Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Rien ne vas plus
lamiss123x [ MP ]
23 décembre 2019 09:21
Salam Aleykoum,

si je me tourne vers vous, en réalité c'est que je n'ai personne à qui parler. Tout le monde croit que je vais bien, peut-être que cela est-il du à un sourire de façade, que je m'efforce d'avoir afin de camoufler les apparences.

En réalité, rien ne va en ce moment. Mon père souffre d'une maladie qui le rend différent. Ça va faire plusieurs années, et c'est de pire en pire. Mon père ne supporte pas sa maladie. Il en est même devenue dépressif. Le voir mal, alors que j'étais la "fille à son papa", me fait énormément de peine. Mais c'est comme si je lui reprochait sa maladie, alors que je sais qu'il n'y ait pour rien. Il a été hospitalisée pendant de nombreuses années, et j'ai du vivre sans la présence de mon papa. Alors j'ai parfois l'impression que mon père est mort, et qu'il n'est là que physiquement, et ça me déchire le coeur.

Quant à ma famille, ça ne va pas non plus. le contexte familial est juste horrible. Ma petite soeur commence à faire des bêtises à l'école. Mes parents ne supportent plus cette situation. Il ne se passe une journée, sans que j'aille au travail, sans avoir versé des larmes. Et c'est tous les jours comme ça...

J'ai des amies, à qui je semble compter, mais je n'en suis pas si sure. Je sais qu'ils ne peuvent pas deviner ce qu'une personne ne dit pas, car oui, je n'en parle à personne, car je ne veux pas mendier de la pitié, et que je considère qu'il y a toujours pire ailleurs. Mais je me prends souvent des réflexions par lesquelles on me dit que je vais bien, que j'ai beaucoup de chance. Car oui, je ne me suis jamais aventurée dans une relation sentimentale. Et ces personnes-là, osent comparer cela à ma famille qui est détruite. A ma famille, autrefois modèle qui a subi une chute monumentale.

Je suis tombée dans une dépression. Et ça tout le monde s'en contre fichent. J'ai comme l'impression, que je suis ici, que pour écouter la vie des autres. Et qu'au final mon avis, importent peu.
Alors je n'ai plus envie de sortir, je complexe énormément, je me sens tellement mal. Je suis toujours triste, et ça me rend folle à l'idée de sortir et de porter un masque.
je sais bien qu'Allah n'éprouve que ceux qu'ils aiment, et je suis patiente et j'accepte les épreuves.

Depuis quelques temps, je fais des crises de panique durant mes examens, ce qui était jadis, jamais arrivé. Alors rien ne vas plus. Je fais des cauchemars, ou je vois des djins à la maison, des serpents.

Je suis désolée de vous avoir dérangée, je suis désolée d'avoir autant écris. Je voulais juste me confier, car mon coeur ne supportait plus cette charge.
sorrow [ MP ]
23 décembre 2019 09:33
Aleiki assalam

La vie a un gros avantage: elle n'est pas figée , elle passe, les bonnes ou les mauvaises choses ne durent pas.
Tu subits des épreuves comme tu le dis, il faut faire le dos rond pendant ce temps, quelques mois, quelques années, et puis les choses changent, s'améliorent.
Tu te retourneras et constateras ce que tu as enduré, supporté, toutes ces années, et tu prendras conscience de tes capacités à surmonter tout celà.
Tu te sentiras plus forte, plus sûre de toi, plus fière aussi...
Endure, aide toi de tes amis, lis un peu de coran tous les jours, profite chaque jour de tes parents, converse le plus possible avec ta soeur, elle doit autant souffrir que toi d'ou ses "bétises" à l'école, elle tire peut être la sonnette d'alarme.
Soyez unis et avancez à votre rythme, ne mettez pas tout parterre ce que vous avez construit en relation au moindre accroc. Gardez en tête ce que vous avez bati...
Je te souhaite le meilleur pour la suite...

Courage

Citation
lamiss123x a écrit:
Salam Aleykoum,

si je me tourne vers vous, en réalité c'est que je n'ai personne à qui parler. Tout le monde croit que je vais bien, peut-être que cela est-il du à un sourire de façade, que je m'efforce d'avoir afin de camoufler les apparences.

En réalité, rien ne va en ce moment. Mon père souffre d'une maladie qui le rend différent. Ça va faire plusieurs années, et c'est de pire en pire. Mon père ne supporte pas sa maladie. Il en est même devenue dépressif. Le voir mal, alors que j'étais la "fille à son papa", me fait énormément de peine. Mais c'est comme si je lui reprochait sa maladie, alors que je sais qu'il n'y ait pour rien. Il a été hospitalisée pendant de nombreuses années, et j'ai du vivre sans la présence de mon papa. Alors j'ai parfois l'impression que mon père est mort, et qu'il n'est là que physiquement, et ça me déchire le coeur.

Quant à ma famille, ça ne va pas non plus. le contexte familial est juste horrible. Ma petite soeur commence à faire des bêtises à l'école. Mes parents ne supportent plus cette situation. Il ne se passe une journée, sans que j'aille au travail, sans avoir versé des larmes. Et c'est tous les jours comme ça...

J'ai des amies, à qui je semble compter, mais je n'en suis pas si sure. Je sais qu'ils ne peuvent pas deviner ce qu'une personne ne dit pas, car oui, je n'en parle à personne, car je ne veux pas mendier de la pitié, et que je considère qu'il y a toujours pire ailleurs. Mais je me prends souvent des réflexions par lesquelles on me dit que je vais bien, que j'ai beaucoup de chance. Car oui, je ne me suis jamais aventurée dans une relation sentimentale. Et ces personnes-là, osent comparer cela à ma famille qui est détruite. A ma famille, autrefois modèle qui a subi une chute monumentale.

Je suis tombée dans une dépression. Et ça tout le monde s'en contre fichent. J'ai comme l'impression, que je suis ici, que pour écouter la vie des autres. Et qu'au final mon avis, importent peu.
Alors je n'ai plus envie de sortir, je complexe énormément, je me sens tellement mal. Je suis toujours triste, et ça me rend folle à l'idée de sortir et de porter un masque.
je sais bien qu'Allah n'éprouve que ceux qu'ils aiment, et je suis patiente et j'accepte les épreuves.

Depuis quelques temps, je fais des crises de panique durant mes examens, ce qui était jadis, jamais arrivé. Alors rien ne vas plus. Je fais des cauchemars, ou je vois des djins à la maison, des serpents.

Je suis désolée de vous avoir dérangée, je suis désolée d'avoir autant écris. Je voulais juste me confier, car mon coeur ne supportait plus cette charge.
Chris Talline [ MP ]
23 décembre 2019 09:35
Salam

arretes de dire que tu nous déranges, au contraire c'est un espace fait pour s'exprimer et donner son ressenti

Essaie de plus communiquer avec tes amies et surtout n'ai pas honte de leur avouer la période par laquelle tu passes en ce moment, si elles sont vraiment tes amies elles t'aideront a surmonter ça

Ton père t'aime et tu es toujours sa fille, ne mets pas la maladie entre vous car il a aussi des sentiments et voir sa fille s'éloigner le minera encore plus alors qu'il a besoin de tout ton amour
peur de Dieu [ MP ]
23 décembre 2019 09:38
Salam ma soeur

J'ai été trés touchée par ton écrit et franchement je ne sais pas quoi dire sauf de s'accrochait à Allah, tu peux te confier à lui comme on se confie à un ami; fais en ton confident parles lui longtemps aprés la prière et il t'apaisera.Tout le monde est éprouvé dans la vie.tout ce que je sais c'est qu'aune situation n'est immuable et je souhaite Dieu améliore ta situation en bien.prie beaucoup et invoque Dieu tant que tu peux c'est lui qui t'aidera.

Rabi maak ma soeur.
SDreams off [ MP ]
23 décembre 2019 10:42
Il va falloir faire un nettoyage chez vous.

Bcp d'ondes négatives. Si une personne est négative et qu'elle inonde les autres avec sa négativité, vous finissez par produire en masse de la négativité et cette négativité envahi votre maison et y fait régner un climat pesant et douloureux. Et les mauvais esprits aiment ce genre de climat car c'est dans ces moments là que l'humain est faillible et qu'il peut tendre l'oreille au suggestion des mauvais esprit.

Je crois fermement que Dieu a mit des solutions dans tout. Notamment les plantes et le Coran. Il y a de grand bienfaits dans ceci.

Premièrement. Mettez tous les jours la sourate baqara chez vous. Du début à la fin. Tous les jours. Cette sourate est un supplice pour les djinns et autres mauvaises choses.
Le coran tout entier est un supplice pour les mauvaises choses.

Alors tous les jours. Mets cette sourate dans la maison.

Achète de la sauge blanche et du laurier. Et dans un premier temps, tu ouvres les fenêtres. Et tu brûles la sauge sur du charbon comme ce qu'il utilise pour la chicha.
Tu fais cela dans toutes les pièces. Et laisses la fumée sortir de la maison par les fenêtres. La sauge éloigne toutes les mauvaises ondes. Tout ce qui est négatif.

Une fois la fumée bien sortie. Tu attends un peu avant de fermer les fenêtres.

Ensuite tu brûle les feuilles de laurier. Elles ont comme effet d'apaiser les tensions et de faire régner dans la maison le calme.

Attends toi à un possible rejet de ta famille voir toi même de tt ça. Car comme la vermine, les mauvaises ondes sont tenaces et font créer un inconfort en vous afin que vous évitez tout changement. Mais continues.

Tu verras assez vite que les tensions sont diminuer, voir disparaître.

Brûler les graines de nigelle aussi ont un effet sur l'esprit et l'âme.

Je sais que cela paraît bizarre. Mais il y a un bien dans chaque chose. Et évidement, je n'accorde pas de pouvoir à ces plantes. Mais à Dieu seul.

Pour moi Dieu a mit dans ses plantes un bienfaits et je l'utilise comme tel. Car c'est Dieu qui guérit. Et j'y crois à ça.

Et pries la nuit.

Citation
lamiss123x a écrit:
Salam Aleykoum,

si je me tourne vers vous, en réalité c'est que je n'ai personne à qui parler. Tout le monde croit que je vais bien, peut-être que cela est-il du à un sourire de façade, que je m'efforce d'avoir afin de camoufler les apparences.

En réalité, rien ne va en ce moment. Mon père souffre d'une maladie qui le rend différent. Ça va faire plusieurs années, et c'est de pire en pire. Mon père ne supporte pas sa maladie. Il en est même devenue dépressif. Le voir mal, alors que j'étais la "fille à son papa", me fait énormément de peine. Mais c'est comme si je lui reprochait sa maladie, alors que je sais qu'il n'y ait pour rien. Il a été hospitalisée pendant de nombreuses années, et j'ai du vivre sans la présence de mon papa. Alors j'ai parfois l'impression que mon père est mort, et qu'il n'est là que physiquement, et ça me déchire le coeur.

Quant à ma famille, ça ne va pas non plus. le contexte familial est juste horrible. Ma petite soeur commence à faire des bêtises à l'école. Mes parents ne supportent plus cette situation. Il ne se passe une journée, sans que j'aille au travail, sans avoir versé des larmes. Et c'est tous les jours comme ça...

J'ai des amies, à qui je semble compter, mais je n'en suis pas si sure. Je sais qu'ils ne peuvent pas deviner ce qu'une personne ne dit pas, car oui, je n'en parle à personne, car je ne veux pas mendier de la pitié, et que je considère qu'il y a toujours pire ailleurs. Mais je me prends souvent des réflexions par lesquelles on me dit que je vais bien, que j'ai beaucoup de chance. Car oui, je ne me suis jamais aventurée dans une relation sentimentale. Et ces personnes-là, osent comparer cela à ma famille qui est détruite. A ma famille, autrefois modèle qui a subi une chute monumentale.

Je suis tombée dans une dépression. Et ça tout le monde s'en contre fichent. J'ai comme l'impression, que je suis ici, que pour écouter la vie des autres. Et qu'au final mon avis, importent peu.
Alors je n'ai plus envie de sortir, je complexe énormément, je me sens tellement mal. Je suis toujours triste, et ça me rend folle à l'idée de sortir et de porter un masque.
je sais bien qu'Allah n'éprouve que ceux qu'ils aiment, et je suis patiente et j'accepte les épreuves.

Depuis quelques temps, je fais des crises de panique durant mes examens, ce qui était jadis, jamais arrivé. Alors rien ne vas plus. Je fais des cauchemars, ou je vois des djins à la maison, des serpents.

Je suis désolée de vous avoir dérangée, je suis désolée d'avoir autant écris. Je voulais juste me confier, car mon coeur ne supportait plus cette charge.
Baila baila [ MP ]
23 décembre 2019 18:50
La vie n’est jamais facile, il y’a des haut et des bas et dis toi que Allah ne donne jamais une charge supérieur au capacités de l’être humain.

La prière c’est ce qui t’aidera dans les moments difficiles, et non tu ne dérange personne, lâche toi et écris quand cava pas, et ne garde pas tout pour toi. C’est important aussi de parler de ce que l’on ressens, chaque humain a besoin de parler de s’exprimer.

Qu’Allah te facilite ton épreuve 🙏
Citation
lamiss123x a écrit:
Salam Aleykoum,

si je me tourne vers vous, en réalité c'est que je n'ai personne à qui parler. Tout le monde croit que je vais bien, peut-être que cela est-il du à un sourire de façade, que je m'efforce d'avoir afin de camoufler les apparences.

En réalité, rien ne va en ce moment. Mon père souffre d'une maladie qui le rend différent. Ça va faire plusieurs années, et c'est de pire en pire. Mon père ne supporte pas sa maladie. Il en est même devenue dépressif. Le voir mal, alors que j'étais la "fille à son papa", me fait énormément de peine. Mais c'est comme si je lui reprochait sa maladie, alors que je sais qu'il n'y ait pour rien. Il a été hospitalisée pendant de nombreuses années, et j'ai du vivre sans la présence de mon papa. Alors j'ai parfois l'impression que mon père est mort, et qu'il n'est là que physiquement, et ça me déchire le coeur.

Quant à ma famille, ça ne va pas non plus. le contexte familial est juste horrible. Ma petite soeur commence à faire des bêtises à l'école. Mes parents ne supportent plus cette situation. Il ne se passe une journée, sans que j'aille au travail, sans avoir versé des larmes. Et c'est tous les jours comme ça...

J'ai des amies, à qui je semble compter, mais je n'en suis pas si sure. Je sais qu'ils ne peuvent pas deviner ce qu'une personne ne dit pas, car oui, je n'en parle à personne, car je ne veux pas mendier de la pitié, et que je considère qu'il y a toujours pire ailleurs. Mais je me prends souvent des réflexions par lesquelles on me dit que je vais bien, que j'ai beaucoup de chance. Car oui, je ne me suis jamais aventurée dans une relation sentimentale. Et ces personnes-là, osent comparer cela à ma famille qui est détruite. A ma famille, autrefois modèle qui a subi une chute monumentale.

Je suis tombée dans une dépression. Et ça tout le monde s'en contre fichent. J'ai comme l'impression, que je suis ici, que pour écouter la vie des autres. Et qu'au final mon avis, importent peu.
Alors je n'ai plus envie de sortir, je complexe énormément, je me sens tellement mal. Je suis toujours triste, et ça me rend folle à l'idée de sortir et de porter un masque.
je sais bien qu'Allah n'éprouve que ceux qu'ils aiment, et je suis patiente et j'accepte les épreuves.

Depuis quelques temps, je fais des crises de panique durant mes examens, ce qui était jadis, jamais arrivé. Alors rien ne vas plus. Je fais des cauchemars, ou je vois des djins à la maison, des serpents.

Je suis désolée de vous avoir dérangée, je suis désolée d'avoir autant écris. Je voulais juste me confier, car mon coeur ne supportait plus cette charge.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook