Menu

Politique Publié

Hirak : Le tribunal d’Al Hoceima acquitte un Belgo-marocain

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

La Cour d’appel d’Al Hoceima a acquitté, mardi, Mohamed El Ahmadi, militant du Hirak du Rif ayant la double nationalité belge et marocaine, ont indiqué des sources parmi sa défense à l’agence de presse EFE. En effet, l’avocat Abdelmajid Azeriah a rappelé que l’activiste avait été poursuivi devant le tribunal de première instance pour «appel à un rassemblement non-autorisé, incitation à la désobéissance» et «insulte envers un corps constitué».

Auprès de la même source, Abdelmajid Azeriah a fait part d’une joie qui reste cependant incomplète et «attend la libération de tous les détenus et le retour des exilés». Par la même occasion, il a appelé à calmer les tensions entre la région et les autorités marocaines, «d’une manière qui soit utile au Rif et au reste de la nation».

Le 9 novembre 2019, Mohamed El Ahmadi été arrêté par la police marocaine à son arrivée à l’aéroport d’Al Hoceima, suite à quoi il a été déféré au Parquet et poursuivi en état de liberté provisoire. Il n’était pas revenu au pays depuis juillet 2017, date à laquelle il a participé à la dernière manifestation du Hirak du Rif, en protestation contre la marginalisation de la région.

EFE rappelle que depuis le temps, plusieurs sympathisants et activistes du mouvement, basés dans des pays européens (Pays-Bas, France, Belgique, Espagne, Allemagne…) ont exprimé leur crainte de rentrer au Maroc, par crainte de se faire arrêter par la police.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com