Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Espagne : L’immigration venant du Maroc a baissé, mais en hausse depuis...
S
14 septembre 2022 03:04
un pays gazier détesté par ses enfants! Jamais entendu parler par un saoudien ou Emirati hareg, même pas un lybien malgré la guerre civile...c'est grave!
14 septembre 2022 09:53
J'ai toujours parlé du sous-développement du Maghreb et de la lutte contre la pauvreté qui doit y être menée. Il y a tout de même à distinguer entre un pays qui investit et qui fait des projets d'avenir qui porteront leurs fruits à moyen terme et un autre dont les investissements ne sont pas évidents à voir, entre un pays qui a une manne d'argent, une avalanche de dollars liés aux hydrocarbures et un autre qui investit de prêts et d'aides, entre un pays qui parle de son projet et un autre qui parle des peuples et de la faute des autres.
Une maison qui croule sous les richesses et dont les enfants ne mangent pas à leur faim et veulent la quitter, il y a de quoi se poser des questions.
14 septembre 2022 10:08
Cet article me fait penser à la fameuse technique de défense en cas de flagrant délit, bien de chez nous: "Machi Bouhdi" ... Smiling Smiley

[www.yabiladi.com]
14 septembre 2022 11:06
Si si les Norvégiens hrag vers la Suède. A la nage.
Citation
Sakina2020 a écrit:
un pays gazier détesté par ses enfants! Jamais entendu parler par un saoudien ou Emirati hareg, même pas un lybien malgré la guerre civile...c'est grave!
14 septembre 2022 13:04
Ça n'a rien à voir avec l'article que tu proposes. Ici le journaliste fait une corrélation baisse d'un côté, hausse de l'autre avec respectivement le réchauffement des relations maroc/espagne et le refroidissement algérie/espagne. C'est tout. De l'objectivité cher ami et moins d'impartialité, pour que tes analyses soient mieux appréciées. Les mouches ont disparu, essayons désormais d'être plus sereins dans nos discussions thumbs up

Citation
Berkshire a écrit:
Cet article me fait penser à la fameuse technique de défense en cas de flagrant délit, bien de chez nous: "Machi Bouhdi" ... Smiling Smiley

[www.yabiladi.com]
14 septembre 2022 13:50
La comparaison est inutile ici et ne nous avance en rien à part pour se donner une potentielle « self-satisfaction » parce que l’autre fait pire. Mais en réalité, les deux sont de mauvais élèves. Un avant-dernier de la classe qui pointe du doigt le dernier de la classe ne l’avance en rien.


Citation
Berberi a écrit:
Ça n'a rien à voir avec l'article que tu proposes. Ici le journaliste fait une corrélation baisse d'un côté, hausse de l'autre avec respectivement le réchauffement des relations maroc/espagne et le refroidissement algérie/espagne. C'est tout. De l'objectivité cher ami et moins d'impartialité, pour que tes analyses soient mieux appréciées. Les mouches ont disparu, essayons désormais d'être plus sereins dans nos discussions thumbs up
14 septembre 2022 14:45
Je ne vois pas non plus trop le rapport. J'ai même répondu par avance à cette hypothèse. Elle nous a été posée de nombreuses fois ici. En gros, tu veux dire que les Marocains comme les Subsahariens donnent l'exemple de l'émigration et les Algériens ne font que suivre. Déjà c'est discutable. D'autant plus que si l'on corrèle le phénomène avec la richesse du pays, l'émigration algérienne par barque et avec ce danger devrait être plus que marginale. Autour des années 2010-2012, le pays a explosé sous les revenus, et les trolls algériens nous cassent ce que tu sais ici avec leur PIB. Même en ce moment, les pays pétroliers et gaziers font fortune.
Donc ta remarque globalement est maladroite car tu mets là-dedans, le très pauvre et le très riche, qui justifient leur délit ensemble par la pauvreté.
Citation
Berkshire a écrit:
Cet article me fait penser à la fameuse technique de défense en cas de flagrant délit, bien de chez nous: "Machi Bouhdi" ... Smiling Smiley

[www.yabiladi.com]
14 septembre 2022 15:23
Je me permets de répondre même si je ne suis pas le destinataire.
Oui et non. Deux mauvais élèves ? ça se discute. Les deux émigrent. oui. Mais il y en a un qui a les moyens et qui ne fout rien et qui met des bâtons dans les roues de tout le monde. L'autre est très au-dessus, mais il souffre du voisinage, impossible de l'évaluer. En plus il n'a pas la même richesse naturelle. "Avant-dernier" est très violent comme qualificatif.
Citation
Berkshire a écrit:
La comparaison est inutile ici et ne nous avance en rien à part pour se donner une potentielle « self-satisfaction » parce que l’autre fait pire. Mais en réalité, les deux sont de mauvais élèves. Un avant-dernier de la classe qui pointe du doigt le dernier de la classe ne l’avance en rien.
14 septembre 2022 16:01
Non mon point est le suivant:
pour cette question là (pas pour d'autres sujets hien ? ) , ON S'EN FOUT de l'Algérie, JE M'EN FOUS si elle envoie plus ou moins d'immigrés que le Maroc. J'en ai rien à faire que l'Algérie soit plus riche ou plus pauvre. Je focalise sur MON cas et MA coopération avec l'Espagne sur le sujet. Ce qui m'intéresse ce sont les solutions à apporter à ce problème, en interne et avec l'Espagne. La tendance est à la baisse ? Très bien, ça m'intéresse et que la baisse continue et bon courage aux autorités qui cherchent des solutions pour ce fléau, mais je ne veux pas ramener le côté Algérien, j'en ai rien à faire s'ils font pire ou mieux, j'en AI VRAIMENT REIN à foutre.

Cette habitude de tout ramener à l'Algérie pour tous les sujets (de leur côté ils font la même chose, même stérilité ridicule), nous empêche de focaliser sur nos points d'amélioration et donc d'avancer. Dès la sortie du moindre rapport sur les droits de l'homme, la pauvreté, l'immigration ou toute indice du développement humain on ramène l'Algérie sur la table si elle est derrière nous pour se donner bonne conscience: " Ah on est devant l'Algérie, tout va bien hallélouya, goulou laam zine, on n'a plus rien à faire, plus rien à corriger, plus rien à améliorer". Autrement dit, ça nous tire vers le bas, et les algériens aussi kifkif.


Citation
AL MASSIRA a écrit:
Je ne vois pas non plus trop le rapport. J'ai même répondu par avance à cette hypothèse. Elle nous a été posée de nombreuses fois ici. En gros, tu veux dire que les Marocains comme les Subsahariens donnent l'exemple de l'émigration et les Algériens ne font que suivre. Déjà c'est discutable. D'autant plus que si l'on corrèle le phénomène avec la richesse du pays, l'émigration algérienne par barque et avec ce danger devrait être plus que marginale. Autour des années 2010-2012, le pays a explosé sous les revenus, et les trolls algériens nous cassent ce que tu sais ici avec leur PIB. Même en ce moment, les pays pétroliers et gaziers font fortune.
Donc ta remarque globalement est maladroite car tu mets là-dedans, le très pauvre et le très riche, qui justifient leur délit ensemble par la pauvreté.
14 septembre 2022 16:18
Je comprends ton raisonnement mais il ne tient pas car, excuse-moi, il n'a pas de sens. Deux raisons:
- le problème est un problème économique et non pas de relations avec l'Espagne. On voudrait que nos enfants n'émigrent pas et qu'ils aimeraient rester chez eux, sauf pour du tourisme. Les relations avec l'Espagne sont d'ordre politique (normalement) et ne touchent pas le citoyen.
- on ne peut pas faire abstraction de l'Algérie, c'est impossible. Ce pays fait une fixation sur nous depuis sa création. L'oublier et dire on a un modèle de développement sans l'intégrer dans ce modèle c'est vivre dans un monde imaginaire.
Il faut arrêter de se mentir. On ne parle de l'Algérie pour le plaisir, ni pour faire plaisir à nos bas instincts, mais parce qu'elle s'impose dans nos analyses.
Citation
Berkshire a écrit:
Non mon point est le suivant:
pour cette question là (pas pour d'autres sujets hien ? ) , ON S'EN FOUT de l'Algérie, JE M'EN FOUS si elle envoie plus ou moins d'immigrés que le Maroc. J'en ai rien à faire que l'Algérie soit plus riche ou plus pauvre. Je focalise sur MON cas et MA coopération avec l'Espagne sur le sujet. Ce qui m'intéresse ce sont les solutions à apporter à ce problème, en interne et avec l'Espagne. La tendance est à la baisse ? Très bien, ça m'intéresse et que la baisse continue et bon courage aux autorités qui cherchent des solutions pour ce fléau, mais je ne veux pas ramener le côté Algérien, j'en ai rien à faire s'ils font pire ou mieux, j'en AI VRAIMENT REIN à foutre.

Cette habitude de tout ramener à l'Algérie pour tous les sujets (de leur côté ils font la même chose, même stérilité ridicule), nous empêche de focaliser sur nos points d'amélioration et donc d'avancer. Dès la sortie du moindre rapport sur les droits de l'homme, la pauvreté, l'immigration ou toute indice du développement humain on ramène l'Algérie sur la table si elle est derrière nous pour se donner bonne conscience: " Ah on est devant l'Algérie, tout va bien hallélouya, goulou laam zine, on n'a plus rien à faire, plus rien à corriger, plus rien à améliorer". Autrement dit, ça nous tire vers le bas, et les algériens aussi kifkif.
14 septembre 2022 16:33
Tu interprètes l'article à ta manière, la comparaison a pour but de faire ressortir les clivages géopolitiques entre le Maroc, l'Espagne et l'Algérie, il essaie de mettre en évidence les fluctuations de l'immigration au regard des relations politiques entre les États, je n'y vois pas une tentative de dédouaner notre royaume du besoin de faire mieux en la matière.
Et ton discours de "laam zine" on la déjà entendu de ce moulbisri qui s'est dissimulé un temps parmi nous. Je te trouve de plus en plus partial à l'égard de la nation dont tu dis faire partie. Tu peux et dois critiquer, mais pour de bonnes raisons et avec des valeurs objectives. Tu aurais très bien pu ouvrir un poste sur le fléau de l'immigration clandestine à partir du Maroc, de manière claire et franche, et c'est avec plaisir que nous aurions pu en discuter le sujet est complexe et vaste.
Mais je trouve un peu mesquin de reprendre cet article sur "machi bouhdi"...
Citation
Berkshire a écrit:
Non mon point est le suivant:
pour cette question là (pas pour d'autres sujets hien ? ) , ON S'EN FOUT de l'Algérie, JE M'EN FOUS si elle envoie plus ou moins d'immigrés que le Maroc. J'en ai rien à faire que l'Algérie soit plus riche ou plus pauvre. Je focalise sur MON cas et MA coopération avec l'Espagne sur le sujet. Ce qui m'intéresse ce sont les solutions à apporter à ce problème, en interne et avec l'Espagne. La tendance est à la baisse ? Très bien, ça m'intéresse et que la baisse continue et bon courage aux autorités qui cherchent des solutions pour ce fléau, mais je ne veux pas ramener le côté Algérien, j'en ai rien à faire s'ils font pire ou mieux, j'en AI VRAIMENT REIN à foutre.

Cette habitude de tout ramener à l'Algérie pour tous les sujets (de leur côté ils font la même chose, même stérilité ridicule), nous empêche de focaliser sur nos points d'amélioration et donc d'avancer. Dès la sortie du moindre rapport sur les droits de l'homme, la pauvreté, l'immigration ou toute indice du développement humain on ramène l'Algérie sur la table si elle est derrière nous pour se donner bonne conscience: " Ah on est devant l'Algérie, tout va bien hallélouya, goulou laam zine, on n'a plus rien à faire, plus rien à corriger, plus rien à améliorer". Autrement dit, ça nous tire vers le bas, et les algériens aussi kifkif.
14 septembre 2022 17:14
Tu dis qu'il n'a pas de sens pour ensuite dire dans ton point 1 exactement ce que j'ai écrit plus haut "solutions en interne ...." ? !!!!

Quand au point 2, NON ce n'est pas impossible, on peut et le Maroc applique déjà cette attitude dans la majorité des cas et des situations, sauf bien entendu dans le cas du Sahara et les autres conflits directs entre les 2 pays.
Citation
AL MASSIRA a écrit:
Je comprends ton raisonnement mais il ne tient pas car, excuse-moi, il n'a pas de sens. Deux raisons:
- le problème est un problème économique et non pas de relations avec l'Espagne. On voudrait que nos enfants n'émigrent pas et qu'ils aimeraient rester chez eux, sauf pour du tourisme. Les relations avec l'Espagne sont d'ordre politique (normalement) et ne touchent pas le citoyen.
- on ne peut pas faire abstraction de l'Algérie, c'est impossible. Ce pays fait une fixation sur nous depuis sa création. L'oublier et dire on a un modèle de développement sans l'intégrer dans ce modèle c'est vivre dans un monde imaginaire.
Il faut arrêter de se mentir. On ne parle de l'Algérie pour le plaisir, ni pour faire plaisir à nos bas instincts, mais parce qu'elle s'impose dans nos analyses.
14 septembre 2022 17:29
De toute façon on est obligé de faire avec.
Citation
Berkshire a écrit:
Tu dis qu'il n'a pas de sens pour ensuite dire dans ton point 1 exactement ce que j'ai écrit plus haut "solutions en interne ...." ? !!!!

Quand au point 2, NON ce n'est pas impossible, on peut et le Maroc applique déjà cette attitude dans la majorité des cas et des situations, sauf bien entendu dans le cas du Sahara et les autres conflits directs entre les 2 pays.
S
14 septembre 2022 17:33
Je te cite: "...Ah on est devant l'Algérie, tout va bien hallélouya..."

Je comprends ton point de vue mais je pense que ce sont les voisins qui abusent dans cette fixation.maladive alors qu'En principe un hareg dz ne doit pas exister puisqu'on parle d'un pays bcp plus riche.


Citation
Berkshire a écrit:
Non mon point est le suivant:
pour cette question là (pas pour d'autres sujets hien ? ) , ON S'EN FOUT de l'Algérie, JE M'EN FOUS si elle envoie plus ou moins d'immigrés que le Maroc. J'en ai rien à faire que l'Algérie soit plus riche ou plus pauvre. Je focalise sur MON cas et MA coopération avec l'Espagne sur le sujet. Ce qui m'intéresse ce sont les solutions à apporter à ce problème, en interne et avec l'Espagne. La tendance est à la baisse ? Très bien, ça m'intéresse et que la baisse continue et bon courage aux autorités qui cherchent des solutions pour ce fléau, mais je ne veux pas ramener le côté Algérien, j'en ai rien à faire s'ils font pire ou mieux, j'en AI VRAIMENT REIN à foutre.

Cette habitude de tout ramener à l'Algérie pour tous les sujets (de leur côté ils font la même chose, même stérilité ridicule), nous empêche de focaliser sur nos points d'amélioration et donc d'avancer. Dès la sortie du moindre rapport sur les droits de l'homme, la pauvreté, l'immigration ou toute indice du développement humain on ramène l'Algérie sur la table si elle est derrière nous pour se donner bonne conscience: " Ah on est devant l'Algérie, tout va bien hallélouya, goulou laam zine, on n'a plus rien à faire, plus rien à corriger, plus rien à améliorer". Autrement dit, ça nous tire vers le bas, et les algériens aussi kifkif.
14 septembre 2022 17:37
Restons dans le contexte de CE post et CET article, je ne suis pas concerné par ce que les autres ont pu te dire par ailleurs !!

L'orientation de l'article et claire, rien que le titre est plus que flagrant, si tu y vois une autre "analyse" et bien soit, très bien, nous n'avons pas le même prisme, j'ai même consulté les articles espagnols d'origine (comme je fais toujours).
Pour moi ça s'arrête là, pas besoin d'extrapolations et de jugements concernant nos partialités ou nos marocanités.
Citation
Berberi a écrit:
Tu interprètes l'article à ta manière, la comparaison a pour but de faire ressortir les clivages géopolitiques entre le Maroc, l'Espagne et l'Algérie, il essaie de mettre en évidence les fluctuations de l'immigration au regard des relations politiques entre les États, je n'y vois pas une tentative de dédouaner notre royaume du besoin de faire mieux en la matière.
Et ton discours de "laam zine" on la déjà entendu de ce moulbisri qui s'est dissimulé un temps parmi nous. Je te trouve de plus en plus partial à l'égard de la nation dont tu dis faire partie. Tu peux et dois critiquer, mais pour de bonnes raisons et avec des valeurs objectives. Tu aurais très bien pu ouvrir un poste sur le fléau de l'immigration clandestine à partir du Maroc, de manière claire et franche, et c'est avec plaisir que nous aurions pu en discuter le sujet est complexe et vaste.
Mais je trouve un peu mesquin de reprendre cet article sur "machi bouhdi"...
14 septembre 2022 18:42
Tu sais bien de quoi je parle et je sais bien vers quoi tu veux amener le débat selon ton prisme, je le réitère, très partial. L'article compare les flux relativement aux tensions entre états, si tu y vois "laam zine" c'est ton affaire et je la respecte tant que tu ne ramènes pas ton "laam zine" sur tous les sujets et articles.
Citation
Berkshire a écrit:
Restons dans le contexte de CE post et CET article, je ne suis pas concerné par ce que les autres ont pu te dire par ailleurs !!

L'orientation de l'article et claire, rien que le titre est plus que flagrant, si tu y vois une autre "analyse" et bien soit, très bien, nous n'avons pas le même prisme, j'ai même consulté les articles espagnols d'origine (comme je fais toujours).
Pour moi ça s'arrête là, pas besoin d'extrapolations et de jugements concernant nos partialités ou nos marocanités.
14 septembre 2022 22:40
+1

Le pire c est que ces attardés mentaux sont la a continuellement regarder l un comme l autre ce qu il y a dans l assiette de l autre pour se faire une gue-guerre qui profite a tout le monde sauf a eux......Alors que pour un Espagnol ou un Europeen ya rien qui ressemble plus a un Maghrebin qu un autre Maghrebin.

Mais bon, eux sont trop stupide pour le comprendre.

C est crue, mais a un moment donné faut juste se rendre a l évidence, si ces pays sont dans cet etat la, ce n est pas a cause du climat....

Citation
Berkshire a écrit:
La comparaison est inutile ici et ne nous avance en rien à part pour se donner une potentielle « self-satisfaction » parce que l’autre fait pire. Mais en réalité, les deux sont de mauvais élèves. Un avant-dernier de la classe qui pointe du doigt le dernier de la classe ne l’avance en rien.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/09/22 22:48 par *Rock*.
15 septembre 2022 08:05
Il faut toujours se comparer à ses voisins. Les pays européens le font entre eux, malgré une union européenne.

MAIS il est vrai qu’il est préférable de se comparer à mieux et non à pire. Mais y’a pas au Maghreb.
Citation
Berkshire a écrit:
Non mon point est le suivant:
pour cette question là (pas pour d'autres sujets hien ? ) , ON S'EN FOUT de l'Algérie, JE M'EN FOUS si elle envoie plus ou moins d'immigrés que le Maroc. J'en ai rien à faire que l'Algérie soit plus riche ou plus pauvre. Je focalise sur MON cas et MA coopération avec l'Espagne sur le sujet. Ce qui m'intéresse ce sont les solutions à apporter à ce problème, en interne et avec l'Espagne. La tendance est à la baisse ? Très bien, ça m'intéresse et que la baisse continue et bon courage aux autorités qui cherchent des solutions pour ce fléau, mais je ne veux pas ramener le côté Algérien, j'en ai rien à faire s'ils font pire ou mieux, j'en AI VRAIMENT REIN à foutre.

Cette habitude de tout ramener à l'Algérie pour tous les sujets (de leur côté ils font la même chose, même stérilité ridicule), nous empêche de focaliser sur nos points d'amélioration et donc d'avancer. Dès la sortie du moindre rapport sur les droits de l'homme, la pauvreté, l'immigration ou toute indice du développement humain on ramène l'Algérie sur la table si elle est derrière nous pour se donner bonne conscience: " Ah on est devant l'Algérie, tout va bien hallélouya, goulou laam zine, on n'a plus rien à faire, plus rien à corriger, plus rien à améliorer". Autrement dit, ça nous tire vers le bas, et les algériens aussi kifkif.
15 septembre 2022 14:34
Un vrai +1 thumbs up

Citation
Mocro59 a écrit:
Il faut toujours se comparer à ses voisins. Les pays européens le font entre eux, malgré une union européenne.

MAIS il est vrai qu’il est préférable de se comparer à mieux et non à pire. Mais y’a pas au Maghreb.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook