En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

France : Poursuites abandonnées contre Jennifer Chary

L’amour a-t-il triomphé ? Selon l'AFP, le parquet de Dijon a annoncé ce mardi avoir « classé sans suite » le dossier de Jennifer Chary, une Dijonnaise de 23 ans. Celle-ci était poursuivie pour « aide au séjour irrégulier » de son concubin marocain M’Hamed Naïmi âgé de 24 ans. L’histoire avait été fortement médiatisée au printemps dernier.

En effet, et selon la même source, le parquet a classé l’affaire sans suite le 12 octobre dernier, une annonce officielle non détaillée faîte par le porte-parole du tribunal de grande instance (TGI) de Dijon. Jennifer Chary avait été soutenu par l’association « Les Amoureux au ban public », parmi une vingtaine d’autres cas. Cette association milite contre, une « criminalisation de la vie amoureuse » par les pouvoirs publics. Elle s’est déjà fait entendre lors d’une conférence de presse à la fin du mois d'avril 2009 à Paris.

Le mariage de Mme Chary, initialement prévu pour le 11 avril à Dijon, n’avait pas pu avoir lieu en raison de l’expulsion de son futur conjoint quelques jours auparavant. Mr Naïmi comptait régulariser sa situation grâce au mariage malgré l’expiration de son titre de séjour de six mois. Il a été interpellé au domicile se son futur témoin le 16 Mars. Puis il fut expulsé vers le Maroc le 2 Avril après une courte période de rétention à Lyon.

Mme Chary, poursuivie pour « aide au séjour irrégulier », encourait jusqu’à cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Avec cet abandon de poursuite, on pourrait dire que le véritable amour résiste à tout !

Adama Koné
Copyright Yabiladi.com

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com