Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Shaytan et la Salat
s
26 mai 2009 21:03
Le shaytan et la salate (Satan et la priere )

[www.youtube.com]
a
26 mai 2009 22:33
Salam,

Aoudou Billah mina chaytan erradjim Grrr
N
2 juin 2009 15:59
SALAM MOI QUAND JE COMMENCE A FAIRE LA PRIERE JE SENS SA PRESENCE ET JE DEMANDE LA PROTECTION D ALLAH CONTRE LUI MAIS QUELQUEFOIS CELA SUFFIT PAS IL CONTINUE A ME SUGGERER DES MAUVAISES PENSEES QUE DOIS JE FAIRE?CAR JE SAIS QUAND JE PENSE A AUTRE CHOSE PENDANT MES PRIRES ELLE NE SONT PAS AGREES MERCI DE VOS REPONSES Evil
s
2 juin 2009 20:02
Citation
NAZIHA1959 a écrit:
SALAM MOI QUAND JE COMMENCE A FAIRE LA PRIERE JE SENS SA PRESENCE ET JE DEMANDE LA PROTECTION D ALLAH CONTRE LUI MAIS QUELQUEFOIS CELA SUFFIT PAS IL CONTINUE A ME SUGGERER DES MAUVAISES PENSEES QUE DOIS JE FAIRE?CAR JE SAIS QUAND JE PENSE A AUTRE CHOSE PENDANT MES PRIRES ELLE NE SONT PAS AGREES MERCI DE VOS REPONSES Evil

Salam aleikoum,

L'important est de s'efforcer à atteindre le niveau de pureté nécessaire à la prière.
Le diable peut aussi nous éloigner de la prière par cette méthode qu'est le perfectionnisme quand il nous suggère d'arrêter car on ne prie pas assez bien, on ne se concentre pas assez. Alors, on a des remords et on se dit que c'est mieux de ne prier qu'en étant au top du top. Comme quand il dit à la femme d'enlever son hijab parce qu'elle l'enlève au travail ou parce qu'elle ne le porte pas bien par manque d'habitude ...
Or, c'est une erreur de compréhension.
C'est comme si on disait au sportif d'arrêter parce que les premières fois, il aura des courbatures, ensuite c'est un claquage, une blessure ... tout cela constitue pour le sportif des embûches qu'il devra surmonter.
De même, pour celui qui prie, il devra faire face à la déconcentration, à la fatigue, aux mauvaises pensées, à la vie de ce monde (combien d'entre nous n'ont pas déjà résolu leurs problèmes de maths pendant la prière?) ... Tout cela constitue des obstacles qu'il faut surmonter.
Et parfois, Dieu nous récompense en nous accordant de la sérénité dans notre prière, un sentiment de bien-être qu'on échangerait pour rien au monde.
Le diable est tel le chien, si tu l'envoies balader en lui lançant le baton, il revient à la charge, sans cesse, sans cesse. C'est pour cela que nous devons nous rappeler sans cesse, tous les jours, nous rappeler que la ruse du diable est faible devant celui qui s'accroche à Dieu.

Que Dieu te facilite et nous fasse aimer la prière.
amin

Salam aleikoum
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook