Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
le rabin et les musulmans
amir [ MP ]
16 mars 2005 03:41

qui parmis vous croit encore a l'amitié juduo- islamique?
l'article n'est pas de moi je n'ai fais que le copier de la premiere page de notre forum:

d'apres son nom je crois que ce juif est du maroc.



Le rabbin Michel Serfaty, président de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF), a troublé la Mosquée de Paris en évoquant un "antisémitisme latent" des musulmans, a-t-on appris mardi auprès de la mosquée qui a demandé des explications au Consistoire. Interrogé par l'hebdomadaire "Le Point" du 10 mars sur un rapprochement judéo-islamo-chrétien, le rabbin répond : "Je reste à certains égards sceptique. L'islam en France est d'abord celui des caves et des banlieues. Ces musulmans ne sont pas dangereux, mais ils portent en eux un antisémitisme latent".

M. Serfaty a publié mardi une mise au point assurant que "ces propos ont été extraits de leur contexte" et qu'ils visaient "les musulmans radicaux et non l'islam" à savoir, selon lui, "ceux qui ont applaudi et soutenu les partisans de Mohamed Latrèche, Tariq Ramadan et Dieudonné". Après cet article, "nous avons reçu beaucoup d'appels, les gens étaient inquiets d'autant que cela vient d'un rabbin", a expliqué Djelloul Seddiki, responsable de l'Institut de théologie de la Mosquée de Paris et secrétaire général de l'AJMF. M. Seddiki, chargé par le recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, de demander des explications au Consistoire de Paris, également membre de l'AJMF et dont M. Serfaty est délégué, a été reçu lundi par le grand rabbin David Messas, avec la première vice-présidente de l'AJMF Khadidja Khali, présidente de l'Association des femmes musulmanes. "Pour ne pas mettre en péril l'association, je lui ai dit qu'au pire, mieux vaut sacrifier une personne qu'une cause", a dit M. Seddiki.

Le Consistoire de Paris a souligné mardi dans un communiqué que les propos du rabbin Serfaty "n'expriment que son opinion personnelle" et affirmé sa volonté d'unir ses efforts avec la Mosquée "pour lutter contre les manifestations d'exclusion d'où qu'elles viennent".

L'AJMF, lancée en novembre 2004, doit se réunir dimanche au Centre communautaire juif de Paris.

Source: L'AFP


:o
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook