Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Le zèbre
.
21 mars 2019 15:20
Salam alaykoum

Hier je trainais sur Youtube je tombe sur un documentaire sur le pervers narcissique puis sur les descriptions de l'hypersensible et enfin du zèbre. Sauf que cette fois je me suis reconnue sur quelques points si bien que lol j'ai rêvé de ballons en forme de tête de zèbre qui flottaient dans le ciel...bizarre...

Je sens bien que je suis différente mais je n'arrive pas à savoir qui je suis vraiment ? Pourquoi tout cas blocages sociales, relationnels etc...

Là où je ne me reconnais pas dans la description du zèbre c'est le fait d'être super intelligent. Je ne me perçois pas du tt comme ça et je fais même de très nombreuses fautes grossières, je suis très loin d'être au-dessus de la norme. Je suis très normale voir moins quand il s'agit de certaines matieres.
Par contre beaucoup d'autres points où je me reconnais et je vais les citer ici pour vous demander si vous aussi vs vs reconnaissez en ces points...car j'ai toujours eu l'impression que c'était le cas pour tous:

-je parle très vite et on m'a souvent demandé d'aller moins vite, parfois même les gens peuvent se perdre.

-je n'arrive pas à aller directement vers la pensée que je veux transmettre parce que je fais énormément de décrochages vers d'autres pensées (d'ailleurs c'est pourquoi j'ai bcp de mal a écrire quelque chose de correct parce qu'il me faudrait des heures et des heures et des heures pour peut être en être satisfaite)...et ça peut très svt agacer celui qui se trouve en face de moment. J'ai longtemps pensé que c'était que j'étais incapable de retranscrire correctement ce que je pense...
Ça fait brouillon...

-je regarde un objet ou je ressens une ambiance et cela m'envoit illico vers le passé. Un jour, un moment spécifique. Et parfois c'est très douloureux. Alors je me débarrasse de ces objets et d'autres fois c'est un souvenir très agréable alors je me laisse porter. Et ça me le fait souvent. Cela vaut aussi pour une expression,une parole etc...

-je ris seule. Les gens ne comprennent pas pourquoi. En classe d'un coup je riais sans raison pour les autres mais moi non yavait toute une scène en tête qui me faisait marrer. Et on me demandait pk lol.
Je pense que je le fais encore mais ça ne gêne pas mon entourage du cp je ne le remarque plus vrmt.

-je suis hypersensible aussi. Je pleure avec celui qui pleure.je ris avec celui qui rit. Et je suis triste avec celui qui est triste. J'ai l'impression de ressentir les gens. Par contre je ne pleure pas forcément pr moi. Ce qui est étrange. Je pleure la situation décrite ou ressentie mais moins svt pour moi.
Par exemple je vais imaginer une histoire dans ma tête. Et je vais pleurer lol la même chose pour un dessin. Où tout simplement je vais regarder un visage qui me semble empreint de douleur et de souffrance et alors je vais avoir énormément d'empathie a la limite du pleure. Enfait si je commence a m'imaginer sa vie je vais pleurer c'est sur.
Mais si je me fâche avec quelqu'un je ne pleure pas. Je pleure pas aussi quand il y a frustration. Où quand on m'insulte, dénigre ou autre. La je vais avoir plutôt de la colère.

-Tout les jours je suis dans la recherche de moi, du sens, de tout et n'importe quoi...jour pr jour. Pas un jour de repos. Et ça c'est exténuant...

-Je suis rarement satisfaite de moi et je n'ai pas une forte estime de moi.

Autre fait étrange j'ai envie d'apprendre de connaître des choses mais je me lasse très rapidement donc je n'apprends rien et je suis tjrs tres insatisfaite... Et ça justement ce n'est pas du tt zèbre.donc c'est ce qui me fait penser que je ne le suis pas. Et que je suis peut être autre chose...mais quoi lol ?


Si des gens s'y connaissent...ou s'y reconnaissent merci bcp.
C
21 mars 2019 15:24
Wa Aleykoum Salam,
Donc tu penses que tu es un zèbre ?
Citation
Souhel a écrit:
Salam alaykoum

Hier je trainais sur Youtube je tombe sur un documentaire sur le pervers narcissique puis sur les descriptions de l'hypersensible et enfin du zèbre. Sauf que cette fois je me suis reconnue sur quelques points si bien que lol j'ai rêvé de ballons en forme de tête de zèbre qui flottaient dans le ciel...bizarre...

Je sens bien que je suis différente mais je n'arrive pas à savoir qui je suis vraiment ? Pourquoi tout cas blocages sociales, relationnels etc...

Là où je ne me reconnais pas dans la description du zèbre c'est le fait d'être super intelligent. Je ne me perçois pas du tt comme ça et je fais même de très nombreuses fautes grossières, je suis très loin d'être au-dessus de la norme. Je suis très normale voir moins quand il s'agit de certaines matieres.
Par contre beaucoup d'autres points où je me reconnais et je vais les citer ici pour vous demander si vous aussi vs vs reconnaissez en ces points...car j'ai toujours eu l'impression que c'était le cas pour tous:

-je parle très vite et on m'a souvent demandé d'aller moins vite, parfois même les gens peuvent se perdre.

-je n'arrive pas à aller directement vers la pensée que je veux transmettre parce que je fais énormément de décrochages vers d'autres pensées (d'ailleurs c'est pourquoi j'ai bcp de mal a écrire quelque chose de correct parce qu'il me faudrait des heures et des heures et des heures pour peut être en être satisfaite)...et ça peut très svt agacer celui qui se trouve en face de moment. J'ai longtemps pensé que c'était que j'étais incapable de retranscrire correctement ce que je pense...
Ça fait brouillon...

-je regarde un objet ou je ressens une ambiance et cela m'envoit illico vers le passé. Un jour, un moment spécifique. Et parfois c'est très douloureux. Alors je me débarrasse de ces objets et d'autres fois c'est un souvenir très agréable alors je me laisse porter. Et ça me le fait souvent. Cela vaut aussi pour une expression,une parole etc...

-je ris seule. Les gens ne comprennent pas pourquoi. En classe d'un coup je riais sans raison pour les autres mais moi non yavait toute une scène en tête qui me faisait marrer. Et on me demandait pk lol.
Je pense que je le fais encore mais ça ne gêne pas mon entourage du cp je ne le remarque plus vrmt.

-je suis hypersensible aussi. Je pleure avec celui qui pleure.je ris avec celui qui rit. Et je suis triste avec celui qui est triste. J'ai l'impression de ressentir les gens. Par contre je ne pleure pas forcément pr moi. Ce qui est étrange. Je pleure la situation décrite ou ressentie mais moins svt pour moi.
Par exemple je vais imaginer une histoire dans ma tête. Et je vais pleurer lol la même chose pour un dessin. Où tout simplement je vais regarder un visage qui me semble empreint de douleur et de souffrance et alors je vais avoir énormément d'empathie a la limite du pleure. Enfait si je commence a m'imaginer sa vie je vais pleurer c'est sur.
Mais si je me fâche avec quelqu'un je ne pleure pas. Je pleure pas aussi quand il y a frustration. Où quand on m'insulte, dénigre ou autre. La je vais avoir plutôt de la colère.

-Tout les jours je suis dans la recherche de moi, du sens, de tout et n'importe quoi...jour pr jour. Pas un jour de repos. Et ça c'est exténuant...

-Je suis rarement satisfaite de moi et je n'ai pas une forte estime de moi.

Autre fait étrange j'ai envie d'apprendre de connaître des choses mais je me lasse très rapidement donc je n'apprends rien et je suis tjrs tres insatisfaite... Et ça justement ce n'est pas du tt zèbre.donc c'est ce qui me fait penser que je ne le suis pas. Et que je suis peut être autre chose...mais quoi lol ?


Si des gens s'y connaissent...ou s'y reconnaissent merci bcp.
.
21 mars 2019 15:26
En tte sincérité je ne pense pas mais j'ai bcp de points similaires...

Mdr j'ai même cru que j'étais perverse narcissique...
J'ai encore des doutes d'ailleurs...
Et j'ai plusieurs points qui m'ont fait pensé que je l'étais...

Enfait je me cherche. Pk je suis aussi bizarre ? Aussi différente ? Pourquoi je n'arrive pas comme tout le monde des choses simples ?
Citation
Cara18 a écrit:
Wa Aleykoum Salam,
Donc tu penses que tu es un zèbre ?
A
21 mars 2019 15:29
salam

j'ai mis tous ça de côté c'est douloureux

quelques pistes





[www.observation-et-imagerie.fr]

l en ressort effectivement l'existence de deux grands types de surdoués :

- Les surdoués sans TDAH qui eux sont plus attentifs et réussissent mieux les test de QI (surdoués matheux) mais qui peuvent aussi présenter des signes de TDAH en cas d'ennui.
- Les surdoués avec TDAH qui eux sont souvent dans "les nuages", leur hyperactivité ou leur déficit d'attention peuvent les faire rater les tests. Ils auraient un QI verbal bien supérieur au QI de performance, ce sont des surdoués davantage "littéraires".

Au travers de ce débat, je pense que je touche au but et que je progresse encore sur la connaissance sur moi. Il semblerait que je sois touché depuis l'enfance par ce trouble du déficit de l'attention/hyperactivité car appartenant sans aucun doute à la seconde catégorie marquée par un rejet des maths ainsi que d'excellentes aptitudes littéraires indéniables. Ma scolarité chaotique jusqu'en 2003 et ma vie de tous les jours dans la sphère personnelle ou professionnelle, attestent de ce déficit qui se poursuit à l'âge adulte pour au moins 50-60% de surdoués.

*Ce déficit se caractérise notamment par ces signes :

Impulsivité
Hyperactivité
Facilement irrité et frustré
Sautes d'humeur, surtout quand dérangé lors d'une activité
Inattention et difficulté de se concentrer pour une période prolongée
Moments d'absences
Oublis fréquents
Trop de choses en tête à la fois
Faible tolérance à l'ennui
Difficulté de suivre les procédures établies
A des crises de nerfs explosives (et parfois prolongées)
Est défiant et refuse de se conformer aux règles
La compagnie lui provoque l'ennui et préfère les activités individuelles
Rejette la compagnie des autres
Gigote des mains et des pieds
A des états d'humeur
A des difficultés à évaluer le temps
Changements fréquents de hobbys, de centre d'intérêts, de travail, etc
Agitation, surexcitation
Manque d'organisation
Tout au long de ma scolarité en prenant de l'âge et tout le long de ma vie d'adulte, je suis parvenu à me corriger sur un nombre assez important des signes de ce déficit. Ce fut un effort de tous les instants, beaucoup de volonté et de courage personnels. Prendre le contrôle sur son naturel est une véritable lutte acharnée au travers de laquelle on apprend véritablement à se dominer et c'est toujours un sentiment d'honorabilité que l'on ressent quand on y arrive car ce sont souvent les autres qui le remarque et qui vous en manifeste la reconnaissance.

*Pour un surdoué, on constate la manifestation du TDAH par ces signes :

Un perfectionnisme maladif pouvant conduire à l'improductivité
Peur de l'échec
Opposition à l'autorité d'un professeur
Fait preuve de peu d'attention en classe car il s'ennuie
Souffre d'un manque d'estime de soi
Excessif dans ses intérêts
Attentionné
Caractère très fort
Impatient avec les autres
Perçu comme têtu, borné
Néglige ses devoirs
Possède un drôle de sens de l'humour que les autres ne comprennent pas



L
21 mars 2019 15:43
Bonjour,

D'apres les sumptomes que tu decris, j'ai plutot l'impression que tu es peut-etre TDA ou TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité)..As tu deja fait un test pour savoir si tu pourrais l'etre? Voici ce que j'a i trouver comme symptome:

Les adultes atteints deTDAH sontsurtout handicapés par
les troubles cognitifs attentionnels (distractibilité, bougeotte
desidées), la désorganisation associée (procrastination, difficulté à terminer ses tâches, éparpillement) et par l’impulsivité résiduelle qui leur nuisent autant dans leur travail que
dans leur vie privée. Les adultes atteints peuvent aussi
présenter une difficulté à moduler leurs émotions. Ils se
décrivent comme à fleur de peau, la mèche courte. Ils
s’emballent pour un projet pour l’abandonner rapidement
quand l’intérêt baisse. Cette variation de l’expression des
émotions peut ressembler à une maladie de l’humeursi l’on
ne remarque pasle caractère d’hyperréactivité émotionnelle des fluctuations rapportées qui n’ont pas le caractère
cyclique des maladies de l’humeur. Souvent, les adultes
atteints de TDAH remarquent que l’hyperactivité motrice
est moins intense, vécue surtout comme un inconfort en
situation d’inactivité ou d’attente, une « grouillotte » plutôt
qu’une « bougeotte ». Ils ont appris à composer avec le
besoin irrésistible de bouger en le canalisant dans leur travail et, pour certains, dans les sports. Certains se « traitent »
avec des psychostimulants en vente libre (nicotine, caféine).
En raison des symptômes invalidants associés au TDAH,
plusieurs souffrent aussi d’une faible estime d’eux-mêmes
et d’un sentiment de sous-performance chronique.


Voila il y a des tests que tu peux faire sur internet mais il serait plus judicieuxx d'aller consulter et faire le teste avecun professionnel cela pourrait changer ta vie. J'espere que cela t'aidera. Bon courage
.
21 mars 2019 15:52
Merci bcp pour vos réponses...c'est très intéressant le problème c'est que je tiens très en place physiquement, je suis extrêmement patiente physiquement. Je peux rester assise plus que de raisons mdr ce qui peut être grave d'ailleurs. C'est dans la tête que je ne tiens pas en place...
L
21 mars 2019 16:05
Tu peux etre TDAH ou TDA, le H est pour l'hyperactivite au faite et chez les adultes cela ne se repercute pas necessaiirement de la meme fason que chez les enfants. Mais comme je disais precedemment il faut que tu fasses le test pour etre sur que c'est cela....
S
21 mars 2019 16:05
On est pareil. Tongue sticking out smiley

Pour être diagnostiqué zèbre il faut être suivis par un psy. Car il y a une multitude de test à faire.

Comme toi je me reconnais dans tous les points liées aux zèbres sauf pour le haut QI. Car comme toi je me considère pas du tout intelligente. Je suis même en deçà Grinning smiley


Citation
Souhel a écrit:
Merci bcp pour vos réponses...c'est très intéressant le problème c'est que je tiens très en place physiquement, je suis extrêmement patiente physiquement. Je peux rester assise plus que de raisons mdr ce qui peut être grave d'ailleurs. C'est dans la tête que je ne tiens pas en place...
P
21 mars 2019 16:30
Salam,

je vais te raconter vite fait mon expérience.
Il y a à peu près deux ans, ma soeur m'a parlé du fait que les personnes, zèbres, surdoués, surefficient... moi je préfère "cerveau droit", mdr (parce que c'est du à une dominance du cerveau droit) n'étaient pas seulement plus intelligents mais qu'il y avait d'autres caractéristiques qui accompagnait cette intelligente. J'ai donc, à la base, acheté et lu un livre pour comprendre mon mari, et mes enfants qui semblent présenter aussi ces caractéristiques. J'ai compris beaucoup de choses, alhamdoulillah, concernant certaines de ces réactions, et ses capacités.
Comme toi, je me suis reconnue dans à peu près toutes les caractéristiques, sauf l'intelligente... mais faut dire que je m'étais mis en tête que j'étais plutôt TDA (sans le H Grinning smiley). J'ai mis tout ça dans un coin de ma tête, et plus ou moins consciemment, j'ai refermé le livre, je ne l'ai pas terminé.
Dernièrement, j'ai ressortis ce livre de mon tiroir dans lequel il sommeillait depuis plus d'un an. J'ai relu le livre, pas pour moi-même encore une fois.
Il faut savoir que les zèbres sont des personnes très humbles qui refusent de se sentir supérieurs, d'où le terme zèbre d'ailleurs, ça ne les places pas au-dessus des autres, juste à côté.
Bref, j'ai finis par me rendre à l'évidence et en l'acceptant, j'ai compris tout un pan de ma vie, notamment le fait que je n'ai jamais osé être moi-même, de peur d'être jugée, parce que je me suis toujours sentie différente, jamais intégré les codes sociaux non plus. Je me suis repris en pleine face ma sensibilité que j'avais mis de côté pendant des années (bon, ça c'est pas avec le livre), et surtout, j'ai accepté, enfin, que j'ai besoin de faire travailler mon cerveau, besoin, d'apprendre, de réfléchir, de philosopher, de pousser loin la réflexion... je ne voulais pas l'accepter avant, parce que je trouvais ça orgueilleux... aujourd'hui, ça me donne une énergie que je ne me connaissais pas, et, miracle, j'arrive à me concentrer, à avancer sur différents plan, etc..., alors que j'ai été fatiguée pendant genre 17 ans, mdr (bon c'est aussi à cause des enfants). Voilà.
Il faut savoir que ça va souvent avec le TDAH et que l'un peut masquer l'autre.

Il faut savoir aussi que ça va souvent avec le TDAH.

Je te passe les détails techniques, mais les fautes grossières, ça fait partie du trucs aussi, tu bug en fait.
Aussi, le fait de se lasser très vite, parce que simplement on a envie d'apprendre plein de choses.
21 mars 2019 17:01
Vous êtes des personnes riches.. émotionnellement parlantthumbs up
21 mars 2019 17:31
De ce que j'ai lu il faut faire la différence entre la surdouance (zèbre) et l'hypersensibilité. On peut être hypersensible sans être surdoué.
L'hypersensibilité peut etre une conséquence de la surdouance, la capacité de tout analyser, de voir les micro mouvements, les micro réactions,... fait qu'on capte beaucoup plus les émotions que la normale et c'est ce qui amène l'hypersensibilité.

Pour la surdouance, il y a d'autres "symptômes" comme la pensée en arborescence, grosso modo le fait d'explorer plusieurs chemins de raisonnement logique en même temps. Il y a le fait que le cerveau travaille tout le temps, il réfléchit tout le temps à qqc, il a besoin d'être occupé 24/7 et c'est ce qui crée les troubles du sommeil...etc

Finalement, on peut être surdoué sans avoir forcément réussi un parcours scolaire remarquable, car celui-ci dépend d'autres critères (environnement, ...)
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook