Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
torture des prisonnieres ...
whiteangel [ MP ]
15 mars 2005 02:22
L'avocat de l'association Ansar el-sageen, Sanaa Harbawi, a annoncé que la
direction de la prison de Telmond a intensifié ses pratiques répressives contre
les prisonnières palestiniennes, en leur imposant des punitions quotidiennes en
violation des droits des prisonniers reconnus dans toutes les conventions
internationales.

L'avocat Sanaa Harbawi a récemment rencontré la représentante des prisonnières à
Telmond, Qahira Saadi, du camp de Jénine, mère de quatre enfants et condamnée à
trois perpétuités, qui lui a décrit les nouvelles mesures israéliennes,
notamment l'utilisation du courant électrique dans la répression. Qahira Saadi a
décrit cette forme de torture, disant qu'il s'agit d'un appareil qui ressemble à
un appareil de transmission sans fil, qui comporte un bouton à son extrémité, et
un tuyau en plastique à l'autre extrémité, avec des fils et un morceau de cuivre
à nu. Cet appareil est posé sur le corps, le bouton est pressé, un son sifflant
est émis. La personne qui reçoit cette décharge perd connaissance pendant une
demi-heure, puis se réveille en criant et ne peut bouger pendant plusieurs
jours.

L'avocat Sanaa a mentionné que la prisonnière Ubayda Awda qui se trouve en
isolement depuis un certain temps et qui subit régulièrement les provocations
des geôliers a subi cette forme de torture.

Il y a quelques jours, la direction de la prison de Telmond a annoncé aux
prisonnières qu'elles seraient punies si elles refusaient de se mettre debout
lors de l'appel, même si elles sont malades. Les punitions sont : l'isolement
pour un jour, l'interdiction des visites pendant deux mois, une amende de 400
shekels prélevée sur la caisse de la cantine. Toute prisonnière qui ne se lève
pas lors du passage du directeur de la prison et toute prisonnière qui lève la
voix en présence des geôliers est soumise aux mêmes punitions.

Parmi les prisonnières qui ont été punies : Nisrine Taha, Rabi'a Hamayel, Ubayda
Awda, qui ont été toutes isolées pour des périodes différentes.

Les prisonnières Thawra Hamour et Ubayda Abu Aysha ont été privées des visites
pendant deux mois.

Concernant la situation médicale des prisonnières, l'avocat Sanaa Harbawi
dévoile que la situation va s'empirant, sans que la direction des prisons ne
s'en inquiète. Parmi les prisonnières malades, Amal Jumaa, Suhad Aslan, Ubayda
Abu Aysha.

Lors de la visite à la prison de Ramleh, l'avocat Sanaa Harbawi a visité trois
prisonnières, Iman Abu Khawsa, Amina Daraghmeh et Arifa Sulayman qui lui ont
rapporté qu'il y a 23 prisonnières dans la prison de Ramleh. Elles ont été
toutes privées de sortir à la promenade pendant trois jours rien que parce
qu'une des prisonnières a crié, le jour même de l'opération de Tel Aviv, la
direction ayant interprété ce cri comme un cri de joie suite à l'opération.

Dans un communiqué de presse, Nadi al-asir invite Kofi Anan à visiter les
prisons israéliennes

Nadi al-asir al-Filistini a demandé au secrétaire général des Nations-Unies,
Kofi Anan, en visite dans la région, d'effectuer une visite dans les prisons
israéliennes et de rencontrer les prisonniers, pour comprendre leur situation.

Le communiqué déclare : l'ampleur des violations des droits touchant les
prisonniers , violations contraires à toutes les conventions internationales et
les déclarations de l'ONU exige que le secrétaire général s'y arrête et entende
les plaintes des prisonniers, d'agir pour y mettre fin à partir de ses
responsabilités dans la défense des droits des prisonniers et l'arrêt des graves
violations qu'ils endurent.

Nadi al-asir a réclamé de M. Anan d'utiliser ses prérogatives pour visiter les
prisons et les centres d'interrogatories ainsi que les cellules et sections
d'isolement pour réaliser la souffrance des prisonniers et leurs conditions
inhumaines de détention. Nadi al-asir rappelle que jusqu'à présent, l'ONU n'a
envoyé aucune délégation pour examiner la situation des prisonniers palestiniens
bien que les rapports de l'ONU indiquent que de graves violations des droits
humains s'y pratiquent.

Nadi al-asir al-Filistini
13 mars 2005
__________________
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook