Menu

Religion Publié

Ahmed Taoufiq compare les chrétiens et les chiites marocains à un «virus» contre la nation

Temps de lecture: 1'
Le ministre marocain des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq. / DR

Le ministre marocain des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq a comparé, hier lors d’une commission parlementaire à la Chambre des conseillers, les Marocains ayant épousé la foi chrétienne et les chiites à un «virus» qui menace la nation, d’après le journal Akhbar Alyaoum, relayé par l’agence EFE.

Le ministre répondait à plusieurs questions émanant de conseillers sur le danger supposé de la «diffusion du chiisme et du prosélytisme chrétien».

L’Etat «sait tout» sur les citoyens qui professent le christianisme ou le chiisme, a déclaré Ahmed Taoufiq. «Combien ils sont, où ils se rencontrent et ce qu’ils font», a-t-il poursuivi.

«Ce qui est prioritaire pour moi, c’est d’immuniser la nation [contre le christianisme et le chiisme], même si cela ne signifie pas pour autant que ce sont des maladies». «Les virus, lorsqu’ils percutent un corps fort et sain, ce n’est pas comme lorsqu’ils frappent un corps vulnérable et malade», a-t-il ajouté.

Ahmed Taoufiq a également critiqué l’intérêt que prêtent les conseillers à ces fidèles, «ce qui génère auprès d’eux une agitation qui, en vrai, ne reflète pas la réalité», soulignant qu’il préfère aborder ces problématiques à titre personnel avec les conseillers parlementaires.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com