Menu

Article

Le roi Mohammed VI présente la demande du Maroc de réintégrer l’Union africaine

32 ans après avoir claqué la porte de l’Organisation de l’unité africaine à cause de l’admission de la «RASD», le Maroc souhaite reprendre son siège. La demande en a été faite par le roi Mohammed VI.

Publié
DR
Temps de lecture: 3'

Le Maroc vient de présenter officiellement sa demande de réintégration de l’Union africaine. La requête a fait l’objet d’un message du roi Mohammed VI, remis dimanche à Kigali au président en exercice de l’UA, le Tchadien Idriss Deby, par le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami. La dimension africaine du royaume était au cœur de la lettre royale. Une dimension qui transcende les aléas de la politique ayant conduit Hassan II en 1984 à se retirer de l’Organisation de l’unité africaine en réaction à l’admission de la "RASD" deux années auparavant.

Les arguments de la demande

32 ans après ce retrait, «jamais l’Afrique n’a été autant au cœur de la politique étrangère et de l’action internationale du Maroc», a précisé le souverain. Et d'expliquer que le royaume «a développé un modèle unique, authentique et tangible de coopération SUD-SUD» grâce notamment à «l’implication des opérateurs marocains et leur forte présence dans le domaine de la banque, des assurances, du transport aérien, des télécommunications et du logement, font que le Royaume est à l’heure actuelle le premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest» et «le deuxième investisseur du Continent, mais pour peu de temps encore, avec sa volonté affichée de devenir le premier» promet Mohammed VI. Un défi lancé à l’Afrique du sud.

La demande marocaine de réintégrer les rangs de l’Union africaine ne reposait pas uniquement sur l’économie, mais également sur l’engagement des Forces armées royales dans des opérations de paix en Afrique. Les soldats des FAR sont déjà présents en «Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo et en République Centrafricaine», a souligné Mohammed VI. Cette contribution pourrait s’élargir à d’autres régions de conflits sur le continent, tels le Burundi et le Soudan du Sud.

«Soigner le corps malade de l’intérieur»                                      

«Le Maroc, qui a quitté l’OUA n’a jamais quitté l’Afrique. Il a seulement quitté une institution, en 1984, dans des circonstances toutes particulières», a déclaré le roi. De l’admission de la "RASD" en 1982, «l’histoire retiendra cet épisode comme une tromperie, un détournement de procédures, au service d’on ne sait quels intérêts. Un acte comparable à un détournement de mineur, l’OUA étant encore, adolescente à cette époque», a-t-il affirmé.

«Comment en sommes-nous arrivés là ? La réponse, j’en suis certain, tout le monde la connait, et s’impose d’elle-même. Le temps est venu d’écarter les manipulations, le financement des séparatismes, de cesser d’entretenir, en Afrique, des conflits d’un autre âge, pour ne privilégier qu’un choix, celui du développement humain et durable, de la lutte contre la pauvreté et la malnutrition, de la promotion de la santé de nos peuples, de l’éducation de nos enfants, et de l’élévation du niveau de vie de tous».

Sans demander directement l’expulsion de la «RASD» de l’UA, le souverain a sciemment usé du recul du nombre de pays reconnaissant l’entité autoproclamée en 1976 pour convaincre les autres membres qu’il est encore temps de corriger leurs erreurs. «L’UA, resterait-elle, en déphasage avec la position nationale de ses propres Etats membres, puisqu’au moins 34 pays ne reconnaissent pas ou plus cette entité ? Même parmi les 26 pays qui s’étaient placés dans le camp de la division en 1984, seule une stricte minorité d’une dizaine de pays subsiste». Et de conclure que «cette évolution positive est, d’ailleurs, conforme à la tendance observée au niveau mondial. Depuis l’année 2000, 36 pays ont retiré leur reconnaissance à l’Etat fantôme».

«Par ce retour, le Maroc entend poursuivre son engagement au service de l’Afrique et renforcer son implication dans toutes les questions qui lui tiennent à cœur. Il s’engage, ainsi, à contribuer, de manière constructive, à l’agenda et aux activités de l’UA», promet Mohammed VI.

Dimanche soir, les chefs d'Etats de l'UA ont tenu une séance de travail à huis-clos. La demande marocaine était au centre de la réunion. 

Comme d'habitude
Auteur : zakaria II
Date : le 20 juillet 2016 à 09h00
T'a rien compris! le Maroc va pas revenir tant que votre orphelin n'ai été mis dans une crèche! Il faut arrêter la batata omelette, tu sais il existe des plats savoureux sans se ruiner pour autant. Mais il me faut reconnaître que le chien qui n'a plus dents continue de mordre pour se rassurer. Bah laisse tomber, il faut pas avoir honte de démonter le chapiteau du cirque dans lequel tu te trouves, il y a plus personne dans les gradins et le placié s'est enfuie avec la caisse du cirque. Mdr.
un compliment
Auteur : safranlxyxy
Date : le 19 juillet 2016 à 14h31
si nous traiter de moutons est pour toi un compliment,
"dieu a demandé aux anges de se prosterner devant sa créature:adan (adam)."
et toi tu la traites de mouton ?
je te laisse méditer sur le blasphème.
logique c'est mieux
Auteur : macman3e
Date : le 19 juillet 2016 à 14h00
je vous remercier infiniment pour votre respect a l’égard de mon opinion comme je me sens obliger de vous fair savoir que il ya rien de drôle dans cette histoire , déstabilisateur dite vous ? et si c’était vous le susceptible ?
Prix de l'UA
Auteur : hautatlas_14593
Date : le 19 juillet 2016 à 13h57
Discerné au Maroc ? Si c'est le cas on le mérite. Si c'est pour l'Algerie... félicitations ! Si c'est pour d'autres États ou personnages Africains je suis heureux. Avec amour et bienveillance et "sans haine et sans violence" cher FRÈRE.

La haine doit être dure à vive et à gérer mentalement et socialement. Je compatis sincèrement.
relis mon commentaire....
Auteur : mandrin
Date : le 19 juillet 2016 à 13h47
et trouve moi une insulte ! par contre "ta bouche en bouche d'égout" c'est quoi pour toi ?
Je ne peux pas exprimer le fond de ma pensée en ce qui te concerne, je sais que le commentaire ne passera pas.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com