Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Qu'est ce que le halal ?
23 octobre 2020 20:59
Salam,

Comme à chaque débat sur la laïcité et l'islam, le halal revient sur le devant de la scène politique et médiatique mais à l'heure du champagne halal, quelle est votre vision personnelle de la consommation dite halal ?

Est-elle pour vous juste une méthode et un rituel qui permettrait de distinguer le licite de l'illicite. Ainsi, viande abattue façon rituel : Licite / Viande abattu de façon non-rituel : Illicite.

Ou bien au-delà de ça, est-ce un mode de consommation et un comportement qui nous conduirait à nous poser des questions d'ordre éthiques ?

En dehors de la simple certification et de l'estampillage halal, faut-il s'interroger sur nos modes de consommation quand on souhaite consommer de façon halal ?

Manger de la viande tous les jours, est-ce halal ? Devons nous nous préoccuper de la provenance des produits estampiller halal et de notre impact écologique ? Du bien-être animal ?

Je précise que j'ai inclus ce sujet dans la rubrique générale et non religieuse et que je parle de vision personnelle.

 
Halal 0



Modifié 3 fois. Dernière modification le 23/10/20 21:14 par Utopia20.
23 octobre 2020 21:00
Business pour ceux et celles qui mangent trop !
23 octobre 2020 21:12
Salam

Les 2 sont liés.
La manière de traiter et tuer l'animal a son importance.

Je pense qu'un problème se situe au niveau de l'exigence mais quon peut aussi lie a de la précarité.
Beaucoup de musulmans n'ont pas les moyens et donc se contentent de la parole du boucher même si le prix est anormalement bas par exemple.

Et concernant l'exigence cest une culture. Le consommateur a un pouvoir sil lutilise. Un peu comme le vote quon délaisse.
On revient au prix et la quantité au détriment de la qualité.
23 octobre 2020 21:18
Le Halal c’est une étiquette qu’on met sur les produits bons à consommer, c’est un peu comme l’étiquette BIO qu’on signale pour le distinguer des autres produits,
Cependant aucune certitude réelle que c’est le cas, c’est tout simplement symbolique.
Un produit Halal vendu dans un commerce même musulman ne peut garantir à 100% que c’est Halal, idem pour le BIO, juste c’est juste Angel
23 octobre 2020 21:20
Salam,

Sujet très intéressant !
Le halal est devenu une marque déposée, un estampillage rassurant mais qui occulte beaucoup d’informations si on ne s’attarde pas à ce qui est écrit sur les étiquettes ou si on ne cherche pas plus loin.

Consommer halal, ce n’est pas simplement se nourrir de viande issue d’un animal egorgé dans les règles. L’aspect éthique est fondamental : il faut prêter attention aux conditions d’élevage, au respect de l’animal, ...

Notre manière de consommer est également importante : éviter les excès, acheter ce qu’on peut se payer avec l’argent durement gagné et aussi ne pas se laisser influencer par les nouveautés qui n’apportent rien à notre alimentation.

Je suis bien consciente d’être loin de suivre à la lettre tout ce qui a été dit. Encore une fois, il y a aussi la dimension économique qui entre en jeux et c’est malheureusement parfois difficile de pouvoir tout concilier.
m
23 octobre 2020 21:24
Merci pour ce post.

Ca va faire bugger les islamistes tes questions.

Je crois qu'il faut transformer nos modes de vie d'une manière drastique pour préserver l'environnement et inverser les changements cataclysmiques, liés au réchauffement climatique: hausse de la température, sécheresse, inondations, feux de forêts comme en Amazonie, Australie ou en Californie ces dernières années.

L'islam (en tant qu'institution ou clergé) est incapable de voir les défis de nos jours à tous les niveaux. Il est coincé dans le passé et figé dans des idées que des gens (morts depuis longtemps) nous ont laissés (et ils ont bien fait pour leur époque et leur niveau de connaissance et de compréhension). Aucun courant de l'islam ne sait traiter les questions liées à la justice sociale, la transformation de nos modes de vies (mobilité, logement, transport, agriculture, ...) et créer les conditions d'une intelligence et action collectives au service de l'humanité et la planète. L'islam politique est libéral sur le plan économique et machiavélique au niveau politique.

L'islam doit se débarrasser d'une couche épaisse du fiqh (le fiqh de l'époque des omeyyades, abbassides, ottomans et même modernes) pour renouer avec le message originel et retrouver le souffle divin... celui qui accorde la liberté à chacun d'évoluer selon ses intimes convictions et croyances et accéder à une vie digne.
23 octobre 2020 21:26
Halal veut dire licite, permis.
Une viande halal est une viande qui est licite/permise, qu'on a le droit de manger.

Déjà les viandes interdit haram, ne sont pas licite halal.
Donc une viande peut être halal à condition que ce soit pas du porc.

Il y a des règles en islam pour qu'une viande soit Halal.

Et pour les connaître faut étudier ce qu'on appelle le fiqh (la jurisprudence) et pour des détails complet ce n'est pas sur ce site que tu vas trouver cela, je pense.

Et avoir les sources de chaque règle c'est encore un autre niveau.

Plutôt que chercher à tout savoir, les musulmans vont plutôt généralement des personnes de confiance qui eux peuvent leur apprendre les règles car ça nécessite beaucoup de temps et d'investissement de devenir un expert, ça se compte en année.

Donc je ne me risquerait pas à te sortir les sources ou les règles car l'islam est à prendre dans son ensemble, on ne peut pas se baser sur un ou deux textes pour établir une règle.

Si tu veux des détails, tu peux essayer de chercher sur ce site:

www.doctrine-malikite.fr


Et aussi la règle en islam pour la nourriture, tout est licite jusqu'à preuve du contraire

Le porc est licite à la base et la preuve de son interdiction est un verset du coran
Citation
Utopia20 a écrit:
Salam,

Comme à chaque débat sur la laïcité et l'islam, le halal revient sur le devant de la scène politique et médiatique mais à l'heure du champagne halal, quelle est votre vision personnelle de la consommation dite halal ?

Est-elle pour vous juste une méthode et un rituel qui permettrait de distinguer le licite de l'illicite. Ainsi, viande abattue façon rituel : Licite / Viande abattu de façon non-rituel : Illicite.

Ou bien au-delà de ça, est-ce un mode de consommation et un comportement qui nous conduirait à nous poser des questions d'ordre éthiques ?

En dehors de la simple certification et de l'estampillage halal, faut-il s'interroger sur nos modes de consommation quand on souhaite consommer de façon halal ?

Manger de la viande tous les jours, est-ce halal ? Devons nous nous préoccuper de la provenance des produits estampiller halal et de notre impact écologique ? Du bien-être animal ?

Je précise que j'ai inclus ce sujet dans la rubrique générale et non religieuse et que je parle de vision personnelle.

 
Halal 0
23 octobre 2020 21:31
Bonne réflexion Utopia.

Pour moi, la viande est halal tant que la bête est abattue selon le rite islamique.

Mais l'éthique musulmane nous pousse vers un mode de consommation plus réfléchi.

Malheureusement on a parfois des contraintes, comme le manque de moyens financiers, l'impossibilité d'abattre une animal chez soi, pas de point d'approvisionnement en viande de ferme à proximité, etc.

Il y a aussi un manque de connaissance sur le sujet de l'éthique de consommation.
23 octobre 2020 21:54
Mais du coup, tu penses que la pratique (façon d'abattre) peut être dissocier de l'esprit (éthique).

Qu'il ne s'agit pas forcément de deux choses indissociables ?

Oui, c'est vrai qu'il y peu de matière. Il y a pas de débat, prêche, conférence et même écrit sur ce type de sujet. Ou en tout cas, je n'en ai pas eu échos.

J'ai recherché des écrits sur la dimension plus éthique de la consommation du halal mais je n'en ai pas trouvé.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Bonne réflexion Utopia.

Pour moi, la viande est halal tant que la bête est abattue selon le rite islamique.

Mais l'éthique musulmane nous pousse vers un mode de consommation plus réfléchi.

Malheureusement on a parfois des contraintes, comme le manque de moyens financiers, l'impossibilité d'abattre une animal chez soi, pas de point d'approvisionnement en viande de ferme à proximité, etc.

Il y a aussi un manque de connaissance sur le sujet de l'éthique de consommation.
V
23 octobre 2020 22:01
Waleykum Salam,

En étant végétarienne, je n'ai pas trop de problème avec ce que l'on peut qualifier d'halal ( mis à part ce qui peut inclure de l'alcool, comme le casse tête du vinaigre ou de la moutarde).

Mais la notion d'éthique me paraît primordiale concernant la viande Halal. Est ce qu'Allah aime que l'on fasse du mal à sa création ? Est ce qu'un poulet qui est resté enfermé dans une cage toute sa vie, qui n'a jamais couru, ni vu la lumière du soleil, en bref, qui a vécu une vie de souffrance, peut être halal ? Il me semble que le bien être animal devrait automatiquement être intégré dans la notion d'halal.

Mais une vie de décente pour l'animal veut forcément dire un prix de vente plus cher.
Est ce réellement un besoin vital de manger de la viande tout les jours ?
N'est il pas préférable de privilégier la qualité à la quantité ?
23 octobre 2020 22:14
Salam,

Je vois que la dimension économique est évoquée dans plusieurs posts. Mais il s'agit bien de la consommation de viande principalement ?

J'avoue que cet argument m'interpelle si ça concerne spécifiquement la viande (et non les autres aliments), il n'est pas nécessaire d'en consommer souvent voire même d'en consommer tout court (même si je comprends qu'en cas d'absence de consommation, il faut rééquilibrer avec autre chose). Aussi ne faudrait-il pas privilégier la qualité à la quantité ?

Je comprends le point sur l'excès. De façon plus globale, aujourd'hui on a un phénomène de sur-élevage et de sur-consommation de viande qui en plus d'être néfaste pour la santé, entraîne des dégâts environnementaux (notamment sur la question de l'eau) et un impact fort sur l'élevage et le bien-être animal. Surtout qu'en quelque sorte finalement on produit des animaux qui ont pour destination d'être abattu et consommer sans que ça corresponde à un besoin vital et nutritionnel. Est-ce conforme aux percepts de l'islam d'y participer ?
Citation
ineslilas a écrit:
Salam,

Sujet très intéressant !
Le halal est devenu une marque déposée, un estampillage rassurant mais qui occulte beaucoup d’informations si on ne s’attarde pas à ce qui est écrit sur les étiquettes ou si on ne cherche pas plus loin.

Consommer halal, ce n’est pas simplement se nourrir de viande issue d’un animal egorgé dans les règles. L’aspect éthique est fondamental : il faut prêter attention aux conditions d’élevage, au respect de l’animal, ...

Notre manière de consommer est également importante : éviter les excès, acheter ce qu’on peut se payer avec l’argent durement gagné et aussi ne pas se laisser influencer par les nouveautés qui n’apportent rien à notre alimentation.

Je suis bien consciente d’être loin de suivre à la lettre tout ce qui a été dit. Encore une fois, il y a aussi la dimension économique qui entre en jeux et c’est malheureusement parfois difficile de pouvoir tout concilier.
23 octobre 2020 22:29
Je parlais de la consommation en général mais je suis d’accord avec tout ce que tu as écrit.

Effectivement, la surconsommation de viande et l’élevage intensif sont incompatibles avec ma vision de l’éthique à adopter pour consommer halal.

Évidemment, consommer moins mais mieux c’est ce vers quoi il faut tendre. Dès que le nécessaire est fait, dès que la chaîne de production est transparente ou que le respect des animaux est garantie, on nous montre des preuves qui légitiment un prix plus élevé.

Le problème, c’est qu’on en n’a pas forcément conscience, et on s’enferme parfois dans le « estampillé halal » sans aucun état d’âme. Je pense que comme l’a dit Pensée sauvage, il y a un manque de connaissance de ce point là et un travail à faire sur la question.
Citation
Utopia20 a écrit:
Salam,

Je vois que la dimension économique est évoquée dans plusieurs posts. Mais il s'agit bien de la consommation de viande principalement ?

J'avoue que cet argument m'interpelle si ça concerne spécifiquement la viande (et non les autres aliments), il n'est pas nécessaire d'en consommer souvent voire même d'en consommer tout court (même si je comprends qu'en cas d'absence de consommation, il faut rééquilibrer avec autre chose). Aussi ne faudrait-il pas privilégier la qualité à la quantité ?

Je comprends le point sur l'excès. De façon plus globale, aujourd'hui on a un phénomène de sur-élevage et de sur-consommation de viande qui en plus d'être néfaste pour la santé, entraîne des dégâts environnementaux (notamment sur la question de l'eau) et un impact fort sur l'élevage et le bien-être animal. Surtout qu'en quelque sorte finalement on produit des animaux qui ont pour destination d'être abattu et consommer sans que ça corresponde à un besoin vital et nutritionnel. Est-ce conforme aux percepts de l'islam d'y participer ?
23 octobre 2020 22:35
Oui, j en avais parlé sur un autre sujet mais dans la rubrique halal, il y a aussi un grand problème lié à la transparence, au contrôle et à la certification du "halal".

Il est dommage qu il n ait pas d organisme protégeant en quelque chose les intérêts des musulmans qui puissent s emparer de ce type de question.

Je pense que c est essentiellement lié à un manque de structuration, d organisation et peut-être aussi en quelque sorte de volonté de la communauté.
Citation
ineslilas a écrit:
Je parlais de la consommation en général mais je suis d’accord avec tout ce que tu as écrit.

Effectivement, la surconsommation de viande et l’élevage intensif sont incompatibles avec ma vision de l’éthique à adopter pour consommer halal.

Évidemment, consommer moins mais mieux c’est ce vers quoi il faut tendre. Dès que le nécessaire est fait, dès que la chaîne de production est transparente ou que le respect des animaux est garantie, on nous montre des preuves qui légitiment un prix plus élevé.

Le problème, c’est qu’on en n’a pas forcément conscience, et on s’enferme parfois dans le « estampillé halal » sans aucun état d’âme. Je pense que comme l’a dit Pensée sauvage, il y a un manque de connaissance de ce point là et un travail à faire sur la question.
23 octobre 2020 23:08
Oui, je pense.

Est illicite seulement ce qu'Allah a déclaré illicite, tout le reste est licite.

«O vous qui croyez !
Mangez de ces bonnes choses que Nous vous avons accordées;
remerciez Dieu, si c'est Lui que vous adorez.
Dieu vous a seulement interdit la bête morte, le sang, la viande de porc
et tout animal sur lequel on aura invoqué un autre nom que celui de Dieu.
Nul péché ne sera imputé à celui qui serait contraint d'en manger
sans pour cela être rebelle, ni transgresseur.
Dieu est celui qui pardonne, Il est miséricordieux»
(Sourate: La Vache, 172-173)

« Dis: je ne trouve pas d'interdictions au sujet de la nourritures dans ce qui m'a été révélé,
à part la bête morte, le sang répandu et la viande de porc - car c'est une souillure -
et ce qui par perversité, a été sacrifié à un autre que Dieu.
Quant à celui qui est contraint d'en user, par nécessité,
sans être pour cela rebelle, ni transgresseur,
ton Seigneur lui pardonnera, car Il est miséricordieux»
(Sourate: Les Troupeaux, 145).

«Voici ce qui vous est interdit: la bête morte, le sang, la viande de porc;
ce qui a été immolé à un autre que Dieu; la bête étouffée, ou morte à la suite d'un coup,
ou morte d'une chute, ou morte d'un coup de corne,
ou celle qu'un fauve a dévorée - sauf si vous avez eu le temps de l'égorger -
ou celle qui a été immolée sur des pierres»
(Sourate: La Table Servie, 3

Respecter l'éthique, c'est aller plus loin et ne pas se contenter du strictement licite/illicite.

Je pense que même si la viande reste licite, occasionner de la souffrance aux animaux est illicite, donc l'élevage intensif n'est pas en adéquation avec l'Islam.


Dans ma boucherie, on trouve des poulets fermiers, mais pas d'autres viande d'animaux élevés à la ferme.
On ne trouve pas non plus de viande "bio", on a pas de garanti sur l'alimentation des bêtes, d'éventuels traitements médicamenteux.
On ne sait pas non plus d'où provient la viande, éleveurs locaux ou non.

Pour garantir la traçabilité, il faudrait engager des organismes de certification.
Si on veut consommer local, des animaux issus de fermes et petits élevages, et halal, ça fait pas mal d'exigences et le prix monte en conséquence.
Les petits producteurs ne peuvent pas proposer des prix aussi bas que les grands producteurs.
Les certificateurs, il faut les payer.

Et on ne va pas se mentir, la majorité des musulmans soient ne sont pas renseignés sur ces questions d'éthique de consommation, soit pour cause de moyens restreints privilégient les prix bas.

Citation
Utopia20 a écrit:
Mais du coup, tu penses que la pratique (façon d'abattre) peut être dissocier de l'esprit (éthique).

Qu'il ne s'agit pas forcément de deux choses indissociables ?

Oui, c'est vrai qu'il y peu de matière. Il y a pas de débat, prêche, conférence et même écrit sur ce type de sujet. Ou en tout cas, je n'en ai pas eu échos.

J'ai recherché des écrits sur la dimension plus éthique de la consommation du halal mais je n'en ai pas trouvé.
L
23 octobre 2020 23:48
Salam alikoum
Utopia , je vais essayer d’apporter ma contribution.
Une viande licite est une viande provenant d’un animal abattu selon le rituel islamique.
Je sais qu’il ne faut pas abattre un animal devant son congénère c’est très important.
Par Allah , une fois au pays une personne est venu egorger le mouton , il lui a dit n’aie pas peur , il lui a récité une invocation le mouton a donné sa gorge comme si c’était normal ,je l’ai vu de mes propre yeux.
En ce qui concerne le traitement des animaux il devrait avoir des services qui contrôlent cela car maltraiter un animal est une chose illicite
Citation
Utopia20 a écrit:
Mais du coup, tu penses que la pratique (façon d'abattre) peut être dissocier de l'esprit (éthique).

Qu'il ne s'agit pas forcément de deux choses indissociables ?

Oui, c'est vrai qu'il y peu de matière. Il y a pas de débat, prêche, conférence et même écrit sur ce type de sujet. Ou en tout cas, je n'en ai pas eu échos.

J'ai recherché des écrits sur la dimension plus éthique de la consommation du halal mais je n'en ai pas trouvé.
L
23 octobre 2020 23:56
J’ajoute qu’il faudrait punir ceux qui maltraite les animaux , car il s’agit d’une subsistance en tout genre pour les être humains , pour atteindre la piété il faut se réformer sur tous les plan sur terre c’est mon avis

Citation
Beaugoss75 a écrit:
Salam alikoum
Utopia , je vais essayer d’apporter ma contribution.
Une viande licite est une viande provenant d’un animal abattu selon le rituel islamique.
Je sais qu’il ne faut pas abattre un animal devant son congénère c’est très important.
Par Allah , une fois au pays une personne est venu egorger le mouton , il lui a dit n’aie pas peur , il lui a récité une invocation le mouton a donné sa gorge comme si c’était normal ,je l’ai vu de mes propre yeux.
En ce qui concerne le traitement des animaux il devrait avoir des services qui contrôlent cela car maltraiter un animal est une chose illicite



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/10/20 23:59 par Beaugoss75.
24 octobre 2020 00:11
Le problème c est que les normes actuelles de transport, de vie, d elevage et d abbatage des animaux peuvent être considéré comme de la maltraitance sans en être en quelque sorte.

Par exemple, les poules, légalement et dans l absolu, garder une poule en cage toute sa vie dans un entrepôt fermé sans lumière et dans un espace correspondant à celui d une feuille A4, ce n est pas de la maltraitance et c est même un standard d elevage mais est ce éthique et moral ?


Poser un hublot sur une vache pour faciliter certaines manipulations, est ce que c est aussi de la maltraitance ?

Et globalement est ce que juste les méthodes d elevage industriel actuelles sont de la maltraitance animale ?
Citation
Beaugoss75 a écrit:
J’ajoute qu’il faudrait punir ceux qui maltraite les animaux , car il s’agit d’une subsistance en tout genre pour les être humains , pour atteindre l’alouette il faut se réformer sur tous les plan sur terre c’est mon avis
L
24 octobre 2020 00:36
Toutes les formes de production et d’élevage que tu m’expose ici me révoltent au plus haut point , car le but n’est même plus la consommation mais le gain excessif.
Pour moi c’est de la maltraitance , je ne vois pas d’autres qualifications.
Cependant il faudrait prévoir des infrastructures pour avoir des produits de qualité mais tout s’industrialise il est là le soucis.
Je suis persuadé qu’on consomme plus qu’avant car on consomme pas des produits naturels donc de mauvaise qualité, de ce fait on perd énormément en qualité nutritionnelles au dépens dépens de l’argent.

Citation
Utopia20 a écrit:
Le problème c est que les normes actuelles de transport, de vie, d elevage et d abbatage des animaux peuvent être considéré comme de la maltraitance sans en être en quelque sorte.

Par exemple, les poules, légalement et dans l absolu, garder une poule en cage toute sa vie dans un entrepôt fermé sans lumière et dans un espace correspondant à celui d une feuille A4, ce n est pas de la maltraitance et c est même un standard d elevage mais est ce éthique et moral ?


Poser un hublot sur une vache pour faciliter certaines manipulations, est ce que c est aussi de la maltraitance ?

Et globalement est ce que juste les méthodes d elevage industriel actuelles sont de la maltraitance animale ?
L
24 octobre 2020 00:53
J’ai fait la comparaison des produits industriels d’aujourd’hui au produit d’avant
Au pays, des vrais œufs « bio » , on les vois directement à leur structure , tu te fais une omelette de deux œufs , c’est tellement protéine que tu as vraiment pas faim tu es en forme
Aujourd’hui on coupe la faim on s’aliment pas du tout
Citation
Beaugoss75 a écrit:
Toutes les formes de production et d’élevage que tu m’expose ici me révoltent au plus haut point , car le but n’est même plus la consommation mais le gain excessif.
Pour moi c’est de la maltraitance , je ne vois pas d’autres qualifications.
Cependant il faudrait prévoir des infrastructures pour avoir des produits de qualité mais tout s’industrialise il est là le soucis.
Je suis persuadé qu’on consomme plus qu’avant car on consomme pas des produits naturels donc de mauvaise qualité, de ce fait on perd énormément en qualité nutritionnelles au dépens dépens de l’argent.
24 octobre 2020 00:54
C est vrai que les produits transformés meme ultratransformés ont une valeur nutritive beaucoup moins importante que les produits brutes et sont néfastes pour la santé en plus.

Apres, il y a aussi de nouvelles habitudes alimentaires. Avant c etait exceptionnel de manger de la viande, la c est normal.
Citation
Beaugoss75 a écrit:
Toutes les formes de production et d’élevage que tu m’expose ici me révoltent au plus haut point , car le but n’est même plus la consommation mais le gain excessif.
Pour moi c’est de la maltraitance , je ne vois pas d’autres qualifications.
Cependant il faudrait prévoir des infrastructures pour avoir des produits de qualité mais tout s’industrialise il est là le soucis.
Je suis persuadé qu’on consomme plus qu’avant car on consomme pas des produits naturels donc de mauvaise qualité, de ce fait on perd énormément en qualité nutritionnelles au dépens dépens de l’argent.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook