Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Travail compliqué pendant la grossesse
N
10 juillet 2020 16:20
Salem a3likoum,
J’aurais besoin d’avis et de témoignages.
Je travaille dans le prêt à porter je suis vendeuse tout se passais très bien jusqu’au jour où ma responsable est partis.
L’adjointe a donc repris le poste de responsable en attendant une responsable.
Sauf qu’elle me fait vivre une misère me fait travailler les jours de mes repos et joue sur le fait que mon contrat stipule elle qu’elle m’augmenter les heures. J’ai refusé une fois de bosser un lundi jour de repos car je n’ai pas de moyen de garde pour ma fille de 2 ans et depuis elle ne m’adresse pas la parole ne répond pas à mes bonjours à plusieurs reprises.
Donne les instructions à mes collègues et pas à moi.
Parle de moi aux autres mais jamais à moi. Quand j’essaie de lui parler elle ne me répond pas en boutique. Donc un jour je l’ai appelé et je me suis expliqué avec elle que si elle avait quelques choses à me dire qu’elle passe directement par moi et qu’elle ne parle plus de moi aux autres.
Maintenant je me trouve un peu coincé je suis enceinte et je pensais qu’elle allait se calmer après avoir eu un arrêt d’un mois car psychologiquement je n’allais pas bien . Et maintenant c’est de pire en pire la provocation ++ d’heures mais 1 jour de repos dans la semaine. Que faire je n’en plus... mon congé mat ne sera qu’à partir de début février ...
Je me sens déjà malade nausées vomissements assez fort et elle ne me laissera pas allez aux toilettes et encore moins aménager le travail ( on porte des cartons assez lourd une vingtaines par jours) pensez vous que la gynécologue pourra me mettre en arrêt je ne peux appeler que lundi Le secrétariat est fermé ....
10 juillet 2020 16:41
Tu portes des cartons lourds alors que tu es enceinte?
Elle est vicieuse ta responsable
Et Qu'est ce que tu en as à foutre qu'elle te réponde à tes bonjours ou te donne des ordres directement?
C'est inhumain de faire ça à une femme enceinte!
10 juillet 2020 16:41
Salam

On ne sait pas si tu as prévenu ton employeur (par écrit, toujours) de ta grossesse.

De toutes manières, tu es enceinte, on ne pourra pas te licencier. Sauf faute grave.

Si tu as du mal avec ta grossesse, tu peux toujours en parler avec le médecin du travail, mais ils tiennent généralement avec le patron. Donc ...

A part endurer, je ne vois pas trop.

Par contre, on peut aménager ton temps de travail. En étant enceinte, tu as le droit à des pauses plus longues et avec la possibilité de t'allonger.

En tout cas, il faut contacter le supérieur de ta chef. Et si la situation ne s'arrange pas, faire appel à l'inspection du travail. Dans un premier temps, rapproche toi du syndicat de ton entreprise, voir à quoi tu as droit dans ta branche de métier.

Sache que dans ton cas, la station debout longue durée n'est pas conseillée du tout (risque de fausse couche, de complications pendant ta grossesse), et si tu dois porter des colis, encore moins !!! N'hésite surtout pas à demander à ta supérieure les aménagements à faire pendant ta grossesse. Et si elle n'est pas réceptive, à la supérieure au dessus.

Tu as le droit d'avoir une chaise à ton post de travail, tu dois pouvoir t'asseoir régulièrement pour soulager tes jambes (et ton dos) ... Bref, tout ça, tu y as droit, faut le savoir !
N
10 juillet 2020 17:19
Merci pour vos conseils, elle ne le sait pas encore pour la grossesse.
Mais j’avais eu une conversation avec elle à ce sujet et elle n’aime pas les femmes enceintes elles doivent travailler comme les autres.. j’attend les 3 mois pour l’annoncer...
Mais je vous cache pas j’ai envie de partir pour ma tranquillité ... le problème c’est qu’ils refusent les ruptures conventionnelles ce qui ne me donne pas droit au chômage ... sinon abandon de poste mais je sais pas comment cela se passe par la suite.
J’hésite entre partir ou attendre de voir ma gynécologue si elle me met en arrêt de temps en temps pour me soulager jusqu’au congé mat... je suis trop énervé pour prendre sur moi ... comment je peux contacter le syndicat ( ou trouver les coordonnées ) ? Merci
N
10 juillet 2020 17:19
J’ai toujours travaillé dans le respect et pour Moi la base est la politesse Mais c’est fini avec moi.
J
10 juillet 2020 17:37
Salam,

Attends les 3 mois et annonce lui ta grossesse.

Elle sera obligée d'aménager ton poste et ton temps de travail.

Si ça ne va pas, tu en réfères à ton médecin et il jugera s'il est nécessaire de te mettre en arrêt.

N'abandonne pas ton poste, par la suite tu prendre un congé parental après ton congé maternité.

Ca te laissera le temps de trouver un job plus sympa.
10 juillet 2020 17:40
Ne démissionne jamais. Surtout en étant enceinte ! Tu as des droits, sers-t-en !

Tu sais, si elle ne prend pas en compte ta grossesse et les difficultés qui vont avec, elle se met hors la loi. Si tu fais une fausse couche ou autre parce qu'elle n'aura pas aménagé tes conditions de travail, elle va au delà de problèmes concrets juridiquement parlant !

Mais tant qu'elle ne sait pas que tu es enceinte, elle ne peut pas aller dans ton sens.

Elle n'aime pas les femmes enceintes ? Mais ça, tu n'en as rien à faire. Tu es enceinte, elle DEVRA le prendre en compte !

Sinon oui, une femme enceinte doit travailler comme une autre, mais elle a quand même le droit à des aménagements.

Tiens, voilà déjà un LIEN

J'essaye de te trouver les accords décidés dans ta branche ... Alors si tu es dans le prêt à porter car les magasins de sports et loisirs, c'est autre chose, il est écrit dans ta convention collective que :

"Les salariés pouvant prétendre à l'octroi d'un congé de maternité ou d'adoption bénéficieront des dispositions légales en vigueur selon les articles L. 122-25 et suivants du Code du travail.

Le temps nécessaire aux consultations prénatales obligatoires peut être pris sur le temps de travail sans diminution de salaire.

A partir du 4e mois de grossesse, les salariées à temps complet bénéficient, sans perte de salaire, d'une demi-heure de réduction d'horaire journalier, répartie, en accord avec l'employeur, soit à l'entrée et à la sortie, soit à l'entrée ou à la sortie, par rapport à leur horaire de travail normal. Les salariées à temps partiel bénéficient, quant à elles, de cette réduction d'horaire au prorata de leur temps de travail, sans perte de salaire. Elles ont cependant la faculté de bénéficier d'une demi-heure de réduction d'horaire journalier, à l'instar des salariées à temps complet. Dans ce cas, le surplus accordé ne sera pas indemnisé.

Le congé de maternité ou d'adoption n'entre pas en ligne de compte pour l'application des dispositions de l'article 28 relatif à la maladie.

Le congé de maternité ou d'adoption entre en ligne de compte pour le calcul de l'ancienneté.

Il ne sera procédé à aucun licenciement de salariée en état de grossesse sauf dans les cas strictement autorisés par la loi."


Tu vas me dire que ce n'est pas suffisant. Vois avec ton médecin traitant, il sait peut-être mieux, puis faudra voir avec la médecine du travail.

Et le Code du Travail dit que "Article L1225-7
La salariée enceinte peut être affectée temporairement dans un autre emploi, à son initiative ou à celle de l'employeur, si son état de santé médicalement constaté l'exige.

En cas de désaccord entre l'employeur et la salariée ou lorsque le changement intervient à l'initiative de l'employeur, seul le médecin du travail peut établir la nécessité médicale du changement d'emploi et l'aptitude de la salariée à occuper le nouvel emploi envisagé.

L'affectation dans un autre établissement est subordonnée à l'accord de l'intéressée.

L'affectation temporaire ne peut excéder la durée de la grossesse et prend fin dès que l'état de santé de la femme lui permet de retrouver son emploi initial.

Le changement d'affectation n'entraîne aucune diminution de rémunération.

Article L1225-8
Lorsque la salariée reprend son travail à l'issue du congé de maternité et si pendant sa grossesse elle a fait l'objet d'un changement d'affectation dans les conditions prévues au présent paragraphe, elle est réintégrée dans l'emploi occupé avant cette affectation."

Donc tu vois, tu passes d'abord par ton généraliste (ou gynéco), puis si ta chef n'accepte pas, passe par le médecin du travail. Et ensuite, tu verras. Faut faire les démarches. Mais ne démissionne surtout pas. Tu es non licenciable jusqu'à après 1 mois de ton retour maternité.
Citation
Nynou a écrit:
Merci pour vos conseils, elle ne le sait pas encore pour la grossesse.
Mais j’avais eu une conversation avec elle à ce sujet et elle n’aime pas les femmes enceintes elles doivent travailler comme les autres.. j’attend les 3 mois pour l’annoncer...
Mais je vous cache pas j’ai envie de partir pour ma tranquillité ... le problème c’est qu’ils refusent les ruptures conventionnelles ce qui ne me donne pas droit au chômage ... sinon abandon de poste mais je sais pas comment cela se passe par la suite.
J’hésite entre partir ou attendre de voir ma gynécologue si elle me met en arrêt de temps en temps pour me soulager jusqu’au congé mat... je suis trop énervé pour prendre sur moi ... comment je peux contacter le syndicat ( ou trouver les coordonnées ) ? Merci
10 juillet 2020 19:52
Salam,

Tu peux aussi lui annoncer ta grossesse des maintenant si tu veux que les mesures de protection, d‘aménagement du travail s‘appliquent. Et je te conseille de garder des preuves si ca se passe mal, tu peux aller aux prudhommes pour harcèlement.
M
10 juillet 2020 19:54
C'est du harcèlement ce qu'elle fait. Ménage toi
10 juillet 2020 20:27
Dans une situation comme ça je me mettrai en arrêt maladie tout suite. Je ne subirai pas un seul jour. Il en a qui sont 9 mois en arrêt maladie cause grossesse.
N
10 juillet 2020 22:24
Merci merci merci pour toutes tes explications.
Vraiment merci. Je reviendrai sûrement vers toi pour quelques conseils.
N
10 juillet 2020 22:25
Mais comment ? Penses tu que ma gynécologue qui suivra ma grossesse pourra me mettre en arrêt assez longtemps pour l’éviter au maximum
10 juillet 2020 22:33
Normalement le médecin traitant cela suffit. Même si c'est renouvelable chaque mois, ce n'est pas grave !
Citation
Nynou a écrit:
Mais comment ? Penses tu que ma gynécologue qui suivra ma grossesse pourra me mettre en arrêt assez longtemps pour l’éviter au maximum
N
11 juillet 2020 10:08
Le soucis c’est qu’il m’a déjà mis en arrêt pédant 1 mois car j’ai été très touché par son comportement j’arrivais plus à dormir crise de nerfs etc. Et la dernière fois que je l’ai vu il m’a dit qu’il ne pourra pas me mettre en arrêt toute la grossesse mais que si ça va pas de revenir le voir... il connaît toute la situation mais je vais insister avant d’aller voir ma gynécologue qui elle je pense comprendra plus je l’espère.
11 juillet 2020 10:12
Même si tu reprends pour une semaine etc

L'idée c'est de te mettre le moins possible en situation de risque avec cette conne. S'il y a un truc c'est toi qui va souffrir. Pense à ton bébé. Cette conne n'est rien pour toi. Tandis que ton bébé est précieux en tous points.

Elle est jalouse car les femmes qui font des enfants ont d'habitude un projet de vie bien ficelé. Ce n'est pas évident pour trouver un homme etc. Donc ça le met la rage.

Une femme peut très bien se construire une famille de 3 enfants et ne plus travailler une période. Tandis qu'elle au premier faux pas est virée. Une famille de 3 enfants peut pas nous virer. On a au moins 21 ans de stabilité.
Citation
Nynou a écrit:
Le soucis c’est qu’il m’a déjà mis en arrêt pédant 1 mois car j’ai été très touché par son comportement j’arrivais plus à dormir crise de nerfs etc. Et la dernière fois que je l’ai vu il m’a dit qu’il ne pourra pas me mettre en arrêt toute la grossesse mais que si ça va pas de revenir le voir... il connaît toute la situation mais je vais insister avant d’aller voir ma gynécologue qui elle je pense comprendra plus je l’espère.
N
11 juillet 2020 10:59
Mais c’est ça. C’est une grosse jalouse et frustrée elle est très spéciale. Personne ne l’a comprend. Mais son but et que je parte c’est ce qu’elle souhaite. Je vais essayer de te tenir mais sa sera très compliquée ...
11 juillet 2020 11:02
Il faut tenir simplement. En allant voir le médecin quand tu n'es pas bien. Faut surtout pas partir. Faut pouvoir avoir le congé parental. Donc faut rester dans les papiers jusqu'à la naissance. Entre temps elle peut être virée. Tout puisse arriver.
Citation
Nynou a écrit:
Mais c’est ça. C’est une grosse jalouse et frustrée elle est très spéciale. Personne ne l’a comprend. Mais son but et que je parte c’est ce qu’elle souhaite. Je vais essayer de te tenir mais sa sera très compliquée ...
11 juillet 2020 12:39
Met toi en arrêt pour burn out ça lui fera les pieds ! Je serais toi j’aurais enchaîné arrêt maladie pour burn out + congé mat
I
11 juillet 2020 12:56
Salam,

Je ne vis pas en France alors je ne sais pas si c est différent chez vous mais si t as une bonne gynécologue elle peut te mettre à l'arrêt jusqu'à l accouchement.

Sinon en dernier recours, tu vas voir un psychiatre. Il te fera un certificat surtout si t es enceinte et que tu lui dis que t es à bout.

Bon courage et bonne grossesse.


Citation
Nynou a écrit:
Salem a3likoum,
J’aurais besoin d’avis et de témoignages.
Je travaille dans le prêt à porter je suis vendeuse tout se passais très bien jusqu’au jour où ma responsable est partis.
L’adjointe a donc repris le poste de responsable en attendant une responsable.
Sauf qu’elle me fait vivre une misère me fait travailler les jours de mes repos et joue sur le fait que mon contrat stipule elle qu’elle m’augmenter les heures. J’ai refusé une fois de bosser un lundi jour de repos car je n’ai pas de moyen de garde pour ma fille de 2 ans et depuis elle ne m’adresse pas la parole ne répond pas à mes bonjours à plusieurs reprises.
Donne les instructions à mes collègues et pas à moi.
Parle de moi aux autres mais jamais à moi. Quand j’essaie de lui parler elle ne me répond pas en boutique. Donc un jour je l’ai appelé et je me suis expliqué avec elle que si elle avait quelques choses à me dire qu’elle passe directement par moi et qu’elle ne parle plus de moi aux autres.
Maintenant je me trouve un peu coincé je suis enceinte et je pensais qu’elle allait se calmer après avoir eu un arrêt d’un mois car psychologiquement je n’allais pas bien . Et maintenant c’est de pire en pire la provocation ++ d’heures mais 1 jour de repos dans la semaine. Que faire je n’en plus... mon congé mat ne sera qu’à partir de début février ...
Je me sens déjà malade nausées vomissements assez fort et elle ne me laissera pas allez aux toilettes et encore moins aménager le travail ( on porte des cartons assez lourd une vingtaines par jours) pensez vous que la gynécologue pourra me mettre en arrêt je ne peux appeler que lundi Le secrétariat est fermé ....
N
11 juillet 2020 15:52
Merci pour vos conseils, plus qu’à prendre rendez-vous vous chez ma gynécologue entre temps je retourne voir mon médecin traitant mais je vais aller travailler cette semaine voir comment sa se passe. Et sinon psychiatre.
Si vous avez d’autre conseils comment prouver le Burn out à mon gynécologue je veux bien. Merci
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook