Menu

Société Publié

Kafala : Les MRE sont toujours considérés comme étrangers

Notre collectif vient de découvrir avec stupeur, le nouveau projet de loi concernant les conditions de la procédure de kafala. A la première lecture, les couples étrangers subissent une obligation de résidence de 5 années au Maroc, ensuite ce sont les couples MRE auxquels on impose une punition de 2 années post kafala au Maroc.

Temps de lecture: 2'
Orphelinat au Maroc /DR

Actuellement, notre collectif regroupe des familles de parents MRE qui subissent une interprétation de la fameuse circulaire du ministre de la Justice, M. Ramid. Cette circulaire entendait imposer une résidence au Maroc pour les couples candidats de nationalité étrangère.  Malheureusement, malgré les écrits et les promesses de certains députés du PJD, nous découvrons qu’une dizaine de couples de MRE se retrouvent bloqués.

Les juges des tribunaux et des cours d’appel confondent la notion de couple étrangers et de Marocains résidant à l’étranger. Ce qui constitue une véritable atteinte à la loi et à la nouvelle constitution qui a été votée par les Marocains du Monde. Notre première demande est de corriger rapidement ces erreurs juridiques, qui ont pour fond de véritables drames familiaux.

Quant au nouveau projet, il se justifie par le soi-disant trafic d’enfant ! Notion, totalement invérifiable, et incohérente. De plus, le gouvernement s’il  souhaite protéger l’enfance marocaine devrait d’abord dépenser son énergie à lutter  contre la pédophilie et à créer une véritable criminalisation des auteurs de ces faits odieux. Les récents évènements prouvent que ce phénomène est répandu car non puni fortement.

Les MRE, citoyens de seconde zone

Les couples MRE et étrangers, en partance pour l’adoption au Maroc, arrivent aux portes des orphelinats avec un agrément de leurs services sociaux. Cet agrément nécessite une année complète de tests et de contrôles réalisés par des psychologues spécialisés. De plus les services sociaux, réalisent de véritables contrôles post kafalas et les services consulaires marocains également.

Aucune association de MRE et associations marocaines spécialisées sur l’enfance n’a été consultée pour ce projet inhumain. Les couples MRE doivent donc subir 2 années de pénitence au Maroc après leur kafala ! C’est une véritable injustice, une véritable attaque à la nouvelle constitution du Maroc.

Pourquoi cet acharnement anti-MRE ? Pourquoi nous considérer comme des Marocains de seconde zone, alors que nous investissons massivement dans notre patrie natale ? De plus, pourquoi ne pas avoir consulté les associations concernées par la question de l’enfance pour  ce projet ?

Le gouvernement actuel vient de franchir une limite inacceptable. Notre collectif alertera les instances représentatives des MRE en espérant de leur part une réaction très forte.

Voir le projet de loi proposé par le PJD (Arabe) 

Tribune

Mourad Zaki
Collectif MRE pour la kafala
quel delire
Auteur : hamamabayda
Date : le 09 mai 2013 à 14h07
Pourquoi autant de haine? Quel delire, reponse n apportant aucune reponse a la problematique, donc inutile.
benkiki et consort
Auteur : tayron 91
Date : le 08 mai 2013 à 14h57
Quel bande de"""".Permettre à un enfant d'etre adopter par des parents mre afin d'avoir une éducation ,des droits,une autre nationalité afin de pouvoir voyager touristiquement et professionnelement pour sa vie futur et surtout des parents aimant . Refuser ce droit est du nazisme car ces guignols qui gère le Maroc ont peur de perdre des devises car les parents mre qui veulent adopter ces enfants sont des mre assimiler économiquement en Europe et sont de classes moyenne et ne rentrent que dans ce pays tout 5 à 10 ans car eux ont compris que le Maroc est un pays de non droits.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com