Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
DISCRIMINATION POSITIVE?!!!
chorouk [ MP ]
9 janvier 2004 08:40
Que pensez vous de la mise en place d'un préfet musulman????
Mehdi.k [ MP ]
9 janvier 2004 08:43
J'y suis totalement opposé. Pourquoi ? Parce que.
sawsen du sud [ MP ]
9 janvier 2004 08:47
je trouve que c'est une bonn idée, c'est une façon de représenter un peu lus la ommunauté etrangère.

Le combat continue...
chorouk [ MP ]
9 janvier 2004 08:52
Je ne pense pas que celà serve à quoi que ce soit de mettre ce genre de truc en place "comme moyen de favoriser l'intégration des personnes issues de l'immigration"...car c'est pour eux l'objectif....
"L'idée de nommer un préfet originaire de l'immigration est dans l'air depuis l'automne. Le 7 novembre à Blois, le ministre de l'Intérieur avait annoncé son intention de nommer, "au niveau le plus élevé", un haut fonctionnaire "musulman", regrettant "qu'il n'y ait pas de compatriote musulman dans la haute fonction publique".

L'emploi du terme "musulman" avait alors suscité de vives critiques. Mardi, devant les étudiants de Sciences po, Nicolas Sarkozy a pris soin de préciser qu'à ses yeux le mot musulman n'avait en l'occurrence "aucune connotation religieuse" mais faisait référence à "ceux qui ont l'islam dans leur culture".

Toutefois, quand le ministre de l'Intérieur parle de préfet "musulman", l'Elysée préfère parler de préfet "issu de l'immigration". Un terme qui pour Jacques Chirac est plus "convenable", au regard de la laïcité et du pacte républicain.

Dans tout ça n'aura t il pas un rôle de fantoche?Même en temps que préfet et dans quel sens oeuvrera t il????
moughrabi [ MP ]
9 janvier 2004 08:52
PARIS (AFP) - Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, a refusé vendredi toute idée de polémique qui serait, selon lui "sans fondement" entre l'Intérieur et l'Elysée après que la présidence eût annoncé jeudi la prochaine nomination d'un préfet "issu de l'immigration."

Dans un communiqué remis à l'AFP vendredi à Hong Kong, où il effectue la dernière étape d'un voyage de deux jours en Chine, M. Sarkozy a jugé que "toute polémique sur ce sujet serait artificielle et sans fondement."

Jeudi, l'Elysée publiait un communiqué réfutant les affirmations du Monde daté de vendredi selon lesquelles la présidence de la République aurait "bloqué" un important mouvement préfectoral au motif qu'il comprenait "la désignation d'un haut fonctionnaire d'origine immigrée, conformément à l'engagement public du ministre de l'Intérieur."

L'Elysée n'a "pas bloqué" cette nomination, affirmait le communiqué de la présidence, ajoutant que, au contraire, elle était prévue pour "le prochain conseil des ministres."

"Le communiqué de l'Elysée montre qu'il n'y a jamais eu de désaccord sur la volonté de mettre en place une politique d'intégration ambitieuse", souligne dans son propre texte le ministre de l'Intérieur pour expliquer qu'une éventuelle polémique entre l'Elysée et la place Beauvau serait "artificielle et sans fondement".

"Il met un terme à toute velléité d'exploitation d'un désaccord", a ajouté M. Sarkozy en s'adressant directement à des journalistes.

Le 7 novembre 2003, à Blois, M. Sarkozy avait annoncé son intention de nommer "au niveau le plus élevé un haut fonctionnaire musulman."

Il mettait en avant la notion de "discrimination positive" comme moyen de favoriser l'intégration des personnes issues de l'immigration."

Le 5 décembre dernier, à Tunis, le président Jacques Chirac avait estimé que cette notion n'était "pas convenable."

Mardi, à la veille d'un conseil des ministres, M. Sarkozy qui s'exprimait devant les étudiants de Sciences Po à Paris avait confirmé son intention: "je persiste et je signe", avait-il déclaré.

Mercredi prochain, le premier préfet appartenant à la seconde génération d'immigrés devrait être nommé en Conseil des ministres.

La préfectorale a déjà connu des hauts fonctionnaire maghrébins, mais il s'agissait de fonctionnaires qui avaient commencé leur carrière avant l'indépendance de l'Algérie en 1962.

Il s'agit ainsi de Roger Ben Mebarek, né en 1930 à Constantine (Algérie), qui fut préfet de l'Aveyron en 1989, et de Madhi Hacène, préfet de l'Allier, du Haut-Rhin puis du Nord-Pas-de-Calais, aujourd'hui à la retraite. Chérif Mecheri, également né à Constantine, en 1902, et décédé en 1990, fut le premier musulman nommé préfet en métropole, en Haute-Vienne en 1944.

Appartenant, lui, à la seconde génération, Abdel Aissou, né en 1958, est sous-préfet de Nice, mais il n'est sorti de l'ENA qu'en 1995.

Le gouvernement a lancé pour l'année 2004 une série de mesures en faveur de l'intégration, avec notamment une loi portant sur la création d'une haute autorité contre les discriminations.

Le 3 décembre, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a annoncé aussi qu'un comité interministériel à l'intégration se tiendrait au printemps et qu'il réunirait au "deuxième semestre 2004 une conférence nationale pour l'égalité des chances" qui rassemblera "l'ensemble de ceux qui travaillent sur ces questions".

********** ÇáãÛÑÈí ÇäÓ
chorouk [ MP ]
9 janvier 2004 09:04
MAIS QU'EST CE QUE TU EN PENSES TOI???
moughrabi [ MP ]
9 janvier 2004 10:02
Je préfère voir des députés issus de l’immigration dans le parlement français, le post de préfet n’est pas un poste politique je pense qu’il n’y aura pas d’impact sur l’intégration des issus de l’immigration.
Dans l’article de l’AFP on constate qu’il y a eu déjà des préfets d’origines algériennes (des Harkis) mais sans résultat sur l’intégration de la communauté Harki.

********** ÇáãÛÑÈí ÇäÓ
chorouk [ MP ]
9 janvier 2004 10:18
d'accord avec toi
zadig [ MP ]
9 janvier 2004 20:59
je plains le nouveau prefet qui va etre nommé car il aura toutes les cameras sur lui comme au zooo
galli [ MP ]
9 janvier 2004 21:19
Ce préfet va être nommé car il est issu des " minorités " et non pour ses compétences , c ' est ce qui me déplait dans la discrimination positive . Cette politique menée aux Etats Unis n ' a pas prouvé son efficacité .
hermione [ MP ]
9 janvier 2004 21:32
peut etre k'en nommant un prefet issu des minorites il pense regler ls problemes provenant des minorites,notamment des minorites des banlieues...
galli [ MP ]
9 janvier 2004 21:39
jolie phrase ! Le gouvernement devrait peut être faire + de social . Ce n ' est pas en faisant une annonce " coup d ' éclat " que le problème sera résolu !
hermione [ MP ]
9 janvier 2004 22:07
certes et peut etre ke sarko veut se fer bien voir...par ces minorites...
galli [ MP ]
9 janvier 2004 22:11
Il veut ramasser des votes pour la future élection présidentielle . Mais il peut garder ses idées bidons et au lieu de faire TOUT LE TEMPS de la télé , travailler un peu plus et mieux !
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook