Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
L’impact du divorce sur les enfants
O
6 septembre 2020 15:37
Salam alaykoum

Comment leur annoncer que c’est la fin avec leur père ? je pleure jour et nuit en pensant à leur avenir, j’ai peur qu’ils nous détestent et que à cause de la séparation ils ratent leur scolarité

c’est des enfants gentils et brillants à l’école. ils ne méritent pas tout ça, aucun enfant ne mérite de passer par là

je suis brisée quand je pense aux conséquences qu’ils vont devoir assumer alors qu’ils y sont pour rien

je fais des recherches sur internet, je m’informe pour faire les choses au mieu mais j’ai une peur bleue de l’avenir.

j’étais entrain de regarder des reportages sur youtube et après avoir écouté cette vidéo [youtu.be] je me suis latéralement effondrée

Comment moi une bent familia, gentille, sincère à pu supporter toutes ces années de souffrances et comment je vais faire pour assurer un avenir correct à mes enfants sans sombrer plus que je ne le suis déjà ? je suis très en colère contre moi-même, en colère d’avoir fait des mauvais choix.
6 septembre 2020 15:49
Essayez de contacter des conseillers pour ce genre de problème
O
6 septembre 2020 15:50
Quel genre de conseillers ?
Citation
Mouhammad1900 a écrit:
Essayez de contacter des conseillers pour ce genre de problème
6 septembre 2020 15:51
Alaykoum Salam,

Si je peux te conseiller sur quelques points.. Il ne faut pas monter la tête à l'enfant pour qu'il prenne parti (de la mère ou du père).

Vous divorcez certes mais rien ne vous empêche de vous respecter l'un envers l'autre, de vous montrer accessible, souriant etc envers les enfants. (éviter de vs dénigrer et de vous plaindre à vos enfants c'est destructeur pour eux).

Voir ses parents heureux ça joue énormément au bien être psychologique de l'enfant

Je te dis ça car dans mn cas, si les choses se seraient passées ainsi je pense vraiment que je ne me sentirai moins coupable.
«Le plus beau caractère est la timidité» _ La mère des croyants Aïchā -رضي الله عنها-♡
6 septembre 2020 15:51
Faut que vous prenez le temps toi et ton ex mari de leur expliquer que tout les deux vous ne pouvez plus vivre ensemble ca ne veut pas dire que leur père est mauvais ou que tu es mauvaise seulement vous vous entendez plus
Toi et ton ex gardez une entente et un respect entre vous ne vous disputez pas et ne réglez pas vos conflits devant les enfants, ne parle mal de leur père devant eux et lui non plus ne doit pas parler mal de toi devant eux quoiqu'il est pu se passer entre vous tu restes la mère de ses enfants et lui le père il restera tjrs ce lien entre vous, si on réussit pas son mariage faut faire en sorte de réussir son divorce khir inchallah
K
6 septembre 2020 15:55
Waleikom salam

Je ne connais pas la raison du pk tu va divorcer, mais est-ce vraiment utile,je veux dire est ce que la raison pour laquelle vs allez divorcer est justifié ?

Si c oui,regarde encore s'il n'y pas encore une dernière chance de sauvetage..il ya tjrs une dernière porte , mais certains par pseudo fierté ou ego du genre je vais pas me rabaisser devant elle ou lui, refusent de l'ouvrir..

Sil ya plus de solution et que le divorce doit être acté, alors les deux parents doivent être tres présents pour les enfants.
6 septembre 2020 15:55
Salam

Les enfants savent beaucoup plus que ce que tu ne crois même s'ils ne le montrent pas... Ils sont très intelligents

Quelques soit la situation, leur destin est entre les mains d'Allah swt, fait de ton mieux et laisse le reste à Allah swt
6 septembre 2020 15:56
Ça serait plutôt des psychologues . Parlez en à votre médecin, il ou elle saura vous diriger vers quelqu’un un de compétent.
Y
6 septembre 2020 15:56
Aleykoum selem ma soeur,

Ton message me bouleverse énormément !!
J'en ai mal au coeur.
On lis à travers tes mots que tu en as gros sur le coeur j'imagine en vrai.....

Ce qui me touche c'est que tu fais partit de ses parents qui pensent quand même à leurs enfants même pdt le divorce.
C'est pas toujours le cas.

Tu n'as même pas besoin de le dire à travers ton message on voit que tu bent el familia.

Je ne connais pas du tout les raisons de ton divorce mais je suis déjà certaine que les raisons sont archi valable sinon tu serai resté ne serait ce que pour tes enfants.

Qu'Allah te viennent en aide. Qu'il te facilite et t'ouvre des portes.

Ne sois pas perturbée je suis sûre in sha Allah que tu vas faire les choses au mieux .
6 septembre 2020 15:57
Salam

Les enfants souffriront, d'une façon ou d'une autre (certains plus que d'autres), c'est naturelle. L'idée c'est qu'ils en soient le moins impactés possible inshaa Allah.

Pour ma part, je ne leurs aient pas parlés de cassure mais d'une transformation de la cellule familiale. On a été une famille, personne ne leurs enlèvera, ou ne l'oubliera, mais comme avec leur papa ce n'est plus possible pour des raisons dont je leurs parlés, l'organisation va changer, pour notre bien a tous. Le noyau se transforme pour nous, mais il ne se casse pas pour eux. Nous décidons d'arrêter mais pas avec eux.
Si j'ai un conseille a te donner, quoi qu'il ai pu faire, garde de bonnes relations avec le père ça les rassures de savoir que tu ne le déteste pas, pour eux tu es leurs maman et lui leurs papa à vie.

Bon courage! que DiEu t'assiste
O
6 septembre 2020 16:00
Merci d’être intervenue. alhamdoulillah je n’ai jamais parlé en mal de leur père. je l’ai toujours couvert même vis à vis de ma famille

je veux pas que tout le monde sache les raisons de notre décision pour préserver mes enfants car j’ai pas envie qu’on se moque d’eux et qu’on leur fasse du mal.

j’ai toujours fait en sorte que lors de nos discussion ils restent loin. ils voient bien que quelque chose ne va pas, ils le savent que je suis malheureuse mais jamais l’idée de leur monter la tête contre leur père ne m’a traversé la tête

ce qui me fait peur c’est la gestion et les conséquences de la séparation. je veux pas qu’ils se sentent diminués et malheureux 😞
Citation
Perle.Dz a écrit:
Alaykoum Salam,

Si je peux te conseiller sur quelques points.. Il ne faut pas monter la tête à l'enfant pour qu'il prenne parti (de la mère ou du père).

Vous divorcez certes mais rien ne vous empêche de vous respecter l'un envers l'autre, de vous montrer accessible, souriant etc envers les enfants. (éviter de vs dénigrer et de vous plaindre à vos enfants c'est destructeur pour eux).

Voir ses parents heureux ça joue énormément au bien être psychologique de l'enfant

Je te dis ça car dans mn cas, si les choses se seraient passées ainsi je pense vraiment que je ne me sentirai moins coupable.
Y
6 septembre 2020 16:00
Sinon je n'ai aucun conseil à te donner CONCERNANT LANNONCE AUX ENFANTS car je suis nulle pour ça et qu'à ta place j'aurai demandé conseil également.
6 septembre 2020 16:10
Slm alaykoum

Je ne sais pas pk vs divorcez ms tu n'as l'air d'avoir vrmt aucune rancoeur et je trouve ça vrmt noble...surtt s'il s'agit d'infidélité...vrmt chapeau...

Tes une bonne mère. Ça se ressent.

Qu'Allah te facilite.

Si ton mari est aussi noble de caractère que toi. Je pense que votre divorce se passera bien...

Enfin ça me rend triste d'écrire cela...car pr moi deux personnes nobles ayant eu des enfants devraient rester ensemble jusqu'au bout.

Après ça ne me regarde pas. QuAllah te facilite la soeur. Et te guide vers le meilleur a faire.
Citation
OumAyman^ a écrit:
Merci d’être intervenue. alhamdoulillah je n’ai jamais parlé en mal de leur père. je l’ai toujours couvert même vis à vis de ma famille

je veux pas que tout le monde sache les raisons de notre décision pour préserver mes enfants car j’ai pas envie qu’on se moque d’eux et qu’on leur fasse du mal.

j’ai toujours fait en sorte que lors de nos discussion ils restent loin. ils voient bien que quelque chose ne va pas, ils le savent que je suis malheureuse mais jamais l’idée de leur monter la tête contre leur père ne m’a traversé la tête

ce qui me fait peur c’est la gestion et les conséquences de la séparation. je veux pas qu’ils se sentent diminués et malheureux 😞
V
6 septembre 2020 16:10
Salam Alaykum,

Le plus important pour que les enfants souffrent le moins possible du divorce de leurs parents est qu'ils aient une cohérence éducative et qu'ils se respectent, malgré leurs différents.

À ce que j'ai pu voir, les enfants souffrants du divorce de leurs parents étaient ceux qui étaient pris à partie par l'un ou par l'autre, qui entendait un parent inlassablement critiquer ou insulter l'autre.

Les enfants qui ne souffrent pas ( ou beaucoup moins) du divorce sont ceux dont les parents ont eu l'intelligence de séparer leurs problèmes d'anciens conjoint et le fait qu'ils seront toujours les parents des enfants qu'ils ont eu conjointement. Ceux qui , au moins devant leurs enfants, parlent et traitent avec respect l'autre parent, qui arrivent à discuter de façon adultes concernant l'éducation et l'avenir de l'enfant.

Ce ne sera peut-être pas facile les premiers temps ( le passif et les griefs sont parfois très longs à digérer) mais il faut vraiment que vous arriviez à vous mettre d'accord sur les sujets qui concernent les enfants et bien faire en sorte que chacun d'entre vous comprennes bien l'importance de ne pas se manquer de respect( et si c'est difficile de communiquer en face à face sans se disputer, au moins le faire par écrit, et pas sous l'impulsion mais de façon réfléchie).

Courage
6 septembre 2020 16:11
Wa alaykoum salam,

Si les raisons de ton divorce sont pleinement justifiées et que cela se traduira par une délivrance pour ton mari et toi, alors sois forte et montre à tes enfants que tu vas relever tes manches pour t'en sortir. Bien entendu je parle du côté émotionnel avant tout. La pire des choses est qu'ils te voient abattue et triste, d'autant que ton état risque de déteindre sur eux.

Ce n'est pas grand chose, mais la vidéo que tu as regardée est produite par une association de type évangéliste américaine. En Islam on n'encourage pas au divorce mais Allah a mis dedans une clémence: celle de se délivrer lorsque la vie à deux n'est plus que souffrance.

Ce n'est pas facile de changer de mode de vie mais les enfants ne sont pas condamnés à être malheureux à cause d'un divorce, et heureusement lorsque l'on regarde la proportion de couples séparés de nos jours. Ils peuvent grandir tout à fait normalement et de manière saine et équilibrée, mais cela demande un investissement différent des deux parents.

Qu'Allah te facilite. N'oublie pas qu'aucune épreuve n'est imposée sans que l'on soit en mesure de s'en sortir, il faut s'en remettre en Allah et patienter.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/09/20 16:19 par Muslim Magnet.
P
6 septembre 2020 16:26
Salam,
Ne t'affoles pas, chaque enfant à son avenir, son destin.

Ce qui est de bon augure c'est que tu t'en préoccupes en faisant des recherches, mais n'en tire aucune règle générale, mais plutôt statistique. Des statistiques qui ne tiennent pas comptent de la réalité vécue des enfants ou des parents concernés par un divorce, un veuvage, un handicap ou autres.

Si tu es forte, ils pourront devenir forts, si tu es faible et te morfonds ils seront tristes, ce n'est pas une loi générale, car elle porte sur des rapports au sein de ta famille dont tu deviendras Chef avec toutes les charges et les comportements que cela implique.
Assurer des revenus autres que la pension ou les allocations mais aussi la stabilité et l'indépendance affective vis à vis d'un père "inexistant".

La réussite de tes enfants dépendra du fait d'asseoir avant tout une autorité ferme et non émotive, des règles de vie, des priorités : obéissance, travail, efforts et véritable prise de conscience de votre situation familiale (absence de demandes enfantines capricieuses inutiles et coûteuses pour le budget pouvant générer des conflits, un sentiment de révolte, d'insatisfaction menant à leur tour, mener à l'abandon scolaire, au je-m’en-foutisme, au relâchement).

Des tâches qui concernent tous les parents en matière d'éducation et que tu devras accomplir sans aide ni soutien paternel. Ce qui t'imposeras un contrôle et un suivi assidu pendant quelques années au cours desquelles s'installeront de bonnes habitudes et une certaine autonomie te libérant.

Évites de ressasser le passé, fais le maximum et comme on dit Al kamal 3inda Allah s;w;t.
Allah s.w.t y 3aounek

Citation
OumAyman^ a écrit:
Salam alaykoum

Comment leur annoncer que c’est la fin avec leur père ? je pleure jour et nuit en pensant à leur avenir, j’ai peur qu’ils nous détestent et que à cause de la séparation ils ratent leur scolarité

c’est des enfants gentils et brillants à l’école. ils ne méritent pas tout ça, aucun enfant ne mérite de passer par là

je suis brisée quand je pense aux conséquences qu’ils vont devoir assumer alors qu’ils y sont pour rien

je fais des recherches sur internet, je m’informe pour faire les choses au mieu mais j’ai une peur bleue de l’avenir.

j’étais entrain de regarder des reportages sur youtube et après avoir écouté cette vidéo [youtu.be] je me suis latéralement effondrée

Comment moi une bent familia, gentille, sincère à pu supporter toutes ces années de souffrances et comment je vais faire pour assurer un avenir correct à mes enfants sans sombrer plus que je ne le suis déjà ? je suis très en colère contre moi-même, en colère d’avoir fait des mauvais choix.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/09/20 18:05 par Pitre.
6 septembre 2020 16:27
Salam

ce que je vais te dire n'est pas un reproche. Mais une façon de te faire évoluer dans le temps.

Tu dis être trop gentille. Mais dans la vie, il faut être dans le "juste milieu". Pas trop ceci, ni trop cela, juste ce qu'il faut.

Tu as été trop gentille, ton mari a été trop méchant. C'est juste un équilibre de deux notions opposées.

Je ne vais pas dire que les contraires s'attirent, mais quelque part, oui, il y a de ça.

L'univers tout entier se maintient dans un équilibre. L'univers est une balance. Le feu brûle et dévaste, mais il enrichit aussi les terres qui deviennent fertiles ensuite. L'eau noie et abîme tout, mais sans eau, pas de vie. Idem pour le soleil et tout le reste ...

Pour reprendre un slogan de la télé très connu : un volcan s'éteint, un être s'éveille. Pas de naissance sans mort, pas de mort sans naissance.

Bref, c'est le principe de base de toute cette ambivalence qui fait ... LA VIE.

Donc là, tu dois pouvoir comprendre qu'être trop gentille, ce n'est pas quelque chose de "bien". Dans la vie, il faut ce qu'il faut de gentillesse, mais aussi ce qu'il faut de méchanceté.

Une main de fer dans un gant de velours. Ou une main douce armée d'un poing américain. Ainsi va le monde. Et l'univers entier.

Ce que je t'explique, c'est les lois de base de Dieu. Un peu de ci et un peu de son contraire pour former un tout équilibré.

Ton couple était équilibré, mais en partant des extrêmes et ... ça n'a pas fonctionné.

Faut rester au milieu, tout le temps. S'efforcer d'y être.

Pour ton avenir et l'avenir de tes enfants, je ne peux rien te dire. Je ne sais pas quel âge ont tes enfants. Si certains sont conscients de la situation. Ils passeront par une période compliquée aussi.

En réalité, ce sera même pire, je pense, si toi tu t'écroules.

Tu passes par des moments compliqués, mais ce n'est pas non plus la fin du monde. Il faut que tu parviennes à voir les choses du bon côté. Au moins, tu n'es plus avec un mari mauvais. C'est déjà un point positif. Vous allez donc pouvoir faire des choses plus agréables, sans stress derrière.

Peut-être que vous mangerez moins bien, mais avec un peu d'organisation, tu trouveras comment vous nourrir, autrement qu'avant, mais tout aussi bien, peut-être même mieux, qui sait ? Peut-être que vous serez moins bien logés, mais vous serez dans un logement, ensemble, et en paix, sans dispute ou autre ...

Ne vois pas le mauvais côté des choses. Apprends à voir les choses positivement.

Je sais que ce n'est pas facile, mais ... il faut que tu trouves l'équilibre aussi entre la négativité et la positivité.

Fais-toi une feuille avec deux colonnes. Choses négatives d'un côté et choses positives de l'autre. Peut-être qu'au début la colonne des négatifs sera plus remplie. Mais cherche le positif, en opposition avec les négatifs que tu auras évoqué. Et médite sur ces choses positives même si tu as le sentiment que vraiment, ça ne pèse pas lourd pour équilibrer la balance. Petit à petit, tu finiras par comprendre que ce positif qui te semblait insignifiant a au contraire beaucoup d'importance.

Ne te projette pas trop vers demain. Vis une journée à la fois et vois le positif de chaque journée passée.
6 septembre 2020 16:28
Masha'Allah très belle mentalité. Tu as l'air très à l'écoute de tes enfants. 👌

Je comprend tes craintes, tu as peur de l'inconnu mais insha'Allah tout ira pour le mieux. Il n'y a vraiment pas de raison.

N'oublis pas de penser aussi à toi et à tn bien être c'est important.
Citation
OumAyman^ a écrit:
Merci d’être intervenue. alhamdoulillah je n’ai jamais parlé en mal de leur père. je l’ai toujours couvert même vis à vis de ma famille

je veux pas que tout le monde sache les raisons de notre décision pour préserver mes enfants car j’ai pas envie qu’on se moque d’eux et qu’on leur fasse du mal.

j’ai toujours fait en sorte que lors de nos discussion ils restent loin. ils voient bien que quelque chose ne va pas, ils le savent que je suis malheureuse mais jamais l’idée de leur monter la tête contre leur père ne m’a traversé la tête

ce qui me fait peur c’est la gestion et les conséquences de la séparation. je veux pas qu’ils se sentent diminués et malheureux 😞
«Le plus beau caractère est la timidité» _ La mère des croyants Aïchā -رضي الله عنها-♡
6 septembre 2020 17:00
Il faut que les enfants voient le plus souvent le père et tu verras sa ira.
6 septembre 2020 17:29
Salam alaykoum ar rahmatulahi wa barakatuhu.

C est le debut qui est comme sa,avc le tps tu vas apprendre à bien le vivre, comportée de manière responsable avc les enfants et entre vous,tu vas voir que sa va le faire plis rapidement que prévu, la vie continue
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook