Menu

Article

L’élevage intensif, facteur aggravant de la propagation des épidemies

Depuis la crise sanitaire liée à la pandémie mondiale du coronavirus, les modèles actuels de l’élevage animal industriel ont été remis en question, notamment comme facteur de propagation de certains virus.

Publié
Un élevage de poules en batterie / Ph. AFP
Temps de lecture: 3'

La santé animale et humaine sont intimement liées. C’est ce que clament des chercheurs et des acteurs agricoles, en appelant à repenser le modèle d’élevage industriel dans le monde. Tourné vers la croissance économique plus que la sécurité sanitaire, celui-ci s’illustre en effet en des fermes qui deviennent «un terrain fertile pour les pandémies», alerte Jonathan Safran Foer dans une récente tribune publiée par The Guardian.

Pour l’auteur, «les agents pathogènes ne respectent pas les frontières nationales», de même qu’«ils ne respectent pas non plus les limites des espèces», faisant que le coronavirus se transmet entre les espèces humaine et animale. «La viande que nous mangeons aujourd’hui provient majoritairement d’animaux génétiquement uniformes, immunodéprimés et régulièrement drogués, logés par dizaines de milliers dans des bâtiments ou des cages empilées – quel que soit l’étiquetage de la viande», écrit encore Jonathan Safran Foer en décrivant les facteurs aggravants de cette transmission.

Une problématique mondialisée

Cette tribune, comme les appels d’acteurs du secteur agricole, préconise ainsi un élevage adapté à l’équilibre environnemental comme garantie de la santé des personnes et des animaux consommés. Sociologue, spécialiste en agroécologie et associative, Fettouma Djerrari Benabdenbi partage ce constat au Maroc. «Nous nous nourrissons d’êtres que nous avons nous-mêmes rendus malades en les coupant de leur milieu naturel et en modifiant leur alimentation. Lorsque notre système immunitaire fragilisé ne peut plus produire ses propres défenses, il est logique que de nouvelles pandémies émergent», estime la chercheuse.

«Beaucoup disent que certaines espèces sont ‘responsables’ de la transmission de ces virus, notamment du SARS-CoV-2, alors que c’est l’humain qui est majoritairement la cause, à travers des comportements de consommation qui ne sont pas en phase avec la nature», pointe encore Fettouma Djerrari Benabdenbi en décrivant «un système aberrant».

Selon elle, l’élevage industriel a en effet «prouvé ses limites en favorisant le profit à la santé». Par conséquent, elle préconise des usages plus éthiques, via «des unités de production plus petites qui tiennent compte de l’espace naturel nécessaire aux animaux pour être en contact avec leur environnement», quitte à ralentir les courbes de développement économique mais à les rendre plus durables.

«C’est une nécessité», estime Fettouma Djerrari Benabdenbi. Elle recommande également un retour aux «pratiques paysannes avec des activités multiples, au lieu de mettre en place des exploitations uniques qui impliquent des enjeux non seulement environnementaux mais aussi sanitaires». Dans ce sens, la spécialiste déplore que la priorité soit donnée «à la quantité de production mais pas aux circonstances de ce processus».

«Des êtres ont été perturbés dans leur habitat et dans l’équilibre de la biodiversité que l’humain a décidé d’interrompre pour des intérêts économiques qui s’avèrent dévastateurs, non seulement pour la nature, mais aussi pour notre santé.»

Fettouma Djerrari Benabdenbi

Favoriser les pratiques paysannes dans les villes

Selon Fettouma Djerrari Benabdenbi, ce changement ne doit pas se réduire au territoire rural. En effet, la sociologue appelle à «reproduire la dimension agricole dans les villes, avec des espaces de production partagées, des fermes urbaines, ou encore des agro-parcs rendant possible un élevage dans des conditions naturelles et accessibles». La spécialiste y voit d’ailleurs un moyen de sensibilisation pour les citadins à «l’importance de questionner le rapport à la nature, à l’alimentation et à la consommation».

Au Maroc, il existe d’ailleurs une prise de conscience sur le fait que l’environnement est une problématique saillante et transversale, mais elle reste optionnelle. «Cette dimension est introduite dans plusieurs projets, mais à chaque fois qu’elle risque de freiner une courbe de croissance, elle est évincée et ne sert plus qu’à faire bonne figure à l’étranger», déplore Fettouma Djerrari Benabdenbi.

«La pandémie du coronavirus a montré que nous sommes un élément de cet environnement et non pas ses maîtres. Donc nous gagnerons tous à nous y réadapter et à repenser nos économies, notamment notre agriculture et nos chaînes d’élevage, à travers ce prisme.»

Fettouma Djerrari Benabdenbi

Dans ce sens, la sociologue considère qu’«être un pays encore voie de développement est une chance à saisir, dans le contexte de la pandémie du coronavirus, puisque cela donne une plus large possibilité de se réorganiser pour revaloriser l’agriculture et l’élevage paysan». Toujours est-il, ces observations doivent être suivies d’un accompagnement, un encadrement et une formation.

«L’urgence sanitaire est un moment miroir qui doit nous permettre de réviser nos feuilles de route, en mettant notamment le progrès scientifique au service d’un élevage artisanal et éthique mais non l’inverse», conclut-elle.

Bilan Coronavirus dans le monde
226 478 640
Contaminations
4 659 842
Décès
204 547 675
Guérisons
42.6%
de la population mondiale vaccinée
 
Contaminations
Morts
États-Unis
41 627 946
666 607
Inde
33 347 325
443 928
Brésil
21 034 610
588 597
Royaume-uni
7 346 832
134 975
Russie
7 091 368
191 566
France
7 007 819
116 470
Turquie
6 738 860
60 641
Iran
5 360 387
115 619
Argentine
5 232 358
113 969
Colombie
4 934 568
125 753
Espagne
4 922 249
85 638
Italie
4 618 040
130 100
Indonésie
4 178 164
139 682
Allemagne
4 115 342
92 843
Mexique
3 542 189
269 913
Pologne
2 895 223
75 454
Afrique du sud
2 869 201
85 468
Ukraine
2 429 354
58 025
Philippines
2 283 011
35 742
Pérou
2 163 312
198 860
Malaisie
2 030 935
22 009
Pays-Bas
2 014 008
18 476
Irak
1 963 264
21 631
Tchéquie
1 684 357
30 417
Japon
1 659 192
16 993
Chili
1 645 233
37 261
Canada
1 567 557
27 356
Bangladesh
1 536 341
27 058
Thailande
1 420 343
14 765
Pakistan
1 215 821
27 004
Belgique
1 215 114
25 486
Israel
1 202 212
7 452
Suède
1 142 770
14 740
Roumanie
1 130 586
35 215
Portugal
1 058 347
17 882
Kazakhstan
925 024
15 031
Maroc
910 991
13 729
Serbie
838 512
7 633
Suisse
818 715
10 980
Hongrie
816 222
30 114
Jordanie
810 559
10 574
Népal
780 824
10 991
Cuba
768 497
6 523
Emirats Arabes Unis
730 743
2 068
Autriche
715 893
10 856
Tunisie
696 279
24 337
Vietnam
645 640
16 186
Grèce
622 761
14 311
Liban
615 532
8 218
Georgie
587 551
8 347
Arabie Saoudite
545 829
8 610
Guatemala
519 986
12 859
Biélorussie
508 514
3 953
Equateur
505 628
32 491
Costa Rica
499 461
5 889
Sri Lanka
496 423
11 699
Bolivie
496 032
18 616
Bulgarie
477 161
19 809
Azerbaidjan
463 326
6 167
Panama
463 086
7 159
Paraguay
459 391
16 114
Birmanie
438 951
16 784
Koweit
410 960
2 435
Slovaquie
399 978
12 566
Uruguay
387 156
6 045
Croatie
386 891
8 463
Gaza
377 134
3 856
Irlande
367 536
5 179
Honduras
354 970
9 400
Danemark
354 910
2 619
République Dominicaine
354 169
4 022
Vénézuela
349 731
4 228
Libye
327 803
4 469
Ethiopie
327 066
5 035
Lituanie
311 151
4 740
Oman
303 268
4 090
Egypte
294 482
16 908
Corée du sud
279 930
2 386
Slovénie
279 217
4 479
Moldavie
277 854
6 559
Bahreïn
273 977
1 388
Mongolia
266 680
1 074
Arménie
250 559
5 056
Kenya
244 826
4 949
Qatar
235 054
604
Bosnie/Herzégovine
223 957
10 131
Zambie
208 161
3 636
Algérie
200 770
5 630
Nigeria
200 356
2 640
Macédonie
184 893
6 339
Norvège
179 450
841
Kirghizistan
177 389
2 578
Ouzbekistan
166 025
1 169
Botswana
165 644
2 337
Albanie
159 423
2 557
Kosovo
158 028
2 845
Afghanistan
154 283
7 174
Mozambique
149 671
1 898
Lettonie
148 485
2 628
Estonie
147 881
1 315
Finlande
134 827
1 051
Zimbabwe
127 083
4 551
Namibie
126 430
3 437
Ghana
123 874
1 098
Montenegro
123 755
1 818
Ouganda
121 687
3 106
Chypre
116 494
534
Chine
107 705
4 849
Cambodge
101 443
2 067
El Salvador
99 701
3 056
Rwanda
94 055
1 184
Cameroun
85 414
1 368
Maldives
83 162
227
Australie
80 400
1 128
Jamaique
77 497
1 757
Luxembourg
76 996
834
Singapoure
73 938
58
Sénégal
73 539
1 838
Malawi
61 207
2 246
Cote d'Ivoire
58 341
540
Congo (Kinshasa)
56 322
1 068
Angola
51 407
1 360
Fidji
49 390
540
Trinité-et-Tobago
47 653
1 391
Eswatini
45 178
1 190
Madagascar
42 898
958
Soudan
37 951
2 875
Malta
36 875
450
Cabo Verde
36 816
324
Suriname
35 208
780
Mauritanie
35 142
760
Guinée-Bissau
30 085
368
Syrie
29 974
2 097
Guyane
28 532
701
Gabon
27 291
174
Togo
24 093
209
Benin
21 450
146
Haiti
21 318
596
Seychelles
20 593
106
Bahamas
19 795
469
Somalie
18 820
1 041
Timor-Leste
18 786
100
Papua New Guinea
18 542
204
Belize
18 143
385
Laos
17 905
16
Tajikistan
17 484
125
Taiwan*
16 103
839
Andorre
15 108
130
Mali
15 002
543
Lesotho
14 395
403
Burundi
14 189
38
Burkina Faso
13 972
172
Maurice (Ile)
13 782
45
Congo (Brazzaville)
13 701
183
Nicaragua
13 025
202
Djibouti
11 927
157
Sud Soudan
11 767
121
Islande
11 338
33
République Centrafricaine
11 309
100
Guinée équatoriale
10 792
136
Sainte-Lucie
10 082
136
Gambia
9 867
330
Yémen
8 527
1 612
Erithrée
6 663
40
Sierra Leone
6 388
121
Barbade
6 177
53
Guinée-Bissau
6 042
130
Niger
5 938
201
Liberia
5 727
245
Saint-Marin
5 402
90
Tchad
5 021
174
Brunei Darussalam
4 566
23
Comores
4 100
147
Nouvelle-Zélande
4 000
27
Liechtenstein
3 394
60
Monaco
3 285
33
Sao Tome and Principe
2 893
42
Grenada
2 740
38
République Dominicaine
2 698
8
Bhutan
2 596
3
Saint Vincent and the Grenadines
2 559
13
Antigue et Barbuda
2 304
48
Saint Kitts and Nevis
1 556
9
Tanzanie
1 367
50
Summer Olympics 2020
865
0
Diamond Princess
712
13
Holy See
27
0
Iles Salomon
20
0
MS Zaandam
9
2
Palau
5
0
Iles Marshall
4
0
Vanuatu
4
1
Samoa
3
0
Kiribati
2
0
Micronésie
1
0
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com