Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Polanski : ni procès par contumace, ni abandon des poursuites
N
23 avril 2010 11:49
La justice américaine vient de rendre coup sur coup deux décisions défavorables à Roman Polanski. La Cour d’appel a rejeté la demande d’abandon des poursuites formulée par la victime de Roman Polanski en 1977. Et la justice californienne a également refusé que le cinéaste franco-polonais soit jugé par contumace, c’est à dire en son absence.

La Suisse attend. Elle attend la demande d’extradition de Roman Polanski par la justice américaine pour décider si elle envoie outre-atlantique son médiatique prisonnier.
Attendre, il n’y a plus que cela à faire, après la double défaite judiciaire essuyée par le cinéaste franco-polonais, 76 ans, poursuivi aux Etats-Unis pour une affaire de mœurs impliquant une mineure et remontant à 1977.

La première bataille perdue était justement conduite par la victime, Samantha Geimer, aujourd’hui âgée de 46 ans. Ayant pardonné au cinéaste, elle demandait l’abandon des poursuites. Cette mère de trois enfants explique qu’elle souffre aujourd’hui de se voir revenir sous les projecteurs médiatiques pour cette affaire. Son avocat avait déposé la requête le 23 mars, expliquant dans son argumentaire que les poursuites étaient “dépourvues d’objet aujourd’hui, sinon celui de faire avancer une carrière politique”. La Cour d’appel n’a pas eu la même analyse et elle a maintenu la procédure.

Deuxième front, ouvert cette fois directement par les avocats du cinéaste : le jugement par contumace. En 1977, le réalisateur a passé 42 jours en prison dans le cadre d’une expertise psychiatrique. Il s’est ensuite enfui sans attendre le résultat de son procès, de crainte que la justice ne revienne sur l’accord passé à l’époque, à savoir que cette peine serait considérée comme solde de tout compte. Les avocats demandaient à revenir à cet accord avec la proposition suivante : Polanski plaide coupable, le tribunal le condamne à 42 jours qu’il a déjà effectué, et tout le monde rentre à la maison. Ils plaidaient que, dans ce cas, Roman Polanski n’avait pas besoin de venir aux Etats-Unis, et qu’il prendrait acte du jugement depuis son chalet de Gstaad. Second refus de la cour d’appel californienne, qui se conforme à l’avis déjà donné fin janvier par une juridiction de première instance. Le dernier acte de cette histoire devrait donc bien avoir lieu sur le territoire américain à moins que les défenseurs du cinéaste ne tente leur - mince - chance devant la cour suprême californienne... ou que la Suisse ne s’oppose à l’extradition.

[www.france-info.com]
♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫
X
23 avril 2010 22:04
Citation
a écrit:
Attendre, il n’y a plus que cela à faire, après la double défaite judiciaire essuyée par le cinéaste franco-polonais, 76 ans, poursuivi aux Etats-Unis pour une affaire de mœurs impliquant une mineure et remontant à 1977.

Tout ceci est vraiment atroce et dégoutant. Cet homme a drogué une fillette de 13 avant de la violer (nous nous dispenserons des détails, mais c'était un viol particulièrement pervers). Il s'est donc rendu coupable d'administration de drogue, de viol sur mineur, d'acte de pédophilie et on appelle cela une affaire de moeurs? Les médias, comme les politiciens, sont vraiment des As de la manipulation verbale.

Par ailleurs, il est étonnant de voir que dans un pays démocratique, un tel homme puisse avoir autant de soutiens. Et quels soutiens : solidarité du Ministre de la Culture (celui-là même qui avoue dans un de ses livres qu'il s'est fréquemment rendu à l'étranger pour avoir des relations sexuelles tarifées avec de jeunes autochtones, mâles).

Il est aussi soutenu par le sioniste BHL qui, comme souvent, a la morale et l'indignation bien sélective. Et est soutenu par A.Finkielkrault, un autre ponte du sionisme. La solidarité entre membres du peuple élu ne se dément donc jamais.

Je passe sur la clémence de la presse.Mais tout ceci est une "affaire de famille".
1
23 avril 2010 22:19
polansky fait partie de l'empire. Aucun de ses membres ne finira ses jours en prison.

Il a certes violer une enfant mais ne rêvons pas. Il n'ira pas en prison, ou si peu.

La prison c'est fait pour le peuple, pas l'empire.
Ni radin ni pigeon, chacun paie sa part...
h
23 avril 2010 22:25
il risque gros , si il va aux usa ...

en france .. il est protegé ... comme le general soufrant d'une tumeur ... Oups

la suisse subit une pression française ... pour liberer ce pedophile ... le chantage français (fiscalité par exemple) portera peut etre ses fruits ..
assalam o alykoum
X
23 avril 2010 23:40
Il faut aussi se souvenir qu'il y a quelques semaines, des intellectuels français ont lancé une pétition de soutien au Pape suite au affaires de pédophilies dans lesquelles des hommes d'Eglise ont été accusés de viols sur enfants.
Ces gens n'ont vraiment pas honte, au lieu de soutenir les enfants victimes des prêtres violeurs d'enfants, ils lancent une pétition de soutien au chef de l'Eglise, accusé lui même d'avoir couvert des prêtres pédophiles.

Parmi ces pétitionnaires, il y a trois députés, des journalistes, des philosophes...

Elle est belle la France. Celle de F.Mittérand qui se livre à la débauche en Thaïlande, celle de Cohn Bendit et qui parle de ses cochonneries pédérastes à la TV. Je comprends qu'ils détestent la pudeur et la combattent...
c
23 avril 2010 23:55
dans un contexte de liberation debridée des moeurs, de conso massive de drogues diverses, polanski a rencontré une bimbo faisant plus vieille que son age réel qui souhaiter faire du cinema. il lui propose de venir faire des photos chez lui.
on sait la suite. alors que la présumée victime souhaite elle meme que cesse les pousuites contre polanski, la justice (pourtant sioniste puisque americaine, non?) s'acharne des decennies aprés.
c'est ridicule.
h
24 avril 2010 00:01
le procureur a le droit de poursuivre l'affaire meme si la victime renonce a ses droits ...

ça toujours exister ... pour proteger la societe, .... contre ce pervers ..

il devrait y avoir une justice au dessus des riches, des personnalités, stars , politiciens etc ... malheureusement c'est pas encore le cas ..
assalam o alykoum
N
4 mai 2010 21:36
polanski s'exprime ... 'il ne peut plus se taire' le pôv !

[laregledujeu.org]
X
4 mai 2010 22:19
Citation
coldman a écrit:
dans un contexte de liberation debridée des moeurs, de conso massive de drogues diverses, polanski a rencontré une bimbo faisant plus vieille que son age réel qui souhaiter faire du cinema. il lui propose de venir faire des photos chez lui.
on sait la suite. alors que la présumée victime souhaite elle meme que cesse les pousuites contre polanski, la justice (pourtant sioniste puisque americaine, non?) s'acharne des decennies aprés.
c'est ridicule.

Te voila à soutenir un homme condamné pour le viol d'une fillette de 13 ans, après qu'elle fut droguée. Quelle honte. Et tu parles de "présumée victime." Et ensuite tu viens nous donner des leçons. Je ne te verrai plus de la même manière. Tu viens d'ajouter ton nom à ceux qui, comme BHL, Finkielrault et Kouchner (trois sionistes) soutiennent ouvertement un homme convaincu de viol. Espèce de monstre.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook