Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
SOS souffrances et idées de mort
a
26 septembre 2012 16:44
salamou'alaykoum,

Je vous lis avec intérêt sur le forum de Yabiladi et j'aurais aimé donc avoir des retours bien aimablement de votre part par rapport au cas de santé d'une connaissance à moi, une soeur, avec qui par ailleurs je garde contact à travers la e-messagerie depuis plusieurs années. J'ai toujours su d'elle qu'elle avait de sérieux soucis de santé comme pour la freiner dans ses études. Ça dure depuis ces années que je la connais, et même que ça avait commencé avant cela. Elle n'en voit toujours pas un début de dénouement. Elle est très jeune et vie péniblement son état actuel. Tout récemment, elle m'a (difficilement) confié sa grande souffrance. Elle a commencé à avoir des idées suicidaires. Je vous explique donc du mieux que je peux son état actuel:

Elle est boulimique -quoique pas toujours- jusqu'à ne plus pouvoir manger. Elle n'en est pas devenu obèse. elle vit actuellement une importante fébrilité physique et psychique. Elle se retrouve incapable de mener à bien ses projets, et finit par se replier sur elle-même et se couper un peu des autres. Elle devient phobique, et en particulier le soir. Elle entend raisonner en elle des "je t'aime" et autres phrases (peur de les verbaliser), souvent. Il lui arrive encore des fois d'angoisser à l'idée de fermer les yeux le soir pour s'endormir, car elle sait que pourra lui apparaître alors l'image d'un proche décédé ou l'image d'une bizarrerie de face incertainement humaine, visage et yeux tous noirs, ou même l'image de plusieurs visages avec des yeux anormaux. C'est aussi devenu une habitude, des visages lui sont devenus familiers, et parfois elle s'étonne d'en voir un nouveau, parfois quelque peu amusé par la chose; c'est que depuis le temps que ça dure il fallait bien qu'elle s'y fasse. Elle préférera des fois veiller la nuit jusqu'à endormissement. Il lui arrive d'être sujette à des espèces de pulsions incontrôlées comme quand elle reçoit des coups de son propre bras (gauche) ! Elle craint grandement de se faire passer pour une folle si elle osait dévoiler certains de ses ressentis. Dans ses heures de souffrances, elle ne pourra même pas écouter une récitation coranique. Peut-être le plus pénible à vivre pour elle, c'est de se sentir toute seule, dans sa tête, toute seule avec son mal-être. Elle se sent abandonnée et pas aimée. Elle se reproche de ne pas faire (assez) d'efforts et de continuer dans "son délire", comme elle le dit. Le pessimisme est entrain de la gagner, et sous l'emprise d'une angoisse circonstancielle sa boulimie reprend vite le dessus. Elle est tentée de reprendre les vomissements provoqués.

Voilà ce que je peux vous en dire pour l'instant. Je suis venu vous exposer ceci après avoir eu son consentement. Comprenez bien que je m’inquiète pour elle. Donnez-moi svp des indications, des conseils lucides, quoi lui conseiller, quel dénouement serait-il possible dans son cas afin de la voir -par l'ultime et première volonté d'Allah- s'extirper de son état actuel.

Fraternellement.
m
26 septembre 2012 17:07
salem

barakallah oufik pour ton poste tu est courageux et c'est important d aider les autres

fait des douhas pour elle inchallah chaque fois et surtout elle aussi il ne faut pas que cela la rende faible elle doit ce battre et avoir confiance a allah azawajel

qu'allah swt la guide et lui retire se mal inchallah
d
26 septembre 2012 17:54
epouse là peut etre c'est ça qui va la guerrir lol desolé j'ai pas de solution..il faut qu'elle demande à Allah de la guerrir, il existe des soins prophétique..

mais j'ai bien peur que si elle va voir un psy il ne l'envoie dans un saile où sa sera pire pour elle je sais ce que je dis j'ai déjà été en stage dans un centre pyschiatrique ben c'est affreux j'ay repense des fois a tout ces tete que j'ai vu il les bourre de cachets pour les calmer mais il ne les guerrissent pas..il les enferme de force..et il sont entre eux...franchement c'est trés douloureux...en fait la société ne veux pas les voirs donc ils les enferme entre eux..

.
C
26 septembre 2012 22:52
slm
jai une copine a moi ces la mm chose pas tt mai presque ell a un djin ds son corp qui laime , il est amoureu dell et ne veu pas sorti de cou il lui fai subir des tas de chose comm en lisan le coran acoter , bin ell ce frapp le visage et ce mis par terre de cou ell peu pas lire le coran ,. ces tree dur mai allah m3akum inchalah , khir inchalah
z
27 septembre 2012 03:58
Le mieux pour elle c'est de l'accompagner voir son medecin qui peut lui conseiller un psychologue voir un psychiatre pour qu'elle sa fasse traiter. Nous sommes quand même en france et on n'enferme pas les personnes comme ça dans les hôpitaux psychiatriques sans raison. Et ce n'est pas la prière qui la guérira. C'est très profond ce qui lui arrive et il lui faut une personne neutre avec qui parler et il n y a que ça qui puisse l'aider. I faut voir la réalité en face. Elle n'est pas devenue comme ça du jour au lendemain donc elles a besoin de soigner son psychique pour pouvoir s'en sortir et aller de l'avant. Ce n'est pas facile et c'est bien pour d'avoir un ami comme toi. C'est très important d'etre entouré de bonnes personnes. Continue à prendre soin d'elle c'est vraiment très bien.

Bon courage à vous 2
a
2 octobre 2012 13:39
@mavraivie: Amiin pour ton dou'a. Barakallah oufiki.

@delehha: Merci. Il n'est pas question pour elle de revoir un psychiatre.

@Cerise^^: Salam. Oui, elle parle de djinn aussi. Mais elle a aussi d'autres soucis physiques qu'elle traine depuis son enfance. Qu'Allah guérisse ton amie.

@zazabel: Merci. Je lui ai fait remarqué qu'elle n'avait jamais fait part de tous ses soucis de santé a un seul médecin.


Merci a tout le monde pour vos participations !

Je tacherai de vous en dire un peu plus aujourd'hui, et un peu plus a chaque fois, si Allah le veut.

Toujours en correspondant avec elle, je découvre que des son enfance elle commençât a souffrir de problèmes physiques assez gênants: scoliose, cervicales [accident domestique], entorses de chevilles a répétition [selon ses parents, elle avait des difficultés a marche étant petite], et asthme. Je me demande s'il n'y a pas un lien entre les trois premiers.

Barakallah oufikoum.
2 octobre 2012 13:54
Sûrement une coïncidence, ça ne peut être que de la sorcellerie ou le mauvais oeil. Quelqu'un lui veut du mal, c'est une évidence....








Sinon, dans les solutions modernes et concevables, y'a toujours un psychologue ou un psychanalyste. Elle doit fouiller dans son passé pour en extraire les souffrances dont la boulimie est un des symptômes. Et ce genre de procédure ne se fait pas tout seul, elle aura besoin d'être épaulée par un professionnel dans cette exhumation de fantômes.

Et puis sait-on jamais, peut-être voir un neurologue. Ces problèmes sont peut-être, mais j'en doute, d'ordre neurologiques.
C
5 novembre 2012 23:40
walikoum salam,
je suis triste pour elle, pour ma part je t'invite a consulter une spy musulmane qui pourra éventuellement effectuer un diagnostique et de ce fait un traitement sachant que Seul Allah guerrit et que les medecins ou rakki ne sont que des causes. A mon avis une roquiya serait une première étape inchallah.
Allah y shefiha amin!
B
6 novembre 2012 02:55
Bonsoir,

Je pense que ton amie a des problèmes d'ordre nerveux. Des fois, le stress, l'angoisse et la tension (probablement lié aux échecs de ses projets) font perdre momentanément le contrôle des membres. Cela arrive peut être dans des moments de relâchements, lorsque l'angoisse n'est pas au maximum.

Encore une fois à cause des échecs, peut être que les "yeux" qu'elle voit représentent le regard qu'elle à sur elle même, c'est à dire un un regard peu flatteur, et presque effrayant. Dans ces moments la, il est difficile de garder la foi...

Mais il faut qu'elle se fixe des objectifs à court terme, plutôt facile, pour pouvoir reprendre petit à petit confiance en elle. Si elle veut aller voir un médecin, lui décrire simplement les faits. (il lui prescrira surement des médicaments à base de plantes qui vont lui permettre de se détendre).

Dieu n'abandonne personne, Il est grand et pardonne. Ton amie n'est donc pas seule. Bien que la douleur puisse être grande, et son mal être immense, si il y a bien une chose impardonnable c'est de se donner la mort...

Courage !
f
16 novembre 2012 22:43
AS-Salam3alaykoum

C'est de moi qu'il s'agit ...

J'essaie de me sortir de ça, mais dur dur...
e
11 mars 2014 10:05
Citation
fatizo31 a écrit:
AS-Salam3alaykoum

C'est de moi qu'il s'agit ...

J'essaie de me sortir de ça, mais dur dur...

Qu'allah te facilite, et t'apaise

Je fait des Duaas pour toi
p
11 mars 2014 10:15
Salam,

D'un point de vue spirituel, essaie une thérapie dite musulmane.
Il y a bien le frère Mahdy IbnSalah qui en parle.

[www.youtube.com]
il est en région parisienne.
f
11 mars 2014 12:26
Saam alaykoum

Baarak llahu fiikum.

Je suis du sud.

Après tout ça j'ai atterit a l'hopital avec 36 kg anorexique... Il y a un an.

Aujourd'hui, j'ai repris du poids mais rien ne se stabilise dans ma tête. Je me bat tout les jours pour recuperer ma santé.. Al hamdulillah.

J'ai compris que il n'y a qu'allah qui me sortira de ça mais c'est pas simple.
J'aimerai me sortir de ça. Normalement je suis en train de m'en sortir. Mais allahu a3lem.

J'ai fais le choix de ne pas aller voir de psy.

Si on a tout ces problemes en tant que musulman c'est qu'il y a un vrai problème dans notre foi..

Je souhaite a personne de rentrer dans ces troubles comportementaux.

Allah yhfadna.

Amin
f
11 mars 2014 12:34
Salam alaykoum

Pour celles qui me lisent et Qui ont elles mêmes des problemes avec la nourriture je vous conseille un forum et je vous dit :
Faire un regime ou maigrir ne resoudra pas vos problemes.
En maigrissant on a un autre probleme qui se creer celui de rester fine.
Le vrai probleme il est dans la tete. DANs soi DANS LA RELATION AVEC DIEU.
Je vous dis ça sans orgueil je suis dans le meme cas !!

Corrigez votre pratique au lieu de corriger votre physique.
C'est pas votre physique qui vous sauvera du chatiment de l'au dela

Je devrais utiliser nous au lieu de vous. JE suis , encore une fois, dans le meme cas !
On a rien compri a la vie.
Le modele anorexique n'est pas le vrai modele a suivre.


Voici le lien du forum EXCLUSIVEMENT POUR SOEURS :
[moncorpsuneamana.forumgratuit.org]
e
11 mars 2014 12:38
Citation
fatizo31 a écrit:
Saam alaykoum

Baarak llahu fiikum.

Je suis du sud.

Après tout ça j'ai atterit a l'hopital avec 36 kg anorexique... Il y a un an.

Aujourd'hui, j'ai repris du poids mais rien ne se stabilise dans ma tête. Je me bat tout les jours pour recuperer ma santé.. Al hamdulillah.

J'ai compris que il n'y a qu'allah qui me sortira de ça mais c'est pas simple.
J'aimerai me sortir de ça. Normalement je suis en train de m'en sortir. Mais allahu a3lem.

J'ai fais le choix de ne pas aller voir de psy.

Si on a tout ces problemes en tant que musulman c'est qu'il y a un vrai problème dans notre foi..

Je souhaite a personne de rentrer dans ces troubles comportementaux.

Allah yhfadna.

Amin

Tu te trompe ma soeur, (en rouge) car ceci est une épreuve envoyé par Allah
c'est un bien fait pour nous ,malgré le fait que dans nos pensé on peut croire que ce
n'est pas juste.

Allah i3tik chifa ma soeur, sache qu'Allah aime, ceux qu'il éprouve
et qu'après chaque épreuve Allah nous récompense si on la surmonte.
f
11 mars 2014 12:40
Je parle du fait qu'on se tourne vers les plaisirs du ventre.

C'est qu'au fond y a soucis. Au lieu de se tourner vers Allah. On se tourne vers les plaisirs...
e
11 mars 2014 12:49
Citation
fatizo31 a écrit:
Je parle du fait qu'on se tourne vers les plaisirs du ventre.

C'est qu'au fond y a soucis. Au lieu de se tourner vers Allah. On se tourne vers les plaisirs...

Dit comme ça, tu as raison.Welcome
11 mars 2014 15:13
Salâm Fatizo31,

J'ai lu l'ensemble du post.

Je tiens à saluer le posteur initial pour sa présence et le soutien qu'il t'apporte... Qu'Allah le préserve et le récompense à la hauteur de sa bonté inshâ'llah...

Fatizo31... C'est très triste ce qu'il t'arrive... Très dur aussi.
Je n'imagine même pas toute cette souffrance qui est tienne et que tu vis seule dans ton coin, chaque jour et chaque nuit que Dieu fait depuis tant d'années.

J'espère de tout coeur que tu cesseras de souffrir. Qu'Allah apaise ton âme, ton esprit et ton corps...

Je ne suis pas psychologue.
Toutefois, je vais essayer de voir un peu plus clair dans ton récit et essayer de t'apporter une grille de lecture différente de la tienne. L'idéal serait naturellement de te tourner vers un professionnel... Mais tu sembles écarter cette SOLUTION.

Fatizo31,

Tu traînes depuis trop longtemps :
- un mal-être psychique (que traduisent tes phobies, tes peurs, tes angoisses, ces voix, ces visages, ces regards qui t'épient...)
- un mal-être physique (que traduisent tes douleurs physiques, ta boulimie, tes vomissements, ton anorexie...)
- une solitude que tu t'imposes (repli sur toi-même, mettre les autres à l'écart, ne pas vouloir parler de tes ressentis).
- une forte culpabilité : les reproches de ne pouvoir avancer, ton mutisme, ton auto-flagellation
- des conséquences diverses : freinage et blocages en tout genre.

Tu qualifies à un moment ton état de "délire" ?
Toute ta souffrance ne serait-elle que le fruit d'un délire que tu te reproches d'entretenir ?

Si tu le veux bien, relis ton récit maintenant. Tu en parles mieux que moi...

Citation
antisismic a écrit:
1) Mal-être psychique :
elle vit actuellement une importante fébrilité physique et psychique.

Elle a commencé à avoir des idées suicidaires.

Elle devient phobique, et en particulier le soir. Elle entend raisonner en elle des "je t'aime" et autres phrases (peur de les verbaliser), souvent. Il lui arrive encore des fois d'angoisser à l'idée de fermer les yeux le soir pour s'endormir, car elle sait que pourra lui apparaître alors l'image d'un proche décédé ou l'image d'une bizarrerie de face incertainement humaine, visage et yeux tous noirs, ou même l'image de plusieurs visages avec des yeux anormaux. C'est aussi devenu une habitude, des visages lui sont devenus familiers, et parfois elle s'étonne d'en voir un nouveau, parfois quelque peu amusé par la chose; c'est que depuis le temps que ça dure il fallait bien qu'elle s'y fasse. Elle préférera des fois veiller la nuit jusqu'à endormissement. Il lui arrive d'être sujette à des espèces de pulsions incontrôlées comme quand elle reçoit des coups de son propre bras (gauche) !


2) Mal-être physique :
Elle est boulimique -quoique pas toujours- jusqu'à ne plus pouvoir manger.
et sous l'emprise d'une angoisse circonstancielle sa boulimie reprend vite le dessus. Elle est tentée de reprendre les vomissements provoqués.

elle vit actuellement une importante fébrilité physique et psychique.

Elle préférera des fois veiller la nuit jusqu'à endormissement. Il lui arrive d'être sujette à des espèces de pulsions incontrôlées comme quand elle reçoit des coups de son propre bras (gauche) !

Après tout ça j'ai atterit a l'hopital avec 36 kg anorexique... Il y a un an.

Aujourd'hui, j'ai repris du poids mais rien ne se stabilise dans ma tête. Je me bat tout les jours pour recuperer ma santé..

3) Solitude imposée:
et finit par se replier sur elle-même et se couper un peu des autres.
Elle se sent abandonnée et pas aimée.
Peut-être le plus pénible à vivre pour elle, c'est de se sentir toute seule, dans sa tête, toute seule avec son mal-être.

J'ai fais le choix de ne pas aller voir de psy.

4) Culpabilité :
Elle craint grandement de se faire passer pour une folle si elle osait dévoiler certains de ses ressentis. Dans ses heures de souffrances, elle ne pourra même pas écouter une récitation coranique. Peut-être le plus pénible à vivre pour elle, c'est de se sentir toute seule, dans sa tête, toute seule avec son mal-être. Elle se reproche de ne pas faire (assez) d'efforts et de continuer dans "son délire", comme elle le dit. Le pessimisme est entrain de la gagner

J'ai fais le choix de ne pas aller voir de psy.
Si on a tout ces problemes en tant que musulman c'est qu'il y a un vrai problème dans notre foi..

5) Conséquences diverses :
Elle se retrouve incapable de mener à bien ses projets,
sérieux soucis de santé comme pour la freiner dans ses études


Fatizo31... Ce n'est pas du délire... C'est de la souffrance... TU SOUFFRES à tous les niveaux...
Tu ne sais de quoi... Tu ne sais d'où ça vient... Tu n'as pas de diagnostic posé... Tu ne sais comment expliquer tous ces symptômes... Tu ne sais quel en est le remède... Tu ne sais pas comment t'en sortir.

Je comprends que tu puisses y voir un délire, je comprends que tu te penses folle et que tu ne peux en parler.

Mais... Toute cette souffrance... Elle est réelle... Réelle. Et elle est tienne... Tous les jours. Toutes les nuits.

Ton post date de 2012. Tu nous reviens aujourd'hui... Et malheureusement, les choses n'ont pas changé pour toi. Ton état ne s'est pas amélioré. Tu dis que "rien ne se stabilise dans ta tête".

Pourquoi ?

Si tu n'arrives pas à t'en sortir... N'est-ce pas parce que tu refuses toute aide ?
Si tu avances difficilement... N'est-ce pas parce que tu freines un peu de ton côté aussi ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/03/14 15:15 par Sarazinement Vôtre.
11 mars 2014 16:00
Re-Salâm,

Je tique sur cette phrase que tu as écrite :


Citation
fatizo31 a écrit:
Je parle du fait qu'on se tourne vers les plaisirs du ventre.
C'est qu'au fond y a soucis. Au lieu de se tourner vers Allah. On se tourne vers les plaisirs...

Fatizo31... Tu inverses ici la perspective... Et gomme par là le problème.

Tu parles de plaisir... Est-ce réellement pour le seul plaisir de ton ventre que tu es boulimique ?
Comme est-ce réellement parce que tu voulais être belle et mince que tu as sombré dans l'anorexie et que tu as terminé à l'hôpital ?

Alors... Est-ce que le terme plaisir te semble adéquat ?

¨Parce que je ne vois dans ta boulimie, ton anorexie, tes vomissements et tout ce que tu peux infliger à ton corps QUE SOUFFRANCE... Et AUCUN plaisir.

Je doute très fortement que les boulimiques mangent par plaisir de leur ventre... Comme je doute très fortement que les anorexiques se privent de nourriture par plaisir de leur corps, pour être jolie...

Tu parlais d'ailleurs plus haut de régime... L'anorexie que tu as connu n'avait rien à voir avec un régime.
L'anorexie c'est une violence infligée au corps. Une violence que l'on s'inflige soi-même inconsciemment.

La boulimie comme l'anorexie ne sont que la manifestation d'un mal-être intérieur très profond qui rejaillit physiquement.

C'est une spirale infernale... Depuis combien de temps es-tu enlisée dedans ?

Fatizo31... Ne prends pas mes interventions comme des critiques à ton égard... Par Allah que ce n'est pas le cas...

Je ne détiens pas de vérité... J'essaie simplement de te soumettre quelques idées, quelques réflexions pour t'aider à y voir plus clair... Si tu les penses pertinentes, réfléchis-y... Sinon, n'y prête pas attention...





Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/03/14 16:01 par Sarazinement Vôtre.
f
11 mars 2014 17:08
Salm alaykoum

J'ai bien lue ce ne tu m'as ecris.

Kheyr in shaa allah.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook