Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
sujet tres sensible et inquietant qui touche cette communauté, A VOS AVIS
m
29 juillet 2010 09:21
Citation
Sanakaina a écrit:
Citation
Pppenya a écrit:
Moi, j'ai été habitué aux écoles publiques et à l'ambiance plus que... agitée.
Et je ne regrette pas du tout. Ma mère m'a mise une année de primaire dans une école catholique privée...
Je me rappelle avoir passé la pire année de ma vie... Un CAUCHEMARS !
Je me cachais pour pas aller catéchisme... Oui !! Parce que à l'époque je pensais que c'était comme manger du porc que d'assister à un cours de religion catholique...Bref !! Il y avait beaucoup trop de règle... et je passais mon temps dans le bureau de la directrice... Assise devant la croix du christ... Ca devait soit disant me faire réfléchir.

J'ai appris tellement plus dans les écoles publiques...

Moi, si un jour, insh'Allah, j'ai des enfants... Je les mettrai là ou le peuple se trouve... Ils apprendront la vie...

J'ai été dans une école publique et pourtant, nous avions bien haut, au dessus du tableau, un crucifix. Il y avait aussi des cours de catéchisme mais nous avions le droit de nous en faire dispenser.
Comment cela se fait-il? Eh bien l'Alsace et la Moselle ont été réintégrées à la France qu'en 1918 et ils ont imposé pour condition de ne pas appliquer le principe de laicité)

Excuse moi mais je vis en Alsace et j'ai été a l'école public, il n'y avait pas de crucifie dans la classe, ce que tu dis est complètement faux ! L'Alsace et la Moselle, faut parti de la France!! et la laïcité s'y applique comme dans toutes les autres régions!
l'Alsace et la Moselle ont conservé le concordat qu'ils ont hérite de l'Allemagne et qui contient notamment a savoir la possibilité d'enseigner la religion dans les école publiques (dans mon école il y avait des cours de catéchisme, des cours d'arabe, et des cours d'éducation civique) : en début d'année les parents choisissent et par défaut c'est le cours d'éducation civique.
Donc cesse de dire des choses complètement erronées....

Pour ma part, je défends aussi l'ecole publique, j'y ai fait toute ma scolarité, le collège etait l'endroit où il y avait le plus de problème (violence notamment), mais j'en garde un très bon souvenir.
On est confronté à la vrai vie, il y a un mélange social malgré tout, une véritable mixité.

Je ne connais pas les écoles privées, mais j'ai une amie prof qui m'assure que le privé et le public ca n'a rien à voir : dans le privé, souvent les enfants ne sont peut être pas violent (quoi que...) mais ils se croient tout permis sous prétexte que les parents payent, de plus je pense que l'enseignement est biaisé, on fait pour tout que les gamins passent en classe superieur, on ne leur enseigne que ce qui leur permettra d'avoir leur bac, et une fois dans la "réalité", exemple à la fac, il sont souvent largués...

Je suis pour l'école publique, c'est la vrai vie, pas un environnement "protégé" : merci a nos parents de nous avoir poussés et protégés, c'est grâce à eux que beaucoup d'enfants dans les milieux difficile s'en sorte, hamdoullah.
Tout est question d'éducation ....
S
29 juillet 2010 12:19
Citation
moililou a écrit:
Excuse moi mais je vis en Alsace et j'ai été a l'école public, il n'y avait pas de crucifie dans la classe, ce que tu dis est complètement faux !

Tu vis en Alsace? Eh bien moi je vis en Moselle donc ce que je dis, je l'ai vécu. Maintenant, cela ne voulait pas dire que c'est comme ça dans toutes les écoles.

Citation
moililou a écrit:
L'Alsace et la Moselle, faut parti de la France!! et la laïcité s'y applique comme dans toutes les autres régions!

Tu crois? Perplexe voyons ce que tu écris plus bas...

Citation
moililou a écrit:
l'Alsace et la Moselle ont conservé le concordat qu'ils ont hérite de l'Allemagne et qui contient notamment a savoir la possibilité d'enseigner la religion dans les école publiques (dans mon école il y avait des cours de catéchisme, des cours d'arabe, et des cours d'éducation civique) : en début d'année les parents choisissent et par défaut c'est le cours d'éducation civique.

Cela ne se fait qu'en Alsace Moselle, ce serait inimaginable dans les autres départements français... alors, la laicité s'y applique t-elle comme partout en France? whistling smiley

Citation
moililou a écrit:
Donc cesse de dire des choses complètement erronées....

Tout ce qui précède prouve que ce que je dis est vrai
S
29 juillet 2010 12:23
Je voulais également préciser une petite chose...
Il y a des cours de religion pour les Chrétiens, pour les Juifs et... des cours d'arabes pour les Musulmans Oups
Oui, il paraît que c'est du au fait qu'il n'y a pas "qu'un seul interlocuteur" pour les Musulmans.
Aaaaah j'aime la laicité en alsace Moselle!
m
29 juillet 2010 13:50
Citation
Sanakaina a écrit:
Je voulais également préciser une petite chose...
Il y a des cours de religion pour les Chrétiens, pour les Juifs et... des cours d'arabes pour les Musulmans Oups
Oui, il paraît que c'est du au fait qu'il n'y a pas "qu'un seul interlocuteur" pour les Musulmans.
Aaaaah j'aime la laicité en alsace Moselle!

Je ne vais pas débattre avec toi ce n'est pas le but du post et ca le pollue... si ce manque de laïcité te gêne tant .... déménage.... Smoking smiley
S
29 juillet 2010 13:56
Citation
moililou a écrit:
Citation
Sanakaina a écrit:
Je voulais également préciser une petite chose...
Il y a des cours de religion pour les Chrétiens, pour les Juifs et... des cours d'arabes pour les Musulmans Oups
Oui, il paraît que c'est du au fait qu'il n'y a pas "qu'un seul interlocuteur" pour les Musulmans.
Aaaaah j'aime la laicité en alsace Moselle!

Je ne vais pas débattre avec toi ce n'est pas le but du post et ca le pollue... si ce manque de laïcité te gêne tant .... déménage.... Smoking smiley

C'était simplement pour te montrer que la laicité en Alsace Moselle n'est pas appliquée comme dans le reste de la France (ce que tu prétendais) mais puisque tu clos le débat, c'est que t'as fini par en etre convaincue... Grinning smiley
m
29 juillet 2010 14:53
bah oui dis donc vous polluer le post la ? Zen
L
29 juillet 2010 15:11
Citation
razou2 a écrit:
Citation
Sanakaina a écrit:
Citation
razou2 a écrit:

Pour les profs, ce sont les plus jeunes et les moins expérimentés qui débarquent dans les ZEP.
Ils sont souvent issus d'un milieu bourgeois et débarquent d'un univers complément inconnu. Ils sont perdus et même si certains essaient de comprendre ce milieu; certains se retrouvent confronter à la démission de certains parents.


Pas de gouters, des vêtements sales. Lors des sorties pas de repas prévu pour l'enfant. C'était souvent le prof qui prévoyait un sandwich de secours.

Franchement, être instit dans une école défavorisée , c'est vraiment très dure

Je me permets de te contredire: la majorité des profs ne sont pas issus d'un milieu bourgeois, bien au contraire (ca risque de le devenir avec la réforme qui impose d'avoir un bac+5 pour passer le concours de l'enseignement mais pour l'instant, ça n'est pas le cas)
Pour avoir remplacé des enseignants dans une école classée ZEP et dans une école dite "réputée", je tpeux te dire que certes les problèmes ne sont pas les memes mais il est tout aussi difficile d'enseigner dans les écoles de quartiers bourgeois.

Tu peux me contredire Grinning smiley. Même si certains ne sont pas issus de milieu bourgeois. Ils sont issus de la classe moyenne et quand ils débarquent dans des quartiers très pauvres, ils sont déboussolés.

Salam,

Je suis d'accord avec razou. Les concours d'enseignements de la fonction publique sont d'un niveau dans l'absolu élevé, et, par rapport a ce qui leur demandé d'enseigner au college et au lycée, stratosphérique.

Ceux qui enseignent ne viennent pas de la haute bourgeoisie - ou l'on estimera que les salaires de l'enseignement ne sont pas assez hauts. Mais par contre ceux qui sont enseignants sont d'un niveau culturel élevé, et sont issus plutot de la classe moyenne / classe moyenne supérieure, ayant fait leur scolarité dans des établissements bons voire excellents. Quand ils sont en banlieue "difficile" ils sont effectivement completement déboussolés.
29 juillet 2010 15:18
Citation
LeVraiPersonne a écrit:
Citation
razou2 a écrit:
Citation
Sanakaina a écrit:
Citation
razou2 a écrit:

Pour les profs, ce sont les plus jeunes et les moins expérimentés qui débarquent dans les ZEP.
Ils sont souvent issus d'un milieu bourgeois et débarquent d'un univers complément inconnu. Ils sont perdus et même si certains essaient de comprendre ce milieu; certains se retrouvent confronter à la démission de certains parents.


Pas de gouters, des vêtements sales. Lors des sorties pas de repas prévu pour l'enfant. C'était souvent le prof qui prévoyait un sandwich de secours.

Franchement, être instit dans une école défavorisée , c'est vraiment très dure

Je me permets de te contredire: la majorité des profs ne sont pas issus d'un milieu bourgeois, bien au contraire (ca risque de le devenir avec la réforme qui impose d'avoir un bac+5 pour passer le concours de l'enseignement mais pour l'instant, ça n'est pas le cas)
Pour avoir remplacé des enseignants dans une école classée ZEP et dans une école dite "réputée", je tpeux te dire que certes les problèmes ne sont pas les memes mais il est tout aussi difficile d'enseigner dans les écoles de quartiers bourgeois.

Tu peux me contredire Grinning smiley. Même si certains ne sont pas issus de milieu bourgeois. Ils sont issus de la classe moyenne et quand ils débarquent dans des quartiers très pauvres, ils sont déboussolés.

Salam,

Je suis d'accord avec razou. Les concours d'enseignements de la fonction publique sont d'un niveau dans l'absolu élevé, et, par rapport a ce qui leur demandé d'enseigner au college et au lycée, stratosphérique.

Ceux qui enseignent ne viennent pas de la haute bourgeoisie - ou l'on estimera que les salaires de l'enseignement ne sont pas assez hauts. Mais par contre ceux qui sont enseignants sont d'un niveau culturel élevé, et sont issus plutot de la classe moyenne / classe moyenne supérieure, ayant fait leur scolarité dans des établissements bons voire excellents. Quand ils sont en banlieue "difficile" ils sont effectivement completement déboussolés.

Salam LeVraiPersonne,

c'est vrai que le concours pour devenir enseignants sont très durs. Même si les profs n'ont pas un capital monétaire élevé.

Ils ont un capital culturel très riche. Dans l'école ou je travaillais , les 3/4 étaient enfants de professeurs.

J'appelle ça la reproduction sociale Smiling Smiley
a
29 juillet 2010 15:21
Les profs ne sont pas des pauvres faut pas exagérer sans compter tout les avantages.
29 juillet 2010 15:24
Citation
anabente a écrit:
Les profs ne sont pas des pauvres faut pas exagérer sans compter tout les avantages.

Mais personne n'a dit que les profs étaient pauvres.
f
29 juillet 2010 15:28
franchement vous parlez d'école et vous savez tres bien que le taux d'echec scolaire chez les enfants maghrebins. sans oublier que ces enfants n'aiment du tout l'école et font le maximum pour la quitter tres tôt. il n' ya qu'à voir le nombre de maghrebins n'ayant pas fait d'études en france.
m
29 juillet 2010 15:29
Citation
Sanakaina a écrit:
Citation
moililou a écrit:
Citation
Sanakaina a écrit:
Je voulais également préciser une petite chose...
Il y a des cours de religion pour les Chrétiens, pour les Juifs et... des cours d'arabes pour les Musulmans Oups
Oui, il paraît que c'est du au fait qu'il n'y a pas "qu'un seul interlocuteur" pour les Musulmans.
Aaaaah j'aime la laicité en alsace Moselle!

Je ne vais pas débattre avec toi ce n'est pas le but du post et ca le pollue... si ce manque de laïcité te gêne tant .... déménage.... Smoking smiley

C'était simplement pour te montrer que la laicité en Alsace Moselle n'est pas appliquée comme dans le reste de la France (ce que tu prétendais) mais puisque tu clos le débat, c'est que t'as fini par en etre convaincue... Grinning smiley

Bien au contraire, je confirme ce que j'ai dit... mais par respect pour le post de marclenders je clôs notre débat, si tu as du mal a comprendre ca, je ne peux rien y faire (peut etre que la vu de ces crucifies et les cours de catéchisme t'ont pollué l'esprit).... Tongue sticking out smiley
29 juillet 2010 15:30
Citation
mido-de-paris a écrit:
franchement vous parlez d'école et vous savez tres bien que le taux d'echec scolaire chez les enfants maghrebins. sans oublier que ces enfants n'aiment du tout l'école et font le maximum pour la quitter tres tôt. il n' ya qu'à voir le nombre de maghrebins n'ayant pas fait d'études en france.

Et pourquoi on n'aurait pas le droit d'en parler???
f
29 juillet 2010 15:33
Citation
razou2 a écrit:
Citation
mido-de-paris a écrit:
franchement vous parlez d'école et vous savez tres bien que le taux d'echec scolaire chez les enfants maghrebins. sans oublier que ces enfants n'aiment du tout l'école et font le maximum pour la quitter tres tôt. il n' ya qu'à voir le nombre de maghrebins n'ayant pas fait d'études en france.

Et pourquoi on n'aurait pas le droit d'en parler???

c'est les maghrebins qui veulent pas parler de ca. ils disent que les echecs c'est à cause de l'état. et ils font aucun effort de leur coté et s'appuient beaucoup sur l'état.
29 juillet 2010 15:42
Citation
mido-de-paris a écrit:
Citation
razou2 a écrit:
Citation
mido-de-paris a écrit:
franchement vous parlez d'école et vous savez tres bien que le taux d'echec scolaire chez les enfants maghrebins. sans oublier que ces enfants n'aiment du tout l'école et font le maximum pour la quitter tres tôt. il n' ya qu'à voir le nombre de maghrebins n'ayant pas fait d'études en france.

Et pourquoi on n'aurait pas le droit d'en parler???

c'est les maghrebins qui veulent pas parler de ca. ils disent que les echecs c'est à cause de l'état. et ils font aucun effort de leur coté et s'appuient beaucoup sur l'état.
.

Pour ma part, je ne connais personne qui dit ça. C'est dur pour les Maghrébins de réussir à l'école car la grande majorité sont issus de la classe des ouvriers. beaucoup de fils d'ouvriers connaissent l'échec à l'école.

Il u a les travaux de Pierre Bourdieu et Boudon pour comprendre ce phénomène
f
29 juillet 2010 15:46
oui d'accord, des fils d'ouvriers mais c'est pas des ouvriers en chine quand meme. ils ont la bourse, les aides, c'est à eux aussi de faire un peu d'effort.
29 juillet 2010 15:52
Citation
mido-de-paris a écrit:
oui d'accord, des fils d'ouvriers mais c'est pas des ouvriers en chine quand meme. ils ont la bourse, les aides, c'est à eux aussi de faire un peu d'effort.

Mdr tu m'as fait rire. Si certains ont la motivation pour travailler, monter dans l'échelle sociale. On n'est pas tous pareils.

J'ai des copines à 13 ans ne pensaient qu'aux mecs. L'école c'est un endroit pour rigoler, se maquiller ...etc

Il en a qui pensent travailler le plus vite possible .

Oui hamdoulilah en France, il y a des aides, la bourse. Quand j'étais étudiante je me languisais le 22 du mois pour toucher la

bourse Eye rolling smiley
f
29 juillet 2010 15:59
Citation
razou2 a écrit:
Citation
mido-de-paris a écrit:
oui d'accord, des fils d'ouvriers mais c'est pas des ouvriers en chine quand meme. ils ont la bourse, les aides, c'est à eux aussi de faire un peu d'effort.

Mdr tu m'as fait rire. Si certains ont la motivation pour travailler, monter dans l'échelle sociale. On n'est pas tous pareils.

J'ai des copines à 13 ans ne pensaient qu'aux mecs. L'école c'est un endroit pour rigoler, se maquiller ...etc

Il en a qui pensent travailler le plus vite possible .

Oui hamdoulilah en France, il y a des aides, la bourse. Quand j'étais étudiante je me languisais le 22 du mois pour toucher la

bourse Eye rolling smiley

tu vois donc la responsabilté de l'échec est dû aussi aux maghrebins. Tu vois nous on vient d'un autre pays, pas de bourse, pas d'aides il faut tout payer et quand je vois ces maghrebins qui font pas d'etudes je comprend pas.
m
29 juillet 2010 15:59
Citation
mido-de-paris a écrit:
oui d'accord, des fils d'ouvriers mais c'est pas des ouvriers en chine quand meme. ils ont la bourse, les aides, c'est à eux aussi de faire un peu d'effort.

je partage en parti l'avis de mido, il faut cesser la victimisation : mon père est ouvrier etc... ca voudrait dire que seul les enfants de classe de moyenne/superieure auraient les moyens réussir des études? C'est bon on n'est pas à l'époque de Germinal .... perso mon père est ouvrier et ma mere femme au foyer, hamdoullah on n'a tous fait des études supérieures plus ou moins longues.

Le plus important c'est l'éducation que donne les parents : pas besoins d'avoir des parents qui savent lire et écrire (quoi que de nos jours a mon avis c'est plutôt rare contrairement à notre génération, j'ai la trentaine), il y a permanence pour faire les devoirs le soir a l'école, des bourses qui donne un coup de pouce, etc... Certes c'est peut être plus difficile que des enfants de cadres, faut donner un peu plus et faire des sacrifices, mais on a rien sans rien, ainsi à notre tour on ne sera plus ouvrier et on offrira de meilleures chances de réussites aux génération futures.
Faut se tirer vers le haut et non vers le bas en pleurnichant constamment....
29 juillet 2010 16:09
Citation
moililou a écrit:
Citation
mido-de-paris a écrit:
oui d'accord, des fils d'ouvriers mais c'est pas des ouvriers en chine quand meme. ils ont la bourse, les aides, c'est à eux aussi de faire un peu d'effort.

je partage en parti l'avis de mido, il faut cesser la victimisation : mon père est ouvrier etc... ca voudrait dire que seul les enfants de classe de moyenne/superieure auraient les moyens réussir des études? C'est bon on n'est pas à l'époque de Germinal .... perso mon père est ouvrier et ma mere femme au foyer, hamdoullah on n'a tous fait des études supérieures plus ou moins longues.

Le plus important c'est l'éducation que donne les parents : pas besoins d'avoir des parents qui savent lire et écrire (quoi que de nos jours a mon avis c'est plutôt rare contrairement à notre génération, j'ai la trentaine), il y a permanence pour faire les devoirs le soir a l'école, des bourses qui donne un coup de pouce, etc... Certes c'est peut être plus difficile que des enfants de cadres, faut donner un peu plus et faire des sacrifices, mais on a rien sans rien, ainsi à notre tour on ne sera plus ouvrier et on offrira de meilleures chances de réussites aux génération futures.
Faut se tirer vers le haut et non vers le bas en pleurnichant constamment....

Salam moililou,

je suis entièrement d'accord avec toi. Perso mes parents ne savent pas lire ni écrire et ça ne m'a pas empêché de faire des

études supérieures. Mais pour réussir, il faut avoir envie, travailler, être motivé et la réussite sera au bout inchallah
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook