Menu

Breve

Marrakech-Safi : Une élève se suicide après avoir été prise en flagrant délit de tricherie au baccalauréat

Publié
©DR
Temps de lecture: 1'

Une élève s'est suicidée ce lundi 10 juin à Safi après avoir été surprise en train de tricher lors de l'examen national du baccalauréat. Ahmed Karimi, directeur de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de Marrakech-Safi, s’est confié au journal Le360, affirmant que la jeune fille s’était jetée du haut de la falaise d'Amouni, située sur la corniche de Safi, peu de temps après avoir été découverte en train de tricher.

Il ajoute qu’au départ «la regrettée était entrée au centre d’examen dans des circonstances normales, avant de commencer l’épreuve de la langue arabe à l’instar de ses collègues». Toutefois, après avoir été prise en flagrant délit, l’élève inscrite en filière des sciences humaines, a quitté la salle d'examen en proie à une grande détresse.

Ahmed Karimi a tenu à clarifier que la défunte «s’est suicidée après avoir été surprise en train de tricher, et non après qu’on lui ait fermé la porte de l’établissement au nez, comme le prétendent certaines pages sur les réseaux sociaux».

Avant de commettre cet acte désespéré, la défunte a enregistré un message vocal adressé à sa famille, publié sur les plateformes X et Instagram. Dans cet enregistrement, elle déclarait : «Pardonnez-moi tous et priez pour ma miséricorde», avant de fondre en larmes. «Ils m’ont expulsée de l’examen, à cause d’un cas de tricherie, et m’ont dit que je ne pourrais pas passer l’examen dans aucune autre matière. Je ne serai plus en vie», affirme t-elle avec désespoir.

Cette situation tragique est loin d'être un cas isolé. Régulièrement, en raison de la forte pression liée à la réussite de l'examen national du baccalauréat, un ou plusieurs élèves mettent fin à leur jour. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com