Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam INVESTIR Vidéos Forum News
Contentieux territorial Algero-Libyen
telev [ MP ]
8 décembre 2004 09:08
Extrait d’un article du soir d’Algerie :
« En attendant le traçage définitif de nos frontières avec la Libye, des hommes tentent dans des conditions extrêmes de veiller sur l’intégrité de notre sol. Mission difficile, mais pas impossible pour les gardes frontières de Djanet toujours sur le qui-vive pour stopper les «incursions » des Libyens. Comme ce fut le cas à Djanet, mercredi et jeudi dernier.

Reportage réalisé par Saïda Azzouz

“Vous êtes sur le territoire algérien et il n’est pas question que vous alliez plus loin !” assène tout en y mettant la forme le commandant Ali Ouelhadj du 5e groupement des gardes frontières (GGF) au général Hassan El Kasseh, directeur de la Sécurité générale libyenne. Une réponse qui visiblement mettait très mal à l’aise l’officier libyen, qui, accompagné d’une délégation de la Commission européenne, avait franchi la limite du territoire national sans autorisation et sans que les autorités algériennes en soient informées. Son malaise est d’autant plus grand que les brigades des gardes des frontières de Djanet sont “escortées” par un groupe de reporters algériens dont les photographes n’ont pas manqué d’immortaliser l’instant et les journalistes de noter l’échange de propos entre les deux officiers. Bien que la discussion paraisse sereine, l’intransigeance de l’officier algérien exacerbe le général qui justifie cette incursion par le litige frontalier qui oppose l‘Algérie à la Libye. “Tant que ce n’est pas tranché, on ne sait pas si cette partie vous appartient…”, rétorque le général El Kasseh. Le climat est tendu, les gendarmes sont sur le quivive, les militaires libyens arborant une tenue flambant neuve encadrant leurs supérieurs et la délégation étrangère manifestent une nervosité avérée. Les propos de certains d’entre eux, pourtant pas concernés par la discussion sont à la limite de l’acceptable. Imperturbable, l’officier algérien fait mine de ne rien entendre et prie le général libyen de rebrousser chemin. On frôle l’incident ! Nous sommes à 250 km de Djanet aux limites des frontières algéro-Libyennes, au lieudit Oued-Lahdjar. Une région au décor lunaire, située entre Tin Khiamine où la 5e GGF possède un poste avancé et Tin Alkoune où se trouve le poste-frontalier et un escadron de la 5e GGF, “Nous sommes ici à la demande des Libyens. Nous faisons un travail sur l’immigration clandestine dans le cadre du programme Meda, comme cela a été fait au Maroc, juge utile de nous préciser Xavier Marchal, chef de la délégation européenne au Soudan, en mission en Libye pour la Commission européenne, après nous avoir demandé quelques informations sur la distance du point d’eau “El Guelta” où la brigade de la 5e GGF que nous suivions avait passé la nuit. Un endroit à quelques centaines de mètres duquel une autre brigade en patrouille avait stoppé net les militaires libyens. Une présence qui apparemment a gêné dans son évolution vers le point d’eau la délégation qu’accompagnait le général libyen et dans laquelle se trouvait un responsable de la police des frontières française. Le jeune officier qui dirigeait cette patrouille de gardes frontières n’a pas manqué de manifester son soulagement, “Heureusement que le commandant était là ce matin, je ne sais pas si j’aurai pu gérer cette situation”, confie-t-il à un autre officier quand il verra que le général libyen ordonner à ces hommes de rebrousser chemin après avoir serré longuement la main du commandant Ouelhadj. Sur les conséquences et les retombées de ce fait “inédit” auquel nous venions d’assister très tôt dans la matinée de ce jeudi 2 décembre, le commandant de la 5e GGF refuse tout commentaire. Comme pour banaliser “l’incident” il nous rappelle ce qu’il nous avait déjà expliqué la veille : “Il faut savoir que la délimitation définitive de nos frontières avec la Libye fait l’objet du travail d’une commission mixte… »
mustangd10 [ MP ]
8 décembre 2004 11:00
Une deuxieme occasion pour nous poignarder dans le dos, allez y saisissez cette ultim chance.
bien a vous
Amar du souss [ MP ]
8 décembre 2004 11:35
Ce que font les lybiens ne nous regardent pas !!! Mais toi n'essaies pas de nous prendre pour des queurelleurs, nous ne sommes pas dupes, tu veux nous enmenner sur ton terrain glissant !!! Le sahara MAROCAIN ne concerne que les MAROCAINS !!!
Hamid [ MP ]
8 décembre 2004 18:33
Très "amusant" le style de cet article visiblement enjolivé : On dirait un conte pour enfants ( genre héros imperturbables défendant la veuve et l'orphelin)....



"Avec un H majuscule"
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook