Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
est-il possible d'acheter un visa au Maroc?
dianacha [ MP ]
23 novembre 2006 18:14
Salut,

Je connais un mec au Maroc qui m'a dis de lui donner 1000€ car il en a besoin pour s'acheter un visa en plus du dossier qu'il a fait pour le donner à un mec qui travaille au cosulat.
On lui demande 6000€ il a 3000€ , son oncle d'italie va lui donner 2000€ et il m'a demandé 1000€.
Le pire c'est qu'on s'écris que par msn et que moi je suis en France.Et qu'il me demande ça comme ça alors qu'on est rien vis à vis de l'autre, mais le truc c'est qu'il croit que je suis folle de lui c'est pour ça qu'il croit que je ferai n'importe quoi pour lui.
Est-ce possible qu'il dit vrai concernant le visa , en plus il m'a dis que c'est sûr qu'il aura le visa puisqu'il paie pour l'avoir.

Donnez moi vos avis est-ce un escro ou un mec qui peut être crédible lorsqu'il me raconte son histoir?
nanarosa [ MP ]
23 novembre 2006 18:21
salut ma chéri ne lui ai pas confiance et je pense pas ke c vrai c impossible d'acheter 1 visa et en plus c incroyable il nya personne ki osera vendre son visa et il nya personne au consulat aussi ki peut rendre un tel service c dangereux meme pour 100000000000000000......dh je pense pas c un travail et une responsabilité et fais attention il ya des mecs vraiment ki ne sont pas honnete et normalemen meme si l'histoire est vrai normalement il ne faut pas k'il te demande de l'argent tu n'aes pas sa feme pour l'aider ni 1 vrai ami c qqn ki di k'il t'aime et k'il pense ke tu es folle de lui et c pour ca il en profite gos bisou ma cherie
houdda [ MP ]
23 novembre 2006 18:26
Eye popping smileymais vous etes fou ou quoi pourquoi vous faite pes les choses dans les normes au lieu de toujours acheter ?? en plus vous engraissez les malhonnéte qui se fond des sous sur les malheureux !!!!
idfixe [ MP ]
23 novembre 2006 18:27
C'est pas le visa qui s'achète mais plutôt le contrat de travail ,une fois au consulat avec un contrat ,le visa est accordé d'office.
idfixe [ MP ]
23 novembre 2006 18:28
Citation
dianacha a écrit:
Salut,

Je connais un mec au Maroc qui m'a dis de lui donner 1000€ car il en a besoin pour s'acheter un visa en plus du dossier qu'il a fait pour le donner à un mec qui travaille au cosulat.
On lui demande 6000€ il a 3000€ , son oncle d'italie va lui donner 2000€ et il m'a demandé 1000€.
Le pire c'est qu'on s'écris que par msn et que moi je suis en France.Et qu'il me demande ça comme ça alors qu'on est rien vis à vis de l'autre, mais le truc c'est qu'il croit que je suis folle de lui c'est pour ça qu'il croit que je ferai n'importe quoi pour lui.
Est-ce possible qu'il dit vrai concernant le visa , en plus il m'a dis que c'est sûr qu'il aura le visa puisqu'il paie pour l'avoir.

Donnez moi vos avis est-ce un escro ou un mec qui peut être crédible lorsqu'il me raconte son histoir?


si c'est pour l'Italie c'est tout à fait possible
en fait c'est un réseau qui implique des employeurs italiens qui délivrent des promesses d'embauches moyennant finance .
au Maroc c'est monnaie courante il suffit de bien connaitre l'intermédiaire pour ne pas se faire embobiner.
J'en connais pleins qui ont procéder ainsi et ça marche.
idfixe [ MP ]
23 novembre 2006 18:36
un peu de lecture pour comprendre le système des contrats en italie.

Émigration : Contrats pour la misère



A Khouribga, on rêve d'Italie. Alors on fait confiance à des rabatteurs, à des passeurs, tous peu scrupuleux. Puis, contrat de travail bidon en poche, on vient s'entasser devant le consulat d'Italie, dans l'attente du visa…
Dans la cohue qui anime les abords du consulat d'Italie, dans le très chic quartier Gauthier de Casablanca, un jeune candidat à l'émigration pour le pays de Berlusconi, de Baggio et des spaghettis, jubile de bonheur. Après une journée d'attente épuisante, il semble, d'un coup, avoir retrouvé toutes ses forces et tient à annoncer vite la grande
nouvelle. “Allo Lwalida, c'est bon je l'ai eu, j'ai eu mon visa !”, hurle-t-il dans son portable, sous le regard envieux de tous ceux qui, comme lui, ont opté pour fuir le plus beau pays du monde. Hamid fera ainsi partie des 4000 Marocains qui, en 2006, auront droit au précieux sésame, grâce à un contrat de travail qu'ils auront pu décrocher, soit avec l'aide de proches déjà installés en Italie qui les recommandent habituellement à leur propre patron, soit comme Hamid et la plupart des autres, en ayant recours à des “passeurs” qui les leur procurent à 60 000, voire 90 000 DH/pièce. Cela représente une activité tout à fait profitable pour ceux qui tirent les ficelles. “Grâce à la sensibilisation faite par les médias depuis 2001, les candidats à la patera venant du milieu urbain ont dorénavant peur de s'y risquer. Ainsi ceux qui en ont les moyens se rabattent de plus en plus sur les contrats de travail”, analyse Khalil Jemmah, président de l'Association des familles des victimes de l'immigration clandestine (AFVIC).

Une flopée de rabatteurs au triangle de la mort

Que Khouribga soit la plaque tournante de ce trafic n'est un secret pour personne. Ici la ville regorge de rabatteurs et tout le monde peut vous en désigner au moins un. C'est le cas de ce chauffeur de taxi qui nous communique à notre arrivée déjà, deux numéros de téléphone, nous précisant, avant de nous lâcher dans la nature, qu'il en a d'autres en réserve au cas où. Paco, ce jeune militant de l'AFVIC qui doit son surnom à l'Espagnol qui l'a repêché alors que sa patera coulait, nous le confirme à son tour. Les rabatteurs ont fait leur QG de quelques cafés bien connus et trois d'entre eux sont d'ailleurs attablés dans le même que nous. A longueur de journée, ils reçoivent les candidats au départ, principalement des gens du “triangle de la mort” que forment Khouribga, Béni Mellal et Kelaât Sraghna. Rien de bien compliqué, ils n'ont même pas besoin de démarcher, tellement la demande est importante. “J'ai à ce jour 25 personnes sur ma liste d'attente”, se vante ce rabatteur, l'air très fier, avant d'ajouter : “mais je donne toujours la priorité à la famille et à ceux qui, à mes yeux, seront capables de payer. Comme je suis de la région et que je connais beaucoup de monde, je peux savoir rapidement qui est solvable et qui ne l'est pas. Ce qui est compliqué, c'est quand je reçois des étrangers, là on ne sait pas à qui on a affaire”.

Habituellement les candidats comptent sur leurs parents et proches pour réunir de quoi payer le voyage. D'autres se tueront à la tâche pendant des années sans avoir la certitude de pouvoir y arriver. C'est le cas d' Amine. Ce serveur travaille depuis quatre ans, tous les jours de la semaine pour la modique somme de 900 DH. Il en a à peine mis 15 000 de côté à ce jour. Il est encore bien loin du compte, et, à ce rythme-là, il pourra accéder à son rêve dans une dizaine d'années ! D'après ce responsable associatif khouribgui, “cette situation est dramatique puisqu'elle pousse de plus en plus de jeunes, irréprochables à ce jour, à se lancer dans la vente de drogue ou la contrebande pour espérer y arriver plus rapidement”. Et c'est au rabatteur qu'incombe également la mission de récolter l'argent. “On touche 5000 à 10 000 DH d'avance, le reste lorsque le visa est délivré”, souligne cet autre semsar, nous avouant au passage qu'il se fait en moyenne 5000 DH par opération et que son ultime but, à peine avoué, est de partir en Italie pour devenir à son tour “passeur”.

Un réseau de passeurs pour fouler le sol italien

Comment alors les passeurs arrivent-il à dénicher ces précieux contrats ? Il faut savoir que ces hommes et femmes (oui, il y aurait des femmes dans le milieu), originaires surtout du triangle Khouribga - Béni Mellal -Kelaâts Sraghna , sont non seulement impliqués dans toutes sortes de trafics (voitures, drogue, falsification) mais sont installés depuis assez longtemps en Italie pour pouvoir connaître les rouages de leur pays d'adoption. Grâce à un réseau de connaissances bien établi, ils arrivent à entrer en contact plus facilement avec des patrons, essentiellement dans le domaine de la construction et de l'agriculture, des gens en difficulté financière ou tout simplement désireux de faire des profits supplémentaires. “Nous leur proposons de nous vendre des contrats légaux en bonne et due forme : ça peut aller d'un seul à une vingtaine chez le même propriétaire. En contrepartie nous leur promettons que personne ne viendra travailler chez eux : ils n'auront qu'à résilier les contrats quelques jours voire quelques semaines après que leurs “pigeons” auront foulé le sol italien”.

Il est très clair, de l'aveu de nombreuses personnes déjà parties en Italie de cette manière, que le contrat n'est qu'un moyen pour accéder au pays. “La plupart de ceux que je connais, ne se sont jamais rendus sur leur lieu de travail et ont disparu dans la nature. Quant à ceux qui, comme moi, se sont présentés chez leur patron, ils l'ont regretté : c'était pire que de l'esclavage, un travail que les Italiens refusent de faire”, nous avoue Mohamed. Une chose est sûre : le passeur peut gagner de l'argent, beaucoup d'argent, même si l'un d'eux souligne que “les patrons italiens sont de plus en plus gourmands. Ils savent que leurs contrats sont très recherchés au Maroc, alors ils en profitent pour faire de la surenchère. Un contrat qu'on achète habituellement à 15 000 DH peut grimper jusqu'à 25 000”, ce qui laisse une marge on ne peut plus confortable pour celui qui, comme notre interlocuteur, réalise entre 20 et 40 opérations par an. Si les nouveaux dans le milieu gagnent beaucoup moins, de nombreux passeurs ont pu acheter des maisons à leur famille restée au Maroc, ouvrir des cafés impressionnants … On parle même d'une personnalité politique de la ville qui doit son statut actuel à son passé… de passeur.

Les rêveurs entre escrocs et semsara gourmands

D'autres escrocs lorgnent également ce marché en se faisant passer pour des rabatteurs. “Généralement ce sont des types qui ont perdu leur patera en mer et qui se retrouvent sans rien. Ils veulent se refaire une santé, empochent des avances à droite et à gauche et disparaissent dans la nature”, nous raconte Paco. D'autres auraient même réussi à fourguer de faux vrais contrats à de nombreux rêveurs d'un monde meilleur. “Un type qui avait déjà donné une avance de 15 000 DH a perdu la tête quand il a su que le contrat qu'on lui a vendu est un faux. Aujourd'hui, il traîne dans les rues sans même savoir comment il s'appelle”. On ne peut alors s'étonner de constater l'extrême méfiance qui entoure ce milieu à tel point qu'on entend de plus en plus souvent ce conseil: “Il ne faut pas se fier à un rabatteur ou à un passeur, même si c'est ton père”.

Quant aux plus chanceux, ils attendent en moyenne près de trois mois pour que le contrat de travail se retrouve entre leurs mains. Explication d'un rabatteur gourmand : “Je ne peux pas rentrer au Maroc avec un seul contrat en ma possession, j'attends d'en avoir un minimum pour que ce soit rentable, mais ça ne dépasse pas les trois ou quatre mois d'attente”, répond ce passeur. Pourtant, pour tous ces acheteurs de rêve qui se voient déjà à Rome ou à Milan, une autre aventure commence et pas la moindre mais cette fois-ci, c'est au quartier Gauthier, à Casablanca, devant le consulat d'Italie.


Visa. Et vogue la galère !

Le parcours du combattant se poursuit donc pour décrocher le visa tant convoité. Le demandeur devra non seulement batailler fort pour se faire une place sur la rue Jean Jaurès (très souvent à coups de bakchich), réunir et traduire des documents qui n' en finissent pas (les traducteurs se frottent les mains à l'occasion), mais également attendre trois à six mois pour avoir une réponse, le temps que les autorités italiennes puissent faire les vérifications nécessaires. “En gros, ils vérifient l'authenticité du contrat, si le patron et sa société existent réellement et s'ils sont en règle”, explique un intermédiaire, au consulat. Le cas échéant, la demande est tout simplement refusée.

Mehdi Sekkouri Alaoui
Source : TelQuel
houdda [ MP ]
23 novembre 2006 18:42
dure réalité de la vie
ouled said [ MP ]
23 novembre 2006 19:51
oh que si tu peut acheter un visa pour la france et je sais de quoi je parle.
catsaul [ MP ]
23 novembre 2006 19:52
Mais en plus c'est dangereux de procèder comme ça, si tu te fait prendre..... direction prison. Je n'accepterais jamais que mon chéri fasse ça, d'ailleurs il ne veux pas non plus, c'est trop risqué.
dede24 [ MP ]
23 novembre 2006 22:57
ah bon cela me parait gros
mais il y a des fruits gates partout
Casasurseine [ MP ]
23 novembre 2006 23:51
Ca s'est déjà vu dans les consulats de France.Mais à ta place,je mettrai fin immédiatement à cette relation même virtuelle.Qu'il se débrouille tout seul cet escroc.
dianacha [ MP ]
24 novembre 2006 00:44
Merci pour vos avis, c'est pas un visa spécialement pour la France ou l'italie , c'est le visa SCHENGEN , donc il rentre pour l'europe.
Il me parlait de garantie comme chéque à encaisser s'il me rembourse pas,mais je lui avait demandé un chéque au nom de sa mère ou autre personne vivant au maroc , et là il a vite dit non laisse tombé j'ai pas besoin de ton aide et les insultes pleuvaient.
Le truc c'est que j'étais préte à l'aider pas pour sa gueule mais je trouve que son histoire tenait la route , il allait avoir un visa de un an ect... mais j'ai ouvert les yeux à temps.
Quand je l'ai vu sur web cam , je le trouvais trop charmeur, et gentil des fois avec moi.
Mais d'autre jour, comment il était mal poli envers moi.
Ce mec travaille à Rabat et il est informaticien , c'est pour ça que j'ai pensé qu'il disait vrai sur le visa, et je l'ai mêm vu sur son lieu de travail grace à la web cam, même quand il était chez lui, je le voyait.
loubna_jp [ MP ]
24 novembre 2006 10:06
:s



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/11/06 10:33 par loubna_jp.
fasiya77 [ MP ]
24 novembre 2006 12:13
oué d'accord avec toi loubna, chacun à ces soucis,c'est pas pour autant que tu demandes aux autres comme ca, comme si tu demandais du selEye rolling smiley

la démarche est malhonnete, le specimen même pas la peine d'imaginer le bandi, une histoire qui sens mauvais de très loin

laisse tomber
nadia_loujdia [ MP ]
24 novembre 2006 12:33
Ce mec te ment pas sur une chose c'est qu'il est possible d'acheter un contrat de travail pour obtenir un visa

Mais d'un autre coté, il te prend pour son pigeon, il croit que demander 1000euro pour quelqu'un qui vit en europe c'est comme demander un bonbon!!!!
Personnellement, je ne m'attacherais pas a ce genre de personnes, ne te fais pas avoir, y'en a beaucoup des mecs ki sont la que pour profiter... et a cause d'eux nos maris sont critiké

moi quand jai dis que je me suis mairée a un ga du bled, la premiere remark a été : vendue, parce que beaucoup se laisse acheter pour mariage blanc et a cause d'eux on galere nous dans nos démarches au consulat
dianacha [ MP ]
24 novembre 2006 12:48
Il m'a raconté que ce visa lui coûte 6000€, je lui ai dis mais c'est cher!! Il me dit mais tu es folle, un ami à moi à fait un mariage blanc et il a payé 12000€. Je lui ai dis que ça se fait pas de demander de l'argent comme ça et en plus à une fille!, il m'a dis: je t'oblige à rien si tu as donne si tu as pas laisse tombé, mais je me dis qui la joue stratégie là , car il sait que je veux toujours essayé de comprendre,

Je ne vais rien donner à ce mec, sauf que je voulais dire qu'on est tous manipulable et que j'ai failli me faire avoir, moi-même je ne travaille pas , je suis au RMI et donc tous les mois je touche 381€, mais j'économise .

Comment me faire venger de ce manque de respect par MSN?
nadia_loujdia [ MP ]
24 novembre 2006 12:51
ce mec te prend juste pour une européenne et ne se rend pas compte que des gens ici aussi peuvent galérer, je peux dire heureusement qu'il ne joue pas à l'amoureux et te demande de l'épouser, ca lui reviendrait moins cher. garde ta tete froide ne tombe pas dedans
dianacha [ MP ]
24 novembre 2006 13:02
OUI tu as raison, mais c'est moi qui joue à l'amoureuse avec lui, In love, il est changeant en plus, des fois il est gentil et des fois il me parle mal.
loubna_jp [ MP ]
24 novembre 2006 16:25
Citation
a écrit:
OUI tu as raison, mais c'est moi qui joue à l'amoureuse avec lui, in love, il est changeant en plus, des fois il est gentil et des fois il me parle mal.
je rêve! ben t'as pas à jouer l'amoureuse avec lui, le temps est qlq chose de très précieux je m'imagine mal entrain de perdre mon temps sur msn pour jouer l'amoureuse avec qlq . ton temps est précieux dépense le en cherchant qlq de bien qui t'aimera et que tu pourra aimer ou même un ami qui sera fidel et qui ne verra pas en toi juste un porte monnaie.
voila j'espère que tu croisera qlq de bien au lieu de te casser la tête avec des mecs qui savent même pas ce qu'ils veulent et des cons sur le net y'en a tellement ( comme y'a des honnetes aussi pour ne pas mettre tt le monde dans le même sac)
voila bon courage et bonne chance inchallah
dianacha [ MP ]
24 novembre 2006 17:28
Franchement je voulais faire connaissance et pourquoi pas une relation , mais lui ça doit pas trop lui plaire ou je dois pas trop lui plaire.
Enfin, il y a pas que les mecs dans la vieTongue sticking out smiley
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook