Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
les khawarij etaient ils des musulmans?
a
12 juillet 2016 10:29
tout est dans le titre.
12 juillet 2016 11:52
oui et ils le sont toujours.
n
12 juillet 2016 12:57
slm c vrai kil y a une partie de c gens la ki etaient un peu chelou
12 juillet 2016 13:00
Pour ce que j'en sais Ali n'a pas fait leur takfir.
[Cheikh Soulayman Rouhaylî] Le Minhaj des Salafs : https://www.youtube.com/watch?v=hcKVtfSM9aU
12 juillet 2016 13:27
faut juste faire attention as une certaine secte qui traite de khariji plus vite que son ombre..tu les contredits t es un khariji..
12 juillet 2016 20:57
salam ala< man ittaba â el houda
qui peux m'eclairer sur elkhawarij si ali n'a rien dit d'eux
12 juillet 2016 21:30
Wa aleykoum salam

Qu'est-ce que tu cherches à savoir au sur les kawarijs ? Leurs croyances ? Leur histoire ?
Citation
elwaraini a écrit:
salam ala< man ittaba â el houda
qui peux m'eclairer sur elkhawarij si ali n'a rien dit d'eux
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
12 juillet 2016 21:51
Ali n'a pas rien dit sur eux...
Il n'a simplement pas fait leur takfir, c'est différent.

Sortir des musulmans de la religion n'est pas une mince affaire, même s'ils font des choses très graves.
Citation
elwaraini a écrit:
salam ala< man ittaba â el houda
qui peux m'eclairer sur elkhawarij si ali n'a rien dit d'eux
[Cheikh Soulayman Rouhaylî] Le Minhaj des Salafs : https://www.youtube.com/watch?v=hcKVtfSM9aU
13 juillet 2016 10:45
Citation
elwaraini a écrit:
salam ala< man ittaba â el houda

salam alaikum

Je tire
((la sonnette d'alarme))

afin que les yabi ne sois pas tromper, Certain khawarij ou ceux qui ont des ambiguité khawarij ne se cache plus
la preuve:
il salut les musulman qui ont pourtant (la houda) la guidé, par une salutation bien meconnu des musulman que voici
salam ala man ittaba â el houda tel qu'il est citer par l'invité.

-- cette maniere de saluer a ete employer par le messager d'Allah paix et bénédiction d'Allah sois sur lui quand il ecrivait au mecreant. Comprennez vous maintenant quelques chose.

On ne salut pas les musulmans avec,
C'est triste
---------------

.
,
Citation
elwaraini a écrit:
salam ala< man ittaba â el houda
qui peux m'eclairer sur elkhawarij si ali n'a rien dit d'eux
13 juillet 2016 19:36
salam alaika ida ettabaâta el houda
Citation
rosiles a écrit:
On ne salut pas les musulmans avec,
C'est triste
si tu est un tous mes excuses
Citation
rosiles a écrit:
-- cette maniere de saluer a ete employer par le messager d'Allah paix et bénédiction d'Allah sois sur lui quand il ecrivait au mecreant. Comprennez vous maintenant quelques chose.
erreur pauvre rolises revise bien tes leçons
13 juillet 2016 21:49
asalam alaik
elwaraini dit
si tu est un tous mes excuses
Réponse
Trop fort, j'ai rien compris, je suis un tous, en quoi?
AIDE moi a te comprendre.

ensuite elwaraini dit
erreur pauvre rolises revise bien tes leçons
Réponse
Baraka Allahufik du conseil, je réviserais mes leçons, n’empêche que ta réponse est flou,
c'est une manière de fuir la réponse,
Il y a pas de doute qu' Allah prive d'argument les gens qui s'oppose a la sounna.
---



Citation
elwaraini a écrit:
erreur pauvre rolises revise bien tes leçons
14 juillet 2016 10:56
Wa aleykoum salam

alwaraini : pourquoi mets tu le conditionnel au sujet de l'islam de @rosiles ? Allah Al moustaan, c'est grave.
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
16 juillet 2016 19:49
qui est grave allah ou rosilés
Citation
Missyell a écrit:
Wa aleykoum salam

alwaraini : pourquoi mets tu le conditionnel au sujet de l'islam de @rosiles ? Allah Al moustaan, c'est grave.
A
16 juillet 2016 20:15
BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
Il y a une parole qui dit : « Celui qui ne rend pas mécréant le mécréant, est jugé mécréant. » Est-ce que celle parole est authentique ? Est-elle générale ?

Cette parole est authentique. Celui qui ne juge pas mécréant celui qu’Allâh - ’Azza wa Djal - a explicitement jugé mécréant, est considéré comme tel. C’est sur cette base que les Gens de science ont justifié, sur la base de textes, le fait que celui qui ne juge pas le mécréant (véritable) comme tel, est considéré lui-même mécréant. Ibn Taymiyyah a rappelé cela dans l’un de ses sujets, où il dit : « Le but visé est que quiconque ne juge pas mécréant celui pour qui il a été prouvé sa mécréance, établi dans le Livre et la Sounnah, aura démenti le Livre et la Sounnah. » Ceci dit, il est nécessaire de revenir à la source de ce qui permet d’établir la preuve de sa mécréance ou pas.

Exemple sur le sujet : une personne dit : « Par Allâh, je crois que Pharaon est musulman », ou qu’un Soufi dise : « Ibn ’Arabî est musulman », ou qu’un autre dise : « Je ne rends pas mécréant Abû Lahab », ou « Abû Lahab est l’oncle du Prophète (sallallahhu ’alayhi wa salam) et je ne le rends donc pas mécréant pour cela. » alors que sa mécréance a été avérée dans le Livre et la Sounnah, elle aura ainsi démenti le Livre et la Sounnah. [1]

Notes
[1] Charh ul-’Aqîdat it-Tahâwiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 2/1199


Citation
al Khidr a écrit:
Ali n'a pas rien dit sur eux...
Il n'a simplement pas fait leur takfir, c'est différent.

Sortir des musulmans de la religion n'est pas une mince affaire, même s'ils font des choses très graves.
i
16 juillet 2016 20:26
Che la pace sia su di te, cosicché la misericordia di Dio
Bismillahi.

@ Rosiles :

Tu dis : "cette maniere de saluer a ete employer par le messager d'Allah paix et bénédiction d'Allah sois sur lui quand il ecrivait au mecreant."

Apporte la preuve de tes dires, car le Prophète (saws) ne savait ni lire ni écrire.

Alors, l'ange se présenta à lui et dit : « Lis ! » « Je ne sais pas réciter » dit le Prophète.
L'ange le saisit et le pressa jusqu'au point de le mener à l'étouffement.
Ensuite, il le lâcha et reprit : « Lis ! » Le prophète répéta: "Je ne sais pas lire"

L'ange l'étrangla une deuxième fois au point de le mener à l'étouffement, après quoi il le lâcha et dit : "Je ne sais pas lire". L'ange, le saisit une troisième fois et l'étrangla.
Ensuite il le lâcha et dit « Lis ! » Le prophète insista.

Alors, il dit : "Lis au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Lis, ton Seigneur est le Très Noble". (Sourate 96 : versets 1 - 3).
i
16 juillet 2016 20:54
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

@ AbdullahDZ:

Tu dis : "Celui qui ne juge pas mécréant celui qu’Allâh - ’Azza wa Djal - a explicitement jugé mécréant, est considéré comme tel. C’est sur cette base que les Gens de science ont justifié, sur la base de textes, le fait que celui qui ne juge pas le mécréant (véritable) comme tel, est considéré lui-même mécréant."

Allah a dit : « Certes sont mécréants ceux qui disent : “Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! ” » [sourate Al-Maida :17 et 72]

Et aussi : « Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” » [sourate Al-Maida :73]

Mais Il a dit ça aussi : « Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants. » [ Sourate 5 - Verset 5]

Hudhayfa a épousé aussi une juive de la ville persane "El-Madâin". Jâbir fut questionné à propos du mariage avec les juives et les chrétiennes, il a répondu : "Nous les avons épousés à l'époque des conquêtes avec Sa'd Bin Abi Waqqâs"

Tu dis : "Ibn Taymiyyah a rappelé cela dans l’un de ses sujets, où il dit : « Le but visé est que quiconque ne juge pas mécréant celui pour qui il a été prouvé sa mécréance, établi dans le Livre et la Sounnah, aura démenti le Livre et la Sounnah."

Pourtant dans ce forum, les gens de la Sunna, nous on fait part, que si une personne tient des propos de mécréance, il n'est pas obligatoirement mécréant.

Tu rapportes que : "Exemple sur le sujet : une personne dit : « Par Allâh, je crois que Pharaon est musulman », ou qu’un Soufi dise : « Ibn ’Arabî est musulman », ou qu’un autre dise : « Je ne rends pas mécréant Abû Lahab », ou « Abû Lahab est l’oncle du Prophète (sallallahhu ’alayhi wa salam) et je ne le rends donc pas mécréant pour cela. » alors que sa mécréance a été avérée dans le Livre et la Sounnah, elle aura ainsi démenti le Livre et la Sounnah."

Pharaon n'était pas musulman car l'Islam en tant que religion n'existait pas encore. Il est vrai que Pharaon a cru au Seigneur de Moïse (as) mais cela ne l'a pas sauvé. Ibn Arabi musulman? Certains le pensent d'autres pas. En ce qui concerne Abû Lahab aucun problème, il était mécréant.

Citation
AbdullahDZ a écrit:
BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
Il y a une parole qui dit : « Celui qui ne rend pas mécréant le mécréant, est jugé mécréant. » Est-ce que celle parole est authentique ? Est-elle générale ?

Cette parole est authentique. Celui qui ne juge pas mécréant celui qu’Allâh - ’Azza wa Djal - a explicitement jugé mécréant, est considéré comme tel. C’est sur cette base que les Gens de science ont justifié, sur la base de textes, le fait que celui qui ne juge pas le mécréant (véritable) comme tel, est considéré lui-même mécréant. Ibn Taymiyyah a rappelé cela dans l’un de ses sujets, où il dit : « Le but visé est que quiconque ne juge pas mécréant celui pour qui il a été prouvé sa mécréance, établi dans le Livre et la Sounnah, aura démenti le Livre et la Sounnah. » Ceci dit, il est nécessaire de revenir à la source de ce qui permet d’établir la preuve de sa mécréance ou pas.

Exemple sur le sujet : une personne dit : « Par Allâh, je crois que Pharaon est musulman », ou qu’un Soufi dise : « Ibn ’Arabî est musulman », ou qu’un autre dise : « Je ne rends pas mécréant Abû Lahab », ou « Abû Lahab est l’oncle du Prophète (sallallahhu ’alayhi wa salam) et je ne le rends donc pas mécréant pour cela. » alors que sa mécréance a été avérée dans le Livre et la Sounnah, elle aura ainsi démenti le Livre et la Sounnah. [1]

Notes
[1] Charh ul-’Aqîdat it-Tahâwiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 2/1199
16 juillet 2016 20:55
Allah Al moustaan tu m'as très bien comprise, ma phrase était très claire. Tu es plus intelligent que cela. Crains Allah azzawajal dans tes discussions et ne va pas trop loin min fadlik. Ton emploi du conditionnel est très clair.
Citation
elwaraini a écrit:
qui est grave allah ou rosilés
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
16 juillet 2016 20:56
La règle préférée des khawaridj
Une règle qu'ils comprennent à leur manière puisque que ce n'est pas tant "celui qui ne juge pas mécréant le mécréant est mécréant", mais c'est plutôt "celui qui ne juge pas mécréant celui que eux disent être mécréant alors il est lui aussi un mécréant"
Citation
AbdullahDZ a écrit:
BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
Il y a une parole qui dit : « Celui qui ne rend pas mécréant le mécréant, est jugé mécréant. » Est-ce que celle parole est authentique ? Est-elle générale ?

Cette parole est authentique. Celui qui ne juge pas mécréant celui qu’Allâh - ’Azza wa Djal - a explicitement jugé mécréant, est considéré comme tel. C’est sur cette base que les Gens de science ont justifié, sur la base de textes, le fait que celui qui ne juge pas le mécréant (véritable) comme tel, est considéré lui-même mécréant. Ibn Taymiyyah a rappelé cela dans l’un de ses sujets, où il dit : « Le but visé est que quiconque ne juge pas mécréant celui pour qui il a été prouvé sa mécréance, établi dans le Livre et la Sounnah, aura démenti le Livre et la Sounnah. » Ceci dit, il est nécessaire de revenir à la source de ce qui permet d’établir la preuve de sa mécréance ou pas.

Exemple sur le sujet : une personne dit : « Par Allâh, je crois que Pharaon est musulman », ou qu’un Soufi dise : « Ibn ’Arabî est musulman », ou qu’un autre dise : « Je ne rends pas mécréant Abû Lahab », ou « Abû Lahab est l’oncle du Prophète (sallallahhu ’alayhi wa salam) et je ne le rends donc pas mécréant pour cela. » alors que sa mécréance a été avérée dans le Livre et la Sounnah, elle aura ainsi démenti le Livre et la Sounnah. [1]

Notes
[1] Charh ul-’Aqîdat it-Tahâwiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 2/1199
[Cheikh Soulayman Rouhaylî] Le Minhaj des Salafs : https://www.youtube.com/watch?v=hcKVtfSM9aU
A
16 juillet 2016 22:08
Je veux juste souligner que c'est pas de moi mais des savants, j'ai uniquement fait un copier coller.
Deuxièmement ne bloque pas sur musulman mais sur croyant, quand on parle de mécréant c'est que forcément il n'est pas croyant donc au temps de Moïse il y avait des croyants et des mécréants, je pourrais aller plus loin en citant le Coran mais je n'ai pour le moment pas le temps de chercher mais Allah stipule bien que tout les prophètes étaient musulmans, ici il ne faut pas prendre le mot "musulman" par rapport au fait qu'il y a des chrétiens juifs bouddhiste etc.. Mais en tant que mot qui défini un croyant, si tu ne me croie pas tu faire tes recherches.
Citation
ignisaid: a écrit:
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

@ AbdullahDZ:

Tu dis : "Celui qui ne juge pas mécréant celui qu’Allâh - ’Azza wa Djal - a explicitement jugé mécréant, est considéré comme tel. C’est sur cette base que les Gens de science ont justifié, sur la base de textes, le fait que celui qui ne juge pas le mécréant (véritable) comme tel, est considéré lui-même mécréant."

Allah a dit : « Certes sont mécréants ceux qui disent : “Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! ” » [sourate Al-Maida :17 et 72]

Et aussi : « Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” » [sourate Al-Maida :73]

Mais Il a dit ça aussi : « Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants. » [ Sourate 5 - Verset 5]

Hudhayfa a épousé aussi une juive de la ville persane "El-Madâin". Jâbir fut questionné à propos du mariage avec les juives et les chrétiennes, il a répondu : "Nous les avons épousés à l'époque des conquêtes avec Sa'd Bin Abi Waqqâs"

Tu dis : "Ibn Taymiyyah a rappelé cela dans l’un de ses sujets, où il dit : « Le but visé est que quiconque ne juge pas mécréant celui pour qui il a été prouvé sa mécréance, établi dans le Livre et la Sounnah, aura démenti le Livre et la Sounnah."

Pourtant dans ce forum, les gens de la Sunna, nous on fait part, que si une personne tient des propos de mécréance, il n'est pas obligatoirement mécréant.

Tu rapportes que : "Exemple sur le sujet : une personne dit : « Par Allâh, je crois que Pharaon est musulman », ou qu’un Soufi dise : « Ibn ’Arabî est musulman », ou qu’un autre dise : « Je ne rends pas mécréant Abû Lahab », ou « Abû Lahab est l’oncle du Prophète (sallallahhu ’alayhi wa salam) et je ne le rends donc pas mécréant pour cela. » alors que sa mécréance a été avérée dans le Livre et la Sounnah, elle aura ainsi démenti le Livre et la Sounnah."

Pharaon n'était pas musulman car l'Islam en tant que religion n'existait pas encore. Il est vrai que Pharaon a cru au Seigneur de Moïse (as) mais cela ne l'a pas sauvé. Ibn Arabi musulman? Certains le pensent d'autres pas. En ce qui concerne Abû Lahab aucun problème, il était mécréant.
17 juillet 2016 00:00
comme as ton habitude l'ignorance de ta religion et la méconnaissance de la langue te pousse , excuse moi du terme,a être ridicule, tu comprend tout de travers,
désolé, j'ai pas le temps a perdre avec toi, Je m'adresse a celui qui a l'esprit non contaminer.

A l'avenir ramène tout mais propos, ensuite tu peu souligner ce que tu veux. ca fait moin diabolique.

----

Citation
ignisaid: a écrit:
Che la pace sia su di te, cosicché la misericordia di Dio
Bismillahi.

@ Rosiles :

Tu dis : "cette maniere de saluer a ete employer par le messager d'Allah paix et bénédiction d'Allah sois sur lui quand il ecrivait au mecreant."

Apporte la preuve de tes dires, car le Prophète (saws) ne savait ni lire ni écrire.

Alors, l'ange se présenta à lui et dit : « Lis ! » « Je ne sais pas réciter » dit le Prophète.
L'ange le saisit et le pressa jusqu'au point de le mener à l'étouffement.
Ensuite, il le lâcha et reprit : « Lis ! » Le prophète répéta: "Je ne sais pas lire"

L'ange l'étrangla une deuxième fois au point de le mener à l'étouffement, après quoi il le lâcha et dit : "Je ne sais pas lire". L'ange, le saisit une troisième fois et l'étrangla.
Ensuite il le lâcha et dit « Lis ! » Le prophète insista.

Alors, il dit : "Lis au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Lis, ton Seigneur est le Très Noble". (Sourate 96 : versets 1 - 3).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/07/16 00:16 par rosiles.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook