Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Le mariage
I
24 janvier 2021 09:41
Salam,

Beaucoup de personnes disent qu'il ne faut pas idealiser le mariage, est ce vrai ?? Est ce que le mariage n'est pas de tt repos ? Est il preferable de rester celib plutot que d'etre uni a une personne a vie??
A tte les femmes mariées, qu'aimerez vous dire à une personne celib et qui aimerez a tt prix se marier ?

PS: Bck de femmes sur les reseaux sociaux mettent des publications sur leur couple en mode '' roméo et juliette'' comme si c'etait un conte de fée et que tt etait parfait.
24 janvier 2021 09:45
Mdr ces femmes s’inventent une vie ou montre que le bon côté!
Le mariage c’est loiiiin des contes des 1001 nuits!
Alors je ne déconseillerais jamais de ne pas se marier, parce que rien qu’avoir des enfants, c’est une ni3ma mais il faut être forte psychologiquement, patiente et surtout, surtout avoir une foi en allah très forte.
I
24 janvier 2021 09:46
Faut il se marier ds le but d'avoir des goss Perplexe
Citation
Hikma’ a écrit:
Mdr ces femmes s’inventent une vie ou montre que le bon côté!
Le mariage c’est loiiiin des contes des 1001 nuits!
Alors je ne déconseillerais jamais de ne pas se marier, parce que rien qu’avoir des enfants, c’est une ni3ma mais il faut être forte psychologiquement, patiente et surtout, surtout avoir une foi en allah très forte.
24 janvier 2021 10:09
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Le mariage n'est pas que resto, ciné, promenade, week-end à la campagne, vacances au Pérou.

Le mariage, c'est aussi vivre avec quelqu'un qui n'a pas les mêmes envies, les mêmes comportements, les mêmes projets, etc.

Socrate a dit :

De toute façon, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux, et si c'est une mauvaise, vous deviendrez philosophe,... ce qui est excellent pour l'homme.

Le mariage est aussi une école pour apprendre la tolérance, le pardon, la patience, etc.

Il faut être réaliste. Le mariage n'est pas le summum du bonheur terrestre.

Et les gens qui disent qu'il faut fréquenter hors mariage pour connaître la personne se trompent pour les raisons citées au début.
Le mariage est une affaire de sentiments et surtout de compatibilité. Détails ici et .

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
S
24 janvier 2021 10:30
Salam

Dans le cadre d'un mariage

Amour a une grande sœur qui s'appelle Confiance. Amour est très attaché à Confiance, et même plus encore. Lorsque Confiance quitte un endroit, Amour la suit automatiquement.

Lorsqu'ils ont déserté une maison, c'est la foi en Allah, au Jour du Jugement, au Paradis, qui permet de maintenir l'homéostasie.

Ensuite il y a les caractères. Souvent dans la communauté maghrébine (il faut être honnête), il y a des soucis de nervosité, d'impulsivité,... Et ce sont des profils assez difficiles à vivre.

La foi permet de déployer des trésors de patience. Mais non, le mariage n'est pas de tout repos.
2
227
24 janvier 2021 10:42
Les gens aiment en rajouter. Si c'était si difficile que ca, tant d'efforts et de sacrifices à supporter, crois moi, y aurait pas autant de gens prêts à tout pour se marier, qui y pensent h24 et qui courent après. L'humain est soumis à la loi du moindre effort.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/01/21 10:43 par 227.
o
24 janvier 2021 10:59
Si les gens ont vécu des mauvaise expérience c'est leur histoire pas la tienne, pour moi tu peux l'idealiser en restant réaliste c'est tout.
Contente toi juste de satisfaire Allah, de ne pas avoir de relations hors mariage ou tt autre chose Haram dans le genre et Allah te facilitera les choses
S
24 janvier 2021 11:16
Le mariage est une bénédiction quand on tombe sur une bonne personne, quand on a Dieu dans nos vies et quand on fait preuve de satisfaction.

Le mariage devient un fardeau quand on tombe sur une mauvaise personne et la, même si on a Dieu et qu'on recherche les choses à être satisfait, on fini par subir sa vie.


Alors comment tomber sur la bonne personne? Consulter Dieu et avancer avec logique et raison.
J
24 janvier 2021 11:17
C'est l'objectif premier pour perpétuer la religion.
Citation
Ismahane91 a écrit:
Faut il se marier ds le but d'avoir des goss Perplexe
24 janvier 2021 12:00
Honnêtement rien n est facile ni le célibat ni le mariage
Mais évidemment que je conseille le mariage aux célibataires srtt nous dans notre dine cette union nous donne tant de liberté de bonheur. Après ce nést pas toujours rose shaitane Allah Ina3lo plane mais c est à nous d éviter tout malentendu et d avoir le cœur pur de faire des mises au point
Comme la très justement dit un/e yabie cela peut aussi être un fardeau terrible selon le conjoint si il ou elle n'est pas dans cette optique de construire avec niya
Alors oui au mariage mais bien préparé la réussite dépend de abord du choix de partenaire et 2 niya
Quand il y'a les 2 le mariage c complicité liberté confiance pouvoir compter sur l autre construire en tandem de la joie des rires du réconfort el hamdolillah
I
24 janvier 2021 12:03
Beh j'ai une copine qui essaye d'avoir un enfant depuis 7 ans. Donc si tu te maries c'est pas garantie que tu vas en avoir.
Citation
Malibe7359 a écrit:
C'est l'objectif premier pour perpétuer la religion.
J
24 janvier 2021 12:06
Oui mais ça reste l'objectif


Citation
Ismahane91 a écrit:
Beh j'ai une copine qui essaye d'avoir un enfant depuis 7 ans. Donc si tu te maries c'est pas garantie que tu vas en avoir.
I
24 janvier 2021 12:10
Et si ten a pas tu divorces ??
Citation
Malibe7359 a écrit:
Oui mais ça reste l'objectif
J
24 janvier 2021 12:20
Ma mère a mis 6 ans avant de tomber enceinte
Pendant que son cher époux répandait sa semence
Un peu partout.
C'est pour dire qu'un homme ne demande pas facilement
Le divorce, s'il trouve d'autres intérêts dans cette union; maison tenue
Marmite qui mijote, compagnie dans son lit et liberté de forniquer ailleurs.
La femme est conditionnée à patienter, supporter, comme sa mère, sa grand mère etc

Citation
Ismahane91 a écrit:
Et si ten a pas tu divorces ??
24 janvier 2021 13:00
Salam

Avant de lui répondre, je lui demanderais pourquoi, elle, veut à tout prix se marier ?
Citation
Ismahane91 a écrit:
Salam,

Beaucoup de personnes disent qu'il ne faut pas idealiser le mariage, est ce vrai ?? Est ce que le mariage n'est pas de tt repos ? Est il preferable de rester celib plutot que d'etre uni a une personne a vie??
A tte les femmes mariées, qu'aimerez vous dire à une personne celib et qui aimerez a tt prix se marier ?

PS: Bck de femmes sur les reseaux sociaux mettent des publications sur leur couple en mode '' roméo et juliette'' comme si c'etait un conte de fée et que tt etait parfait.
24 janvier 2021 14:36
La femme est conditionnée à patienter, supporter, comme sa mère, sa grand mère etc

Tu mets le doigt sur l'origine essentielle de ce comportement qui se perpétue: il est entretenu par les femmes.

S'agit-il d'une force qui leur est spécifique qui leur permet de maintenir les foyers unis?

Ou d'une faiblesse dans la mesure où elles en acceptent trop et perpétuent des schémas malheureux chez leurs filles?

Perplexe
Citation
Malibe7359 a écrit:
Ma mère a mis 6 ans avant de tomber enceinte
Pendant que son cher époux répandait sa semence
Un peu partout.
C'est pour dire qu'un homme ne demande pas facilement
Le divorce, s'il trouve d'autres intérêts dans cette union; maison tenue
Marmite qui mijote, compagnie dans son lit et liberté de forniquer ailleurs.
La femme est conditionnée à patienter, supporter, comme sa mère, sa grand mère etc
J
24 janvier 2021 15:47
Amin Zaoui décrit bien ce cheminement
De la pensée machiste via les femmes soumises
Et la fabrication d'un 3ème genre de femmes
Qui haissent la femme.

Un jour ma mère nous raconta la réaction de sa belle-mère
Lorsqu'elle s'était plaint de son mari qui découchait régulièrement
Sans explications.
La belle-mère, ma grand mère donc, lui a répondu que c'est un homme,
Qu'elle n'allait pas l'attacher.
La belle-mère marionnette de la pensée machiste.
De plus, on leur fait croire que plus elles supportent et souffrent ici bas
Plus le paradis leur sera accessible


[www.liberte-algerie.com]



Citation
Magneto* a écrit:
La femme est conditionnée à patienter, supporter, comme sa mère, sa grand mère etc

Tu mets le doigt sur l'origine essentielle de ce comportement qui se perpétue: il est entretenu par les femmes.

S'agit-il d'une force qui leur est spécifique qui leur permet de maintenir les foyers unis?

Ou d'une faiblesse dans la mesure où elles en acceptent trop et perpétuent des schémas malheureux chez leurs filles?

Perplexe



Modifié 2 fois. Dernière modification le 24/01/21 16:01 par Malibe7359.
24 janvier 2021 18:13
Merci pour le lien intéressant que j'ai lu avec attention.

Je suis d'accord avec les observations mais pas entièrement sur les causes. Surtout lorsque la première raison avancée par l'auteur serait: "Tout simplement, ce monstre n’est que la fabrication de la charia, de la religion islamiste masculine, la culture masculine dominante, la société masculine, l’oxygène masculin, la langue masculine. Espace masculin."

Je trouve qu'à partir de ce passage, plusieurs amalgames et contradictions apparaissent comme le passage un peu plus loin où "Les femmes qui n’aiment pas la femme insoumise sont nées ensevelies mortes-vivantes dans les commandements du père patriarcal". Or, on sait que cette pratique répandue chez les arabes a été interdite par la charia justement.

Cependant, on peut noter qu'elle existe toujours dans certaines cultures comme chez les indous.

On peut aussi observer les populations musulmanes qui n'ont jamais eu la charia comme référence mais qui pourtant perpétuent des traditions contraignantes/rétrogrades à l'égard des femmes. Chez les kabyles par exemple, qui sont musulmans mais qui règlent leurs différends selon leurs coutumes ancestrales. Aujourd'hui encore, beaucoup refusent que les femmes héritent. D'autres cultures qui croulent sous le poids du patriarcat culturel et ancestral fonctionnent un peu de la même manière comme chez les kurdes ou les bosniaques. Certaines populations musulmanes ont ainsi refusé de manière catégorique les commandements divins qui visaient à octroyer plus de droits aux femmes. Leur culture a toujours dominé.

A contrario, on peut citer les mauritaniens chez qui la religion et accessoirement la charia est très présente et où les femmes font valoir leurs droits en s'appuyant sur la charia, contre un certain machisme universel pour le coup, qui souhaiterait les avilir.

Chez la classe religieuse et bourgeoise égyptienne, les femmes sont assez influentes sans que la charia ne pose de problème à leur essor, bien au contraire. Je pense que la religion jour un rôle, mais que l'instrumentalisation qui en est faite sert effectivement les hommes mais que par dessus tout, la culture au sens large prédomine pour justifier certaines pratiques à l'encontre des droits des femmes. On retrouve cela de manière très marquée dans les cultures occidentales jusque les années 60.


Personnellement, je pense qu'il existe un machisme universel, qui chez les musulmans surfe parfois sur une interprétation à charge des textes pour diminuer les droits et le statut de la femme. L'auteur affabule malheureusement avec un fantasme emprunté au judaïsme qu'il applique à tort aux musulmans: "Dans ce chaos pesant des lois de la charia, la femme se voit impure de corps et d’âme." Cela est complètement faux et ne repose sur rien. Il existe une impureté rituelle qui exonère la femme des obligations canoniques et cette volonté d'Allah qui en a voulu ainsi, est une sagesse et non une malédiction. La notion d'impureté de l'âme est un concept purement catholique, qui attribue à Eve la tentation du péché originel et de vieux débats au sein de l'Eglise, qui se demandait si la femme était dotée d'une âme...

Enfin, j'observe aussi une forme primitive de jalousie entre les femmes dans le schéma de la famille maghrébine, qui veut que la victime (belle-fille) deviendra plus tard bourreau (belle-mère). J'ai observé cette logique (assez répandue) dans la famille élargie (surtout au bled) chez des personnes peu éduquées et incultes au niveau religieux. C'est je trouve dans ces milieux que ce schéma est le plus marqué et coriace à la fois...


Citation
Malibe7359 a écrit:
Amin Zaoui décrit bien ce cheminement
De la pensée machiste via les femmes soumises
Et la fabrication d'un 3ème genre de femmes
Qui haissent la femme.

Un jour ma mère nous raconta la réaction de sa belle-mère
Lorsqu'elle s'était plaint de son mari qui découchait régulièrement
Sans explications.
La belle-mère, ma grand mère donc, lui a répondu que c'est un homme,
Qu'elle n'allait pas l'attacher.
La belle-mère marionnette de la pensée machiste.
De plus, on leur fait croire que plus elles supportent et souffrent ici bas
Plus le paradis leur sera accessible


[www.liberte-algerie.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/01/21 18:23 par Magneto*.
25 janvier 2021 11:32
Tbarkellah. Une qualité de raisonnement et des arguments ça fait plaisir et relève le niveau bien trop souvent bas des interventions
Je dis bravo thumbs up
Vraiment intéressant et véridique analyse que je partage et je salue sa qualité je me répète mais tbarkellah merci de relever le niveau
Citation
Magneto* a écrit:
Merci pour le lien intéressant que j'ai lu avec attention.

Je suis d'accord avec les observations mais pas entièrement sur les causes. Surtout lorsque la première raison avancée par l'auteur serait: "Tout simplement, ce monstre n’est que la fabrication de la charia, de la religion islamiste masculine, la culture masculine dominante, la société masculine, l’oxygène masculin, la langue masculine. Espace masculin."

Je trouve qu'à partir de ce passage, plusieurs amalgames et contradictions apparaissent comme le passage un peu plus loin où "Les femmes qui n’aiment pas la femme insoumise sont nées ensevelies mortes-vivantes dans les commandements du père patriarcal". Or, on sait que cette pratique répandue chez les arabes a été interdite par la charia justement.

Cependant, on peut noter qu'elle existe toujours dans certaines cultures comme chez les indous.

On peut aussi observer les populations musulmanes qui n'ont jamais eu la charia comme référence mais qui pourtant perpétuent des traditions contraignantes/rétrogrades à l'égard des femmes. Chez les kabyles par exemple, qui sont musulmans mais qui règlent leurs différends selon leurs coutumes ancestrales. Aujourd'hui encore, beaucoup refusent que les femmes héritent. D'autres cultures qui croulent sous le poids du patriarcat culturel et ancestral fonctionnent un peu de la même manière comme chez les kurdes ou les bosniaques. Certaines populations musulmanes ont ainsi refusé de manière catégorique les commandements divins qui visaient à octroyer plus de droits aux femmes. Leur culture a toujours dominé.

A contrario, on peut citer les mauritaniens chez qui la religion et accessoirement la charia est très présente et où les femmes font valoir leurs droits en s'appuyant sur la charia, contre un certain machisme universel pour le coup, qui souhaiterait les avilir.

Chez la classe religieuse et bourgeoise égyptienne, les femmes sont assez influentes sans que la charia ne pose de problème à leur essor, bien au contraire. Je pense que la religion jour un rôle, mais que l'instrumentalisation qui en est faite sert effectivement les hommes mais que par dessus tout, la culture au sens large prédomine pour justifier certaines pratiques à l'encontre des droits des femmes. On retrouve cela de manière très marquée dans les cultures occidentales jusque les années 60.


Personnellement, je pense qu'il existe un machisme universel, qui chez les musulmans surfe parfois sur une interprétation à charge des textes pour diminuer les droits et le statut de la femme. L'auteur affabule malheureusement avec un fantasme emprunté au judaïsme qu'il applique à tort aux musulmans: "Dans ce chaos pesant des lois de la charia, la femme se voit impure de corps et d’âme." Cela est complètement faux et ne repose sur rien. Il existe une impureté rituelle qui exonère la femme des obligations canoniques et cette volonté d'Allah qui en a voulu ainsi, est une sagesse et non une malédiction. La notion d'impureté de l'âme est un concept purement catholique, qui attribue à Eve la tentation du péché originel et de vieux débats au sein de l'Eglise, qui se demandait si la femme était dotée d'une âme...

Enfin, j'observe aussi une forme primitive de jalousie entre les femmes dans le schéma de la famille maghrébine, qui veut que la victime (belle-fille) deviendra plus tard bourreau (belle-mère). J'ai observé cette logique (assez répandue) dans la famille élargie (surtout au bled) chez des personnes peu éduquées et incultes au niveau religieux. C'est je trouve dans ces milieux que ce schéma est le plus marqué et coriace à la fois...
25 janvier 2021 14:36
Barak Allahou fiki Confused smiley
Citation
unerosedesvents a écrit:
Tbarkellah. Une qualité de raisonnement et des arguments ça fait plaisir et relève le niveau bien trop souvent bas des interventions
Je dis bravo thumbs up
Vraiment intéressant et véridique analyse que je partage et je salue sa qualité je me répète mais tbarkellah merci de relever le niveau
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook