Menu

Religion Publié

France : Un imam d'origine marocaine prend la défense de Tariq Ramadan, accusé de viol

Temps de lecture: 1'
L'imam Abdelmonaïm Boussenna. / DR

L’imam roubaisien d'origine marocaine, Abdelmonaïm Boussenna, très actif et influent sur les réseaux sociaux, a diffusé des extraits de son dernier prêche dans lequel il défend l’islamologue Tariq Ramadan, accusé de viol par plusieurs femmes et visé par deux plaintes pour viols, indique La Voix du Nord. La capsule a été visionnée 190 000 fois sur Facebook.

L’imam du quartier des Trois-Ponts, âgé de 27 ans, a livré vendredi dernier un prêche dans lequel il dénonce la «calomnie» qui vise Tariq Ramadan, la comparant aux accusations subies en son temps par Aïcha, l’une des épouses du prophète Mahomet. «Certains se sont déjà érigés en juge et l’ont déjà condamné, mais n’existe-t-il pas un principe qui s’appelle la présomption d’innocence ?», lance-t-il.

«Personnellement, je crois en son innocence», ajoute-t-il devant son auditoire. Il appelle les musulmans, comme les non musulmans, à «ne pas condamner sans la moindre preuve, sur la base des on-dit», blâmant ceux qui profitent de cette affaire pour «régler leurs comptes» avec le prédicateur suisse. Parallèlement, il qualifie d’«inacceptables» les insultes que reçoivent les femmes qui ont déposé plainte contre lui.

Si la vidéo a connu un franc succès sur les réseaux sociaux, c’est sans doute grâce à l’ascension d'Abdelmonaïm Boussenna. Sa page Facebook compte aujourd’hui plus de 187 000 abonnés.

Cet ancien élève du lycée Averroès de Lille est proche d’Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-sud et président des Musulmans de France (ex-UOIF), vitrine des Frères musulmans en France, mouvement très proche de Tariq Ramadan.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate