes sur le continent africain et dans le monde, donc, la religion est le dernier de ses soucis.
Citation
Ihssan_57 a écrit:
Il n’y a qu’une seule importance en religion : la satisfaction d’Allah. L’adoration est exclusivement vouée à Lui en toute logique : Il est le Créateur, l’Unique sans associés.

Donc les fidèles doivent garder à l’esprit que les sectes n’ont pas leur place en Islam, on ne se divise pas pour des raisons nationalistes ou idéologiques. C’est assez claire.
17 novembre 2022 21:44
Ayant definitivement perdu sur l'essentiel, l'Algerie veut s'accrocher au subsidiaire, voire à l'anecdotique.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/11/22 22:07 par Disnay.
g
17 novembre 2022 22:05
La manière dont cette polémique est présentée par l'article ci-présent peut donner l'impression qu'il s'agit d'une bisbille stupide, sur fond de chauvinisme et de nationalisme étroit. Mais à bien y regarder, le sujet est d'importance, car traitant d'un patrimoine essentiel de la culture et de l'identité spirituelle et religieuse du Maroc à travers les siècles.
Et il n'est pas vain du tout de rappeler que ce patrimoine soufi lié à la zawyia Tijaniya a constitué depuis deux siècles pratiquement un lien spirituel et culturel notable entre le Maroc et l'Afrique où l'enseignement du Cheikh Sidi Ahmed Tijani jouit d'une notoriété remarquable.

Citation
Berkshire a écrit:
Encore une polémique stérile qui va détourner les opinions des problèmes internes dans les 2 pays …
17 novembre 2022 22:57
C'est à la ville de Fès qui abrite la Zaouiya Tijania et le Mausolée de Sidi Ahmed Tijani que les adeptes de cette Tariqa Tijani viennent de tous les pays Africains accomplir leur perelinage surtout les Senegalais . Ain Madi autant que d'autres régions et localités étaient Marocaines avant que l'occupation Française n'agrandisse et alargissent la régence d'Alger de quelques dizaines de km2 pour devenir le pays dit algerie avec 2 millions de km2...grinning smiley
S
17 novembre 2022 23:55
la junte n'a qu'á poursuivre Tijani en cour de justice internationale d'avoir choisi le méchant marrouk pour mourir.
R
17 novembre 2022 23:56
Marocains comme algériens, on est assez cons pour se battre pour du soufisme..
w
18 novembre 2022 00:03
Pendant que nous sommes confronté à la sécheresse et les nations s'interrogent sur le réchauffement climatique je n'ai point de temps à perdre dans un débat sur l'origine de la Tijania. Qu'elle appartienne au Maroc ou à l'Algérie à quoi cela changerait mon quotidien?
18 novembre 2022 09:15
Je ne suis absolument pas d'accord. Le patrimoine spirituel et religieux ne doit en aucun cas être politisé, il n'est la propriété d'aucun pays. Il est le patrimoine de tous ceux qui le suivent et y adhèrent. Sinon, l'islam serait un patrimoine de l'Arabie Saoudite actuelle ? le christianisme serait un patrimoine de l'état palestinien ou de l'état Israél ? ... Idem pour le Malékisme, Le Chisme (qui serait Saoudien et non Iranien), et autres sectes etc ... Même le patrimoine culturel ne peut pas toujours être assimilé à un état, la langue arabe serait le patrimoine de l'état actuel du Yemen ?

Ce n'est pas concevable.


Citation
gustavo321 a écrit:
La manière dont cette polémique est présentée par l'article ci-présent peut donner l'impression qu'il s'agit d'une bisbille stupide, sur fond de chauvinisme et de nationalisme étroit. Mais à bien y regarder, le sujet est d'importance, car traitant d'un patrimoine essentiel de la culture et de l'identité spirituelle et religieuse du Maroc à travers les siècles.
Et il n'est pas vain du tout de rappeler que ce patrimoine soufi lié à la zawyia Tijaniya a constitué depuis deux siècles pratiquement un lien spirituel et culturel notable entre le Maroc et l'Afrique où l'enseignement du Cheikh Sidi Ahmed Tijani jouit d'une notoriété remarquable.
E
18 novembre 2022 10:10
C'est marrant toutes les personnes qui disent "on s'en fout il y a plus important", et bien non.

Ça s'appelle le patrimoine culturel immatériel, l'abandonner c'est abandonner notre identité et être à la merci de n'importe qui souhaitant imposer ses idées et son mode de vie. Mais pour comprendre ça il faut réfléchir plus loin que le bout de son nif...

Si on suit le mode de pensée de l'Algérie, tout ce qui s'est passé sur les terres marocaines spoliées par la France puis l'Algérie est Algérien ? Quelle grande mascarade.

Par exemple toutes les personnes né à Strasbourg en période Allemande sont toujours considéré comme allemand aujourd'hui, y'a que l'Algérie qui veut falsifier l'histoire qui agit de la sorte en s'appropriant à posteriori les choses.

Quelques exemples :

Sébastien Brant (1458 à Strasbourg - 10 mai 1521 à Strasbourg) est un humaniste et poète satirique allemand, auteur notamment de La Nef des fous (Das Narrenschiff)...

Friedrich Hagenauer, né vers 1490-1500 à Strasbourg1 et mort après 1546, est un sculpteur, un portraitiste et l'un des médailleurs les plus productifs de la Renaissance allemande2.

Johann Protasius von Anstett, auch Ivan Osipović Anstett oder Iwan Ossipowitsch von Anstett[1] (* 12. April[2] 1766 oder 20. Juni 1767[3] in Straßburg; † 14. Mai 1835 in Frankfurt am Main) war ein russischer Diplomat

Cette méthode de l'Algérie de s'approprié tout ce qui est sur le territoire, même s'ils n'ont aucune lien avec relève de la falsification de l'histoire.
18 novembre 2022 10:45
On sait ce que c'est le patrimoine culturel immatériel smiling smiley MAIS, la religion et la spiritualité ainsi que leurs courants dérivés ne peuvent PAS être la propriété immatérielle d'un pays. C'est un patrimoine humain appartenant à ses adeptes. L'Islam par exemple est né en Arabie mais il appartient à, et fait partie de l'identité de, tous les musulmans dans le monde.

Citation
El_Fassi a écrit:
C'est marrant toutes les personnes qui disent "on s'en fout il y a plus important", et bien non.

Ça s'appelle le patrimoine culturel immatériel, l'abandonner c'est abandonner notre identité et être à la merci de n'importe qui souhaitant imposer ses idées et son mode de vie. Mais pour comprendre ça il faut réfléchir plus loin que le bout de son nif...

Si on suit le mode de pensée de l'Algérie, tout ce qui s'est passé sur les terres marocaines spoliées par la France puis l'Algérie est Algérien ? Quelle grande mascarade.

Par exemple toutes les personnes né à Strasbourg en période Allemande sont toujours considéré comme allemand aujourd'hui, y'a que l'Algérie qui veut falsifier l'histoire qui agit de la sorte en s'appropriant à posteriori les choses.

Quelques exemples :

Sébastien Brant (1458 à Strasbourg - 10 mai 1521 à Strasbourg) est un humaniste et poète satirique allemand, auteur notamment de La Nef des fous (Das Narrenschiff)...

Friedrich Hagenauer, né vers 1490-1500 à Strasbourg1 et mort après 1546, est un sculpteur, un portraitiste et l'un des médailleurs les plus productifs de la Renaissance allemande2.

Johann Protasius von Anstett, auch Ivan Osipović Anstett oder Iwan Ossipowitsch von Anstett[1] (* 12. April[2] 1766 oder 20. Juni 1767[3] in Straßburg; † 14. Mai 1835 in Frankfurt am Main) war ein russischer Diplomat

Cette méthode de l'Algérie de s'approprié tout ce qui est sur le territoire, même s'ils n'ont aucune lien avec relève de la falsification de l'histoire.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/11/22 10:46 par Berkshire.
T
18 novembre 2022 12:29
Bonjour désolé chacun sa culture
Va dire au français que cassoulet est suisse ou les frites et belge
Alors chacun sa culture
E
18 novembre 2022 13:49
Je suis tout à fait d'accord avec toi, donc ce discours il faut le tenir aux algériens qui tentent de s'approprier cela, le Maroc n'y est pour rien dans l'histoire. C'est les algériens qui sont fâchés avec les faits.
Citation
Berkshire a écrit:
On sait ce que c'est le patrimoine culturel immatériel smiling smiley MAIS, la religion et la spiritualité ainsi que leurs courants dérivés ne peuvent PAS être la propriété immatérielle d'un pays. C'est un patrimoine humain appartenant à ses adeptes. L'Islam par exemple est né en Arabie mais il appartient à, et fait partie de l'identité de, tous les musulmans dans le monde.
w
18 novembre 2022 14:19
Tout d'abord il faut savoir qu'un patrimoine culturel immatériel peut être partagé par plusieurs pays; Ensuite combien de marocains connaissaient ce mouvement soufi Tijani avant la lecture de cet article? vous sûrement étant donné que vous êtes originaire de Fès, là où cette doctrine s'est développée; Aussi il ne faudrait pas revivre le passé en s'accrochant aux différentes doctrines religieuses car cela pousse aux guerres religieuses, ce que nous vivons déjà entre les pays sunnites et chiites.
Citation
El_Fassi a écrit:
C'est marrant toutes les personnes qui disent "on s'en fout il y a plus important", et bien non.

Ça s'appelle le patrimoine culturel immatériel, l'abandonner c'est abandonner notre identité et être à la merci de n'importe qui souhaitant imposer ses idées et son mode de vie. Mais pour comprendre ça il faut réfléchir plus loin que le bout de son nif...

Si on suit le mode de pensée de l'Algérie, tout ce qui s'est passé sur les terres marocaines spoliées par la France puis l'Algérie est Algérien ? Quelle grande mascarade.

Par exemple toutes les personnes né à Strasbourg en période Allemande sont toujours considéré comme allemand aujourd'hui, y'a que l'Algérie qui veut falsifier l'histoire qui agit de la sorte en s'appropriant à posteriori les choses.

Quelques exemples :

Sébastien Brant (1458 à Strasbourg - 10 mai 1521 à Strasbourg) est un humaniste et poète satirique allemand, auteur notamment de La Nef des fous (Das Narrenschiff)...

Friedrich Hagenauer, né vers 1490-1500 à Strasbourg1 et mort après 1546, est un sculpteur, un portraitiste et l'un des médailleurs les plus productifs de la Renaissance allemande2.

Johann Protasius von Anstett, auch Ivan Osipović Anstett oder Iwan Ossipowitsch von Anstett[1] (* 12. April[2] 1766 oder 20. Juni 1767[3] in Straßburg; † 14. Mai 1835 in Frankfurt am Main) war ein russischer Diplomat

Cette méthode de l'Algérie de s'approprié tout ce qui est sur le territoire, même s'ils n'ont aucune lien avec relève de la falsification de l'histoire.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook