Menu

Article

Les répercussions de la pandémie de coronavirus sur le tourisme à Marrakech

Alors que la ville ocre entame en ce mois de mars la haute saison touristique, les mesures imposées par le Maroc pour lutter contre le coronavirus suscitent l'inquiétude des commerçants de la ville, première destination touristiques du pays, sur laquelle plane le spectre d’une année blanche. 

Publié
La place mythique Jamaa El Fna à Marrakech. / DR
Temps de lecture: 4'

Des terrasses des cafés bondées, des touristes étrangers faisant leurs achats…  La vie à Marrakech, cœur battant du secteur touristique marocain, ne semblait pas être affectée samedi par l’annonce, par le Maroc de fermer les écoles, les universités et même les frontières du pays, à l’exception de l’aéroport de la ville. Des Français ont, en effet, manifesté au sein de l’établissement contre l’annulation de plusieurs vols devant les emmener chez eux. Mais ailleurs, la vie reprenait normalement son cours, ou presque.

Mais la situation change graduellement depuis lundi, avec le lancement de plusieurs mesures contre la propagation du nouveau coronavirus. «Les grandes rues se vident petit à petit. Il y a quelques enfants qui jouent à l’extérieur, un embouteillage au quartier Guéliz, des cafés qui sont toujours ouverts mais avec peu de clients…», nous déclare Youssef, gérant d’un magasin de vente de produits de soins, filiale d’une marque internationale basée en France.

L’impact est déjà ressenti

A Jamaa El Fna par contre, les halkas, les calèches à jus, les vendeurs de plantes aromatiques et médicinales, et d’autres commerces disparaissent, laissant la place mythique presque vide. Des opérations de nettoyage ont également été effectuées, mesures de prévention contre le coronavirus obligent.

C’est dire que la ville ocre se prépare à franchir des jours, voire des semaines difficiles. Avec le départ de plusieurs touristes, la suspension des vols internationaux ainsi que les annulations de réservations qui se succèdent, l’inquiétude commence déjà à s’installer chez les propriétaires de magasins et les commerçants qui dépendent beaucoup de l’activité touristique.

«Nous n’avons pas encore fermé, mais il n’y a pas de clients ayant visité la boutique aujourd’hui», nous déclare Youssef. Les touristes, les Marocains visitant Marrakech ainsi que les Marrakchis et les étrangers résidant constituant sa principale clientèle.

«Samedi, les réservations pour le SPA ont été annulées. En France, la maison mère a fermé. Mais avant, ils ont appelé à un grand ménage, les testeurs devant être collectés et détruits», ajoute-t-il, en annonçant qu’il prendra les mêmes mesures.

«On proposera la livraison gratuite à domicile pour que les gens restent chez eux. Mais sur le plan éco, je suis inquiet car je fais zéro dirham de ventes par depuis vendredi. Les charges sont toujours là, fixes, comme les impôts, le loyer, le personnel…»

Youssef

Et de souligner que depuis dimanche, il croise «très peu de touristes» dans la rue.

Des fermetures provisoires, en attendant «le pire» ?

Et il n’est pas le seul. «Les frontières ont été fermées. Par conséquent, les réservations ont presque toutes été annulées», déclare ce lundi Abdallah, qui gère un riad dans la médina de Marrakech. «Nous avons plus d'annulations que de réservations de nos jours, ce qui est une première», a-t-il regretté. Abdellah a expliqué qu'actuellement, le Riad dans lequel il travaille héberge environ cinq touristes locaux. «Nous savons tous que la situation empire, en particulier pour ceux qui travaillent dans le tourisme, mais nous sommes impuissants. Nous préférerions faire face à une crise financière plutôt qu'au virus lui-même», se justifie-t-il.

Abdallah dit aussi s’attendre à «inviter ses collaborateurs à rester chez eux dans les prochains jours, surtout s'il n'y a personne au Riad».

Moins chanceux qu’Abdallah, un autre gérant d’un Riad à Marrakech déclare n’avoir que «trois touristes étrangers» qui semblent vouloir quitter le plus possible. «Normalement c’est la haute saison mais tout le monde a dû annuler son séjour. On n’a qu’un couple de France qui devaient partir jeudi et un ressortissant allemand qui devait partir vendredi», nous déclare-t-il. Selon lui, plusieurs clients ont reporté leurs réservations en attendant de voir l’évolution de la pandémie.

L’impact touche également les employés de ces Riads. Jihane, une employée travaillant dans la SPA d’un Riad nous déclare avoir été «convoquée dimanche pour nettoyer le matériel et apprendre la fermeture» de cette maison d’hôte, faute de clientèle.

«La gérante nous a informés aussi que les mêmes lois qu’en France s’appliqueront, c’est-à-dire qu’ils vont nous verser nos salaires entiers de ce mois de mars et qu’on aurait peut-être le droit à un chômage partiel. Mais ils ne sont pas encore sûrs de ce dernier point», confie-t-elle. Et d’assurer que les propriétaires attendent toujours de «voir comment l’Etat va les soutenir» dans cette crise.

Près de 34 milliards de dirhams de perte, «si les choses vont mal»

La situation à Marrakech semble avoir vite eu un effet domino sur d'autres entrepreneurs et commerçants. Un propriétaire d'un magasin de gros dans l’ancienne médina dit s’attendre «au pire». «Actuellement, les gens achètent car ils paniquent et nous avons remarqué qu'il y a une forte demande mais cela ne durera pas trop longtemps en raison de la situation économique», a-t-il expliqué.

«Quant aux Riads que nous fournissons, s'ils n'ont plus de touristes. Ils ne viendraient plus chez nous pour acheter des produits.»

Un propriétaire d'un magasin de gros à Marrakech

Quant à ceux qui ont déjà fait des commandes, Youssef s'attend à ce qu'ils ne paient pas leurs factures pour ce mois. «On s'attend à ce qu'ils nous remboursent des produits qu'ils ont déjà achetés mais je pense que ce sera pour plus tard, vu la situation actuelle», a-t-il conclu.

En attendant, la Confédération nationale du tourisme (CNT) a proposé ce lundi, une série de mesures pour aider les entreprises du secteur à surmonter l'impact économique du coronavirus, rapporte la MAP.

Il s’agit notamment du «report/suppression des charges sociales (CNSS/CIMR..) et les dégrèvements d'impôt (IR, IS, TVA..) pour toute la période de crise», déclare le président de CNT, Abdellatif Kabbaj. «Il s'agit également du report des échéances bancaires de 12 mois, le maintien des lignes de crédit et l'ouverture de lignes d'emprunts sur 12 mois avec réduction du taux d’intérêt à 2% sur cette période», entre autres.

«Si les choses vont mal, le secteur du tourisme va perdre 34 milliards de dirhams en termes de chiffre d'affaires d'ici la fin de l'année. Si le tourisme entier perd 34 milliards, le secteur de l'hôtellerie va perdre 15 milliards», a-t-il estimé.

A Rabat, le Comité de veille économique a tenu ce lundi sa toute première réunion afin de discuter des mesures à prendre afin de préserver la situation économique au Maroc face au nouveau coronavirus.

Bilan Coronavirus dans le monde
179 595 550
Contaminations
3 891 758
Décès
117 506 180
Guérisons
 
Contaminations
Morts
États-Unis
33 577 651
602 837
Inde
30 082 778
391 981
Brésil
18 169 881
507 109
France
5 824 127
111 024
Turquie
5 387 545
49 358
Russie
5 306 069
128 719
Royaume-uni
4 683 986
128 291
Argentine
4 326 101
90 986
Italie
4 255 434
127 352
Colombie
4 027 016
101 947
Espagne
3 773 032
80 748
Allemagne
3 732 439
90 620
Iran
3 128 395
83 329
Pologne
2 879 192
74 893
Mexique
2 487 747
231 847
Ukraine
2 293 421
54 299
Pérou
2 033 606
190 906
Indonésie
2 033 421
55 594
Afrique du sud
1 861 065
59 258
Pays-Bas
1 708 539
18 015
Tchéquie
1 666 325
30 289
Chili
1 528 409
31 746
Canada
1 418 467
26 144
Philippines
1 372 232
23 928
Irak
1 305 000
16 968
Suède
1 088 518
14 616
Belgique
1 081 061
25 149
Roumanie
1 080 389
32 626
Pakistan
951 865
22 108
Portugal
868 323
17 077
Bangladesh
866 877
13 787
Israel
840 225
6 428
Hongrie
807 775
29 971
Japon
789 787
14 509
Jordanie
748 103
9 693
Serbie
716 016
7 013
Malaisie
711 006
4 637
Suisse
702 278
10 876
Autriche
649 845
10 686
Népal
627 854
8 894
Emirats Arabes Unis
618 148
1 773
Liban
543 865
7 832
Maroc
527 696
9 254
Arabie Saoudite
478 135
7 716
Kazakhstan
469 975
3 513
Equateur
449 107
21 367
Bolivie
426 748
16 329
Bulgarie
421 339
18 013
Grèce
419 455
12 589
Biélorussie
412 353
3 072
Paraguay
411 615
11 973
Panama
396 526
6 491
Slovaquie
391 420
12 502
Tunisie
391 411
14 318
Georgie
360 828
5 211
Uruguay
360 247
5 374
Croatie
359 302
8 190
Costa Rica
357 523
4 567
Koweit
344 799
1 894
Azerbaidjan
335 625
4 965
République Dominicaine
319 254
3 773
Gaza
313 015
3 555
Danemark
292 999
2 532
Guatemala
284 741
8 845
Egypte
278 761
15 967
Lituanie
278 526
4 371
Ethiopie
275 502
4 292
Irlande
269 793
4 989
Bahreïn
264 107
1 330
Vénézuela
263 372
2 989
Slovénie
257 116
4 417
Moldavie
256 324
6 178
Honduras
255 663
6 844
Oman
254 656
2 816
Sri Lanka
246 109
2 769
Thailande
228 539
1 744
Arménie
224 430
4 503
Qatar
221 273
586
Bosnie/Herzégovine
204 910
9 651
Libye
191 476
3 183
Kenya
180 498
3 514
Cuba
172 909
1 193
Nigeria
167 375
2 118
Macédonie
155 645
5 478
Corée du sud
153 155
2 008
Birmanie
149 927
3 269
Lettonie
137 077
2 497
Algérie
137 049
3 660
Zambie
137 026
1 794
Albanie
132 497
2 455
Estonie
130 880
1 269
Norvège
129 944
792
Kirghizistan
117 284
1 953
Afghanistan
107 957
4 366
Ouzbekistan
107 266
722
Kosovo
107 247
2 256
Chine
103 620
4 846
Mongolia
102 629
482
Montenegro
100 117
1 608
Ghana
95 236
794
Finlande
94 596
969
Cameroun
80 487
1 320
El Salvador
77 484
2 346
Namibie
77 333
1 224
Ouganda
74 260
752
Chypre
73 999
374
Mozambique
73 211
857
Maldives
72 466
207
Luxembourg
70 547
818
Botswana
65 808
1 069
Singapoure
62 470
35
Jamaique
49 795
1 042
Cote d'Ivoire
48 058
309
Cambodge
44 711
475
Zimbabwe
43 480
1 692
Sénégal
42 590
1 159
Madagascar
42 161
905
Congo (Kinshasa)
38 553
891
Angola
38 002
878
Soudan
36 522
2 750
Malawi
35 115
1 177
Rwanda
33 260
397
Cabo Verde
32 192
284
Trinité-et-Tobago
31 207
768
Malta
30 595
420
Australie
30 404
910
Syrie
25 248
1 855
Gabon
24 958
159
Guinée-Bissau
23 579
168
Suriname
20 549
482
Mauritanie
20 473
483
Guyane
19 234
452
Eswatini
18 898
677
Haiti
17 603
388
Papua New Guinea
17 079
173
Somalie
14 868
775
Seychelles
14 620
59
Mali
14 391
525
Taiwan*
14 260
599
Vietnam
13 989
70
Andorre
13 873
127
Togo
13 749
128
Burkina Faso
13 473
168
Tajikistan
13 358
90
Belize
13 083
329
Bahamas
12 407
244
Congo (Brazzaville)
12 404
164
Djibouti
11 597
155
Lesotho
11 168
329
Sud Soudan
10 786
115
Timor-Leste
8 843
19
Guinée équatoriale
8 708
120
Benin
8 170
104
Nicaragua
7 920
189
République Centrafricaine
7 139
98
Yémen
6 898
1 355
Islande
6 555
29
Gambia
6 045
181
Erithrée
5 603
21
Niger
5 472
193
Burundi
5 300
8
Sainte-Lucie
5 238
84
Saint-Marin
5 090
90
Sierra Leone
4 963
84
Tchad
4 951
174
Barbade
4 052
47
Comores
3 912
146
Guinée-Bissau
3 839
69
Liberia
3 265
110
Liechtenstein
3 030
59
Nouvelle-Zélande
2 724
26
Monaco
2 557
33
Fidji
2 549
11
Sao Tome and Principe
2 363
37
Saint Vincent and the Grenadines
2 207
12
Laos
2 076
3
Bhutan
1 970
1
Maurice (Ile)
1 779
18
Antigue et Barbuda
1 263
42
Diamond Princess
712
13
Tanzanie
509
21
Saint Kitts and Nevis
396
3
Brunei Darussalam
256
3
République Dominicaine
191
0
Grenada
161
1
Holy See
27
0
Iles Salomon
20
0
MS Zaandam
9
2
Iles Marshall
4
0
Vanuatu
4
1
Samoa
3
0
Kiribati
2
0
Micronésie
1
0
Palau
0
0
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com