Menu

Breve  

Cinéma : Le César du meilleur acteur attribué au Franco-marocain Roschdy Zem

Publié
L'acteur Roschdy Zem a été récompensé par le César du meilleur acteur pour «Roubaix, une lumière», à Paris le 28 février 2020. / Ph. Bertrand Guay - AFP
Temps de lecture: 1'

La 45e cérémonie des César, organisée vendredi à la Salle Pleyel à Paris, a été marquée par la remise du prix du meilleur acteur au Franco-marocain Roschdy Zem. Ce César lui a ainsi été attribué pour son rôle de Yacoub Daoud dans le film «Roubaix, une lumière», d'Arnaud Desplechin, rapporte Le Figaro. Une consécration pour le comédien qui n’avait encore jamais gagné la prestigieuse récompense malgré cinq nominations, rappelle-t-on.

Le Franco-marocain s’est ainsi imposé devant Daniel Auteuil, Damien Bonnard, Vincent Cassel, Jean Dujardin, Reda Kateb et Melvil Poupaud pour son rôle de commissaire bienveillant. «Un personnage humaniste solitaire qui croit au pardon et enquête sur deux présumées coupables, Léa Seydoux et Sara Forestier. L’acteur a découvert dans la presse que le metteur en scène n’aurait pas tourné ce film sans son accord», poursuit le journal.

«Je suis friand de faits divers et je me demande toujours ce qui nous sépare de ces hommes, ou de ces deux filles dans le film, qui ont basculé dans l’horreur», confiait l’acteur au Figaro.

Né le 28 septembre 1965 à Gennevilliers (Île-de-France) d’une famille marocaine, Roschdy Zem compte quelque 90 films et séries à son actif, que ce soit comme acteur (Indigènes, Chouchou, Ma petite entreprise) ou réalisateur (Mauvaise foi, Chocolat). Il avait commencé sa carrière dans le cinéma en 1987 avec un premier rôle dans Les Keufs de Josiane Balasko.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com