Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Petits rappels concernant roqya
U
11 novembre 2021 18:05
Salut tout le monde,

Je viens de découvrir ce forum et ai lu quelques sujets de discussion ici et là.

Il me semble constater que la majorité des utilisateurs a un héritage culturel et cultuel musulman.

Je ne connais pas encore le fonctionnement du site, s'il y a des personnes avec un savoir religieux faisant autorité pour aiguiller les personnes en quête de réponses.

En attendant, j'ai lu des choses qui me poussent à écrire afin d'éclairer la lanterne de quelques personnes par l'aide de Dieu.

La première chose : apprenons notre religion. Nul ne peut se cacher derrière l'ignorance quand le savoir est accessible de toute part. Cela doit être une priorité dans nos activités. Cela nous évitera d'être dans des situations comme décrites sur ce forum.

Ce qu'il faut retenir des djinns, c'est qu'ils sont des créatures de Dieu comme nous et ont les mêmes devoirs religieux que nous (5 piliers de l'islam, respecter la législation divine, etc.).

Tant chez les humains que chez les djinns, il existe des transgresseurs.

Pour se préserver de ces êtres malveillants que l'on nomme "sheytan" (homme ou djinn), Dieu et son prophète nous ont appris comment faire dans le coran et la tradition prophétique.

Ainsi, aucun mal ne peut atteindre le croyant si ce n'est ce que Dieu aura permis.

Le mot clef dans ma phrase précédente est : croyant. La sémantique de ce mot est à prendre dans le contexte islamique et non linguistique. Les définitions des termes sont développées dans le coran.

Ainsi, ce qu'il faut retenir, c'est qu'un djinn ne peut entrer dans le corps d'une personne que si elle est loin de Dieu.

Il faut voir notre corps comme une maison : si elle est habitée par la foi, l'invocation, la prière, les bonnes œuvres, le djinn ne peut pas venir y habiter ; si au contraire elle est vide de tout cela, que l'on vit dans le péché, délaissant les obligations et autres, alors il est facile pour un djinn de venir nous habiter car il n'y aucun habitant.

La possession démoniaque n'est ainsi qu'un symptôme de la maladie mortelle de nos exactions rongeant notre être.

Pour y remédier, il faut se repentir sincèrement, délaisser nos péchés, et se placer sous la protection de Dieu.

Dieu dit que le coran est un remède pour les croyants. C'est pour cette raison que la roqya est pratiquée.

Il s'agit donc de réciter les paroles divines pour obtenir la guérison de nos maux. Néanmoins, pour se rétablir définitivement, il convient de ne plus s'exposer au danger en adoptant un comportement sain pour notre être : ici, de préserver son âme des mauvaises actions.

En effet, faire une roqya tout en continuant nos péchés est comparable à une personne qui se panse d'une plaie d'une main tout en s'écorchant de l'autre main.

Concernant les maux paranormaux, il existe plusieurs origines : mauvaise œil, sorcellerie...

Cela peut se reconnaître à certains symptômes propres à chaque cas qui dans tous les cas se confirme par la réaction liée à la récitation de versets de divers thématiques.

En effet, d'une personne possédée à l'autre, la réaction ne se fait pas avec les mêmes versets. Cela dépend si le mal vient de la jalousie, du mauvais œil, d'un sortilège, ou autre.

C'est pourquoi les savants étiquettent certains versets de "versets de roqya".

Par exemple, réciter le passage concernant les anges Harut et Marut permet de voir si l'objectif du mal est de séparer le couple, le passage de Moïse avec les sorciers de pharaon pour savoir si c'est de la sorcellerie, etc.

Ce qu'il faut comprendre également, c'est que c'est Dieu qui guérie et non l'homme, de même qu'une action ne prévaut que par son intention.

Aller voir un raqi en pensant que c'est lui qui va nous guérir et oublier qu'en fait c'est Dieu, cela entre dans l'associationnisme et rien de bénéfique n'en ressortira.

Aller voir un raqi qui prétend pouvoir nous guérir est du charlatanisme de sa part et de l'associationnisme de notre part et notre prière ne sera plus valide pendant 40 jours bien que toujours obligatoire.

Je ne parle même pas de ceux qui en font du commerce.

Une action qui n'est pas faite dans l'unique et pure intention de satisfaire Dieu ne sera jamais bénie.

Si je vous dis cela, c'est qu'il peut arriver à mon père de faire roqya, mais ce n'est en rien une profession. Il y a malheureusement beaucoup de dérives à cause de l'ignorance des personnes, raqis comme malades.

Plus encore, tout ce que je viens d'écrire est à prendre dans le cas où il s'agit réellement de possession. Beaucoup de cas ne sont en fait que des cas psychologiques voire psychiatriques.

Allons d'abord consulter les médecins si l'on ressent des troubles avant de tout de suite s'imaginer un problème avec les djinns.

De plus, la roqya peut se faire par soi-même, nul besoin d'une tierce personne. Demander directement la guérison de Dieu et réciter sur soi-même le coran est préférable à aller voir quelqu'un.

Voilà ce que je souhaitais vous transmettre.

Que le salut de Dieu soit sur nous tous.
11 novembre 2021 18:48
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Les versets et les hadiths authentiques qui listent les symptômes n'existent pas. Toutes paroles sur les symptômes ne sont que conjectures et charlatanisme.

Et ceux qui prétendent guérir du mal occulte sont aussi dans la conjecture et le charlatanisme.

Allah a révélé des sourates protectrices. Et cela suffit.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
U
11 novembre 2021 20:36
Toute maladie a des symptômes.

S'il n'y a certes pas un Vidal de la roqya, l'empirisme permet de reconnaître des formes de pattern sans pour autant qu'il puisse être affirmé que tel symptôme est engendré invariablement par telle cause.

Ainsi, s'empresser de qualifier sans réserve cela de charlatanisme ne semble démontrer qu'un manque de maîtrise sur le sujet.

Pour le reste, tu rejoins mes propos, nous sommes donc d'accord.
S
11 novembre 2021 23:12
Aleykoum salam wa rahmatullah wa barakatuh

Au même titre que les maladies psy, dont la symptomatologie n'a commencé à être listée qu'au XXe siècle.

Au delà des symptômes sur lesquels tout le monde ne peut pas être d'accord et dont Seul Allah soubhanahou wa taala a la parfaite Connaissance,

Remettre en question l'existence du mauvais oeil, c'est remettre en question les paroles de notre prophète Mohammed aleyhi salat wa salam.

Qu'Allah soubhanahou wa taala nous préserve de celà.
E
11 novembre 2021 23:21
Saluuuu... selem alaikoum

Tu dis "Ainsi, ce qu'il faut retenir, c'est qu'un djinn ne peut entrer dans le corps d'une personne que si elle est loin de Dieu. ...et qu il faut se repentir...."

Je voulais savoir quand est il des enfants qui peuvent être touchés et qui n ont pas encore atteint l âge de raison ?

Barakallaou fik
U
12 novembre 2021 00:07
Je n'ai pas de connaissance sur le sujet, si ce n'est que j'ai pu observer une fois qu'une femme envoûtée pendant sa grossesse peut voir son enfant également l'être. Plus généralement, vivre dans un milieu corrompu est un facteur exposant (dans le cas susmentionné c'était toute une famille qui allait faire des sacrifices pour des saints au Maroc...).

Dieu est plus savant, d'autant plus quand il s'agit de l'invisible.

Encore une fois, notre salut passe par l'observance de la prière, de l'invocation de Dieu pour nous et notre famille... de l'éloignement de l'associationnisme et de tout autre péché.
12 novembre 2021 21:58
Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Muhammad ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :


Ce qui peut aider à faire la différence entre les malheurs provoqués par l’envie de ceux qui ont d’autres causes, c’est la connaissance des effets de l’envie et du mauvais œil :

Dans la plupart des cas, les effets d’une maladie provoquée par le mauvais œil ressemblent à ceux des maladies physiques comme les problèmes d’articulations, l’apathie, l’insomnie, les boutons ou encore les ulcérations cutanées, la différence est que les soins de la médecine classique n’ont aucun effet sur la première ; parmi les autres effets il y a le fait que le malade s’éloigne de son conjoint et de sa maison, qu’il devienne associable ou qu’il n’ait plus de goût pour les études ; on retrouve en outre certains symptômes propres aux maladies psychologiques ; on peut remarquer également une certaine pâleur du visage due au fait que le sang circule mal dans les veines du visage, de même qu’un malade atteint du mauvais œil se sent oppressé, il soupire et gémit beaucoup, il a des trous de mémoire, il ressent un poids à l’arrière de la tête ainsi que sur les épaules ; en sus, la plupart des malades du mauvais œil ressentent des picotements dans les mains et les pieds, de même qu’ils sont sujets à la fièvre et ont l’extrémité des membres froide.

En ce qui concerne les effets de l’envie voici ce que dit ‘Abd al-Khâliq al-‘Attâr : « Les effets de l’envie apparaissent sur l’argent, le corps ou encore la famille, et ce, selon leur objet ; ainsi, si l’envie concerne l’âme d’une personne, alors cette dernière pourra être atteinte par une maladie psychologique, par exemple, un individu atteint par l’envie pourra être dégoûté d’aller à l’école, à l’université ou au travail, cette envie aura pour effet de le bloquer dans l’apprentissage de la science ou de ses leçons, il n’arrivera plus à mémoriser et à assimiler ce qu’il doit apprendre, son niveau d’intelligence et de capacité de mémorisation diminuera beaucoup, il pourra également commencer à se replier sur lui-même, à s’isoler ou à s’écarter des membres de sa famille ou de son conjoint s’il est marié, il pourra même commencer à ne plus ressentir d’amour, de dévouement ou de sincérité envers les gens qui lui sont le plus proches, etc. »

En somme, l’envie et le mauvais œil sont deux maux qui peuvent être déterminés grâce à la connaissance de leurs effets. Par ailleurs, il faut savoir que le seul moyen de les soigner est la roqya légale, laquelle consiste en différentes choses comme : la lecture de la sourate al-Fâtiha, du verset du Trône, de la fin de la sourate al-Baqara c’est-à-dire de : « Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants […] » jusqu’à la fin de la sourate, du verset suivant : « Peu s’en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards, quand il entendent le Coran, il disent : « Ils est certes fou ! » (Coran 68/51), la sourate al-Ikhlâs, les deux dernières sourates du Coran (al-Falaq et al-Nâs), certaines invocations prophétiques comme la parole du Prophète () suivante : « Je cherche une protection dans les Paroles parfaites d’Allah contre tout démon et tout insecte venimeux, et contre tout mauvais œil » ou bien « Au nom d’Allah, je te prémunis contre tout ce qui te ferait du mal et contre les méfaits de tout esprit ou un œil envieux, Allah te guérit, au nom d’Allah, je te prémunis ».

On peut lire ces versets et invocations directement sur le malade ou bien sur de l’eau que ce dernier pourra boire ou employer pour se laver, on agit ainsi quand on ne connaît pas l’auteur du mauvais œil, mais si ce dernier est connu, alors on lui demande de se laver ou de faire ses ablutions, puis on recueille cette eau pour laver la victime du mauvais œil comme cela nous a été ordonné par le Prophète () : « Le mauvais œil est une réalité et s’il y avait une chose qui pourrait devancer le destin se serait le mauvais œil, et si on demande de vous laver, faites-le ! » (Sahîh de Mouslim). Aïcha (Radhia Allahou Anha) a dit : « Il était ordonné à l’auteur du mauvais œil de faire ses ablutions, puis celui qui était touché par ce mauvais œil se lavait avec cette eau » (Abou Dawoud).

Et Allah sait mieux.

[www.islamweb.net]
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook