Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Relations sociales
t
5 octobre 2021 23:46
Salam 3leykoum,

Savez vous pourquoi à chaque rupture amicale ou amoureuse j'ai très mal et je met énormément de temps à m'en remettre ? Je donne trop ? Je me rend compte qu'ils ne sont pas si acquis que ça ? Je remet tout en question ? J'ai l'impression de culpabiliser même quand ce n'est pas de ma faute. Je me dis même que j'ai du faire mal à l'autre si j'y met un terme et que la finition est la seule issue afin de me protéger et je culpabilise à mort, alors que ça se trouve la personne en face s'en fou et continu sa vie ou est deprimé 2-3 jours et puis fin.
Parfois je ne comprend pas mes propres réactions mais je peux rien y faire sur le coup je vie la chose comme un cataclysme, je suis anéantie. J'ai trop ce besoin de m'exprimer pour évacuer sinon j'explose de l'interieur, et pense être hyper-émotive ou hypersensible et j'avoue ressentir les choses très fortement mais à la fin j'ai l'impression d'être ko.

Connaissez-vous des gens comme cela ?

Barak'Allahou Fikoum pour vos réponses.
5 octobre 2021 23:55
Wa alaykoum Salam
Tu dois être hypersensible comme tu dis.
J'espère que tu trouveras des gens bien qui sauront t'entourer et t'apporter l'affection que tu mérites ainsi que te traiter à ta juste valeur inchAllah.
t
6 octobre 2021 00:13
Barak'Allahou U Fik merci pour ta réponse, Amîn je te le souhaite aussi.
6 octobre 2021 05:43
Salam,

Tu as les défauts de tes qualités, ça ne sert a rien de les combattre,il faut juste les canaliser pour ne pas que celà t'impacte plus que nécessaire.

Chacun a son caractère, et entre le cynisme et l'émotivité, tu as de la chance de pouvoir t'attacher ,le but n'est de devenir des robots calculateurs ou pire...manipulateurs.

s'inquiéter de ce que pense l'autre est une qualité, mais celà ne doit pas devenir une obsessions,il y a beaucoup d'autres choses utiles qui doivent bénéficier de cette capacité d'attentenion; à commencer par tes parents
6 octobre 2021 09:02
Savez vous pourquoi à chaque rupture amicale ou amoureuse j'ai très mal et je met énormément de temps à m'en remettre ? Je donne trop ? Je me rend compte qu'ils ne sont pas si acquis que ça ? Je remet tout en question ?

Parce que chaque relation inclue des sentiments, du partage, des émotions, un investissement...

Parce que comme tout deuil, tu dois passer par l'acceptation, la compréhension, le pardon...
Il faut envisager que vos intérêts communs, vos priorités, votre façon de voir les choses ont changé. L'autre regarde vers une direction différente de la tienne.
Et si une fin de relation fait suite à une offense, alors l'offensé doit accepter la situation pour se liberer de l'offenseur et donc de l'offense subi pour avancer...

Sache que personne n'est acquis, pas même toi.
Lorsque l'on part du principe que l'autre est acquis, en amitié comme en amour, on ne fait malheureusement plus aucun effort et c'est à ce moment-là que la relation s'etiole, s'estompe puis fini par disparaître.
Il faut être deux dans une relation, et donc deux à faire ce travail de prendre soin de l'autre, de la relation en question....
Si tu en souffres autant, c'est parce que tu y tenais plus que l'autre.... C'est peut être parce que tu t'etais investie plus que l'autre... Alors en cela, tu dois y voir une bénédiction dans la séparation car ce n'était pas une relation équilibrée... et que la personne en question, pour le coup, c'était elle qui t'avait prise pour acquise.... Parce que même dans le cadre des relations, il existe le radin... Celui qui prend, celui qui reçoit, celui qui attend ou qui n'arrive seulement au besoin... À toi de savoir quel genre de relation tu souhaites et à quel genre de personnes tu souhaites l'acces à ton univers.... Le reste tu n'en as strictement pas besoin.

Une fin de relation, qu'elle soit amicale ou amoureuse c'est toujours compliqué car aimer c'est ouvrir la porte de son coeur, et donc aimer, c’est aussi s’ouvrir à la possibilité de souffrir.
mais aimer c’est aussi s’ouvrir à la possibilité d'être heureux et de s'épanouir.
t
6 octobre 2021 17:10
Barak'Allah U Fikoum pour vos réponses.
Comment les canaliser ? Oui Al Hamdoulillah.

J'ai du mal à reconnaître que l'autre change, c'est peut être ça. Ce rapport de force entre celui qui reçoit et celui qui donne m'insupporte. C'est pas sain et c'est même nul, dans ces cas les relations ne sont jamais équilibrées à par si l'autre en face s'en rend compte des années plus tard quand c'est trop tard. Après faut peut être savoir donner à celui qui sait recevoir. Barak'Allah U Fikoum pour ces phrases qui m'aident à y voir plus claire.
Citation
~Tanzanite~ a écrit:

Citation
DoubleDragon a écrit:
Salam,

Tu as les défauts de tes qualités, ça ne sert a rien de les combattre,il faut juste les canaliser pour ne pas que celà t'impacte plus que nécessaire.

Chacun a son caractère, et entre le cynisme et l'émotivité, tu as de la chance de pouvoir t'attacher ,le but n'est de devenir des robots calculateurs ou pire...manipulateurs.

s'inquiéter de ce que pense l'autre est une qualité, mais celà ne doit pas devenir une obsessions,il y a beaucoup d'autres choses utiles qui doivent bénéficier de cette capacité d'attentenion; à commencer par tes parents
7 octobre 2021 05:41
Salam,

Ce n'est que mon point de vue, mais en tant que musulmans, la relation "horizontale" avec nos semblables est subordonnée et régulée par la relation "verticale" que l'on a avec Dieu.

De ce point de vue,la meilleure compagnie est celle des parents.Il y a un rapport de force avec soi même...
Car nous sommes sensés aimer Allah et son prophète, plus que n'importe qui,parents et enfants inclus...car le message de l'islam nous fait sortir nous et nos familles de l'obscurité et de l'ignorance, ainsi que du châtiment associé.

Une fois le cadre posé, le piège a éviter est d'attendre quelque chose en retour.
C'est humain,mais il faut réformer nos réflexe,je rend service,je suis disponible, j'aide, mais de façon désintéressé... Et si j'attends un retour ou une récompense c'est uniquement de mon Créateur, dans ce monde ou dans l'autre. Ce n'est pas évident au début, mais celà devient une évidence,car on ne peut plaire a tout le monde,la critique est facile, et les créature ne peuvent que nous décevoir...il n'y a qu'a voir ,en générale,la reconnaissance des enfants envers leurs parents qui se fait généralement assez tard.

La boucle est bouclée, mais le problème ne viens pas de l'autre...ce sont nos attentes qui sont démesurées.
Faire le bien pour le bien n'a pas le poids de faire le bien pour plaire a Allah, et la souffrance de la trahison est normale,mais elle ne justifie pas une dépression ou un mal être permanent.
Le fait d'être musulman ,rien que celà devrait nous rendre joyeux car c'est le cadeaux le plus inestimable.
Se perdre dans des combats et des intrigues est un luxe...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook