Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
etre amoureux/se nuisible?
t
22 juillet 2016 17:26
En français l'amoureux désigne tant l'actif que le passif, tant celui qui aime que celui qui est aimé. Alors que dans la langue arabe, lorsqu'on parle de deux personnes qui s'aiment, on utilisera un terme pour l'actif et un autre pour le passif. Le 'âchiq signifie la personne amoureuse et le ma'choûq, le bien aimé. C'est à dire que même dans un couple on va utiliser le 'âchiq pour parler de l'actif et de ma'choûq pour désigner passif. Dans ce cas-là pourquoi dans la langue arabe on parlerait de l'actif et du passif alors que normalement dans un couple les deux sont actifs autrement dit les deux s’aiment ? Car tout simplement dans un couple il y a toujours quelqu'un qui aime plus que l'autre et c'est pour cette raison que chez les arabes, seul l'actif peut être réellement être qualifié d'amoureux.
L'actif autrement dit la personne amoureuse finira par être déçu puisque seul lui ressent réellement cet amour (passionnel). Il saura d’autant plus frustré s’il voit que cet amour (passionnel) est inaccessible.
Donc le ‘ishq ne serait-il pas quelque chose de néfaste ?
L’état de l’amoureux/euse.
Lorsque la personne est hantée par l’amour (passionnel), elle n’use plus de sa raison. Elle devient sentimentale et émotionnelle. Les personnes les plus touchées par cet amour (passionnel) sont souvent les femmes, c’est pour cette raison qu’on dit elles, qu’elles sont plus émotionnelles et sentimentales que les hommes. D’ailleurs les philosophes disaient que l’amour était contraire à la raison car il fait obstruction à la sagesse et au discernement.
Le théologien Ibn Taymyya3, est d’avis que l’amour (ishq) est une maladie psychique. Pour l’amoureux dit-il, le contact avec le bien aimé est nocif, qu’il s’agisse de le contempler, de le toucher, de l’entendre. Son également nocifs pour lui, même, le fait de penser à lui et le fait de se l’imaginer, alors qu’il le désire passionnément; S’il se voit interdire l’objet de sa passion, il
1 Le terme ‘ishq s’utilise seulement, habituellement, à propos de l’amour d’un homme pour une femme ou un enfant. Il ne s’utilise pas à propos d’un amour comme l’amour des siens et des biens.
2 Ibn Al Qayyam Ajjawzyâ était l’un des disciples d’Ibn Taymyya. On le surnommait le « médecin des cœurs » car il avait la faculté à comprendre et guérir les maux des cœurs.
3 Ibn Taymyya est l’un des plus grands théologiens de la pensée islamique. Il est sans doute le savant le plus prolifique en matière d’ouvrage. Malheureusement il est souvent mal compris aussi bien par ses détracteurs que par les personnes se réclamant de lui.
Ibn Al Qayym2, le médecin des cœurs (tabîb al qouloûb) nous dit que L'amour -`ishq- fait partie
des maladies du cœur. Il diffère des autres maladies par sa nature, ses causes et la manière de le
soigner. Quand il s’enracine dans le cœur et se saisit de l’âme, il devient difficile pour les
médecins de le soigner et il épuisera celui qui en souffre.

souffre et est tourmenté; tandis que, s’il lui est donné l’objet de sa passion, sa maladie se renforce, causant un accroissement de sa souffrance être en4.
Je trouve cette analyse du théologien hanbalite très pertinente. La personne amoureuse pense que l’amour qui le lie à son bien aimé est éternel et que ce sera du donnant donnant. Mais lorsqu’elle constate l’éloignement voir la non-accessibilité de son bien aimé. A ce moment-là, elle souffre et satan en profite pour lui insuffler ses mauvaises suggestions.
La personne éprise par l’amour (passionnel) commence à conjecturer en pensant à son bien aimé. En espérant qu’il ne l’a pas abandonné en la laissant seule. Puis elle continue en se disant qu’il s’est passé trop de chose pour que ça puisse s’arrêter à là, en se disant que malgré son départ il s’est absenté un court moment et qu’il aller tout de même revenir. Après tout cela, le ‘ishq s’intensifie et de même pour les conjectures. La personne amoureuse va jusqu’à se remettre en question (notamment pour se rassurer) en se disant que si son bien aimé était parti, c’était en parti de sa faute et qu’elle n’a pas su gérer les choses de la meilleures des manières, elle craint le pire en se disant qu’il risquerait de tomber sur quelqu’un d’autre et qu’à ce moment-là tout sera fini. Elle est nostalgique, elle éprouve tristesse sur tristesse, elle souhaite une seule chose, retourner en arrière et changer les choses. Mais c’est trop tard, Le Très-Haut en a décidé autrement.
L’amour (passionnel) laisse de lourds dégâts. Ce que ce genre d’amour entraîne comme dégâts, aucun autre genre d’amour ne peut l’entraîner. Il laisse apparaitre chez sa victime une fragilité psychologique, morale et parfois même physique. Il la laisse sombrer dans l’inquiétude, le désarroi et dans l’errance. Malgré la déception, la perte de temps et les fausses promesses, elle garde toujours ce (faux) espoir en elle, être en compagnie de son bien-aimé.
Combien de fe
22 juillet 2016 17:45
Ibn Taymyya est l’un des plus grands théologiens de la pensée islamique

Moi je dirais imbécile

que l’amour (ishq) est une maladie psychique

Donc nous croyants qui adorons notre créateur et qui aimons nos semblable nos familles somme des grands malade? c'est étrange car le coran parle bien du cœur qui est l'amour un sentiment noble qui nous rapproche des uns et des autres....
Citation
akramdu33 a écrit:
En français l'amoureux désigne tant l'actif que le passif, tant celui qui aime que celui qui est aimé. Alors que dans la langue arabe, lorsqu'on parle de deux personnes qui s'aiment, on utilisera un terme pour l'actif et un autre pour le passif. Le 'âchiq signifie la personne amoureuse et le ma'choûq, le bien aimé. C'est à dire que même dans un couple on va utiliser le 'âchiq pour parler de l'actif et de ma'choûq pour désigner passif. Dans ce cas-là pourquoi dans la langue arabe on parlerait de l'actif et du passif alors que normalement dans un couple les deux sont actifs autrement dit les deux s’aiment ? Car tout simplement dans un couple il y a toujours quelqu'un qui aime plus que l'autre et c'est pour cette raison que chez les arabes, seul l'actif peut être réellement être qualifié d'amoureux.
L'actif autrement dit la personne amoureuse finira par être déçu puisque seul lui ressent réellement cet amour (passionnel). Il saura d’autant plus frustré s’il voit que cet amour (passionnel) est inaccessible.
Donc le ‘ishq ne serait-il pas quelque chose de néfaste ?
L’état de l’amoureux/euse.
Lorsque la personne est hantée par l’amour (passionnel), elle n’use plus de sa raison. Elle devient sentimentale et émotionnelle. Les personnes les plus touchées par cet amour (passionnel) sont souvent les femmes, c’est pour cette raison qu’on dit elles, qu’elles sont plus émotionnelles et sentimentales que les hommes. D’ailleurs les philosophes disaient que l’amour était contraire à la raison car il fait obstruction à la sagesse et au discernement.
Le théologien Ibn Taymyya3, est d’avis que l’amour (ishq) est une maladie psychique. Pour l’amoureux dit-il, le contact avec le bien aimé est nocif, qu’il s’agisse de le contempler, de le toucher, de l’entendre. Son également nocifs pour lui, même, le fait de penser à lui et le fait de se l’imaginer, alors qu’il le désire passionnément; S’il se voit interdire l’objet de sa passion, il
1 Le terme ‘ishq s’utilise seulement, habituellement, à propos de l’amour d’un homme pour une femme ou un enfant. Il ne s’utilise pas à propos d’un amour comme l’amour des siens et des biens.
2 Ibn Al Qayyam Ajjawzyâ était l’un des disciples d’Ibn Taymyya. On le surnommait le « médecin des cœurs » car il avait la faculté à comprendre et guérir les maux des cœurs.
3 Ibn Taymyya est l’un des plus grands théologiens de la pensée islamique. Il est sans doute le savant le plus prolifique en matière d’ouvrage. Malheureusement il est souvent mal compris aussi bien par ses détracteurs que par les personnes se réclamant de lui.
Ibn Al Qayym2, le médecin des cœurs (tabîb al qouloûb) nous dit que L'amour -`ishq- fait partie
des maladies du cœur. Il diffère des autres maladies par sa nature, ses causes et la manière de le
soigner. Quand il s’enracine dans le cœur et se saisit de l’âme, il devient difficile pour les
médecins de le soigner et il épuisera celui qui en souffre.

souffre et est tourmenté; tandis que, s’il lui est donné l’objet de sa passion, sa maladie se renforce, causant un accroissement de sa souffrance être en4.
Je trouve cette analyse du théologien hanbalite très pertinente. La personne amoureuse pense que l’amour qui le lie à son bien aimé est éternel et que ce sera du donnant donnant. Mais lorsqu’elle constate l’éloignement voir la non-accessibilité de son bien aimé. A ce moment-là, elle souffre et satan en profite pour lui insuffler ses mauvaises suggestions.
La personne éprise par l’amour (passionnel) commence à conjecturer en pensant à son bien aimé. En espérant qu’il ne l’a pas abandonné en la laissant seule. Puis elle continue en se disant qu’il s’est passé trop de chose pour que ça puisse s’arrêter à là, en se disant que malgré son départ il s’est absenté un court moment et qu’il aller tout de même revenir. Après tout cela, le ‘ishq s’intensifie et de même pour les conjectures. La personne amoureuse va jusqu’à se remettre en question (notamment pour se rassurer) en se disant que si son bien aimé était parti, c’était en parti de sa faute et qu’elle n’a pas su gérer les choses de la meilleures des manières, elle craint le pire en se disant qu’il risquerait de tomber sur quelqu’un d’autre et qu’à ce moment-là tout sera fini. Elle est nostalgique, elle éprouve tristesse sur tristesse, elle souhaite une seule chose, retourner en arrière et changer les choses. Mais c’est trop tard, Le Très-Haut en a décidé autrement.
L’amour (passionnel) laisse de lourds dégâts. Ce que ce genre d’amour entraîne comme dégâts, aucun autre genre d’amour ne peut l’entraîner. Il laisse apparaitre chez sa victime une fragilité psychologique, morale et parfois même physique. Il la laisse sombrer dans l’inquiétude, le désarroi et dans l’errance. Malgré la déception, la perte de temps et les fausses promesses, elle garde toujours ce (faux) espoir en elle, être en compagnie de son bien-aimé.
Combien de fe
[color=#99FF66]Sur la scène du monde, la franchise est le seul rôle qu'on sache sans avoir besoin de l'apprendre et sans craindre de l'oublier.[/color]
22 juillet 2016 18:11
Assalam alaykoum,

Le posteur parle de l'amour entre un homme et une femme.

Être amoureux peut être nuisible il y a aucun doute là-dessus : être amoureux procure un sentiment de bien-être qui ne donne malheureusement pas envie de faire preuve de lucidité.

Il y'en a qui se suicide après une rupture : ayant perdu la personne qu'ils aiment ils croient que sans leur amoureuse/amoureux vivre ne sert à rien. Comme quoi être amoureux/amoureuse peut être nuisible.


Citation
Soukin a écrit:
Ibn Taymyya est l’un des plus grands théologiens de la pensée islamique

Moi je dirais imbécile

que l’amour (ishq) est une maladie psychique

Donc nous croyants qui adorons notre créateur et qui aimons nos semblable nos familles somme des grands malade? c'est étrange car le coran parle bien du cœur qui est l'amour un sentiment noble qui nous rapproche des uns et des autres....
22 juillet 2016 18:13
assalam alaikoum

Citation
a écrit:
Moi je dirais imbécile

Ibn Taymiyyah? un imbécile? que Dieu te pardonne, cet esprit fait partie des plus subtils de la religion, on peut ne pas être d'accord avec lui sur un tas de choses, mais force est de constater que ceux qui le critiquent et le traitent d'imbécile n'ont souvent rien compris à son exposé, c'est une constante et cela se voit chez les plus grands imams qui se sont opposés à lui, il avait, je pense, une multitude de coups d'avance sur n'importe quel sujet qu'il abordait avec ses détracteurs.

Citation
a écrit:
Donc nous croyants qui adorons notre créateur et qui aimons nos semblable nos familles somme des grands malade? c'est étrange car le coran parle bien du cœur qui est l'amour un sentiment noble qui nous rapproche des uns et des autres....

Je t'invite à lire tout l'article dont est issu le passage partagé par le frère Akramdu33.
Là, tu comprendras peut-être pourquoi il vaut mieux ne pas utiliser le mot 3ishq pour Allah, à l'inverse du mot hubb

[www.muslimphilosophy.com]

Lisez-bien toutes les petites notes jusqu'au bout.
Que Dieu préserve le frère Yahya Michot, universitaire belge musulman converti, spécialiste de la pensée d'Ibn Taymiyyah rahimahullah, s'occupant de présenter sa pensée sous un jour meilleur.
Islam? Simple and Clear ابن القيم - من شُغل بنفسه شُغِل عن غيره، ومن شُغِل بربه شُغِل عن نفسه
t
22 juillet 2016 18:18
suite
La personne éprise par l’amour (passionnel) commence à conjecturer en pensant à son bien aimé. En espérant qu’il ne l’a pas abandonné en la laissant seule. Puis elle continue en se disant qu’il s’est passé trop de chose pour que ça puisse s’arrêter à là, en se disant que malgré son départ il s’est absenté un court moment et qu’il aller tout de même revenir. Après tout cela, le ‘ishq s’intensifie et de même pour les conjectures. La personne amoureuse va jusqu’à se remettre en question (notamment pour se rassurer) en se disant que si son bien aimé était parti, c’était en parti de sa faute et qu’elle n’a pas su gérer les choses de la meilleures des manières, elle craint le pire en se disant qu’il risquerait de tomber sur quelqu’un d’autre et qu’à ce moment-là tout sera fini. Elle est nostalgique, elle éprouve tristesse sur tristesse, elle souhaite une seule chose, retourner en arrière et changer les choses. Mais c’est trop tard, Le Très-Haut en a décidé autrement.
L’amour (passionnel) laisse de lourds dégâts. Ce que ce genre d’amour entraîne comme dégâts, aucun autre genre d’amour ne peut l’entraîner. Il laisse apparaitre chez sa victime une fragilité psychologique, morale et parfois même physique. Il la laisse sombrer dans l’inquiétude, le désarroi et dans l’errance. Malgré la déception, la perte de temps et les fausses promesses, elle garde toujours ce (faux) espoir en elle, être en compagnie de son bien-aimé.
Combien de femmes se sont-elles faites avoir par de fausses promesses (de mariages) par des beaux-parleurs, et elles finissent au nom de cet amour (passionnel) par être dépossédées de tout ce qu’elles ont de plus cher dans leur vie, à savoir la virginité.
Et inversement pour les hommes comme le souligne si bien le théologien hanbalite : « Lorsque le cœur de l’homme s’attache à une femme – fût-elle licite pour lui –, il demeure son captif, sur lequel elle règne et qu’elle régit comme elle veut. Apparemment il est son maître, puisqu’il est son époux. En réalité cependant il est son captif et sa propriété, surtout quand elle connaît le besoin qu’il a d’elle, son amour pour elle, et qu’elle sait qu’il ne se déferait pas d’elle pour une autre. Elle règne alors sur lui comme le maître dominateur et injuste règne sur l’esclave qu’il domine et qui ne peut point lui échapper, ou plus gravement encore. La captivité du cœur est en effet plus grave que la captivité du corps et l’asservissement du cœur plus grave que l’asservissement du corps5 » et il dit encore Une passion insatisfaite entraîne souffrance et tourment ; un désir arrivant à ses fins accroît la maladie et la souffrance.
‘Aidh Qornî nous relate dans son livre « ne sois pas triste » (lâ tahzane) que la plupart du chagrin et de l’anxiété est provoqué par notre attachement aux gens. Nulle qualité n’est plus difficile à acquérir que la patience, que ce soit après la séparation de l’être aimé ou quand surviennent des évènements que nous n’apprécions pas.
.
4 Voir « Musique et danse selon Ibn Taymyya » de Y.Michot 5 Voir « un célibataire endurci et sa maman » de Y.Michot

Aimer une personne et pouvoir vivre avec elle, sont deux choses distinctes.
Un ami m’avait dit la chose suivante, « aimer une personne et pouvoir vivre avec elle, sont deux chose distinctes ». En effet, en réalité une personne peut en aimer une autre mais ce n’est pas pour autant qu’elles vont se correspondre, voir les choses du même œil, ou partager les mêmes principes etc. Bon nombre de gens pensent qu’il faut connaître la personne durant une, deux, trois années voir plus, pour s’attacher à elle et bien la connaître avant d’envisager le mariage. Or combien de personnes après s’être attaché l’une à l’autre se rendent compte qu’elles ne sont plus ou plutôt pas faites l’une pour l’autre pire, elles s’aperçoivent qu’elles sont diamétralement opposées, qu’elles n’ont rien à faire ensemble, et cela malgré des années de vie commune. Ici il ne s’agit pas de dire que le mariage n’est pas fondé sur l’amour, bien au contraire, il s’agit plutôt de dire que le mariage ne pourra perdurer que si il est construit sur de solides bases, et non sur des sentiments qui feront abstractions à ces principes. Si les deux conjoints se mettent d’accords dès le départ sur des principes communs et bien l’amour au sein du couple suscitera automatiquement. Le problème au jour d’aujourd’hui c’est que beaucoup de personnes se marient au nom de cet amour (passionnel) et oublient de stipuler les principes fondamentaux du mariage. En pensant qu’il n’y a nul besoin de stipuler quoi que ce soit car chacun est censé connaître ses droits et devoirs. Dans la théorie oui, mais il faut voir les choses avec l’œil de notre époque, à savoir que les meurs se sont dégradées, que les gens sont devenue de moins en moins responsables voir pas à la hauteur...
Donc il ne faut pas que la femme hésite à demander
E
22 juillet 2016 19:05
Excuse moi jai arreté de lire au bout de 5 lignes.
En francais celui qui est aimé on lapelle pas "l'amoureux" non plus.

In peu dire l'amoureux et celle qui est aimée.

Comment dit on "LES amoureux" ou "IL s'aiment" en arabe?
S
22 juillet 2016 19:24
Salma Tounsi33,

Tu dis :..."... L’amour (passionnel) laisse de lourds dégâts.."..

L amour (avec un petit a ) peut absolument faire de "lourds degats" , mais JAMAIS l Amour (avec un grand A) .

Il y a en nous quand l ame est la plus saine possible , un "Desir ardent" de revenir a notre "Source" , "Celle" qui nous a créé et "Elle" s appelle "Amour infini" OR les ames confondent ce qui est amour avec ce qui est Amour et applique a l "humain" l Amour au lieu de l amour ....

Conclusion : Tres profonde deception depression etc..etc...

Ceci a d ailleurs provoqué d enormes deceptions autant sur l "humain" (homme ou femme que l on aime ) que notre "Foi" en des religions (quelqu elles soient !..y compris bien sur et Oh! combien l Islam entre autre .. ) , ou en des "parties" , en "ceci" ou "cela" etc .. qui n est PAS ce que nos ames en fait recherchent car ces dernieres recherchent uniquement "Allah/Dieu/etc .. "

En conclusion : L Amour (passionnel ) ne laisse absolument aucun lours degats !
i
22 juillet 2016 19:40
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

@ Al Qurtubi :

Mon frère tu as dit : "Ibn Taymiyyah? un imbécile? que Dieu te pardonne, cet esprit fait partie des plus subtils de la religion, on peut ne pas être d'accord avec lui sur un tas de choses, mais force est de constater que ceux qui le critiquent et le traitent d'imbécile n'ont souvent rien compris à son exposé, c'est une constante et cela se voit chez les plus grands imams qui se sont opposés à lui, il avait, je pense, une multitude de coups d'avance sur n'importe quel sujet qu'il abordait avec ses détracteurs."

Un des membres du cartel salafi de ce forum, dit que ce savant est incontournable. Toutes les sectes, ou du moins une partie s'en servent pour accréditer leurs dires. On dirait qu'à leurs yeux il n'y a qu'un seul savant, tandis que les autres...
22 juillet 2016 20:20
Wa laikoum assalam wa rahmatullahi wa barakatuh

ignisaid

tu as raison, il n'y a pas que lui mais peu de personnes précisécient à sa juste valeur car il s'agit d'une personnalité clivante
il est inadmissible de dire qu'il est imbécile, honnêtement, si les gens avaient un peu ke niveau pour suivre son flot de pensées, ils seraient morts de honte de rabaisser ainsi un des plus subtils savants musulmans.
Les sakafis ne prennent de lui que ce qui kes arrangent...et ils sont à l'opposé de sa pensée révolutionnaire qui n'hésitait pas à aller contre le consensus des 4 écoles parce que l'avis n'était pas solide selon les preuves
n'oublie pas qua son époque, ce sont leq soufis qui jouaient le rôle des salafus actuels actuellement dans lz rôle des réactionnaires...

après, il y a un nombre immense de savants ek dehors de lui et il ne doit pas etre la balance pour juger d'un sujet precus
Citation
ignisaid: a écrit:
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

@ Al Qurtubi :

Mon frère tu as dit : "Ibn Taymiyyah? un imbécile? que Dieu te pardonne, cet esprit fait partie des plus subtils de la religion, on peut ne pas être d'accord avec lui sur un tas de choses, mais force est de constater que ceux qui le critiquent et le traitent d'imbécile n'ont souvent rien compris à son exposé, c'est une constante et cela se voit chez les plus grands imams qui se sont opposés à lui, il avait, je pense, une multitude de coups d'avance sur n'importe quel sujet qu'il abordait avec ses détracteurs."

Un des membres du cartel salafi de ce forum, dit que ce savant est incontournable. Toutes les sectes, ou du moins une partie s'en servent pour accréditer leurs dires. On dirait qu'à leurs yeux il n'y a qu'un seul savant, tandis que les autres...
Islam? Simple and Clear ابن القيم - من شُغل بنفسه شُغِل عن غيره، ومن شُغِل بربه شُغِل عن نفسه
j
22 juillet 2016 21:36
pas tout lui mais pour répondre à votre titre...Non l amour n est pas nuisible, bien au contraire, il vous renforce, il vous motive, il vous émeut, quoi de plus beau qu un couple qui chemine ensemble, à leur rythme, l homme et la femme qui se complètent, qui se parlent, qui s épaulent, qui se soutiennent, la femme est l épouse, l amie, la maitresse,..l homme est l époux l amant l ami...
pour cela il faut une grande dose de respect, d humilité, de boum boum boum mon coeur balance, de papillons dans le ventre, de l humain dans le coeur et de la matière grise dans le cerveau...l amour évolue avec les années, certes la passion du début s amoindrie, mais l amour s il est véritable, celui du coeur et de la raison, alors...In love
22 juillet 2016 22:34
les sentiments amoureux sont un manque de lucidité?

de mieux en mieux! les gens se suicide car ils sont amoureux?? pour infos c'est tout un parcourt psychologique qui pousse une personne a sauté le pas une fragilité psychologique une grosse dépression après la perte d'un travail ou la perte d'un proche on va aussi dire que bossé c'est nuisible aussi ?? non là on touche le fondOups

je me retire de se poste
Citation
sajada a écrit:
Être amoureux peut être nuisible il y a aucun doute là-dessus : être amoureux procure un sentiment de bien-être qui ne donne malheureusement pas envie de faire preuve de lucidité.
Citation
sajada a écrit:
Il y'en a qui se suicide après une rupture : ayant perdu la personne qu'ils aiment ils croient que sans leur amoureuse/amoureux vivre ne sert à rien. Comme quoi être amoureux/amoureuse peut être nuisible.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/07/16 23:07 par Soukin.
[color=#99FF66]Sur la scène du monde, la franchise est le seul rôle qu'on sache sans avoir besoin de l'apprendre et sans craindre de l'oublier.[/color]
22 juillet 2016 22:40
Al Qurtubi :


Je t'invite à lire tout l'article dont est issu le passage partagé par le frère Akramdu33.
Là, tu comprendras peut-être pourquoi il vaut mieux ne pas utiliser le mot 3ishq pour Allah, à l'inverse du mot hubb


choissisé des pseudo simple par pitié SOS

j'ai déjà lue et franchement les failles sont prouvé...'il aurais due parler de l'admiration une sorte d'idolâtrie aveugle que certains voue à des personnage illuminé bref de tout façon je me retire de se sujet



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/07/16 23:03 par Soukin.
[color=#99FF66]Sur la scène du monde, la franchise est le seul rôle qu'on sache sans avoir besoin de l'apprendre et sans craindre de l'oublier.[/color]
23 juillet 2016 10:27
Salam alaykoum. On sait maintenant qu'il y a plusieurs formes d'amour. L'amour que vous decrivez est un amour de type passionnel (il est hormonal à la base et dure environ 3 ans avant l'épuisement de la production hormonale). Mais il y aurait différentes formes d'amour comme l'amour universel, l'amour platonique, etc.

Selon moi le plus sain est l'amour universel, sans discrimination, dans l'intérêt du plus grand nombre et sans intérêt personnel unilatéral. Par exemple, on retrouve cette forme d'amour dans le plus haut niveau de développement moral en psychologie developpementale (par exemple, on a identifié l'ayant atteint : Nelson Mandela, Martin Luther King, Ghandi, etc).
[color=#006600][size=x-large]Allahou a3lam.[/size] [i]Faites les cinq piliers de l'islam et faites le bien.[/i] [size=medium]Wa alaykoum salam wa ramatoulahi wa barakatouh.[/size][/color]
i
23 juillet 2016 11:24
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

Ssopho27:

L'amour envers Allah, est une conséquence de notre Foi, et cet amour est sain. L'amour passionnel est un amour inspiré par l'Ego, et dans cette relation malsaine, la souffrance est plus importante que la joie. C'est un amour égoïste où l'amoureux prend l'aimé pour une divinité.
Citation
Ssopho27 a écrit:
Salma Tounsi33,

Tu dis :..."... L’amour (passionnel) laisse de lourds dégâts.."..

L amour (avec un petit a ) peut absolument faire de "lourds degats" , mais JAMAIS l Amour (avec un grand A) .

Il y a en nous quand l ame est la plus saine possible , un "Desir ardent" de revenir a notre "Source" , "Celle" qui nous a créé et "Elle" s appelle "Amour infini" OR les ames confondent ce qui est amour avec ce qui est Amour et applique a l "humain" l Amour au lieu de l amour ....

Conclusion : Tres profonde deception depression etc..etc...

Ceci a d ailleurs provoqué d enormes deceptions autant sur l "humain" (homme ou femme que l on aime ) que notre "Foi" en des religions (quelqu elles soient !..y compris bien sur et Oh! combien l Islam entre autre .. ) , ou en des "parties" , en "ceci" ou "cela" etc .. qui n est PAS ce que nos ames en fait recherchent car ces dernieres recherchent uniquement "Allah/Dieu/etc .. "

En conclusion : L Amour (passionnel ) ne laisse absolument aucun lours degats !
S
23 juillet 2016 13:53
Salam Ignisaid ,

Tu me dis :..."...L'amour envers Allah, est une conséquence de notre Foi, et cet amour est sain. L'amour passionnel est un amour inspiré par l'Ego, et dans cette relation malsaine, la souffrance est plus importante que la joie. C'est un amour égoïste où l'amoureux prend l'aimé pour une divinité.

L amour envers "Allah" n existe pas : C est uniquement l Amour envers "Allah" qui existe car l autre est un "ersatz" mais qui n est pas dénué de "fonction" bien sur ! ..et peut apporter a terme des depressions et autres catastrophes etc... mais pas automatiquement ...

Le terme de passionnel est inherent a l Amour pas forcement a l amour donc de facto ne venant pas de l ego et oh! combien ! Par contre la passion (avec un petit p) elle peut tout a fait provenir de l ego !

Oui tt a fait l amour (petit a) peut effectivement prendre l aimé(e) pour une "divinité" .
S
23 juillet 2016 14:01
Salma Alquturbi ,

Tu dis : .."...n'oublie pas qua son époque, ce sont leq soufis qui jouaient le rôle des salafus actuels actuellement dans lz rôle des réactionnaires..

Les soufis n ont jamais au grand jamais joué le role des salafis ! C quoi ca ? Alors bien sur ta phrase peut etre validée sous l angle de " en tant que reactionnaire" ....mais c est TRES limite ton exemple !..

Les soufis ne sont pas des "reactionnaires" , ce que sont par contre les "salafis" ....Faut pas les comparer ces 2 là ..!..meme avec le mot "reactionnaire" ..
M
23 juillet 2016 15:19
As Salam Alaykoum

une génération entière a la recherche d'un amour bestial et non de raison
il n'est donc plus étonnant de voir les gens banaliser le divorce et l'adultère
23 juillet 2016 15:34
Wa alaikoum assalam

ibn taymiyyah a fait de la prison pour avoir exposé ses idées et pour avoir attaqué l'institution soufie/asharite de l'époque, même pas besoin de discuter
oui et les soufis de l'époque étaient sunnites, ne te sens pas obligé de taffilier à eux...
Citation
Ssopho27 a écrit:
Salma Alquturbi ,

Tu dis : .."...n'oublie pas qua son époque, ce sont leq soufis qui jouaient le rôle des salafus actuels actuellement dans lz rôle des réactionnaires..

Les soufis n ont jamais au grand jamais joué le role des salafis ! C quoi ca ? Alors bien sur ta phrase peut etre validée sous l angle de " en tant que reactionnaire" ....mais c est TRES limite ton exemple !..

Les soufis ne sont pas des "reactionnaires" , ce que sont par contre les "salafis" ....Faut pas les comparer ces 2 là ..!..meme avec le mot "reactionnaire" ..
Islam? Simple and Clear ابن القيم - من شُغل بنفسه شُغِل عن غيره، ومن شُغِل بربه شُغِل عن نفسه
i
23 juillet 2016 18:25
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

@ Ssopho27:

Je suis conscient que Allah s'aime et par la création et dans la Création Il exprime cet Amour qu'Il a de Lui-même au sujet de Lui-même. Or, l'amour d'Allah inspiré par la Foi, est un amour de "réponse" à Son Amour qu'Il nous permet de vivre et d'expérimenter afin que nous puissions Le connaître.

Citation
ignisaid: a écrit:
As-salamu 'alaykum
Bismillahi.

Ssopho27:

L'amour envers Allah, est une conséquence de notre Foi, et cet amour est sain. L'amour passionnel est un amour inspiré par l'Ego, et dans cette relation malsaine, la souffrance est plus importante que la joie. C'est un amour égoïste où l'amoureux prend l'aimé pour une divinité.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook