En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié

Latifa Ibn Ziaten : « Lorsque j’étais dans le brouillard en France, c’est le Maroc qui m’a tendu la main »

Deux jours après la cérémonie en mémoire au jeune militaire franco-marocain Imad Ibn Ziaten tué il y a un an par Mohamed Merah à Toulouse, sa mère Latifa Ibn Ziaten a accepté de répondre aux questions de Yabiladi.

Latifa Ibn Ziaten

C’est lundi 11 mars, qu’a eu lieu la cérémonie en hommage à Imad Ibn Ziaten dans la ville de Toulouse. Il y a un an, le parachutiste franco-marocain était tué par Mohamed Merah, sa toute première victime avant qu’il n’assassine six autres personnes dont deux autres parachutistes franco-maghrébins, un enseignant et trois enfants d’une école juive. En présence du maire socialiste de la ville Pierre Cohen, Latifa Ibn Ziaten, la mère d’Imad, a dévoilé une plaque commémorative sur le lieu où a été tué son fils sur laquelle est écrit ««Ici le 11 mars 2012 a été lâchement assassiné l’adjudant Imad Ibn Ziaten, mort pour le service de la nation», rapporte Libération.

Latifa Ibn Ziaten a ensuite reçu la légion d’honneur à titre posthume par les mains du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. «Cette cérémonie s’est très bien passée. Je l’ai passée au coté de l’armée française qui est aujourd’hui ma seconde famille. Elle a été non seulement une tristesse mais également une fierté.», déclare émue Latifa Ibn Ziaten contactée aujourd’hui par Yabiladi. Elle explique qu’en recevant la légion d’honneur à titre posthume, son fils est monté ainsi en grade et est devenu adjudant.

Pourquoi Merah a été tué ?

Malgré cette cérémonie, la famille Ibn Ziaten n’a toujours pas fait son deuil, tant qu’un procès n’a pas lieu. Un procès qui permettrait à la famille de répondre à certaines de leurs questions, restées aujourd’hui sans réponse. «Ce qu’on demande c’est la vérité pour faire notre deuil. Pourquoi ils [ndrl les policiers du RAID] n’ont pas réussi à capturer Mohamed Merah vivant ? Si il était toujours vivant aujourd’hui, il aurait pu expliquer pourquoi il a tué nos enfants, qui étaient des enfants de la République», s’interroge Latifa Ibn Ziaten. «Je laisse le soin à la justice de faire son travail. J’ai confiance en la justice française», répète-t-elle.

Main tendue du Maroc

Pourtant, quelques jours après la mort de son fils, Latifa Ibn Ziaten a vécu un véritable calvaire en France. «Certains policiers m’ont humilié. Personne ne m’a prévenu lorsqu’on a fait une autopsie sur le corps de mon fils. Après la tragédie, le maire de Toulouse n’a pas envoyé un message de condoléances et de soutien à ma famille. J’ai trouvé ça extrêmement dur», confie-t-elle la gorge nouée. Elle ajoute qu’elle a été extrêmement touchée de lire dans la presse, quelques heures après la mort de son fils, qu’il était décédé des suites d’un règlement de compte car un arabe venait de tuer un autre arabe. «Lorsque j’étais dans le brouillard à cette période, c’est le Maroc qui m’a tendu la main. Le Maroc m’a redonné courage pour me remettre debout et ça je ne peux pas l’oublier. C’est pour cela que je voudrais remercier les Marocains de leur soutien et rendre hommage au roi du Maroc. Le Maroc n’oublie pas ses enfants», tient-elle à dire.

Latifa Ibn Ziaten raconte que le souverain a pris en charge la cérémonie d’enterrement de son fils dans la ville de M’diq le 25 mars 2012. «Le troisième jour après l’enterrement de mon fils, le roi en personne m’a téléphoné pour me présenter ses condoléances et me dire qu’il partageait ma peine», confie-t-elle. Une cérémonie qui a permis de redonner une dignité à sa famille. Elle ajoute qu’ensuite, le souverain a pris en charge un voyage à la Mecque pour lui permettre de faire son deuil. «Mon fils Imad voulait m’envoyer, son père et moi à la Mecque. Et je lui avais répondu qu’il devait d’abord penser à lui. Mais il avait insisté. Aujourd’hui, il est parti et c’est le roi qui m’a permis de faire ce voyage», poursuit-elle.

Tournée dans les quartiers difficiles

En attendant que la justice française fasse son travail, Latifa Ibn Ziaten continue de se rendre dans les quartiers difficiles et dans les écoles. «Je suis aujourd’hui demandée un peu partout en France. Ce que je veux transmettre à ces jeunes est un message de paix, leur dire que l’Islam n’est pas une religion de haine», dit-elle. Le 21 mars prochain elle se rendra dans une école de Sarcelles. Enfin, lorsqu’on lui demande où elle trouve la force de continuer à transmettre ce message de paix, malgré la douleur,  elle répond : «Mon fils est mort debout. Moi je n’ai pas le droit de m’allonger».

Venue de Latifa Ibn Ziaten au Maroc

Latifa Ibn Ziaten sera au Maroc le 25 mars prochain, pour se recueillir sur la tombe de son fils inhumé, il y a un an à M'diq, ville d'origine de Latifa. Elle nous a également fait savoir qu'elle souhaitait qu'une place de la ville porte le nom de son fils. Le Wali de Tétouan lui aurait donné son accord. Cependant, depuis plusieurs jours, elle essaie de le contacter par téléphone mais il reste injoignable. Elle souhaiterait que cette place soit inaugurée lors de son passage au Maroc.

37 commentaires
Un peu de retenue SVP
Auteur : N'tissar
Date : le 17 mars 2013 à 21h02
Chère Madame,
Sachez que je partage votre douleur et a mon sens il n'est rien de pire que de perdre un enfant (surtout dans des conditions tragiques).Cela dit' ina lileh wa ine lileh y raji3oun'.Je pense bien que cela doit étre difficile et mm parfois insurmontable, j'ai moi mm 3 enfants.
Cependant je vous demande de grace un peu de retenue!!
A quoi donc cela vous sert il d' occuper autant les médias et d'éxposer votre ici et là??????
Pourquoi et dans quel but faire parlé autant de vous???
et maintenant demander une place au nom de votre fils...Pardonnez moi Madame mais je pense que vous allez trop loin votre fils n'etant pas un combattant du Maroc.
Votre image et vos paroles finnissent franchement par AGACER , sauf le respect que je vous doit.
Je vous souhaite Madame de trouver la force en vous de vous reconstruire et de trouver InchAllah la force en vous de lutter contre l' absence de votre fils bien aimé;
Mais DE GRACE arretez toute cette éxposition médatique car je pense que ici les médias et les politique Francais se servent de vous pour montrer une image de LA PAUVRE MERE DE FAMILLE ANEANTIE PAR LE CHAGRIN DE L ASSASSINAT DE SON FILS PAR UN TUEUR DE "PAUVRES JUIFS".
Votre image auprès des gens ordinaire comme moi fini par se dégrader sérieusement.
Tout bon musulman se doit d'affronter le chagrin avec retenue.
Allah y 3aounek ou y rzak lek a sbar .
Une Tétouania de France.
Ma sympathie profonde a la familles de LAJOUDANE... Mais soyons realistes
Auteur : Winakh_Tinakh
Date : le 16 mars 2013 à 06h17
Chere Latifa Ibn Ziaten; Je ne trouve pas les mots pour vous decrire ma tristesse et mes maux. La perte de quelqu'un de valeur est inexpliquable. Mais souvent la verite et la franchise sont difficiles a avaler. Selon l'article et je cite:
'...Elle nous a également fait savoir qu'elle souhaitait qu'une place de la ville porte le nom de son fils.
Le Wali de Tétouan lui aurait donné son accord...'

Une place de la ville portant le nom de votre fils est une belle chose. SAUF que, il est RARE (impossible) de nommer une place apres quelqu'un
qui n'a jamais servi aux rongs de la resistance ou des F.A.R. Comme rappel, Des milliers de soldats marocains (grades ou pas. Officiers, sous officies, 1ere klass, 2eme Klass) ont trouve la mort en protectant notre pays: Le Maroc (de Tanger aux frontieres Mauritaniennes).
Si on emprunt une telle route, des villages auront 'BOULEVARD COLONEL XYZ' comme vous le savez on ne peut pas nomme une rue apres un general.
Je Comprends votre paine, Mais je ne peux pas accepter le fait qu'une place soit nomme apres votre cher fils.
Vous avez droit a l'argument suivant: Qu'on est il des noms comme Hassan2, Mohammed V, VI, ...Fassi, Zragtouni, lalla,....
Je n'ai pas de reponse, sauf que ils font la majorite d'entre eux fait partie du passe. Plus ils sont riches (beaucoup d'Ag)

Je suis desole Madame.

QUE DIEU PROTEGE LABLADE-TAMAZIGHT
...
Auteur : dzkiller
Date : le 15 mars 2013 à 16h33
MDDDRRRRRRRRR

tu me fait trop rire !!! tous les scénarios, tous les faits qui se passe, tu en fait un match entre l'Algérie et le maroc ! t'es completement possédé !! et crois moi il y à tellement de marocains qui ont honte que tu parle à leur place !

fait remballe tes thèses à la con ! une foi tu est le porte parole du roi, une fois de la communauté marocaine, maintenant le porte parole de dieu ! mais prends un fusil et tire toi une balle personne ne te regrettera mdr
...
Auteur : cheikhManba
Date : le 15 mars 2013 à 15h33
Mes démarche ? Je défend tout simplement une mère marocaine prise à partie par la communauté algérienne qui lui reproche la mort de merah qui le vois tous comme un héros ! Elle les défie en leurs disant que se type étais qu'un lâche ! Chose qui n'apprécie gère alors ils vienne sur yabiladi pour la critiqué la blessé comme si elle ne souffrais pas suffisamment ! Il et normal pour un marocain de défendre une marocaine prise à partie par des algériens ! Vous algériens vous soutenez merah pour les crimes qu'il à commis ! Moi je défend cette mère et la mémoire de sont fils ainsi que toutes les victimes !
merah brûle en enfer ! hahahahaha trop bon !
Auteur : cheikhManba
Date : le 15 mars 2013 à 15h22
L'égaré de nous deux c'est bien toi ! Moi ma fois je la connais ! Toi et tes délire que tu écoute de la par d'imam pédophile algérien me choque ! Tu relis quand tu écrit ? Tes sérieux mer ah à dis tu tue mes frère alors je te tue ! Tu crois sérieusement que cette phrase et ces crimes lui ouvririons les porte du paradis ? Hahahaha mdr seul les porte de l'enfer s'ouvriron pour lui ! Toutes les dépouille ont été autopsié donc cesse de raconté des conneries ! Si tu deteste et temps la France pourquoi tout tes frères et soeurs Vienne y'vivre et lui demandé à mangé des logements et des aides social des retraite etc ? Mes rentré chez vous à zangapauvre dans se cas la !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com