Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La police sous surveillance
a
5 juin 2007 14:06
Le ministère de l'Intérieur veut contrer la torture lors des interrogatoires. Des caméras seont placées dans les locaux de la PJ.


Les autorités auraient-ils enfin trouvé le moyen de contrer la torture? A en croire une source bien introduite au ministère de l’Intérieur, ce dernier s’apprêterait à placer des caméras de surveillance dans les locaux de la Police judiciaire (PJ) et les commissariats de police. «Ces caméras seront également utilisées lors des manifestations, pour mesurer la proportionnalité de la réaction des forces de l’ordre».
A l’heure où nous mettions sous presse, aucune information ne circulait ni sur le budget de l’opération, ni sur le nombre de caméras qui seront installées. Reste à savoir également si l’annonce ne se résume pas uniquement à une «opération-pilote» qui ne concernerait que certains locaux et non la totalité des postes de police. Le projet du ministère de l’Intérieur intervient après la publication par la presse de photos de détenus visiblement malmenés après leur passage par le centre de Témara.

A signaler que plusieurs ONG telles que Human Wright Watch ou encore l’Organisation mondiale contre la torture pointent du doigt, dans leurs rapports, «de nombreux cas de torture au Maroc». Et ce, «malgré les avancées enregistrées en matière de droit de l’homme depuis l’adoption d’une loi réprimant cette pratique».


5 à 15 ans de prison pour les tortionnaires


En effet, entrée en vigueur en février 2006, la loi 43-04 relative à la torture punit de 5 à 15 ans de prison et de 10.000 à 30.000 DH d’amende la torture commise par un fonctionnaire public. L’article 231-4 de ce texte va beaucoup plus loin et punit de réclusion perpétuelle celui qui torture un mineur de moins de 18 ans, ou une personne malade ou âgée, infirme, une femme enceinte ou encore lorsque l’acte de torture est accompagné d’un viol.

Cette loi a apporté une grande nouveauté en prévoyant une définition précise de la torture. Il s’agit de tout acte entraînant une souffrance physique ou morale intense. Cet acte doit être commis ou inspiré par un fonctionnaire public ou avec son accord. «La torture est exercée à l’encontre d’une personne pour l’effrayer, l’obliger ou obliger un de ses proches de livrer des informations ou des aveux dans le but de la punir».

Cependant, cette nouvelle définition est jugée «large» par certains juristes pénalistes. Ces derniers évoquent par exemple le problème de la torture morale. My Taib Cherkaoui, ex-directeur des affaires pénales au ministère de la Justice et actuel procureur général du Roi près la Cour suprême soulignait, lors d’un séminaire sur cette question, tenu à Rabat l’année dernière, «que le nouveau texte peut donner lieu à différentes interprétations. Il faut éviter qu’il ne serve de base légale aux recours abusifs destinés à bloquer la machine judiciaire».
Pour illustrer ses propos, Cherkaoui cite l’exemple d’une prolongation de la garde à vue, d’un interrogatoire marathon…
Quoi qu’il en soit, l’installation de caméras dans les locaux de la police devrait apporter la preuve de l’existence ou pas de cette pratique au Maroc.

Naoufal Belghazi
Source: l'Economiste
m
5 juin 2007 17:15
salam ralaikoum


A tous les compatriotes .
5 juin 2007 19:01
Je n'ai pas lu l'article, seuls les titres.

Il faudrait des cameras qui couvrent tous bureaux, coins et recoins, wc , derrière les portes... etc pour que ces caméras soient productifs.

il y a mille et mille moyens de torturer.
Ce n'est pas une solution.

Il faut REEDUQUER tout le monde de la police, surtout les mal-payés et les frivo-nerveux...
l
5 juin 2007 20:45
Des caméras dans les commissariats..c'est bien, c'est bien..euh..et à Témara l'usine de la torture par excellence..? Euh...!!

NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/06/07 20:46 par le citoyen.
A
5 juin 2007 20:48
Il n'existe pas de "police des polices" au royaume enchanté ?
S
5 juin 2007 20:50
Citation
le citoyen a écrit:
Des caméras dans les commissariats..c'est bien, c'est bien..euh..et à Témara l'usine de la torture par excellence..? Euh...!!

NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..

malheuresment, dans certains cas, un interrogatoire dit musclé peut s'avérer utile.
le crime ne paye pas, mais il occupe
a
5 juin 2007 20:54
Citation
Soprano a écrit:
Citation
le citoyen a écrit:
Des caméras dans les commissariats..c'est bien, c'est bien..euh..et à Témara l'usine de la torture par excellence..? Euh...!!

NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..

malheuresment, dans certains cas, un interrogatoire dit musclé peut s'avérer utile.


Malheureusement, bcp de gens pensent encore comme toi.
La torture a encore de beaux jours au Maroc, c'est Soprano qui vous le dit.
l
5 juin 2007 21:14
Citation
Soprano a écrit:
Citation
le citoyen a écrit:
Des caméras dans les commissariats..c'est bien, c'est bien..euh..et à Témara l'usine de la torture par excellence..? Euh...!!

NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..

malheuresment, dans certains cas, un interrogatoire dit musclé peut s'avérer utile.

Alors pourquoi mentir et parler de caméras cachées..etc? D'un autre côté..assoir les gens sur des bouteilles pour que plus jamais ils ne puissent faire kaka comme tout le monde et leur couper le pénis pour que plus jamais ils ne puissent combler leurs femmes..etc..est-ce que c'est ce que vous appelez interrogatoire musclé..?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/06/07 21:15 par le citoyen.
S
5 juin 2007 21:26
Je suis contre la torture et contre la dégradation physique et mentale d'une personne, mais dans les cas de sécurité nationale, je dis que tout les moyens sont bons pour protéger le pays, et la je tiens a me faire comprendre, EN CAS DE MENACE SUR LA SÉCURITÉ NATIONALE qui n'a pas de prix. Pensez vous que les espagnols font les beaux yeux aux cerveaux de l'ETA ou les Anglais aux membre de l'IRA, ils prennent les grands moyens quitte a faire des choses poliquement incorrect. Lorsque la police attraque un kamikaze, je trouve que la police doit le faire parler pour dénoncer ses amis quitte a arracher quelques ongles ou quitte a recevoir queqleus ptit chocs.
le crime ne paye pas, mais il occupe
O
5 juin 2007 21:32
Citation
le citoyen a écrit:
Des caméras dans les commissariats..c'est bien, c'est bien..euh..et à Témara l'usine de la torture par excellence..? Euh...!!

NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..


................................................

L'économiste ne fait que reprendre une décision qui émane du ministère de l'intérieur et qui apporte un plus, en vue , peut etre pas de reduire les tortures mais au moins de dissuader les éventuels tortionnaires.

Comparé à l'ere Basri ou les gens sont pas seulement torturés mais carrément liquidés,c'est un mieux.

En octobre 2005, une loi criminalisant la torture avait été adoptée par le Parlement.

Cette loi est un pas important dans le cadre de la réforme législative et le renforcement des garanties juridiques de prévention contre la torture.

Elle considère la torture comme un acte criminel prévoyant par la même occasion des sanctions pénales pour de longues durées.

Cette loi a le mérite d'exister car elle remplit un vide dont profitait les tortionnaires et permet aux avocats des victimes d'y recourir pour defendre les victimes de ces tortionnaires.


Si nos éternels sceptiques ne sont pas convaincus , je propose qu'on implante une caméra dans l'un des yeux de chaque flics comme ça rien ne pourra échapper de ce qu'ils font .
S
5 juin 2007 21:32
Citation
le citoyen a écrit:
Citation
Soprano a écrit:
Citation
le citoyen a écrit:
Des caméras dans les commissariats..c'est bien, c'est bien..euh..et à Témara l'usine de la torture par excellence..? Euh...!!

NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..

malheuresment, dans certains cas, un interrogatoire dit musclé peut s'avérer utile.

Alors pourquoi mentir et parler de caméras cachées..etc? D'un autre côté..assoir les gens sur des bouteilles pour que plus jamais ils ne puissent faire kaka comme tout le monde et leur couper le pénis pour que plus jamais ils ne puissent combler leurs femmes..etc..est-ce que c'est ce que vous appelez interrogatoire musclé..?

Il y a plusieurs types d'interrogatoire, et avec bcp de degrés, ca peut aller d'une simple baffe a la bouteille ou les chocs sur les couilles, et tout dépend aussi de la gravité, un kamikaze qui était pret a se faire sauter en plein milieu d'un marché décidera du type d'interrogatoire qu'il désire et cela est en fonction de sa collaboration.
le crime ne paye pas, mais il occupe
a
5 juin 2007 21:33
Seulement l'Espagne et la Grand-Bretagne sont des démocratie où l'usage de la torture est très encadré, car officiellement interdit.


Soprano tu ne vas tout de même pas comparer une dictature comme le Maroc à ces pays.
S
5 juin 2007 21:39
Citation
andi espoir a écrit:
Seulement l'Espagne et la Grand-Bretagne sont des démocratie où l'usage de la torture est très encadré, car officiellement interdit.


Soprano tu ne vas tout de même pas comparer une dictature comme le Maroc à ces pays.

mais la tu joues avec les mots, la torture est illégale point barre, qu'elle soit encadrée ou non, sous traitée ou non, les diverses instances mondiales l'interdissent, donc il faut arreter de me dire, bah oui je torture mais je me retiens, je tords le bras du prisonnier et je le bastonne mais , attention je suis encadré. De plus, le Maroc est certes pas une vraie démocratie, mais il n'est pas ou je dirais meme plus il n'est plus une dictature, mais la on entre dans un nouveau sujet la qui peut etre tres long a débattre
le crime ne paye pas, mais il occupe
r
5 juin 2007 21:47
NB:l'Economiste ce n'est pas crédible parce que c'est un journal du gouvernement..


laisse moi rire depuis quand????
a
5 juin 2007 21:51
Soprano,


Que penses-tu du centre de torture qui se trouve dans la forêt de Témara ?

N'importe quel citoyen est susceptible d'y aller et ça fait peur.

ça fait peur car il n'y a pas de justice au Maroc.
S
5 juin 2007 23:11
pour les ingnorants de ce forum, l'économiste appartient au grope ÉcoMédia qui est aussi propriétaire du journal Assabah.
le crime ne paye pas, mais il occupe
l
6 juin 2007 13:59
..mais non, l'Economiste comme assabah appartiennent au ministère de l'intérieur..
K
6 juin 2007 14:21
C'est le comble de l'hypocrisie et le mensonge de l'état.

Le Maroc est prestataire en matière de torture et d'interrogatoires musclés..Les ricains nous délèguent leurs affaires pour rester clean et parce que nos chers tortionnaires y excellent..

Maintenant on veut faire croire au monde et au peuple qu'on respecte les droits de l'homme et qu'on est un pays civilisé..Oui je veux bien le croire moi aussi mais j'ai du mal quand je vois quelqu'un mourir pour de la porcelaine volée..
a
6 juin 2007 19:00
Citation
BlackHead a écrit:
C'est le comble de l'hypocrisie et le mensonge de l'état.

Le Maroc est prestataire en matière de torture et d'interrogatoires musclés..Les ricains nous délèguent leurs affaires pour rester clean et parce que nos chers tortionnaires y excellent..

Maintenant on veut faire croire au monde et au peuple qu'on respecte les droits de l'homme et qu'on est un pays civilisé..Oui je veux bien le croire moi aussi mais j'ai du mal quand je vois quelqu'un mourir pour de la porcelaine volée..


C'est vrai j'avais oublié que le Maroc torture même pour le compte des américains Winking smiley

C'est marrant, Soprano n'intervient plus, lui qui compare le Maroc avec l'Espagne et la Grande-Bretagne Grinning smiley
l
6 juin 2007 19:39
bonjour à toutes et tous,
Une loi, enore une loi, toujours des lois et la réalité du terrain reste la meme. Qui prendra la plainte du torturé? qui le croira ? et pour quel type de torture? On leurre le peuple avec des lois comme si cela pouvait résoudre les problèmes, sachant que les pires entorses à la loi sont faites par ceux sensés veiller à son application.
Justement, nos lois ne sont toujours pas sorties du code Napoléon. Je rajoute que pleins de lois n'ont aucun sens. 1 exemples, save-vous que normalement toutes les actions notariales faites au maroc n'ont aucune valeur juridique, en effet, les notaires doivent impérativement etre de nationalité française. C'est une loi que nous avons hérité du protectorat et qui n'a toujours pas été modifiée. Cela donnera une idée quant à l'importance des lois chez les incom pétents.
Une palme d'or quand meme pur l'un des plus grand tortionnaire de l'hitoire, le cinglé et crétin BUSH qui relance commme une nouvelle guerre froide.
cordialement



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/06/07 20:56 par le_marocain.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook